Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 46 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : rue Louis XI
    Amboise : rue Louis XI Amboise - rue Louis-XI - en ville
    Historique :
    Minimes. Il tenait ainsi à gratifier l'ermite François de Paule que son père Louis XI (1461-1483) avait antérieure à 1490, la parcelle de terrain constituant la future rue Louis XI ne se trouve jamais mentionnée . La rue de la Concorde débouchant sur la rue Louis XI correspondait au quartier du Petit Fort fermé
    Localisation :
    Amboise - rue Louis-XI - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue Louis XI
    Illustration :
    Vue générale de la rue Louis XI depuis le quai Charles Guinot. IVR24_20083700562NUCA Vue de l'extrémité nord-est de la rue Louis XI, au pied du promontoire castral
  • Écurie (7 rue Louis XI)
    Écurie (7 rue Louis XI) Amboise - 7 rue Louis-XI - en ville
    Historique :
    Le 7 rue Louis XI marque l'angle de la rue de la Concorde. Le pignon dressé sur la rue de la côté rue Louis XI, a été réédifiée probablement au 18e siècle. À l'intérieur, les aménagements semblent
    Localisation :
    Amboise - 7 rue Louis-XI - en ville
    Titre courant :
    Écurie (7 rue Louis XI)
    Illustration :
    Vue générale du 7 rue Louis XI. IVR24_20073700719NUCA
  • Statue : saint Jean
    Statue : saint Jean Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Représentations :
    saint Jean Saint Jean debout les mains croisées sur la poitrine, redresse la tête et de retourne légèrement
    Titre courant :
    Statue : saint Jean
  • Couvent des Minimes (rue Louis XI ; 34 quai Charles Guinot)
    Couvent des Minimes (rue Louis XI ; 34 quai Charles Guinot) Amboise - rue Louis-XI 34 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    , ermite italien que Louis XI (161-1483) avait appelé à son chevet quand sa santé commença à décliner en , de l'autre côté de l'actuelle rue Louis XI. Par ailleurs, dans le compte de construction du château
    Référence documentaire :
    BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p.
    Localisation :
    Amboise - rue Louis-XI 34 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Couvent des Minimes (rue Louis XI ; 34 quai Charles Guinot)
    Annexe :
    1498, les comptabilités de la ville font état de moellons extraits à proximité du 1 rue Louis XI , soit les moellons sont issus de la cave que nous avons inventoriée au 1 rue Louis XI, puisque le texte
  • Statue : Vierge en prière
    Statue : Vierge en prière Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Historique :
    Cette statue, associée à celle de Saint Jean, également conservée dans l'église, devait appartenir
    États conservations :
    La statue a été repeinte en même temps que celle de Saint Jean, dans les mêmes tons. La couche
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Le Navire" ou "La Navire" (8 rue Voltaire) Reugny - 8 rue Voltaire - en village - Cadastre : 1819 D3 1186 2009 G 1531
    Historique :
    de Louis XI et aurait servi de maladrerie, puis d'hôpital jusqu'au début du 17e siècle. La cheminée
    Référence documentaire :
    BOURASSE, Jean-Jacques. Promenade à Chançay, Reugny, Noizay et Vernou. Mémoires de la Société TRICOT, Louis. La vie économique, sociale et politique avant la Révolution française dans une TRICOT, Louis. La commune de Reugny de 1795 à 1914. Notes dactylographiées, 1972.
  • Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois
    Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois Blois - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 1810 A 1371, 1372, 1373
    Historique :
    l'église pour l'aménagement de la place Louis XII, affectation des bâtiments au collège ; 1843
    Référence documentaire :
    p. 525-527. BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 45-48 ; preuves : p. VIII, IX, X. BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et
    Localisation :
    Blois - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 1810 A 1371, 1372, 1373
  • Maison dite la Croix d'or, prieuré de bénédictines Notre-Dame de Nazareth, auberge de Nazareth, actuellement ensemble de 6 maisons (rue Sully)
    Maison dite la Croix d'or, prieuré de bénédictines Notre-Dame de Nazareth, auberge de Nazareth, actuellement ensemble de 6 maisons (rue Sully) Nogent-le-Rotrou - 22, 24, 26, 28, 30, 32, 34 rue Sully - en ville
    Historique :
    Le prieuré est fondé par Jehan de Loubes, Baron de Saulce et par sa femme, Barbe du Bellay entre première partie du 17e siècle, elle accueille alors 30 sœurs. En 1717, le prieuré est décrit comme doté
    Référence documentaire :
    AD Eure-et-Loir. Série H : 5055-5119. Prieuré de Nazareth de Nogent-le-Rotrou. -Jean, Nogent-le-Rotrou). p. 198. DUVAL, Louis. État de la généralité d'Alençon sous Louis XIV. Alençon : Librairie Loyer -Rotrou : éd. Musée-Château Saint-Jean, 2011.
