Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : château de Pontcher (2 rue de la Forêt)
    Bourg : château de Pontcher (2 rue de la Forêt) Chisseaux - Bourg - 2 rue de la Forêt - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    La première mention du lieu apparaît en 920 sous le nom de Pont Caris. Ranjard mentionne un fief de Pont ou de Bois de Pont qui relevait de Montrésor et qui fut réuni au domaine de Chenonceaux au 16e par Carré de Busserolle et a été, sinon totalement reconstruit, du moins en grande partie remanié au cours du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Un plan non daté mais que l'on peut considérer de la seconde moitié du 18e siècle et antérieur à la Révolution, montre : un corps de logis orienté nord-sud, en appartenu au duc de Choiseul.
    Observation :
    L'édifice n'a pas pu être visité lors de l'enquête.
    Référence documentaire :
    . XVIIIe siècle. Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, E 349. p. 385 Table alphabétique des noms de lieux modernes placés en regard des noms anciens, auxquels on peut se reporter. In : Mémoires de la société archéologique de Touraine, Tome IX, premier semestre 1857. Plan du château de Pontcher, paroisse de Chisseaux. Levé par J. Fournier pour le duc de Choiseul . Plan du château de Pontcher, paroisse de Chisseaux. Levé par J. Fournier pour le duc de Choiseul
    Représentations :
    Les lucarnes du corps de logis sont ornées de frontons triangulaires à crochets et pinacle ; la fenêtre de comble du pavillon est surmontée d'un fronton cintré.
    Description :
    Le corps de logis de plan rectangulaire comprend 4 travées. Lui est accolée une tour demi hors œuvre, de plan carré, elle-même reliée à un pavillon en retour d'équerre. L'ensemble est construit en moellon enduit, à l'exception des encadrements qui sont en pierre de taille. Les baies du corps de logis sont surmontées de quatre lucarnes.
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Chisseaux - Bourg - 2 rue de la Forêt - en village
    Titre courant :
    Bourg : château de Pontcher (2 rue de la Forêt)
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    . XVIIIe siècle. Vue d'ensemble. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, E 349 . XVIIIe siècle. Vue partielle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, E 349 . XVIIIe siècle. Détail. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, E 349). IVR24_20123701647NUCA Extrait du plan cadastral ancien, section C2, 1824. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , Tours, 3 P). IVR24_20123700233NUCA Plan du château de Poncher, paroisse de Chisseaux. Levé par J. Fournier pour le duc de Choiseul Plan du château de Poncher, paroisse de Chisseaux. Levé par J. Fournier pour le duc de Choiseul Plan du château de Poncher, paroisse de Chisseaux. Levé par J. Fournier pour le duc de Choiseul
  • Pont de Tournon-Saint-Martin
    Pont de Tournon-Saint-Martin Tournon-Saint-Martin - Le Pont - isolé - Cadastre : Le pont est implanté sur deux communes : Tournon-Saint-Martin et Néons-sur-Creuse.
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le premier pont de Tournon, venant se substituer au bac, est construit en 1847. Il était en bois (remaniées) de l'ouvrage précédent.
    Référence documentaire :
    ). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8881). Municipal de Tournon-Saint-Martin. N° 10, septembre 1985. DE LA TREMBLAIS, M., DE LA VILLEGILLE, M., DE VORYS, J. Esquisses pittoresques sur le département de l'Indre. Châteauroux : Aupetit, 1854 ; rééd. 1882, 428 p. , [ca 1910]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8885). photomécanique (carte postale), noir et blanc, photographie coloriée ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8888). , [s.d.]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8891).
    Description :
    Le pont enjambe la Creuse et relie les communes de Tournon-Saint-Martin et de Néons-sur-Creuse (route dite de Tournon à Angles). Le tablier à poutres en béton précontraint s'appuie sur les piles du
    Titre courant :
    Pont de Tournon-Saint-Martin
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8881). IVR24_20133600366NUC2B Le pont métallique sur la Creuse et ses abords, carte postale vers 1910. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8885). IVR24_20133600367NUC2B Le pont métallique sur la Creuse et ses abords, carte postale vers 1936. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8888). IVR24_20133600368NUC2B Le pont métallique sur la Creuse et ses abords, carte postale non datée. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8891). IVR24_20133600369NUC2B
  • Bourg : maison (4 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (4 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 4 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 501
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    milieu du 20e siècle un café et, en 1885, la forge d’un maréchal ferrant (Archives municipales de Lureuil siècle. L’atelier accolé au nord de la maison date de la seconde moitié du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil, 1 O. Voirie. Bourg de Lureuil. [ca 1950]. Carte postale. (Collection privée).
