Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Horloge de parquet
    Horloge de parquet Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Matériaux :
    noyer taillé mouluré décor rapporté
    Description :
    Horloge de parquet en noyer, affectant la forme d'un violon. Elle s'ouvre par trois portes vitrées sur la tête : une de face et deux latérales, et deux portes sur le corps ; elle est couronnée par une corniche en chapeau de gendarme. Les fiches en fer forgé sont apparentes, le cadran est orné d'un décor
    Emplacement dans l'édifice :
    salle du conseil de surveillance
    Titre courant :
    Horloge de parquet
    Dimension :
    h = 280 ; la = 55 ; pr = 36
  • Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois
    Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois Blois - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 1810 A 1371, 1372, 1373
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de génovéfains d'ermites de saint Augustin
    Historique :
    La charte de fondation d'un monastère dédié à la Vierge en 696 pourrait concerner l'abbaye Notre de Saint-Augustin, reconstruction totale de l'église en conservant la crypte ; 13e siècle : seconde l'enclos se confond avec les fortifications de la ville, construction de la tour de Bourgmoyen ; 16e siècle inachevé à la veille de la Révolution ; 1790 : saisie de l'église et des bâtiments ; 1806 : démolition de l'église pour l'aménagement de la place Louis XII, affectation des bâtiments au collège ; 1843 : construction du pavillon ouest et d'un bâtiment longeant la rue de Bourgmoyen ; 1940 : les vestiges de l'église -Dame-de-Bourgmoyen de Blois ; fin 10e siècle : construction d'une église et d'une crypte (vestiges dégagés en 1943) ; 1122 : les chanoines séculiers sont remplacés par des chanoines réguliers de l' ordre campagne de travaux, édification d'une église gothique sur des structures romanes, reconstruction des bâtiments abbatiaux, délimitation d'un vaste enclos en bordure de Loire ; 14e siècle : le mur sud de
    Observation :
    Notice référencée IA00141117 dans la base Mérimée.
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Loir-et-Cher. Série 0 : 18 O6 VII 80. Décret impérial concédant à la pour la reconstruction de l'église. (1243-1259). jardin de la France, Août-septembre 1941. p. 13-19. TROMBETTA, P.J. Une réussite dans le domaine de l'archéologie urbaine : la fouille de la place Vaslin de La Vaissière à Blois. Archéologia, mai 1976. p. 478. Archives nationales. Série K : K, 3, n°11. Charte de fondation de l'abbaye en 696, publiée par Mabillon, in : De re diplomatica. Paris, 1661. Archives départementales de Loir-et-Cher. Minutes notariales : Étude 10, liasse 113. Devis et Archives départementales de Loir-et-Cher. Minutes notariales : Étude 19, liasse 97. Devis de réparations de l'église, le 22 juin 1607.
    Statut :
    propriété de la région
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois
    Annexe :
    Loir-et-Cher, 7 M 234) J'ai l'honneur d'attirer votre bienveillante attention sur la situation de Général, pendant la session de mars courant au sujet de son maintien à Vendôme ou de son transfert à Blois . Le principe de la création d'une école d'Agriculture en Loir-et-Cher a été adopté, en août 1919, par trop onéreux le projet présenté par la directrion départementale des services agricoles de l'acquisition dans la banlieue de Blois d'une propriété où aurait été installée une école d'agriculture autonome je reçusse une confirmation officielle de ces intentions, je la provoquais même, sur le conseil de par la presse la création de cette école qu'en octobre, c'est à dire après la rentrée des que la date d'ouverture fût tardive l'école compta dès les premiers jours 10 élèves de première année , 20 élèves. (Déclaration de Monsieur le Député Plissonnier examen du budget de l'Agriculture par la , Sciences Naturelles) est donné par 5 professeurs du lycée. L'enseignement de la technologie, du dessin
    Vocables :
    Notre-Dame-de-Bourgmoyen
    Illustration :
    Report du plan d'ensemble sur le cadastre de 1980, (Les bâtiments qui subsistaient à la Révolution Report du plan d'ensemble (église et bâtiments) sur le cadastre de 1810 (section A de la ville Plan de l'enclos abbatial à la fin du Moyen-Âge. Hypothèse de restitution d'apeès plans de 1790 et Plan de la nouvelle place des Boucheries avec l'église de Bourgmoyen et le percement de la rue du Bâtiments abbatiaux. Plan général de l'enclos et des bâtiments formant l'établissement de la cy -devant abbaye dite de Bourgmoyen de Blois avec le tracé de la rue du Département projetée. Le plan ne représente que la partie ouest de l'enclos. Encre sur papier (0,50 x 0,37 m), échelle : environ 1/250e, non des cy-devant Bourmoiens, de la Boucherie et des rues adjacentes. Encre et gouache sur papier (0,40 x Eglise abbatiale. Plans superposés de la crypte et de l'église d'après les fouilles de 1942 et le la ville de Bloys veüe du midy", 1675. Aquarelle et encre sur papier (2,87 x 0,57 m). Maugier, Claude
  • 2 commodes de forme tombeau
    2 commodes de forme tombeau Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Matériaux :
    noyer taillé mouluré chantourné vernis
    Représentations :
    Les entrées de serrure de la première commode sont ornées d'un ruban plissé, les poignées de tirage de fleurs et feuilles d'acanthe. Les entrées de serrure et les poignées de tirage de la seconde sont ornées de palmettes épanouies.
