Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 28 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ostensoir n°1
    Ostensoir n°1 Le Boulay
    Représentations :
    Motifs végétaux et floraux (sur le socle). Tétragramme (sur le socle). Epis de blé (tige). Nuées et
    Localisation :
    Le Boulay
  • Port dit port de la Chapelle-aux-Naux
    Port dit port de la Chapelle-aux-Naux La Chapelle-aux-Naux - les Taboureaux - en écart
    Historique :
    Le port est cité sur les listes des ports de Loire de 1857 et 1862 sous le nom de "port de la Chapelle-aux-Naux". Des ouvrages d'abordages existent au lieudit les Taboureaux depuis le tout début du
    Canton :
    Azay-le-Rideau
    Description :
    Situé rive gauche, le port de la Chapelle-aux-Naux comprend deux cales abreuvoirs simples, une cale
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Brèche (port de Bréhémont)
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Brèche (port de Bréhémont) Bréhémont - avenue du 11-Novembre - en village
    Historique :
    On trouve mention de la cale de la Brèche dès le tout début du XIXe siècle (cadastre napoléonien de 1813). L'ouvrage est agrandi lorsque le port est reconstruit entre 1858 et 1866. Le projet du nouveau
    Canton :
    Azay-le-Rideau
    Illustration :
    Plan de la cale de la Brèche et de la cale de la Hutellerie par le conducteur des Ponts-et . Ce plan a été réalisé par l'ingénieur ordinaire de Vésian le 28 mai 1858 (daté par les profils Le pavage, vue prise vers l'aval. IVR24_20113701954NUCA Détail sur le pavage. IVR24_20113701981NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de la Chapelle-aux-Naux)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de la Chapelle-aux-Naux) La Chapelle-aux-Naux - les Taboureaux - en écart
    Canton :
    Azay-le-Rideau
    Description :
    peupliers ont poussé sur le perré haut.
  • Cale dite cale abreuvoir simple
    Cale dite cale abreuvoir simple Rigny-Ussé - la Clauderie - isolé
    Historique :
    Cet ouvrage est situé à l'emplacement de l'ancien port des Trois Volets mentionné sur le cadastre napoléonien de 1813. Il semble d'ailleurs qu'à cette date le bac reliant les deux rives de ce port (côté La Chapelle-sur-Loire et côté Rigny-Ussé/Huismes) abordait à l'emplacement de la cale de la Clauderie. Le bac
    Canton :
    Azay-le-Rideau
  • Cale dite cale abreuvoir simple des Roberts
    Cale dite cale abreuvoir simple des Roberts La Chapelle-aux-Naux - les Roberts - en écart
    Canton :
    Azay-le-Rideau
    Description :
    moment des basses eaux. On note la présence de silex et de calcaire dans le pavage.
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de la Chapelle-aux-Naux)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de la Chapelle-aux-Naux) La Chapelle-aux-Naux - les Taboureaux - en écart
    Canton :
    Azay-le-Rideau
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe
  • Tableau : Baptême du Christ
    Tableau : Baptême du Christ Neuillé-le-Lierre
    Inscriptions & marques :
    "Agnus Dei" (sur le phylactère).
    Historique :
    gravure de Guillaume Vallet, s'inspirant lui même d'une œuvre de l'Albane. Le tableau a été restauré en
    Représentations :
    Saint Jean-Baptiste baptisant le Christ dans le Jourdain. Sur la gauche, un ange avec un linge dans les mains, attendant de sécher le Christ. Colombe du Saint-Esprit dans les cieux. La jambe gauche de saint Jean-Baptiste laisse voir par transparence accrue le paysage placé derrière.