    Description :
    La maison, orientée nord-sud, est en retrait par rapport de la rue de la Mairie et perpendiculaire à la ruelle menant à la place de l’église. Elle est enduite et à un étage carré. Elle se compose de trois bâtiments accolés, formant un carré. Le corps principal de bâtiment, parallèle à la rue de la
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 4 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 501
    Titre courant :
    Bourg : maison (4 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison et l'ancienne forge sont visibles dans la droite de cette vue aérienne du bourg, datée du Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20153600528NUC2A Vue de l'édifice depuis le sud-ouest. IVR24_20153600527NUC2A
  • Bourg : maison (8 rue de la mairie)
    Bourg : maison (8 rue de la mairie) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 8 rue de la mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 74
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    siècle à l’emplacement d’un bâtiment figuré sur le plan cadastral de 1812 mais démoli en 1854 (matrices
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de
    Description :
    Cette maison, alignée à la rue, possède un étage carré et un étage de comble. Elle est enduite. La toiture, à pans brisés est en ardoise et munie de deux lucarnes-fenêtres et d’une petite baie centrale. La façade d’accès, en mur gouttereau, est ordonnancée : trois travées, à plein de travées appareillés
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 8 rue de la mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 74
    Titre courant :
    Bourg : maison (8 rue de la mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20133600908NUC2A
  • Bourg : maison (3 rue de Douadic)
    Bourg : maison (3 rue de Douadic) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 3 rue de Douadic - en village - Cadastre : 2013 AB 153
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de
    Description :
    ouest. Sa toiture à longs pans est en ardoise. La façade présente un bandeau de niveau et des chaînages d’angle en pierre de taille. Les encadrements se distinguent par la clé saillante de leur plate-bande. Une partie du rez-de-chaussée est occupée par une remise. Un soupirail trahit la présence d’un sous-sol.
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 3 rue de Douadic - en village - Cadastre : 2013 AB 153
    Titre courant :
    Bourg : maison (3 rue de Douadic)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20133601139NUC2A
  • Bourg : ferme, actuellement maisons (14 rue de la Vieille Croix)
    Bourg : ferme, actuellement maisons (14 rue de la Vieille Croix) Néons-sur-Creuse - Bourg - 14 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 B 55
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    ; Archives municipales de Néons 1 O). Le logement de cette ferme remaniée a été construit dans la première moitié du 20e siècle. La grange et l’étable, remaniées en habitation, datent de la seconde moitié du 19e siècle (avant 1886
    Observation :
    Observations réalisées de la voie publique.
    Parties constituantes non étudiées :
    mur de clôture
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers).
    Description :
    L’ancienne ferme, à cour ouverte (avec mur de clôture à est), comptait trois bâtiments principaux pignons couverts (sauf le logement). Au sud de la cour, le logement, enduit, est à un étage carré. Il est aligné et en retrait de la rue de la Vieille Croix. Sa toiture est à une demi-croupe. Son élévation et l’étable (remaniées) sont implantées au nord de la cour ; la première, perpendiculairement à la
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 14 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 B 55
    Titre courant :
    Bourg : ferme, actuellement maisons (14 rue de la Vieille Croix)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de l'ancienne grange et de l'étable depuis le sud-est. IVR24_20163600168NUC2A
  • Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Boisnière : château dit château de La Boisnière Villedômer - La Boisnière - en écart - Cadastre : 1835 C2 140, 146, 149, 152 2012 C 140, 143, 149, 632
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Il s'agit d'un ancien fief relevant de Château-Renault. Le plus ancien seigneur connu est Jean Desselles en 1558. Il appartient à Pierre Targas, écuyer sieur de la Boisnière, gentilhomme ordinaire de la de Villedômer de 1816 à 1821. Le château est vendu en 1825 à Dominique Lenoir, ancien agent de change parisien qui s'en sépare peu de temps après au profit d'un Monsieur de Marèze. Au milieu du 19e siècle , Louis Félix de Forestier, comte de Coubert, entre en possession du château, dont il était l'intendant , après le décès de M. de Marèze, et épouse sa veuve. Il reste dans cette famille jusqu'au milieu du 20e utilisation sociale. Des harkis accueillis par la ville de Château-Renault, y sont logés entre 1962 et 1969 . Depuis 1969, il accueille un institut médico-éducatif. Les bâtiments du château, de la ferme et de l'orangerie sont présents sur le premier plan cadastral de 1835 mais aucun ne semble présent sur un plan de 19e siècle. Le corps de bâtiment du château situé à l'est de la cour principale pourrait dater du
    Référence documentaire :
    Archives paroissiales de Villedômer. Carte. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, C 206/2). La Boisnière, extrait d'un plan, non daté (entre 1784 et 1835). (Archives départementales d'Indre Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P2. Extrait du plan cadastral napoléonien, section C2 Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 2938. Registre des augmentations et diminutions CARRE de BUSSEROLLE, J-X. Dictionnaire géographique historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : J. Floch, 1966. communes de France). tome 1.
