Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 61 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Quartier Saint-Euverte
    Quartier Saint-Euverte Orléans
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Quartier Saint-Euverte
    Historique :
    Des fouilles ont montré que l’occupation humaine remonte dans le quartier Saint-Euverte à l’époque : la rue Saint-Euverte en lien avec le développement de l’abbaye du même nom (édifice étudié) et la rue
    Référence documentaire :
    Bibliothèque municipale d'Orléans, Ms 1526. Inventaire analytique des chartes de l'abbaye de Saint Archives municipales d'Orléans. Série M : 10M4. 12 rue des Ormes-Saint-Victor (asile de nuit). 1903 doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823. -Saint-Victor. 1881. , dossiers par rue. Rue du Champ-Saint-Euverte. 1805-1959. , dossiers par rue. Rue des Ormes-Saint-Victor. 1805-1959. , dossiers par rue. Rue du Petit-Saint-Loup. 1805-1959. , dossiers par rue. Boulevard et rue Saint-Euverte. 1805-1959. Bibliothèque municipale d'Orléans, Ms 1526. Inventaire analytique des chartes de l'abbaye de Saint Ancien boulevard près la Porte Saint Vincent en 1823 d'après un croquis de Charles Pensée. 9,6 x
    Description :
    Le quartier Saint-Euverte correspond à la section BN du cadastre. Il est localisé entre les rues de Bourgogne, du Bourdon-Blanc et des Bouteilles et les boulevards Aristide-Briand et Saint-Euverte. Les deux général et technologique Sainte-Croix-Saint-Euverte comprend le seul monument emblématique de ce secteur urbain : l’église Saint-Euverte et les anciens bâtiments de l’abbaye (édifice étudié). De manière
    Titre courant :
    Quartier Saint-Euverte
    Vocables :
    Saint-Euverte
    Texte libre :
    Situé au nord-est de la ville d’Orléans, le quartier Saint-Euverte est encadré par les rues des Bouteilles, du Bourdon-Blanc et de Bourgogne et par les boulevards Saint-Euverte et Aristide Briand. Bien abbaye Saint-Euverte, ce secteur urbain ne compte pas d’élément architectural remarquable. Toutefois urbain peu altéré et son architecture d'une histoire qui lui est propre. A. Le quartier Saint-Euverte au fil des siècles 1 - Le quartier Saint-Euverte hors les murs : des origines à 1466 Les secteurs nord -est et est de la ville, qui correspondent à une partie du quartier Saint-Euverte et à sa zone réalisées en 1989 et 1996 dans l’enceinte de l’actuel lycée d'enseignement général et technologique Sainte -Croix-Saint-Euverte, ont été conduites par le service régional de l’archéologie du Centre (Direction des Bourgogne ; et, dans ses limites : au sein du terrain du lycée Sainte-Croix Saint-Euverte. La zone se . L’aménagement du chemin de fer de Vierzon en 1847, dont la ligne longe le quartier Saint-Euverte à l’est, en
    Illustration :
    du quartier Saint-Euverte. IVR24_20144500817NUDA quartier Saint-Euverte depuis l'époque médiévale. IVR24_20144500818NUDA Carte recensant l'emplacement supposé des jeux de paume du quartier Saint-Euverte Carte recensant les édifices du quartier Saint-Euverte étudiés et ayant fait l'objet d'un dossier Le quartier Saint-Euverte représenté à droite sur ce plan dessiné par Fleury en 1640 Projet d'alignement des boulevards Saint-Euverte, de Madame (actuel boulevard Aristide Briand) et Quartier Saint-Euverte - Extrait du plan cadastral napoléonien, section B (AD, Loiret, 1823 quartier Saint-Euverte et daté du 14 mars 1830. (AM Orléans. Série O : Dossier 9). IVR24_19794500256X Carte de la ville d'Orléans au Haut Moyen Age, avec le quartier Saint-Euverte à droite Carte montrant le tracé de l'enceinte fortifiée d'Orléans au 14e siècle, avec le quartier Saint
