Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 30 sur 30 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    . Nous savons que Louis XI (1461-1483) fit construire un logis au château. Ce logis est difficilement concevable que Louis XI (1461-1483) et Charlotte de Savoie n'aient pas eu à leur disposition une sont commandées par Louis XI à une date indéterminée pour la chapelle du château. Enfin, à la mort de occupé. Depuis le docteur Bruneau, la plupart des auteurs ont repris cette idée. L'abbé Louis-Auguste VIII fit reposer par la suite la chapelle Saint-Hubert a été construit pour supporter un édifice. Louis chapelle du donjon du château de Louis XI (1461-1483) était donc bien dédiée au Saint-Sépulcre. Quant à la -Sépulcre, mais il est certain qu'elle appartient aux campagnes de construction de Louis XI (1461-1483).
    Référence documentaire :
    Jean Bourré. Général des finances du roy Louis XI et lettres de luy escrites. 1471. f°38, 41 et 89. Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Fondation Saint-Louis, château d'Amboise. Compte de construction du château d'Amboise, tenu par des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963). La chapelle Saint-Hubert après les travaux de Louis-Philippe, lithographie, n.s., n.d., dans Louis
    Description :
    avec le premier étage du logis dit de Louis XI - quand Charles VIII (1483-1498) l'occupait ; la flèche logis de Charles VIII sur les jardins, mais aussi à la basilique Cléry-Saint-André, où Louis XI (1461
    Annexe :
    La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre comme la chapelle de Louis XI (1461-1483) : - Bibliothèque municipale de Tours, ms. 1320, f°80r ° : manuscrit de la fin du XVIIIe recopié et déposé en 1814. Il écrit que Louis XI avait installé « (...) dans Saint-Louis, Compte de construction de 1495-1496, f°80r° : « A cornille de Neuf, ymagier, pour avoir
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • Moulin d'Arcisses : prieuré Saint-Vincent, puis abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, puis ferme, actuellement maisons
    Moulin d'Arcisses : prieuré Saint-Vincent, puis abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, puis ferme, actuellement maisons Brunelles - Le Moulin d'Arcisses - en écart - Cadastre : 1811 A 33, 37 1992 A 29
    Historique :
    de céder définitivement à Bernard la terre du Val d'Arcisses. En 1115, un prieuré placé sous le vocable de saint Vincent y est édifié. En 1225, Guillaume de Bellême, comte du Perche, érige le prieuré en jusqu'en 1632. Trois années plus tôt, en 1629, une concession est acceptée par le roi Louis XIII à (nouvelles dotes) et l'aide financière de donateurs. L'abbesse Jeanne-Baptiste de Lubersac parvient tout de
    Référence documentaire :
    BELHOSTE, Jean-François, LECHERBONNIER, Yannick, ARNOUX, Mathieu, ARRIBET, Danielle, AWTY, Brian G FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
    Dénominations :
    prieuré
    Titre courant :
    Moulin d'Arcisses : prieuré Saint-Vincent, puis abbaye royale Notre-Dame du Val d'Arcisses, puis
  • Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Boisnière : château dit château de La Boisnière Villedômer - La Boisnière - en écart - Cadastre : 1835 C2 140, 146, 149, 152 2012 C 140, 143, 149, 632
    Historique :
    Il s'agit d'un ancien fief relevant de Château-Renault. Le plus ancien seigneur connu est Jean , Louis Félix de Forestier, comte de Coubert, entre en possession du château, dont il était l'intendant
  • Briare : monument à Frédéric Bapterosses
    Briare : monument à Frédéric Bapterosses Briare - square Frédéric-Bapterosses - en ville
    Historique :
    Ce monument élevé par Stecchi Fabio en hommage au frère aîné de Jean-Félix Bapterosses (fondateur , que Paul Gion, architecte académique du monument à Jean-Félix Bapterosses sur la place de la
    Représentations :
    lunettes, ainsi que celui de son frère cadet, Jean-Félix, portant un monocle. Tous deux sont représentés de
  • Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières
    Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Illustration :
    Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 : Charlemagne et saint Louis. IVR24_20093602810NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Médard (place de Verdun)
    Bourg : église paroissiale Saint-Médard (place de Verdun) Reugny - place de Verdun - en village - Cadastre : 1819 G1 107 2009 G 257
    Historique :
    l'achat de ce fief par Jean le Blanc, seigneur de la Vallière, en 1596. Elle est également appelée ensuite siècle qui se trouvent au sud de la nef. Les armes de Louis de Lavardin, seigneur de Boissay, de gueules
    Référence documentaire :
    TRICOT, Louis. Saint-Médard de Reugny. Notes manuscrites, 48 pages.
    Illustration :
    Clé de voûte figurant le blason de Louis de Lavardin, seigneur de Boissay (de gueules à trois Blason de Louis de Lavardin, seigneur de Boissay (de gueules à trois fleurs de lys d'or
  • Bourg : école, actuellement maison et résidence d'artistes (10-12 rue de l'École)
    Bourg : école, actuellement maison et résidence d'artistes (10-12 rue de l'École) Néons-sur-Creuse - Bourg - 10-12 rue de l'École - en village - Cadastre : 2015 C 33
    Historique :
    Néons", en 1946, lorsque l'établissement scolaire est devenu mixte (Sécheresse, Jean, 2019).
    Référence documentaire :
    SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • Bourg : croix de mission (Jardins de la Cure)
    Bourg : croix de mission (Jardins de la Cure) Néons-sur-Creuse - Bourg - Jardins de la Cure - en village - Cadastre : 2014 C 4
    Historique :
    remplacée en 1931 (Sécheresse, Jean. 2019). Elle a fait l'objet d'une rénovation au début du 21e siècle au
    Référence documentaire :
    SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    -Thomas. Il reprend en réalité la dénomination de l'ancien prieuré Saint-Thomas fondé au début du XIIe , au XVIIe siècle l'hôtel aurait appartenu à Jean Rouer qui se serait marié avec Catherine Pommiers , révèlerait qu'elle lui apporta en dot : « L'immeuble situé au Grand Marché de cette ville, sur le prieuré
    Annexe :
    maison située au Grand marché de cette ville, sur le prieuré Saint-Thomas, consistant en deux corps de
  • Levroux : église Saint-Sylvain, verrières
    Levroux : église Saint-Sylvain, verrières Levroux - place de l'Hôtel de Ville - en ville
    Historique :
    , notamment la chapelle de la Vierge, de style flamboyant, édifiée au nord par Jean Cœur, archevêque de