    Représentations :
    La terrasse surmontant l'aile hexagonale du château possède un garde-corps orné de croix pattées et la terrasse de l'aile sud est couronnée de balustres en poire. Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage de la façade est sont surmontées d'une corniche à l'exception des trois baies centrales permettant l'accès intérieur surmontées de frontons triangulaires reposant sur des consoles. La porte de la façade fleurs de lotus en bougie. Une porte d'entrée est encadrée de pilastres doriques surmontés d'un fronton
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le château se compose de deux corps de logis en L placés de part et d'autre d'une cour. Le corps de logis, à l'est de la cour, possède un étage carré avec rez-de-chaussée surélevé (façade est) et étage en surcroît. Il est construit en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angle, encadrements des baies , corniche) et couvert de toits à longs pans et à croupes en ardoise. Ce corps de logis est prolongé vers le sud par une aile rectangulaire en rez-de-chaussée et vers le nord par une aile hexagonale toutes les deux surmontées d'une terrasse. A l'ouest de la cour, le second corps de logis, à un étage carré et étage de comble, est construit en moellon enduit et pierre de taille (encadrement des baies, chaînes compose d'un corps de bâtiment en L et d'un bâtiment rectangulaire indépendant, organisés autour d'une cour carrée à l'origine fermée (piliers en pierre). Le bâtiment indépendant au sud-est de la cour servant à l'origine de grange est construit en moellon crépi et couvert d'un toit à croupe en tuile plate
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé rez-de-chaussée étage de comble
    Titre courant :
    Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait d'un plan de la route de Tours à Vendôme dans la généralité de Tours, 1784. (Archives Plan de localisation des bâtiments de La Boisnière, réalisé d'après le plan cadastral de 2012 Extrait d'un plan, non daté (entre 1784 et 1835). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, C 206 Extrait du plan cadastral napoléonien, section C2, 1835. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Vue d'ensemble, façade est du corps de bâtiment oriental du château. IVR24_20133700567NUC2A Vue d'ensemble, façade nord du corps de bâtiment oriental du château. L'extension à cinq pans Vue d'ensemble, façades ouest et nord du corps de bâtiment oriental du château Vue d'ensemble, façades ouest et sud du corps de bâtiment oriental du château Détail de la façade est du corps de bâtiment oriental du château. IVR24_20163702640NUCA Détail d'une baie en plein cintre encadrée de pilastres doriques et surmonté d'un fronton
  • Bourg : ferme actuellement maison de notable (51 rue de la Gare)
    Bourg : ferme actuellement maison de notable (51 rue de la Gare) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 51 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 19, 20 1812 E 374
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    deux bourgs de Tournon en 1798 (Archives départementales de l'Indre, L 186). Elle a appartenu à conseiller municipal de Tournon-Saint-Martin. Jusqu'en 1803, la maison se trouvait sur la commune de Tournon Cette ferme et sa maison de notable datent de la toute fin du 19e ou du début du 20e siècle. Une maison, aujourd’hui disparue, est portée sur le plan cadastral de 1812 et sur le plan des limites des François Venault, notaire de Saint-Pierre de Tournon (né en 1743), à la fin du 18e siècle et au début du 19e siècle. Celui-ci a été maire (en 1794) puis adjoint de Tournon-Saint-Pierre, avant devenir
    Observation :
    Seuls les bâtiments visibles de la voie publique ont été décrits.