    Localisation :
    Neuillé-le-Lierre
  • Cierge de confrérie de Saint-Vincent
    Cierge de confrérie de Saint-Vincent Épeigné-les-Bois - le bourg - en village
    Historique :
    bois ou en feuille de métal sont plus tardifs et se rencontrent plus fréquemment que ceux en cire. Le modèle d'Epeigné est rare. La date de fabrication n'est pas connue mais doit sans doute se situer dans le
    Représentations :
    Le cierge est recouvert d'une couche de peinture blanche. Certains motifs décoratifs sont peints et pratiquée dans la cire blanche du cierge. Le tiers inférieur est divisé en quatre registres par des rubans horizontaux peints et dorés. Le décor végétal à feuilles étroites et tiges portant des boutons plus ou moins
    Localisation :
    Épeigné-les-Bois - le bourg - en village
  • Statue : saint Aignan
    Statue : saint Aignan Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Description :
    Statue en plâtre polychrome reposant sur une console en plâtre blanc moulée de feuillages.
  • La Bergerie : four à chaux
    La Bergerie : four à chaux Céré-la-Ronde - La Bergerie - isolé - Cadastre : 1826 E1 105-112 2009 E01
    Historique :
    La date de construction du four à chaux n'est pas connue mais il figure sur le premier plan
    Observation :
    La localisation de la Bergerie sur le plan cadastral actuel est erronée. Le lieu-dit mentionné sur le plan "la Bergerie" est en réalité celui de Beauvoir. La Bergerie se situe au sud de Beauvoir
    Description :
    Four à chaux à cuve unique et une bouche de défournement, construit en moellon calcaire. Le four, à
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Rue des Parfaits (Port Neuf)
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Rue des Parfaits (Port Neuf) La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Historique :
    Le port Neuf est mentionné en 1799 alors qu'une rampe de ce port doit être réparée (pavé et blocage ). Il est difficile de savoir s'il s'agit de la cale actuelle. L'ouvrage figurant sur le cadastre ), un projet de remaniement de l'ouvrage est réalisé. Chargé du dossier, le conducteur des Ponts-et et l'embarquement et le débarquement des marchandises qui se font très rarement à cet emplacement. Il l'Etat, la commune et les habitants intéressés. Finalement, le projet est abandonné en décembre 1865 faute de crédit accordé par le conseil municipal.
    Description :
    mètres de large sur cent mètres de long. Un muret soutient le perré haut.
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Illustration :
    Projet de remaniement de la cale d'abordage de la rue des Parfaits au Port Neuf, plan dressé par le conducteur le 8 juillet 1865. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5004). IVR24_20063700052NUCA
  • Ciboire des malades
    Ciboire des malades Villedômer
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître (?) mal insculpé (sur le bord du couvercle et sur le bord de la coupe).
    Illustration :
    Détail du poinçon de maître (?) mal insculpé (sur le bord de la coupe). IVR24_20133700172NUC4A
  • Calice et patène n°2
    Calice et patène n°2 Villedômer
    Inscriptions & marques :
    Poinçons de titre et de garantie (sur la patène, sur le bord de la coupe, sur le bord du pied
    Représentations :
    Calice : grappes de raisin et épis de blé sur le pied, le noeud et la fausse-coupe. Patène : croix
  • Grand Préau : ferme
    Grand Préau : ferme Cigogné - Le Grand Préau - en écart - Cadastre : 1823 D2 842 1970 D2 446 2010 D2 886
    Historique :
    Le logis accolé à la grange date de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle, de même que la
    Localisation :
    Cigogné - Le Grand Préau - en écart - Cadastre : 1823 D2 842 1970 D2 446 2010 D2 886
    Illustration :
    Façade antérieure de la grange, partie ouest, dans laquelle a été aménagé le logis Accès à la cave située sous le logis. IVR24_20103700857NUCA
  • Petit Préau : ferme
    Petit Préau : ferme Cigogné - Le Petit Préau - 20 rue de Courçay - en village - Cadastre : 1823 E2 932
    Historique :
    Le logis et la grange figurent sur le plan cadastral de 1823. Pour le bâtiment n°1 orienté nord-sud : un logis du 19e siècle avec deux fenêtres encadrant symétriquement la porte d'entrée ; le second logis date probablement du 18e siècle. Pour le bâtiment n°2 orienté est-ouest : il s'agit d'une vaste
    Localisation :
    Cigogné - Le Petit Préau - 20 rue de Courçay - en village - Cadastre : 1823 E2 932
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Reugny
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de titre (sur le bord de la coupe, sur le bord du couvercle) ; poinçon de garantie (sur le bord de la coupe, sur le bord du couvercle) : chiffre illisible à gauche et 2 à droite ; poinçon de
    Historique :
    D'après les poinçons de titre et garantie, ce ciboire a été fabriqué à Paris entre 1798 et 1809. Le Jean Nicolas Boulanger, entre 1783 et 1798. Le ciboire daterait donc de 1798.