    Description :
    des poignées de tirage en bronze doré et les traverses inférieures sont chantournées. La première en volute. La seconde ouvre à trois rangs de tiroirs, les angles antérieurs du meuble sont ornés de Les deux commodes de forme tombeau sont en noyer verni, elles possèdent des entrées de serrure et ouvre à trois rangs de tiroirs dont deux au rang supérieur. Les pieds antérieurs sont galbés et terminés
    Titre courant :
    2 commodes de forme tombeau
    Dimension :
    h = 89 ; la = 132 ; pr = 63,5. Dimensions de la première commode. Dimensions de la seconde : h = 90 ; la = 130 ; pr = 64.
  • Quai dit quais de Nevers
    Quai dit quais de Nevers Nevers - quai des Mariniers - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    destruction des murs de ville qu'il est décidé de construire des quais sur la rive droite (1731) et un nouveau : rectification de rues, construction de la Porte de Paris, ouverture d'une caserne, aménagement de promenades , transfert de cimetières en dehors de la ville. Le 31 août 1731, l'adjudication des quais de Nevers est attribuée au sieur Jean-Baptiste Moret. Il s'agit d'abaisser le mur de ville longeant la Loire et de construire des quais. Les matériaux de démolition des murailles sont utilisés pour la confection des quais sont aménagés, côté amont, jusqu'au-delà de l'embouchure de la Nièvre, près du pont Saint-Nicolas (au niveau de l'île des Pâtis). Côté aval, les travaux semblent s'étendre jusqu'à la tour Goguin. On ne sait l'intendant de Moulins par les propriétaires riverains réclamant des indemnités suite à la dévalorisation de Jeanne de La Roche, propriétaire de deux maisons situées sur le quai de Nevers qui demande vers 1750 un la ville de Nevers et autres réparations indispensables ». Il prévoit notamment de paver de pierre la
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1158). (cf. illustration Photographie aérienne, non datée. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1572). (cf Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Photographie d'une gouache de la collection Charpentier. Original daté vers 1843. Par Cutbert, R (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800390NUCA). Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800532NUCA). Encre sur papier, Ech. 0,005 m pm, 88 x 43 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 11001 Encre sur papier, 23,5 x 28 cm. Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S
    Description :
    Situés rive droite, depuis la Nièvre jusqu'en aval du pont de chemin de fer, les quais de Nevers : - le port de la Nièvre (de l'île des Pâtis au pont de Loire) - une cale abreuvoir double située la Nièvre jusqu'à la cale simple située immédiatement en aval du pont de chemin de fer - le port de pierre sur la Loire, le mur de quai n'est actuellement pas continu mais décalé du côté du fleuve en amont du pont. Cet état résulte des travaux de la déviation de la RN 7 entre 1958 et 1963 : le mur de quai situé en amont du pont a en effet été avancé vers la Loire d'une quinzaine de mètres. s'étendent sur environ un kilomètre. Ils se composaient, de l'amont vers l'aval, des éléments suivants immédiatement en aval du pont de Loire - une cale en tablier à quai incliné s'étendant depuis l'embouchure de Billereux établi de part et d'autre du pont de chemin de fer On remarque que, de chaque côté du pont de
    Titre courant :
    Quai dit quais de Nevers
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Aspect de la ville episcopalle de Nevers capitalle de Nivernois, Claude Chastillon, 1645. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 48B). IVR24_20125800473NUCA Vichy, levée entre 1727 et 1730 sous la conduite du sieur Matthieu. Détail sur la ville de Nevers Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres Plan du pont de pierre sur la Loire à Nevers avec mention des quais bas et haut et du pont provisoire en bois, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan du dessus de la culée et de l'arche de halage du pont de Nevers avec mention du quai bas, 8 janvier 1812, ingénieur ordinaire Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 635 ordinaire Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800531NUCA
  • Jallanges : château dit château de Jallanges
    Jallanges : château dit château de Jallanges Vernou-sur-Brenne - Jallanges - en écart - Cadastre : 1817 C1 639, 640 2009 C 1528, 1452