    Référence documentaire :
    en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 224, 14 à 31). Limite des bourgs de Tournon-Saint-Pierre et Tournon-Saint-Martin, 1798. (Archives départementales Plan cadastral parcellaire de la commune de Tournon/ sous la direction de M. Lepeintre, directeur -Creuse : Parc naturel régional de la Brenne, Association touristique de Néons-sur-Creuse, 2013. de l'Indre, L 186).
    Description :
    La ferme à cour fermée se compose de quatre bâtiments principaux, tous enduits : une maison de notable indépendante et trois bâtiments agricoles accolés et implantés le long de la voie publique . L’entrée principale est encadrée de piliers en pierre à chapeaux moulurés. La maison de notable, au sud de haute, en terrasse en terre-plein. Le volume sud possède un étage de comble et un étage de soubassement classique, comprend une travée centrale saillante coiffée d’un fronton triangulaire et ornée de chaînages d’angle travaillés en pilastres. L’étage de soubassement possède un accès en contre-bas de la terrasse . Cette ouverture est surplombée par un balcon en fer forgé de la largeur du mur-pignon sud qui compte deux travées. La partie nord de la maison, à toiture en tuile plate, n’était pas visible de la voie publique. Les bâtiments agricoles, couverts par des toits à croupes en ardoise, sont implantés le long de porte piétonne. Une croix de carrefour en pierre (la Croix Bonneau) est adossée au mur de la grange.
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 51 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 19, 20 1812 E
    Titre courant :
    Bourg : ferme actuellement maison de notable (51 rue de la Gare)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    et à droite de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 224, 14 à 31 Un bâtiment (aujourd'hui disparu) est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle E 374), en haut Vue de entrée principale de la ferme, depuis l'est. IVR24_20133600867NUC2A Vue de la grange depuis le nord-est. IVR24_20133600865NUC2A Vue de l'étable accolée à la grange, depuis le nord. IVR24_20133600866NUC2A Vue d'une dépendance agricole et de la porte piétonne depuis l'ouest. IVR24_20133600864NUC2A
  • Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix)
    Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix) Néons-sur-Creuse - Bourg - 7 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 C 50 1812 C 112, 113, 114, 116, 117
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    du 19e siècle. La dépendance est un cellier en 1886 (Archives municipales de Néons, 1 O). La maison figure sur le plan cadastral de 1812. Elle a été modifiée certainement à partir de la fin
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur
    Description :
    La maison, orientée nord-ouest/sud-est, est perpendiculaire à la rue de la Vieille Croix. Elle est enduite, en rez-de-chaussée et à accès en mur gouttereau. Sa toiture, à longs pans, est en tuile plate . Une dépendance, enduite et couverte de tuiles mécaniques, est alignée à la rue.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 7 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 C 50 1812 C
    Titre courant :
    Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600028NUC2A Les bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelle 112,113,114,116,117), dans le bas Vue de la maison depuis le sud-ouest. IVR24_20153600111NUC2A Vue du mur-pignon de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600150NUC2A Vue de la petite dépendance (cellier) de la maison. IVR24_20153600151NUC2A
  • Bourg : ferme, actuellement maisons (6 impasse de la Fontaine)
    Bourg : ferme, actuellement maisons (6 impasse de la Fontaine) Néons-sur-Creuse - Bourg - 6 impasse de la Fontaine - en village - Cadastre : 2015 B 259, 260, 283
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    municipales de Néons-sur-Creuse, 1 O). Elle a été modifiée, et remaniée en deux maisons d'habitation dans la La ferme qui se composait d'un logement, d'une grange et d'étables existe en 1906 (Archives
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers).
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 6 impasse de la Fontaine - en village - Cadastre : 2015 B 259, 260, 283
    Titre courant :
    Bourg : ferme, actuellement maisons (6 impasse de la Fontaine)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue du logement et de l'ancienne grange de la ferme. IVR24_20153600104NUC2A Vue des anciennes étables de la ferme converties en maison. IVR24_20153600099NUC2A
  • Bourg : ferme (22 rue de la Vieille Croix)
    Bourg : ferme (22 rue de la Vieille Croix) Néons-sur-Creuse - Bourg - 22 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 B 64, 628, 629
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    pas encore (Archives municipales de Néons, 1 O). Les bâtiments ont été rénovés et légèrement modifiés Une construction nouvelle est signalée en 1871 dans les matrices cadastrales. Il pourrait s'agir de cette ferme ou de la propriété voisine (cf. dossier IA360100097). En 1886, le possible atelier n’existe (porte de grange) au début du 21e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). de diminution.