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    Aucun document permettant la datation exacte de la chapelle Saint-Hubert n'a encore été mis au jour . Attribuer à Charles VIII la construction de la chapelle est donc une évidence. La chapelle du Saint chapelle autre que l'une de celles de l'église Saint-Florentin. Dans leurs comptes de l'argenterie « la les chapelles de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin sont également mentionnées dans les comptes de donjon puis « de ladicte chappelle du donjon en l'eglise et parroisse de Saint Fleurentin dudit chastel Bosseboeuf voit pour sa part, en la chapelle souterraine, la chapelle Saint-Blaise. Mais comme le souligne Évelyne Thomas, il la confond avec l'une des chapelles de l'église Saint-Florentin qui est évoquée en 1471 Saint-Sépulcre qui se veut être une réplique de la tombe du Christ se trouve enterrée. Soulignons à ce VIII fit reposer par la suite la chapelle Saint-Hubert a été construit pour supporter un édifice. Louis chapelle du donjon du château de Louis XI (1461-1483) était donc bien dédiée au Saint-Sépulcre. Quant à la
    Référence documentaire :
    Bibliothèque nationale de France, est, RES Ve26 (k), Fol (Mfilm A31642). La chapelle Saint-Hubert à Chapelle Saint-Hubert. Amboise. Dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 441). Chapelle Saint-Hubert. Amboise, dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 3, Ic. Auv. 440). : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 442). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 401). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 2, Ic. Auv. 402). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485).
    Représentations :
    saint Hubert
    Description :
    Les vues de l'intérieur de la chapelle Saint-Hubert, ou de la « chapelle du roy » ainsi qu'elle est crochets gothiques. Enfin, le linteau constitue le quatrième registre qui est sculpté du miracle de saint deviendra saint Hubert - illustre la passion du roi pour cette activité. Les arbres écotés qui ornent les logis de Charles VIII sur les jardins, mais aussi à la basilique Cléry-Saint-André, où Louis XI (1461
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Hubert
    Annexe :
    La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre André le décor de la chapelle du château d'Amboise, correspondant à la chapelle du Saint-Sépulcre : - BnF, ms. fr. 20685, f° 553 : « A Pierre André, peintre, 27 l. t. 10 s. pour les images de Saint Martin , Saint Marc et Saint François peintes d'or et d'azur et autres couleurs mises en la chapelle du chastel d'Amboise ». La description ancienne la plus complète de la chapelle du Saint-Sépulcre reste celle de Willem chapelle du roy ». Le docteur Bruneau avait déjà identifié le soubassement de la chapelle Saint-Hubert La chapelle Saint-Hubert dans les archives Dans le compte de construction du château de 1495-1496 Saint-Louis, Compte de construction de 1495-1496, f°80r° : « A cornille de Neuf, ymagier, pour avoir
    Vocables :
    Saint-Hubert.
