Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    siècle par Hugues Ier d'Amboise, à proximité de l'hôtel et dont la chapelle apparaissait encore sur le
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    significatifs se traduit par l'emploi de la pierre de taille de tuffeau pour le pignon donnant sur la place pierre de taille. Une cape à la française terminée par des chimères borde les rampants du toit couvert doute été repris dans les parties restaurées - parties visibles tant à la blancheur des pierres qu'à la
  • Maisons et immeubles
    Maisons et immeubles Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Référence documentaire :
    p. 180-186. LESUEUR, F. Les maisons du règne de François Ier. Congrès Archéologique de France, 88e
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Texte libre :
    revanche, les maisons situées, 6, rue Pierre de Blois, 9, rue Fontaine des Elus et 7, rue Porte-Chartraine . On peut, en effet, supposer qu'une maison à grand corps de logis sur rue (13 rue Pierre de Blois, 1 rue Pierre de Blois), qualifiée d'hôtel au XVIe siècle, est la survivance de l'hôtel médiéval. Par par une petite galerie (7 et 28 rue Porte-Chartraine, 86 et 41 bis rue du commerce, 6 rue Pierre de rue Haute, 86 rue du Commerce, 44 rue Saint-Lubin etc...) ; les galeries de pierre sont ). Au sein de ce groupe, il ne subsiste que quatre maisons de pierre (52 rue Foulerie, 8 rue Chemonton du "logis neuf" semble décisive, car deux maisons de pierre ont un décor littéralement copié sur Renaissance de la maison "des Acrobates", et le médaillon orné d'un profil sosie de François Ier, 13 et 15 rue introduit même timidement un nouveau répertoire ornemental. Toutes ces maisons, qu'elles soient en pierre ou fastueuses. Cependant, le matériau le plus fréquemment utilisé est le bois, les galeries de pierre étant plus
    Illustration :
    Pierre-de-Blois (rue) 11 ; façade nord ; détail de la porte d'entrée. IVR24_19834100222X
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    1495-1496, dans le compte de construction établi pour une année, Pierre Minart, Casin Dutrec et Cornille Deneuf sont payés pour faire des « ymaiges de pierre» dans la chapelle du donjon du château
    Référence documentaire :
    Ier et fondations du logis Henri II. (Archives nationales, Cartes et Plans, O 1 1903). Archives Nationales, KK 69. Compte de maistre Pierre Burdelot, compte des funérailles de la reine Penthièvre, tour des Minimes, logis sur Loire, vestibule de la tour des Minimes, logis François Ier, remparts VIII-François Ier. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Planothèque : 0082/037/2007). BABELON, Jean-Pierre. Le château d'Amboise. Arles, 2004, 184 p.
    Description :
    remplacer une rosace ; et de nombreuses pierres sculptées ou de parement qui ont été remplacées. Notons que désépaissi. Les cheminées, très discrètes, sont dépourvues d'ornement. La pierre du portail de la chapelle
    Annexe :
    La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre : - BnF, ms. fr. 20685, f° 553 : « A Pierre André, peintre, 27 l. t. 10 s. pour les images de Saint Martin taillé en pierre, en tache, au temps dessusdit, ung petit ymaige de Dieu tenant en une main un monde et
    Illustration :
    -François Ier et fondations du logis Henri II. IVR24_20083700357NUCA
1