    Description :
    La ferme comprend trois bâtiments contigus, alignés à la rue de la Vieille Croix, du sud au nord
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 22 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 B 64, 628
    Titre courant :
    Bourg : ferme (22 rue de la Vieille Croix)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la grange et de l'atelier (ancienne étable ?) depuis le sud-est IVR24_20153600171NUC2A
  • Bourg : café actuellement maison (47 rue de la Gare)
    Bourg : café actuellement maison (47 rue de la Gare) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 47 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 22
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    . Elle pourrait avoir été bâtie en 1893 (matrices cadastrales). Une partie de la maison était occupée par un café dont la création est postérieure à l’ouverture de la gare ferroviaire de Tournon (1886 ), située en face, de l’autre côté de la rue. Il a fermé ses portes au milieu du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de
    Description :
    Cette habitation, enduite et en rez-de-chaussée à surcroît, est située à l’angle de deux rues . Implantée sur une pente, elle comporte également un étage de soubassement. Son toit, à longs pans en ardoise , s’achève en croupe (ornée d’un épi de faîtage) en mur-pignon. L’entrée principale, encadrée de deux composés d’une alternance de pierres de taille et de briques. Le surcroît du mur d’angle chanfreiné porte
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de soubassement
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 47 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 22
    Titre courant :
    Bourg : café actuellement maison (47 rue de la Gare)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis l'est (ancienne entrée du café). IVR24_20133600870NUC2A Vue de la maison depuis le nord. IVR24_20133600869NUC2A
  • Les maisons et immeubles de Blois
    Les maisons et immeubles de Blois Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales de Loir-et-Cher). p. 129-132 COSPEREC, A. L'évolution de l'espace foncier au XVIe siècle. In : Blois, la forme d'une p. 218-219 COSPEREC, A. Les demeures de la seconde moitié du XVIe siècle. In : Blois, la forme p. 332-338. COSPEREC, A. Demeures et lotissements de la première moitié du XIXe siècle. In DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960 p. 154-189. LESUEUR, F. Les anciennes maisons. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à p. 180-186. LESUEUR, F. Les maisons du règne de François Ier. Congrès Archéologique de France, 88e p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Titre courant :
    Les maisons et immeubles de Blois
    Texte libre :
    cas, avait déjà été mise en évidence à Tours à la maison dite de "Tristan" (105). S'il nous semble chronologiques ont déjà été faits à Tours pour des constructions à décor gothique : la maison dite "de Tristan Les maisons n'offrent pas la variété de plans et de distributions, caractéristiques de l'hôtel, car Blésois découvrent, à tous les échelons de la société, un art nouveau et adoptent une mode jusque-là réservée à un milieu restreint. La forme de la parcelle, le plan, et l'élévation de la façade sur rue La forme de la maison dépend essentiellement des dimensions de la parcelle et de son implantation par rapport à la rue. Bien qu'il soit, en ce domaine, difficile de cerner des types rigoureux, un simple examen du cadastre permet d'isoler deux formes de parcelles, perpendiculaire ou parallèle à la rue ; les largeur moyenne se situe entre quatre et cinq mètres, et atteint rarement plus de sept mètres ; le développement s'effectue alors en coeur d'îlot, sur une profondeur de dix à quatorze mètres, parfois plus, dans
    Illustration :
    Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100760XA Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100756XA Maison détruite rue de la Croix Boissée IVR24_19924100754XA Maison, 15 rue des Carmélites et rue Rochefort. Plan du rez-de-chaussée. IVR24_19814101043X Maison détruite, rue Chemonton. Plan du rez-de-chaussée avant transformations. IVR24_19814101040X Maison détruite, rue Chemonton. Projet de transformation : plan du rez-de-chaussée, plan du 1er étage, élévation de la façade, coupe. IVR24_19814101039X Maison 18 rue du Commerce ; pilastre, chapiteau, corps de moulures provenant de la façade nord Maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade nord. Détruite en 1940 maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade sud. Détruite en 1940
  • Bourg : maison (12-14 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (12-14 rue de la Mairie) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 12-14 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 77, 78
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    différent de l’actuel est figuré sur le plan cadastral de 1812. Il est démoli au milieu du 19e siècle. Un -de-chaussée a été remanié au 20e siècle.