    Illustration :
    Vue de la chapelle depuis l'emplacement de l'ancienne église Saint-Florentin. IVR24_20073701183NUCA Vue de la chapelle Saint-Hubert depuis le promontoire du château. IVR24_20083700132NUCA
  • Statue : saint Yves
    Statue : saint Yves Sublaines - Bourg - en village
    Observation :
    La notice de protection MH concerne cette statue et celle de saint Yves se trouvant également dans
    Représentations :
    saint Yves Saint Yves est identifiable à son haut bonnet carré. La crosse qu'il tient dans la main a pu être
    Titre courant :
    Statue : saint Yves
  • Statue : saint Jean
    Statue : saint Jean Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Représentations :
    saint Jean Saint Jean debout les mains croisées sur la poitrine, redresse la tête et de retourne légèrement
    Titre courant :
    Statue : saint Jean
  • Prieuré de chanoines réguliers de Saint Augustin, église Sainte-Anne
    Prieuré de chanoines réguliers de Saint Augustin, église Sainte-Anne La Riche - - Place Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 1972 EL 7
    Genre :
    de chanoines réguliers de saint Augustin
    Historique :
    Prieuré Sainte Anne dépendant du prieuré Saint-Cosme ; construction à une date inconnue ; limite
    Référence documentaire :
    p. 171-175 LEVEEL, Pierre. L'ancien prieuré Sainte-Anne près de Tours. Bulletin de la Société
    Localisation :
    La Riche - - Place Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 1972 EL 7
    Titre courant :
    Prieuré de chanoines réguliers de Saint Augustin, église Sainte-Anne
    Vocables :
    Sainte-Anne
    Illustration :
    Sainte-Anne (à droite) sur une carte de 1619 (BNF, Gallica) IVR24_20143703760NUCA Le prieuré Sainte-Anne en 2015 IVR24_20153700081NUC4A
  • Maison (5 place Saint Denis)
    Maison (5 place Saint Denis) Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Cette maison, sise au faubourg Saint-Denis, a connu des travaux d'alignement de sa façade au XIXe
    Description :
    La façade qui avançait sur la place Saint-Denis a été reconstruite en retrait dans un style propre
    Localisation :
    Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Maison (5 place Saint Denis)
    Illustration :
    Vue générale du 5 place Saint-Denis : la façade porte une croupe résultant d'un alignement du XIXe
  • Déols : église Saint-Etienne, verrières
    Déols : église Saint-Etienne, verrières Déols - 22 place Carnot - en ville
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Étienne : Élevée au 12e siècle à l’emplacement d’un édifice antérieur à
    Titre courant :
    Déols : église Saint-Etienne, verrières
    Illustration :
    Déols, église Saint-Etienne, vue intérieure. IVR24_20093602406NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 1 : la Crucifixion. IVR24_20093602407NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 2 : la Résurrection. IVR24_20093602409NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 3 : le Miracle de Déols. IVR24_20093602411NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 4 : le couronnement de la Vierge. IVR24_20093602413NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 5 : l'Annonciation. IVR24_20093602416NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 6 : les Noces de Cana. IVR24_20093602418NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 7 : la Visitation. IVR24_20093602420NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 8 : la Nativité. IVR24_20093602422NUCA Déols, église Saint-Etienne, baie 10 : verrière ornementale. IVR24_20093602425NUCA
  • Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières
    Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Historique :
    Musée de l'Hospice Saint-Roch : De l'hôtel-dieu fondé au 12e siècle par les chanoines de Saint-Cyr , communément appelé l'Hospice Saint-Roch, subsistent plusieurs bâtiments anciens, partiellement reconstruits au l'ancien Hospice Saint-Roch, 4 baies conservent des vitraux du premier quart du 16e siècle, installés dès /début 16e) provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste (voir canton d'Issoudun-sud), un ensemble de
    Référence documentaire :
    CAZÉ, Sophie (dir.). Issoudun, le musée de l'Hospice Saint-Roch. Histoire et collections. Issoudun