    Dénominations :
    prieuré
    Description :
    L’ancien prieuré de Nazareth est situé entre les numéros 26 et 28 de la rue de Sully. Les bâtiments
    Titre courant :
    Maison dite la Croix d'or, prieuré de bénédictines Notre-Dame de Nazareth, auberge de Nazareth
    Texte libre :
    issues des familles des fondateurs. Outre les sœurs qui occupèrent la fonction de prieure, Jean de Loubes détenues par le prieuré, créant ainsi une véritable enclave au pied du château Saint-Jean. Rien n’indique -Rotrou prononce un avis favorable à l’installation d’un nouveau prieuré pour femmes dédié à Notre-Dame de manifestement un droit de présentation sur les administrateurs du prieuré. Les deux premières prieures, Guionne du Bellay, prieure de 1635 à 1643 et Gabrielle de Loubes, prieure de 1643 à 1694, sont toutes deux et sa femme placèrent également trois de leurs filles au sein du prieuré. Le prieuré est placé sous dirigées par une prieure élue, tandis que la gestion des affaires religieuses est placée sous l’autorité mention d’une chapelle rattachée au prieuré. Son existence est néanmoins confirmée par le litige créé par , prieure de 1695 à 1715. Le prieuré accueille alors 30 professes et dispose d’une rente de 6000 à 7 000 livres. Si la somme représente environ la moitié de la rente du prieuré de Saint-Denis, elle est six fois
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame Frazé - le Bourg - en village - Cadastre : 1813 E2 371 2016 AB 15
    Historique :
    Renaissance, le portail ouest porte la date 1550 ainsi que les armoiries de Louis de Girard et Madeleine de la
    Description :
    commanditaires, Louis de Girard et Madeleine de la Vove. Également présent sur la frise, un phylactère est gravé
    Auteur :
    [commanditaire] Girard (de) Louis
  • Maison
    Maison Blois - 2 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 1013
    Illustration :
    Vue d'ensemble sur la place Louis XII. IVR24_19814101284X
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    transformée en habitation et rehaussée d'un niveau entre 1770 et 1780 pour Louis Thiroux d'Arconville
    Référence documentaire :
    p. 61-67 BROSSARD, Jean. Joseph Dulong de Rosnay (1876-1939) et son chef-jardinier Charles Brossard p. 33-35 BROSSARD, Jean. La petite histoire des jardins de Frazé. In : Bulletin de la société p. 14 LELIEVRE, Jean. Châteaux de l'Eure-et-Loir. Paris : Nouvelles éditions latines, 1991, 31 p.
    Auteur :
    [commanditaire] THIROUX d'ARCONVILLE Louis Lazare
    Annexe :
    Lettre de Jean, duc de Nemours, en date du 29 avril 1493, pour réparer les ravages commis par les Jean seigneur de Moulhard moyennant la somme de 800 écus d'or. En 1490, Florentin Girard de Barenton seigneurie d'Ezanville de MM. Tensin et Robert de l'Ancé. En 1529, Louis Girard, qui avait hérité de la Fleuveries. Le 9 octobre 1539, devant maître Mathieu Baigneaux, notaire à Chartres, Louis Girard acquiert de Vérigny, veuve de Louis Girard, fait l'acquisition de la seigneurie de la Perrine le Roi sur la paroisse Jean Micheau, le Grand Mesnil, le Moulin de l'Étang, la Bigottière, la Ferrière, les Grandes Ouelles
    Texte libre :
    anglaises allant assiéger Orléans. Propriété d’Anne Gaudin, veuve de Jean seigneur de Moulhard, la terre et même Florentin Girard adresse une demande à son seigneur suzerain, Jean, duc de Nemours, comte de toute cette partie de l'édifice). Au nord-ouest, la tour a été reconstruite en 1780 pour Louis Lazare détruit entre 1740 et 1750 par le propriétaire d’alors, Louis de Neuville, marquis de Villeroy. Quelques Louis Girard de Barenton. Sa fille Jacqueline épouse en 1540 Charles d’O, seigneur de Vérigny et fait 1584 et 1586, Jacqueline Girard de Barenton, femme de Charles d’O de Vérigny, fait appel à Jean drouaise de maîtres maçons et maîtres d’œuvre, Jean Métézeau est chargé de la construction (ou passé avec Jean Pinson, demeurant à Illiers [-Combray], le 4 mars 1669 (réalisation de portes, de , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de Louis de Neuville, marquis de Villeroi, gouverneur de Lyon, fait l’acquisition de la terre et seigneurie
  • Hôtel Hurault de Vibraye
    Hôtel Hurault de Vibraye Blois - 4 rue Haute - en ville - Cadastre : 1810 A 1270
    Historique :
    La construction de cet hôtel est contemporaine du règne de Louis XII, entre 1498 et 1514 ; la présence des monogrammes de Louis XII et d' Anne de Bretagne, ainsi que celle d' un porc-épic sur la façade
    Représentations :
    Initiales de louis XII et d' anne de bretagne entrelacées avec une cordelière.
