Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : jardin d'agrément du château
    Amboise : jardin d'agrément du château Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et DAGNAS-THOMAS, Évelyne. Amboise, le grand dessein de Charles VIII. Poitiers : Université de
    Description :
    Le jardin appartient au projet général de Charles VIII (1483-1498), or la magnificence des jardins plus les Français durant la conquête ultramontaine. De retour de sa campagne d'Italie, Charles VIII de réalisation qui lui revient car Charles VIII avait commencé à agencer ses jardins avant l'arrivée -1515) acheva le chantier de Charles VIII et engagea le jardinier napolitain pour la réalisation des connaître la part de création revenant à Charles VIII et celle appartenant à Louis XII. On pourrait été clos et que le logis de l'Armurerie soit contemporain du jardin de Charles VIII et Louis XII, et été mise en place sous Charles VIII à l'extrême fin du 15ème siècle, peut-être sous l'impulsion de large, si l'on considère qu'il venait jusqu'au pied du nouveau logis de Charles VIII. Si l'on mesure la
    Annexe :
    000 m3 - seraient contemporaines du jardin de Charles VIII. Le procès-verbal du 2 avril 1808 fait état du Moulin à Lassay-sur-Croisne, un château construit par Philippe du Moulin, chambellan de Charles
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vue de la porte basse de la tourelle d'escalier nord du nouveau logis de Charles VIII sur les
  • Orléans : jardin d’agrément dit parc floral de la Source
    Orléans : jardin d’agrément dit parc floral de la Source Orléans - Avenue Parc floral - en ville - Cadastre : 2018 EI 28, 61
    Historique :
    -Charles, fait de la Source un lieu de détente champêtre en supprimant l’ordonnance classique des jardins
1