    Localisation :
    Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Titre courant :
    Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières
    Illustration :
    Issoudun, chapelle de l'Hospice Saint-Roch, vue intérieure. IVR24_20093602793NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 0 : la Crucifixion. IVR24_20093602794NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 6 (détail) : Vierge de l'Annonciation Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 : Charlemagne et saint Louis. IVR24_20093602810NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : Crucifixion. IVR24_20093602817NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : la Tour de Pise. IVR24_20093602821NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves, série des Mois par Chenevière : Janvier
  • Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François Amboise
    Historique :
    Situé au nord-ouest de la ville, le faubourg Saint-François tient son nom du couvent des Cordeliers - ordre mendiant fondé par saint François d'Assise en Italie au XIIIe siècle - reconstruit à l'initiative Madeleine ainsi que la chapelle Saint-Ladre ou Saint-Lazare. Le logis des Sages ou la Madeleine (parcelle s'agirait de la salle du chapitre de l'ordre de Saint-Michel, créé à Amboise en août 1469 par Louis XI (1461 le faubourg Saint-François. Saint-Ladre (parcelle 300 du plan cadastral dit napoléonien) La Saint-Ladre. La construction de la chapelle de la léproserie remonte au début du XVIe siècle. Elle fut , vers le milieu du XVIe siècle, cette chapelle accueillit la statue de la Madeleine de l'église Saint était voûté d'ogives. L'église abritait entre autres chapelles celles de Saint-Jean et de Saint-Jacques
    Description :
    Définir la limite entre les faubourgs Saint-François et Saint-Denis n'est pas chose aisée. Ce
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François
    Annexe :
    Le faubourg Saint-François dans les comptabilités amboisiennes Les comptabilités amboisiennes rendent compte d'un puits au faubourg Saint-François : - Archives communales d'Amboise, CC109, f°30v puiz de la Magdalene ». D'autres comptes mentionnent le puits Saint-Ladre, mais étant donné la proximité de la Madeleine et de la chapelle Saint-Ladre, il s'agit très certainement du même puits puiz estant pres la chappelle de saint Ladre ». La barrière marquant l'entrée du faubourg Saint au faubourg de Saint Denis, la deuxieme pres la maison Saint Ladre la tierce [...] ». - Archives de boys de troys toizes de long et demy pié en carré emploier a faire la barre pres Saint Ladre ». En communales d'Amboise, CC 198, f° 7 : « Au nom des freres Cordelliers du couvent de Saint Francoys, laditte la ville, notamment le chemin venant de Tours par le faubourg Saint-François : - Archives communales d'Amboise, CC 108, f° 44 v° : « [...] Curer le chemin pres Saint-Françoys a la venue de la royne ».
  • Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas Amboise
    Historique :
    Situé au sud-sud-ouest de la ville, il était principalement composé du Prieuré Saint-Thomas
    Description :
    Le secteur s'étendait de l'actuel mail Saint-Thomas jusqu'aux bords de la Masse et l'actuelle rue plan cadastral ancien présente également le plan de l'ancienne église Saint-Thomas qui était allongé
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
  • Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin) Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    La première église Saint-Florentin fut construite au XIe siècle dans l'enceinte même du château
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 346. Documents sur la collégiale Saint-Florentin Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Archives départementales d'Indre-et-Loire ; 1 Q 2. Inventaire de Saint-Florentin (au chapitre des Saint-Florentin du château. 1446. Amboise, église Saint-Florentin. Photographie noir et blanc, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Florentin ; R. 1, Ic. Auv. 816). À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint datant de 1875-1879 dans l'église Saint-Florentin (mars 1996) ; inscriptions à l'inventaire couverture de l'église Saint-Florentin. 1973-1976.