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Gaudin. Jallanges a été érigé en châtellenie en 1631 par union avec les domaines de la Galinière , Rochereau et Villemoreau. De 1672 à la Révolution, période au cours de laquelle Jallanges est vendu comme bien national, le château est la propriété de la famille Lefèvre de la Falluère. Plusieurs familles se tailles du Loudunois, seigneur de Jallanges et Montifray" en 1502. Ce corps de logis est prolongé de deux anse de panier possède des pilastres Renaissance, datés vers 1520) au milieu du 18e siècle. La chapelle dédiée à saint Joseph date de la fin du 17e ou du début du 18e siècle. Des restaurations sont (vitraux Lobin de 1865, voûte en plâtre) et ajouter la sacristie. Les intérieurs du château ont totalement banneret. Dans le dernier quart du 15e siècle, il semble que le domaine de Jallanges ait été partagé ou détenu en indivision par plusieurs familles : de Saint-Paul, Houdan des Landes, de Sainte-Marthe, Ruzé et succèdent aux 19e et 20e siècles : de Bizemont, de Contades, Gailleton, Meignan, Maggiar. En 1966, le
    Référence documentaire :
    AUDARD, E. Les Gaudin seigneurs de Jallanges, de Montifray et de la Bourdaisière. Bulletin de la VAGNINI, Hélène. Naissance d'un bourg ligérien au coeur de la Touraine, Vernou-sur-Brenne. Monts Cartes postales de Touraine : Vernou-sur-Brenne. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi Carte postale. (Collection communale, Mairie de Vernou-sur-Brenne). Société Archéologique de Touraine, 1940, t. 27, p. 347-352. BOURON, Morgane. Le château de Jallanges. Tours : Mémoire de première année de Master : Université CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition). CRON, Eric. Le manoir en Touraine de 1450 à 1550 : caractéristiques distributives et architecturales. Tours : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art et d'archéologie : Université François Rabelais
    Représentations :
    La porte d'entrée de la tour d'escalier est surmontée d'un gâble à crochets et pinacles latéraux abrite une statue de femme protégée par un dais. Les grilles en fer forgé, à l'entrée de la cour (pour Jules de Contades propriétaire à partir de 1836 ?).
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    et pierre de taille. La façade est ornée d'un fronton courbe couronné d'une croix. La porte d'entrée Ensemble de bâtiments construits en brique et pierre et couverts de toits en ardoise. Au sud de la escalier en vis dont la cage forme un pavillon à lucarne au niveau du toit. A l'est de la cour d'honneur en anse de panier et accostée de pilastres sculptés, reliant la cour d'honneur à celle des communs découverts. La chapelle qui occupe l'angle nord-ouest de la cour d'honneur est construite en moellon enduit débordants. Trois lucarnes interrompant l'avant-toit à frontons triangulaires surmontés de fleurons , éclairent les combles. La tour d’escalier hors-oeuvre, placée devant la façade, a été construite modèle du corps central, furent ajoutées de part et d'autre du logis. Les angles de ces ailes abritent un , les communs forment un quadrilatère dont les angles sud-est, nord-est et nord-ouest sont flanqués de tourelles à damier de brique et pierre. L'aile ouest des communs est percée par un passage surmonté d'un arc
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Jallanges : château dit château de Jallanges
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Carte postale, début du 20e siècle. Vue de la tour d'escalier et de la façade depuis la cour Vue d'ensemble des bâtiments au sud de la cour d'honneur. IVR24_20163702766NUCA Détail de la tour d'escalier. IVR24_20163702757NUCA Détail de l'entrée de la tour d'escalier. IVR24_20163702756NUCA Vue d'ensemble des communs à l'est de la cour d'honneur. IVR24_20163702747NUCA Détail du culot de la tourelle adossée à la tour d'escalier décoré d'un personnage Détail d'un culot aux armes de la famille de Contades "D'or à l'aigle éployée d'azur becquée et Détail d'un culot aux armes de la famille Amys du Ponceau "D'argent à un chevron de gueules Détail d'un culot décoré d'un personnage jouant de la musique. IVR24_20163702773NUCA Détail de la façade de la chapelle. IVR24_20163702746NUCA
  • Hôtel de Guise (18 rue Chemonton)
    Hôtel de Guise (18 rue Chemonton) Blois - 18 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 39