    Observation :
    Les bâtiments à l'arrière de la maison-boutique n'ont pu être observés.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de
    Description :
    Ce bâtiment, aligné à la rue, possède un étage carré. Sa toiture, à longs pans brisés, est dotée de ordonnancée en symétrie axiale. Elle comporte une corniche en pierre et en brique ainsi qu'un bandeau de niveau (saillant). Son rez-de-chaussée est occupé par deux boutiques et une grande porte cochère (corps de passage) à encadrement à bossages. L’étage compte cinq fenêtres à linteau en arc segmentaire et pieds-droits harpés. Celle située au dessus de la porte cochère (unique travée centrale) est dotée d’un balconnet en fer forgé. Les chaînages d’angle sont à bossage en rez-de-chaussée, harpés à l’étage. Les bâtiments situés dans l’arrière-cour ne sont pas visibles de la voie publique.
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 12-14 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 77, 78
    Titre courant :
    Bourg : maison (12-14 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue d'une partie (sud) de la maison-boutique depuis le sud-ouest. IVR24_20133600910NUC2A Vue de la partie nord de l'édifice depuis l'ouest. IVR24_20133600911NUC2A
  • Bourg : ferme dite du Dauphin (36 place de l’Église)
    Bourg : ferme dite du Dauphin (36 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 36 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 491 1812 B 546, 547
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    mentionnée dans le terrier de la commanderie de Lureuil vers 1736 (Archives départementales de l'Indre, H 616 La maison à étage a été bâtie dans le troisième quart du 15e siècle ; la mise en oeuvre de la charpente étant datée de 1465-1470 par dendrochronologie (Arc16/R4177D). Trois bâtiments dont le logement sont portés sur le plan cadastral de 1812. Il pourrait s’agir de la “métairie du Dauphin” comprenant “deux corps de logis, chambres basses, hautes, greniers, toit, bergerie, grange, étable (…)” et ). Si le logement est médiéval (avec des remaniements de baies aux 18e et 19e siècles), les bâtiments agricoles de la ferme quant à eux ont été construits ou reconstruits dans la seconde moitié du 19e siècle ou étable (au sud de la cour) dans la seconde moitié du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et Archives départementales de l'Indre. Série H : 616. Terrier de la commanderie de Lureuil. 1735-1737. de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
    Description :
    La ferme à cour ouverte se compose de quatre bâtiments principaux : un logement et trois étables enduit. Ses murs sont très majoritairement en moellons de grès. L’accès au rez-de-chaussée s’effectue par les murs gouttereaux tandis qu'un escalier à volée droite mène à l'entrée de l'étage située en mur -pignon. La toiture, à pignons couverts et à coyaux, est en tuile plate. Elle paraît commune à celle de la l’élévation nord du logement, qui compte deux travées, les deux larges baies de l’étage (anciennes fenêtres chanfreinées à meneaux) ont été réduites ou condamnées. En rez-de-chaussée, l'une des entrées est chanfreinée chanfreins). Les espaces d’habitation sont repartis sur les deux niveaux de deux pièces. Le rez-de-chaussée compte deux cheminées à corbeaux adossées en mur-pignon. Celle de la pièce occidentale comprend des corbeaux chanfreinés et à cadre en bois, débouche sur une chambre de four couverte d'un appentis. A l’étage l’habitation, plusieurs niches murales et trois fenêtres à coussièges (rez-de-chaussée et étage). Plusieurs
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 36 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 491 1812 B 546, 547
    Titre courant :
    Bourg : ferme dite du Dauphin (36 place de l’Église)
    Annexe :