    Description :
    -Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves. À son extrémité ouest se tenait un pont enjambant le bras de la Masse, qui à cet endroit longe la Loire. À l'opposé, son chevet était séparé de la chapelle Saint-Simon
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Annexe :
    Les Archives de la ville d'Amboise au sujet de l'église Saint-Florentin au XVe et début du XVIe le lieu de reconstruction de Saint-Florentin : - Archives communales d'Amboise, BB 1, f°1 d'eglise que son plaisir est qu'il n'y ait plus paroisse en l'eglise de monseigneur Saint Florentin estant de l'église Saint-Florentin, encore inachevée en 1499 prouve bien l'activité du chantier à cette date demeurant à Lymeré livre 5500 ardoises pour la couverture de l'église neuve. L'église Saint-Florenin
    Vocables :
    Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves
    Illustration :
    Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Vue générale de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves, depuis l'île d'Or, située à Vue depuis le promontoire du château de la situation dans la ville de l'église Notre-Dame-et-Saint Vue d'ensemble de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves depuis le bord de Loire, quai Vue de l'arrachement de l'ancienne porte Saint-Simon à laquelle s'appuyait l'église
  • Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs
    Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs Amboise
    Historique :
    Le faubourg Saint-Denis se situe au nord-ouest de la ville, entre la porte Saint-Denis, le faubourg Saint-François qui longe le bord de Loire, et le secteur des Marais qui commence plus à l'ouest. Il de vue topographique, le secteur dispose d'une colline qui le protège des crues. L'église Saint-Denis rien. - du point de vue religieux, Saint-Denis-hors-les-Murs est l'une des deux paroisses de la ville . - du point de vue économique, la route d'Espagne passe par la place Saint-Denis à la sortie de la ville est prévu de construire un boulevard devant la porte Saint-Denis, encore appelée porte Galaffre. Nous qui concerne la topographie, l'implantation de Saint-Denis a semble-t-il été dictée par l'existence restreinte. La place Saint-Denis, qui reçoit le trafic de l'ancienne route d'Espagne et où se tiennent nombre
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, E 344. Plans vers le faubourg Saint-Denis. n.s., n.d
    Description :
    départementales d'Indre-et-Loire présente le parcellaire du quartier contenu entre les rues Saint-Denis, des Trois Carroir Saint-Denis se tient l'auberge de la Corne et ses écuries. Il s'agit certainement d'une hôtellerie médiévale. Aujourd'hui l'adresse, correspondant au 3 place Saint-Denis, est occupée par un cinéma. Sont parcelles sont installées en lanières assez serrées du côté du Carroir, de la rue Saint-Denis et de la rue
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs
    Annexe :
    Le boulevard de la porte Galaffre (Saint-Denis) dans les comptabilités amboisiennes Le boulevard de les entrées concernées par ces nouvelles défenses, la porte Saint Denis, qui est indifféremment facent faire troys boulvars, l'un a la porte des ponts, l'autre a la porte Saint Denis et l'autre a la tardive précise que le boulevard était attenant à la chaussée de la Grande rue Saint-Denis : - Archives , entre autres tâches, « avoir faict 5 toizes de pavés a l'in des bouts du boulouard de la porte Saint porte Saint Denis ». Mais la construction fut en passe d'être abrogée, puisque l'assemblée de la ville freres de la frerie de la concepcion Notre Dame et monseigneur Saint Nicollas fondée en l'eglise Saint Saint Aignan, Sauveur, Lussault et autres lieux, chaulx, sablons et autres matieres y ont coustés grants jusques au boulouard de Saint Denis lesquels ont este prins au mauvais chemin qui estoit a laditte porte porte Saint Denis ». Nous ne citerons pas tous les travaux de cet ouvrage, qui sont particulièrement
    Illustration :
    Ancien plan du quartier Saint-Denis : groupe de maisons situé entre la rue Nationale (nord), la rue Vue générale du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs, prenant place autour de l'église Saint-Denis
  • Bourg : église paroissiale Sainte-Trinité (place du Centenaire)
    Bourg : église paroissiale Sainte-Trinité (place du Centenaire) Vernou-sur-Brenne - place du Centenaire - en ville - Cadastre : 1817 F 192 2009 AM 167
    Historique :
    Vernou aurait fait partie des premières églises paroissiales rurales fondées sous saint Perpet , archevêque de Tours, fait un legs pour la construction de la chapelle Saint-Martin, dans le prolongement du
    Référence documentaire :
    Vernou-sur-Brenne, Église Sainte-Trinité. Relevé de la façade/G. Guérin. 1842. (Archives Vernou-sur-Brenne, Église Sainte-Trinité. Relevé du choeur/G. Guérin. 1842. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 29 J 1678). Vernou-sur-Brenne, Église Sainte-Trinité. Relevé du choeur/G. Guérin HURON, Nicolas. L'église de la Sainte-Trinité de Vernou-sur-Brenne. Tours : Ecclésia, 1991.