  • Ville :  orangerie, actuellement hôtel de ville (rue du château)
    Ville : orangerie, actuellement hôtel de ville (rue du château) Château-Renault - rue du château - en ville - Cadastre : 1835 B 187 2014 AD 29
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 J 192. Pièces concernant le château de Château-Renault . Renseignements sur le château. Non daté (limite 19e siècle 20e siècle ?).
    Description :
    construite le donjon.
  • Cale dite cale abreuvoir simple (rive droite)
    Cale dite cale abreuvoir simple (rive droite) Amboise - rue de Blois - en ville
    Historique :
    L'ouvrage figure sur le cadastre napoléonien de 1809 et sur le plan de réalignement de 1835.
    Description :
    présence de deux escaliers et d'une échelle hydrométrique sur le perré haut.
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (service spécial de la Loire) : détail sur Amboise, rive droite, le Bout des Ponts, milieu XIXe siècle. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7 Le perré en aval de la cale. IVR24_20113701806NUCA Le perré en aval de la cale : escalier et échelle hydrométrique. IVR24_20113701805NUCA Le perré en aval de la cale : escalier et échelle hydrométrique. IVR24_20113701807NUCA
  • Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Boisnière : château dit château de La Boisnière Villedômer - La Boisnière - en écart - Cadastre : 1835 C2 140, 146, 149, 152 2012 C 140, 143, 149, 632
    Historique :
    Il s'agit d'un ancien fief relevant de Château-Renault. Le plus ancien seigneur connu est Jean de Villedômer de 1816 à 1821. Le château est vendu en 1825 à Dominique Lenoir, ancien agent de change , après le décès de M. de Marèze, et épouse sa veuve. Il reste dans cette famille jusqu'au milieu du 20e l'orangerie sont présents sur le premier plan cadastral de 1835 mais aucun ne semble présent sur un plan de 19e siècle. Le corps de bâtiment du château situé à l'est de la cour principale pourrait dater du début des années 1830. Les bâtiments ont profondément été modifiés. Le corps de bâtiment oriental du château accueille aujourd'hui les services administratifs et le corps de bâtiment occidental accueille les , salle d'activités, ateliers techniques... L'ancienne orangerie a servi de logement pour le directeur
    Référence documentaire :
    Le patrimoine des communes d'Indre-et-Loire. Paris : éditions Flohic, 2001. (Patrimoine des
    Représentations :
    triangulaire. A l'intérieur, le château a conservé quelques éléments d'origine : rampe d'escalier ; pilastres
    Description :
    Le château se compose de deux corps de logis en L placés de part et d'autre d'une cour. Le corps de , corniche) et couvert de toits à longs pans et à croupes en ardoise. Ce corps de logis est prolongé vers le sud par une aile rectangulaire en rez-de-chaussée et vers le nord par une aile hexagonale toutes les deux surmontées d'une terrasse. A l'ouest de la cour, le second corps de logis, à un étage carré et cour carrée à l'origine fermée (piliers en pierre). Le bâtiment indépendant au sud-est de la cour grenier depuis l'extérieur. Le corps de bâtiment en L, qui accueillait logis et écuries, est construit en glacière est présente dans le bois.
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de La Boisnière, réalisé d'après le plan cadastral de 2012 Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20163702639NUCA Vue d'ensemble du pigeonnier et des anciennes écuries, depuis le sud. IVR24_20133700579NUC2A Vue d'ensemble des anciennes écuries et anciens logis, depuis le sud-est. IVR24_20163702631NUCA Vue d'ensemble du hangar, depuis le nord. IVR24_20133700584NUC2A Vue d'ensemble du hangar, depuis le sud. IVR24_20133700583NUC2A