    Expertise dendrochronologique d'échantillons provenant du logement de ferme dit maison du Dauphin , 36 place de l'Eglise à Lureuil (36220). Archéolabs réf. ARC 16/R4177D Présentation générale : Cette - maîtresses avec poinçons montant des faux-entraits. Les solives de l’étage sont les entraits de la charpente . Ceux des fermes-maîtresses reposent sur des poteaux engravés. Le plafond de la pièce ouest est composé de 11 solives numérotées arbitrairement depuis le nord. Les éléments architecturaux en place ont été : éch. 1 : charpente, faux-entrait de la ferme 10 : se rattache à 1465-1470 éch. 2 : charpente , chevron de la ferme 16 : se rattache à 1465-1470 éch. 3 : poteau de l’étage en liaison avec la ferme 16 : se rattache à 1465-1470 éch. 4 : étage, entrait de la ferme 12 : se rattache à 1465-1470 éch. 5 : rez-de-chaussée, pièce ouest, solive 5 : entre 1465 et 1470 éch. 6 : rez-de-chaussée, pièce ouest
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    le plan cadastral de 1812 (parcelles B 546, 547), dans le bas de l'image. (Archives départementales Le logement de la ferme (en jaune) et des bâtiments agricoles (en rouge ; disparus) sont portés sur de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Vue générale de la ferme et de son entrée depuis le nord. IVR24_20153600583NUC2A Vue du logement de la ferme depuis le nord. IVR24_20193601166NUCA Vue de l'élévation sud de la maison et de son escalier en mur-pignon. IVR24_20193601169NUCA Vue du logement, de son escalier extérieur et de son four en mur-pignon, depuis l'est Vue de la grande étable (construite sur les fondations d'une grange à porteau détruite dans la seconde moitié du 20e siècle) située au sud de la cour, depuis le nord. IVR24_20163600380NUC2A Vue de l'étable située à l'ouest de la cour, depuis l'est. IVR24_20163600383NUC2A
  • Bourg : maison à boutique (2 rue de la Cailloterie)
    Bourg : maison à boutique (2 rue de la Cailloterie) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 2 rue de la Cailloterie - en village - Cadastre : 2013 AB 67
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de
    Description :
    La maison, enduite et à étage carré, est implantée à l’angle de deux rues (carrefour). Son angle sud-ouest en chanfreiné et accueille une devanture de boutique surmontée d’une fenêtre avec un balconnet. L’accès à la maison est en mur gouttereau (rue de la Cailloterie). La toiture, à longs pans en ardoise, est à croupe au dessus de la travée de chanfrein. Elle est dotée d’un épi de faîtage. Un bandeau borde l’égout. Les chaînages d’angle et l’encadrement des baies de l’étage sont en brique (hormis l’oculus). L’édifice est prolongé à l’est par un bâtiment en rez-de-chaussée muni, en façade, d’une grande
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 2 rue de la Cailloterie - en village - Cadastre : 2013 AB 67
    Titre courant :
    Bourg : maison à boutique (2 rue de la Cailloterie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison-boutique depuis le nord-ouest. IVR24_20133601640NUC2A Vue de l'atelier depuis le nord-ouest. IVR24_20133601641NUC2A
  • Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École)
    Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École) Néons-sur-Creuse - Bourg - 19 impasse du Charron 11 rue de l'École - en village - Cadastre : 2015 C 23
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    construit vers 1900. A l'origine, il ne s'agit pas d'une habitation (Archives municipales de Néons, 1 O). Ce L'aile ouest de la maison, peut-être portée sur le plan cadastral de 1812, pourrait être antérieure au 19e siècle même si elle a été modifiée. Le reste de l'édifice (à toiture en ardoise) a été
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 19 impasse du Charron 11 rue de l'École - en village - Cadastre : 2015 C
    Titre courant :
    Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    droite de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600028NUC2A L'aile ouest de la maison est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles C 72, 73), dans la Vue de la maison, depuis l'extrémité de l'impasse du Charron. IVR24_20153600127NUC2A Vue de la partie de la maison alignée à l'impasse du Charron, depuis le nord-ouest Vue du petit bâtiment en face de la maison. IVR24_20153600126NUC2A Vue de la baie à linteau délardé de l'étage. IVR24_20153600125NUC2A
  • Bourg : maison (2 place du Champ de Foire)
    Bourg : maison (2 place du Champ de Foire) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 2 place du Champ de Foire - en village - Cadastre : 2013 AB 2
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    hôtel-restaurant au milieu du 20e siècle (information orale de M. Plaux).