    Illustration :
    Façade est, fenêtre du rez-de-chaussée. Détail : larmier avec monagrammes de Louis XII et Anne de
  • Ville de Blois
    Ville de Blois Blois - en ville - Cadastre : 1980 DN DO
    Historique :
    de Louis II d' Orléans, afflux de population, reconstruction des demeures, aménagement du port neuf
    Référence documentaire :
    BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois, les t. 34, 1963, p. 40-125. CROY, Jean (de). Notice historique sur la chambre de la cour des comptes de t. 1, 1834, p. 311-372. LA SAUSSAYE (de), Louis. Essai sur l'origine de Blois et sur ses p. 2-23. LORAIN, Jean-Marie. Le site géologique de Blois. In : Blois, la ville, les hommes. LORAIN, Jean-Marie. La Loire à Blois et en Loir-et-Cher. Saint-Maur des Fossés : Le Clairmirouère p. 20-22. LORAIN, Jean-Marie. Un site privilégié. In : Blois, un amphithéâtre sur la Loire. p. 37-43. MARTIN-DEMEZIL, Jean. Blois médiéval. In : Blois, la ville, les hommes. p. 317-328. MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis XII p. 44-63. SAUVAGE, Jean-Paul. Les ordres mendiants à Blois du XIIIe au XVe siècle. In : Blois, la
    Annexe :
    -Vincent, et de la Cathédrale Saint-Louis. Archives municipales de la ville de Blois : Série B : Registres
    Illustration :
    Vue de la rive droite, quai Saint Jean IVR24_19924100247XA Vue de la ville basse (grands degrés Saint-Louis, rues Pierre de Blois et du Poids-du-Roi) prise de l'est depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19834100231X degrés Saint-Louis. IVR24_19834100229X Vue sur la ville haute (quartiers Saint-Honoré et Saint-Louis) prise du sud-ouest depuis la place Vue du quartier du Bas-Bourg Saint-Jean, prise du nord-est depuis les terrasses de l'Evêché Vue du quartier du Bas-Bourg Saint-Jean et de la rue Jean de Saveuse, prise du nord-est depuis les -Louis. IVR24_19844100403X depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19844100408X Vue de la ville basse prise du nord-est depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19844100404X
  • Hôtel Salviati
    Hôtel Salviati Blois - 18 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 995
    Référence documentaire :
    p. 561 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 243 BODIN, L. Testament de Jean Salviati. Annales fléchoises. 1909.