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Sainte-Trinité (place du Centenaire)
    Vocables :
    Sainte-Trinité
  • 4 panneaux provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste
    4 panneaux provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste Issoudun - en ville
    Historique :
    Musée de l'Hospice Saint-Roch : De l'hôtel-dieu fondé au 12e siècle par les chanoines de Saint-Cyr , communément appelé l'Hospice Saint-Roch, subsistent plusieurs bâtiments anciens, partiellement reconstruits au d'Issoudun après la démolition de l'église romane de Sainte-Fauste (1878), ces fragments ont été restaurés en
    Représentations :
    saint Jean sainte Barbe
    Description :
    figurant le Christ en croix avec saint Jean (et non la Vierge comme noté dans l'inventaire du Musée ), peints en grisaille et jaune d'argent (h = 61) ; - Fig. 2 : Sainte Barbe (Inv. Mus. 11-32.2) : sainte la Vierge et saint Jean (Inv. Mus. 11-32.3) : rondel peint en grisaille et jaune d'argent, bordé
    Titre courant :
    4 panneaux provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste
    Illustration :
    Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : Crucifixion. IVR24_20093602817NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : sainte Barbe. IVR24_20093602818NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : Calvaire. IVR24_20093602819NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : Vierge de Pitié. IVR24_20093602820NUCA
  • Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert
    Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert Amboise - Château-d'Amboise
    Titre courant :
    Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert
    Illustration :
    Vue générale des portes de la chapelle castrale dite Saint-Hubert. IVR24_20083700640NUCA Vue intérieure des vantaux de la chapelle dite Saint-Hubert. IVR24_20083700762NUCA
  • Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert
    Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert Amboise - Château-d'Amboise
    Titre courant :
    Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert
  • Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois
    Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois Blois - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 1810 A 1371, 1372, 1373
    Genre :
    d'ermites de saint Augustin
    Historique :
    de Saint-Augustin, reconstruction totale de l'église en conservant la crypte ; 13e siècle : seconde : travaux aux bâtiments, construction d'une nouvelle salle capitulaire ; 1647 : réforme de Sainte-Geneviève
    Annexe :
    cantons de la vallée du Cher : Montrichard, Saint-Aignan, Selles, Mennetou, subissent l'attrait de Tours
    Illustration :
    par M.M. les chanoines réguliers de Sainte-Geneviève. Encre et aquarelle sur papier (0,68 x 0,45 m lapidaires déposés en 1940. (Dépôt : cimetière Saint Saturnin, Blois-Vienne, n°46). IVR24_19874100152X . Dépôt : cimetière Saint Saturnin, Blois-Vienne, n°13-I-I. IVR24_19874100155X : cimetière Saint Saturnin, Blois-Vienne, n°13). IVR24_19874100144X : cimetière Saint Saturnin, Blois-Vienne, n°15). IVR24_19874100143X
  • Statue : Vierge en prière
    Statue : Vierge en prière Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Historique :
    Cette statue, associée à celle de Saint Jean, également conservée dans l'église, devait appartenir
    États conservations :
    La statue a été repeinte en même temps que celle de Saint Jean, dans les mêmes tons. La couche
  • Hôtel Salviati
    Hôtel Salviati Blois - 18 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 995
    Historique :
    Sainte-Avoye dépendante de l' église des Jacobins (il subsistait encore en 1940 des encadrements de
    Localisation :
    Blois - 18 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 995
    Illustration :
    Fragments du portail conservés au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, n° 191. IVR24_19874100166X Cul-de-lampe d'une fenêtre sur cour conservé au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, sans n Cul-de-lampe d'une fenêtre sur cour conservé au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, n° a.d.b.8
  • Maison
    Maison Blois - 36 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 377
    Localisation :
    Blois - 36 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 377
1 2 3 4 Suivant