Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Médine
    Port dit port de Médine Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    rivières de Loire et de Nièvre » est concédé par le duc de Nevers à Pierre Babaud de La Chaussade qui décide d'y établir un port. Nous n'avons pas connaissance de la nature des aménagements du site portuaire durant les premières décennies d'utilisation. On sait seulement que la levée de Médine est construite de La Chaussade situées à Guérigny à une douzaine de kilomètres en amont de Nevers. Ce port était donc à l'origine un port privé réservé à un usage privé. Le 8 mars 1781, Pierre Babaud de La Chaussade vend au roi les forges de La Chaussade ainsi que "le fief de Médine (...) consistant en une maison et considérable sur la Nièvre, près la Loire". Les plans de 1793-1794, de 1812 et de 1865 mentionnent une corderie immédiatement en amont du port de Médine. Actuellement, la présence d'une "rue des Corderies" à cet emplacement rapporte que le port de Médine appartient à la Marine Nationale, qu'il sert de magasin découvert et de port l'embouchure de la Nièvre sur la rive droite de la rivière du côté de la ville. Plusieurs plans dressés en
    Hydrographies :
    la) ; Nièvre Loire
    Référence documentaire :
    départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800435NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, S 633). (cf. illustration n° IVR24_20125800388NUCA). (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800391NUCA).
    Description :
    Situé rive droite, entre la rivière de la Nièvre et la Loire (près de l'embouchure de la Nièvre d'environ 40 mètres. Aujourd'hui, seules la cale simple et une partie de la levée qui formait sa limite côté
    Auteur :
    [propriétaire] Babaud de La Chaussade, Pierre
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Plan général des abords de la levée du port de Nevers au coteau de Saint-Eloi présenté par l'ingénieur ordinaire Tibord le 4 février 1812. Détail sur le port de Médine. (archives départementales de la Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres départementales de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800391NUCA Plan du port de Médine, non daté (1er quart XIXe siècle). (archives départementales de la Nièvre
  • Port dit port du Vivier
    Port dit port du Vivier Cour-sur-Loire - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port du Vivier est le plus important des rares ports établis sur la rive droite de la Loire entre Blois et Beaugency. En 1744, l'ingénieur de Régemortes rédige un devis dans lequel il propose la travaux aient été réalisés. Les trois cales centrales du port figurent pour la première fois sur le cadastre napoléonien de 1810 mais ne correspondent à aucune campagne de travaux connue. La partie amont du port a probablement été reprise en 1844-1845 lors des travaux d'amélioration de la gare du Vivier par fait partie des 16 ports établis sur la Loire dans le département du Loir-et-Cher. Les marchandises transitant au port du Vivier consistaient essentiellement en bois et en vins provenant du vignoble de la
    Hydrographies :
    la Loire
    Description :
    Etabli sur la rive droite, en aval de la gare refuge du Vivier, le port s'étend sur environ un
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve
    Illustration :
    Cours de la Loire au XVIIIe siècle, détail. (archives nationales, CP F 14 100 66/3, pièce 3 Plan du cours de la Loire dans le Loir-et-Cher, 15 mars 1834. Détail. (archives nationales, F 14 Carte de la Loire dans la traversée du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail. (archives Carte de la Loire, non datée (entre 1844 et 1858). Détail. (archives départementales du Loiret Plan de la gare du Vivier, 8 janvier 1881, par l'ingénieur ordinaire Heude. (archives
1