    Parties constituantes non étudiées :
    hôtel de voyageurs
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Tournon-Saint-Martin. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B Côté droit du Champ de Foire avec l'établissement Rolland-Berthomier, à l'entrée pressoir et
    Description :
    La maison, à étage carré et accès en mur pignon, forme l’angle de deux rues. La toiture, percée
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 2 place du Champ de Foire - en village - Cadastre : 2013 AB 2
    Titre courant :
    Bourg : maison (2 place du Champ de Foire)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    1907. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8757). IVR24_20133600351NUC2B La maison est au premier plan sur la gauche de ce cliché des abords du Champ de Foire pris vers Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20133600989NUC2A
  • Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (place de l'Église)
    Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (place de l'Église) Lureuil - Bourg - place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 36 1812 A 1284
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    la tourelle d’escalier (Archives municipales de Lureuil 2 M ; Archives départementales de l'Indre, 20 De l’église originelle supposée datée de la seconde moitié du 12e siècle, seules la base des murs gouttereaux et une partie de contreforts extérieurs auraient été conservées. La façade a ensuite été modifiée au cours de l’Époque moderne (voir cliché de l’église avant 1898). Des réparations assez importantes de financements, ont été stoppés en 1867. L’église a été complètement restaurée et transformée entre /105/6 ; Montigny et al. 2006). Ce type de clocher-porcher se retrouve dans d’autres oeuvres locales de cet architecte, comme les églises de Tournon-Saint-Martin et de Néons-sur-Creuse (cf. dossiers la chapelle de la commanderie hospitalière (puis de Malte) de Lureuil. L'ancien cimetière qui s'étendait à côté de l'église a définitivement été déplacé à son emplacement actuel vers 1885.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil. 2 M. Église, Presbytère. de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Archives départementales de l'Indre. 2 O / 105 / 8. Lureuil, administration communale, bâtiments Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre Église de Lureuil. [s.d.]. Carte postale. (Collection privée). Intérieur de l'église de Lureuil. [s.d.]. Carte postale. (Collection privée). Bourg de Lureuil. [ca 1950]. Carte postale. (Collection privée). Ancienne église de Lureuil. [ca 1900]. Photographie. (Collection privée). Église de Lureuil. [s.d.]. Carte postale. (Collection privée). de Malte en Berry (1453-1940). Lureuil : Association des Amis du Colombier, 2015.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    abside à trois pans ainsi que de deux chapelles disposées de part et d'autre de la travée précédent le
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 36 1812 A 1284
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (place de l'Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Plan des réparations de l'église à effectuer en 1863. (Archives municipales de Lureuil, 2 M 4 1284, 1285), au centre de l'image. (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Plan du projet de transformation de l'église de Lureuil en 1899. (Archives départementales de L'ancienne église et l'ancien cimetière sont figurés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles A Ancienne église de Lureuil, avant 1898. (Collection privée). IVR24_20153600508NUCB Église de Lureuil, carte postale du premier quart du 20e siècle. (Collection privée Église de Lureuil, carte postale du premier quart du 20e siècle. (Collection privée Intérieur de l'église de Lureuil, carte postale du milieu du 20e siècle. (Collection privée Vue de l'église depuis le sud-ouest. IVR24_20153600491NUC2A Autre vue de l'église depuis le sud-ouest. IVR24_20193601172NUCA
  • Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église)
    Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 2 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 353 1812 A 899, 900, 901
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    un accès aux combles dans le mur-pignon ouest de la maison (Archives municipales de Lureuil, 1 O). sur le plan cadastral de 1812. Elle a été convertie en maison dans la seconde moitié du 20e siècle . L’ancien logement a été en partie remanié à partir de la fin du 20e siècle. Sa partie ouest a conservé une
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil, 1 O. Voirie. de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre Bourg de Lureuil. [ca 1950]. Carte postale. (Collection privée).
    Description :
    Cette ancienne ferme se compose aujourd’hui d’une maison (logement de ferme en partie remanié) et , en rez-de-chaussée (légèrement surélevé) et à accès en mur gouttereau. La toiture, en tuile plate , est à longs pans et à coyaux. La charpente de la partie ouest est à chevrons-formant-fermes, avec dans les faux-entraits et faisant office de panne. Une cheminée (remaniée) à cadre en bois est adossée à un mur de refend du logement (partie ouest). Une petite dépendance en appentis (cellier ou toit à porcs) prolonge l’extrémité de toiture de la maison (au sud). L’étable, également enduite et couverte de tuile plate, est implantée à l’est de la maison. Son accès est en mur gouttereau.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 2 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 353 1812 A 899, 900, 901
    Titre courant :
    Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A La maison semble figurer sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 899), dans le centre de l'image L'ancienne ferme (avec l'ensemble des bâtiments agricoles) est visible dans le haut-droit (près de Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20153600535NUC2A Vue du mur-pignon sud de la maison. IVR24_20153600536NUC2A Vue de l'étable depuis le sud-est. IVR24_20153600534NUC2A Vue de la charpente de la partie ouest de la maison. IVR24_20163600344NUC2A
1 2 3 Suivant