  • Portique dit Les Quatre Travées
    Portique dit Les Quatre Travées Amboise - Château-d'Amboise - en ville
    Historique :
    années 1497. L'ouvrage, qui devait comprendre une galerie, n'a jamais été achevé par Louis XII et
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI BABELON, Jean-Pierre. Le château d'Amboise. Arles, 2004, 184 p. BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p. Poitiers : mémoire de Maîtrise, sous la direction de Jean Guillaume : 1991. 3 vol., 182 p., 206 p. et 44 p
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • 4 panneaux provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste
    4 panneaux provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste Issoudun - en ville
    Représentations :
    saint Jean
    Description :
    figurant le Christ en croix avec saint Jean (et non la Vierge comme noté dans l'inventaire du Musée la Vierge et saint Jean (Inv. Mus. 11-32.3) : rondel peint en grisaille et jaune d'argent, bordé
  • Maisons et immeubles
    Maisons et immeubles Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Référence documentaire :
    p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e p. 56-57. SAUVAGE, Jean-Paul La maison blésoise au Moyen-Age. In : Blois un amphithéâtre sur la
    Texte libre :
    lanière, peu profonde et traversante, rues du Puits-Chatel, des Papegaults et Grands degrés Saint-Louis dégager leurs caractéristiques (3 place St Louis, 8 rue Chemonton, 31 et 33 rue St Lubin, 52 rue Foulerie connaissons que deux à décor gothique : 3 place Saint-Louis et 3 rue Saint-Lubin, cette dernière détruite en celui de l'aile Louis XII. Pour les maisons de bois, quelques détails révèlent une évolution sensible du -Elus, 2 place Saint-Louis). Par ailleurs une baie éclairant le couloir occupe la place du fronton alentours de 1540. Dans quelques cas, (11 rue Fontaine des Elus, 2 place Saint-Louis) les cannaux de la
    Illustration :
    maison 4 quai Saint-Jean IVR24_19914100263XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100264XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100267XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100266XA maison quai Saint Jean et angle de la rue Jean de Saveuse IVR24_19914100268XA Bourg-Saint-Jean (rue du) 54 à 62 ; maison ; Façade sud ; vue prise d'ouest en est Maison, 16 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100379X Maison, 12 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100380X Maison, 10 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100381X Maison, 14 quai Saint-Jean. Façade sud. IVR24_19904100140X
  • Logis dit d'Henri II (détruit)
    Logis dit d'Henri II (détruit) Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI BABELON, Jean-Pierre. Le château d'Amboise. Arles, 2004, 184 p. BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p. Poitiers : mémoire de Maîtrise, sous la direction de Jean Guillaume : 1991. 3 vol., 182 p., 206 p. et 44 p
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • Hôtels particuliers
    Hôtels particuliers Blois
    Référence documentaire :
    p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e p. 56-57. SAUVAGE, Jean-Paul La maison blésoise au Moyen-Age. In : Blois un amphithéâtre sur la
    Texte libre :
    , Louis Bourgeois, médecin de François Ier et de Claude de France, André Dacquyn sommelier du roi, ou Jean Beaune, les titulaires de charges importantes, Jean François de Cardonne et Michel Gaillard, généraux des ni leur demeure : c'est le cas de Pierre de Daillon, de Jean de Dampière ou de Hubert Despal seigneur place Saint-Louis, tandis que l'hôtel qui porte ce nom, rue Pardessus, n'a pu leur être attribué (75 formes gothiques, n'adoptant que plus tardivement l'italianisme : sous le règne de Louis XII, les ensemble aussi homogène qu'on pourrait le croire : ceux édifiés dès l'avènement et sous le règne de Louis contemporain du règne de Louis XII, le second du règne de François Ier, en les replaçant au coeur d'une
    Illustration :
    Hôtel détruit. Façade nord. Vue prise depuis la rue du Bourg Saint-Jean. IVR24_19914100551V
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    . Nous savons que Louis XI (1461-1483) fit construire un logis au château. Ce logis est difficilement concevable que Louis XI (1461-1483) et Charlotte de Savoie n'aient pas eu à leur disposition une sont commandées par Louis XI à une date indéterminée pour la chapelle du château. Enfin, à la mort de occupé. Depuis le docteur Bruneau, la plupart des auteurs ont repris cette idée. L'abbé Louis-Auguste VIII fit reposer par la suite la chapelle Saint-Hubert a été construit pour supporter un édifice. Louis chapelle du donjon du château de Louis XI (1461-1483) était donc bien dédiée au Saint-Sépulcre. Quant à la -Sépulcre, mais il est certain qu'elle appartient aux campagnes de construction de Louis XI (1461-1483).
    Référence documentaire :
    Jean Bourré. Général des finances du roy Louis XI et lettres de luy escrites. 1471. f°38, 41 et 89. Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Fondation Saint-Louis, château d'Amboise. Compte de construction du château d'Amboise, tenu par des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963). La chapelle Saint-Hubert après les travaux de Louis-Philippe, lithographie, n.s., n.d., dans Louis
    Description :
    avec le premier étage du logis dit de Louis XI - quand Charles VIII (1483-1498) l'occupait ; la flèche logis de Charles VIII sur les jardins, mais aussi à la basilique Cléry-Saint-André, où Louis XI (1461
    Annexe :
    La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre comme la chapelle de Louis XI (1461-1483) : - Bibliothèque municipale de Tours, ms. 1320, f°80r ° : manuscrit de la fin du XVIIIe recopié et déposé en 1814. Il écrit que Louis XI avait installé « (...) dans Saint-Louis, Compte de construction de 1495-1496, f°80r° : « A cornille de Neuf, ymagier, pour avoir
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
1 2 3 Suivant