Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Le Coin Souriant" (16 rue Martin Gardien) Château-Renault - 16 rue Martin Gardien - en ville - Cadastre : 2015 AN 152
    Description :
    comble est éclairé par une lucarne interrompant l'avant-toit. Les pignons découverts du toit et le
    Titre courant :
    Bourg : maison dite "Le Coin Souriant" (16 rue Martin Gardien)
    Appellations :
    le Coin Souriant
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le nord. IVR24_20153700937NUCA
  • Bourg : maison (114 rue de la République)
    Bourg : maison (114 rue de la République) Château-Renault - 114 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 66 2015 AC 126
    Historique :
    L'édifice présent sur le plan cadastral napoléonien est détruit pour faire place à l'édifice actuel Solidaire", société coopérative de consommation, fondée en 1900 par les ouvriers tanneurs. Le bâtiment
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR24_20153700115NUCA Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20143703497NUCA
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "La Caburoche" (186 rue de la République) Château-Renault - 186 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 C 143 2015 AC 315
    Historique :
    Une maison mentionnée sur le plan cadastral napoléonien (1835) est détruite en 1846 et une maison proviennent vraisemblablement de la faïencerie Boulenger de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Le nom "caburoche
    Représentations :
    de carreaux de céramique vernissée verte (formes géométriques et cordons) rappelant le revêtement mural du métro parisien. Une frise de fleurs d'iris marque la séparation entre le rez-de-chaussée et
  • Maison : cave (24 rue de la Concorde ; 22 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (24 rue de la Concorde ; 22 quai Charles Guinot) Amboise - 24 rue de la Concorde 22 quai Charles-Guinot - en ville
    Description :
    murs comme les bois ont été très restaurés et sont peints ou enduits. Le mur côté Loire est doublé d'un second mur, construit 1 m en avant. Le premier mur mesurant 1,70 m d'épaisseur pourrait correspondre au . Elle repose sur un socle carré d'où monte un fût fuselé, sans base. Le chapiteau mouluré d'un simple
    Illustration :
    Vue du mur de la cave : le mur intérieur montre l'alignement du mur d'enceinte du Petit Fort, le mur extérieur, doublant le premier, a été ajouté à l'époque moderne, une fois construit le quai
  • Maison (22 quai Charles Guinot)
    Maison (22 quai Charles Guinot) Amboise - 22 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    Le 22 quai Charles Guinot correspond à la façade côté Loire du 24 rue de la Concorde.
    Description :
    Le balcon que l'on distingue au premier étage au-dessus de l'entrée de cave correspond bien au doublement du mur de cave côté Loire signalé dans la notice du 24 rue de la Concorde. Dans le cas de cet
  • Bourg : maison, ancien logement de l'instituteur, puis du receveur (2 rue du Général de Gaulle)
    Bourg : maison, ancien logement de l'instituteur, puis du receveur (2 rue du Général de Gaulle) Villedômer - 2 rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2012 D 1737
    Historique :
    En 1896, la municipalité approuve le projet prévoyant l'agrandissement de la classe de l'école de l'édifice puisse être agrandi vers le nord afin d'y installer la mairie (non réalisé). Le logement de du receveur de la poste en 1912. Le bureau de poste est transféré en mars 2009 et l'édifice est vendu
    Description :
    d'entrée, qui apparaît aujourd'hui excentrée, aurait dû se trouver au centre de la façade si le projet
  • Maison (14 rue Mirabeau ; 35 quai des Marais)
    Maison (14 rue Mirabeau ; 35 quai des Marais) Amboise - 14 rue Mirabeau 35 quai des Marais - en ville
    Historique :
    Sur le plan cadastral dit napoléonien - où le tracé de l'enceinte apparaît encore - plusieurs présent que 3 m. En arrière de celle-ci, s'élevait le mur de la ville ; lorsqu'il fut abattu, il fut remplacé par l'extension de la maison accessible par le 35 quai des Marais réalisé à la fin du XIXe siècle
    Description :
    Aujourd'hui seul le pignon nord peut faire l'objet d'une analyse architecturale, pour la fin du encorbellement à solives débordantes des deux étages sur le rez-de-chaussée. La peinture des bois restreint les l'aplomb de la sablière de chambrée, s'élèvent le premier étage et le comble à surcroît. Les poteaux corniers sont remplacés, dans le prolongement des murs gouttereaux, par deux consoles de pierre moulurées et son meneau restent visibles. Enfin, à gauche, une longue écharpe traverse le pan de bois, le rendant ainsi asymétrique. Le jour situé entre l'écharpe et la sablière semble d'origine mais il a récemment été prolongé vers le haut. Le niveau de potelets pris entre la sablière et l'entrait de la ferme du pignon prouve qu'à l'origine le comble était à surcroît. Ceux-ci sont simplement contrebutés de petites décharges obliques aux extrémités de la façade. Les dispositions du pignon révèlent le type de assemblées à l'extérieur des arbalétriers. Tandis que le faîtage repose sur le poinçon sans enfourchement, le
  • Tout Vent : maison
    Tout Vent : maison Villedômer - Tout Vent - en écart - Cadastre : 2013 ZB 76
    Historique :
    entre 1925 et 1935 par le propriétaire de l’époque, M. Dohet.
    Description :
    , les cordons marquant la séparation entre le rez-de-chaussée et l’étage, ainsi que la corniche sont en
  • Bourg : maison (2 rue des Écoles)
    Bourg : maison (2 rue des Écoles) Chançay - 2 rue des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 272
    Description :
    grâce à une baie percée dans le fronton pignon. Présence d'une dépendance en moellon enduit avec taille, et de caves troglodytiques creusées dans le coteau.
1