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    siècle : ensemble de la construction s'appuyant à l' ouest sur le mur de la ville, système décoratif  ; milieu 18e siècle : extension de la parcelle vers l'ouest, construction et terrasse sur le mur d'enceinte , aménagement d'écuries en soubassement ouvrant sur les fossés de la ville ; 19e siècle : appellation hôtel de Premier quart 14e siècle : vestiges de fortifications urbaines (mur, tour) ; deuxième quart 16e première Renaissance, tourelle d'escalier sans saillie sur la façade, éclairée par des baies jumelées
    Référence documentaire :
    p. 144-145 DE LA SAUSSAYE, Louis. Guide historique du voyageur à Blois et aux environs. Blois p. 563-564 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. CABARAT, Jean-Paul, CABARAT Madeleine. Histoires entre deux portes : Blois, l'hôtel dit de Guise et COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers du p. 182-184 LESUEUR, F. Hôtel dit de Guise. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Titre courant :
    Hôtel de Guise (18 rue Chemonton)
    Appellations :
    dit hôtel de Guise
    Illustration :
    Bâtiment ouest, escalier. Détail : encadrement de la porte d'accès au 1er étage. IVR24_19834100250X Façades sur la cour. IVR24_19814100872X Bâtiment ouest, façade de l'escalier et pavillon nord-ouest (avant restauration Bâtiment ouest, façade est. Détail : porte de l'escalier. IVR24_19834100248X Pavillon nord-ouest, façade est. Détail : baie du rez-de-chaussée. IVR24_19834100244X Pavillon nord-ouest, façade est. Baie du rez-de-chaussée, détail : clé traitée en volute Pavillon nord-ouest, façade est. Baie du rez-de-chaussée, détail : base de pilastre Bâtiment ouest, façade est. Baie du rez-de-chaussée, détail : chapiteau. IVR24_19834100247X Pavillon nord-ouest, façade est. Baie du rez-de-chaussée, détail : chapiteau. IVR24_19834100245X Bâtiment ouest, façade est. Baie du rez-de-chaussée, détail : élément sculpté sous un pilastre
  • Maison (4 rue Pierre de Blois)
    Maison (4 rue Pierre de Blois) Blois - 4 rue Pierre de Blois - en ville - Cadastre : 1980 DO 494
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    14e siècle : sous-sol, vestiges cellier avec pilier ; 2e quart 16e siècle : ensemble de la construction, mouluration première Renaissance, tourelle d'escalier, puits ; milieu 18e siècle : reprise de la façade sur rue, ouvertures à balcons godronnés, extension de la construction vers l'est sur emplacement
    Référence documentaire :
    Archives privées. Titres de propriété de 1747 à 1872. p. 298-299 COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Localisation :
    Blois - 4 rue Pierre de Blois - en ville - Cadastre : 1980 DO 494
    Titre courant :
    Maison (4 rue Pierre de Blois)
  • Hôtel de Vareilles (5 rue du Puits Châtel)
    Hôtel de Vareilles (5 rue du Puits Châtel) Blois - 5 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 574
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    siècle : ensemble de la construction contemporaine du règne de Louis XII et antérieure à la mort d' Anne de Bretagne (L et A au-dessus de la porte d' entrée), décor gothique des façades, remplacement des gardes corps de la galerie, décor intérieur de l' escalier avec l' introduction maladroite d' éléments 1ère Renaissance (petits pilastres à candélabres à l' emplacement des pinacles de la porte d' entrée
    Référence documentaire :
    p. 8 DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960 p. 159-160 LESUEUR, F. Maisons de la rue du Puits Châtel. Congrès Archéologique de France, 88e COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers du . (Archives départementales de Loir-et-Cher).
    Représentations :
    Support : porte de l' escalier, sujet : hermine, l et a support : intérieur de l' escalier, culs de
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Titre courant :
    Hôtel de Vareilles (5 rue du Puits Châtel)
    Appellations :
    dit hôtel de Vareilles
    Illustration :
    Portail d'accès à la cour et base de la tourelle d'escalier. IVR24_19814101226X Bâtiment ouest, façade nord. Rez-de-chaussée, fenêtres de la cuisine. IVR24_19814101231X Bâtiment sud, cave. Détail : porte de communication avec la cave du bâtiment ouest Bâtiment ouest, façade sur cour, fenêtre du rez-de-chaussée (en cours de restauration Bâtiment ouest, rez-de-chaussée. Détail : poutres (avant restauration). IVR24_19864100185ZB Bâtiment est et mur de clôture. IVR24_19814101232X Bâtiment sud, détail : galerie rez-de-chaussée. IVR24_19814101221X Bâtiment ouest, rez-de-chaussée. Cuisine, détail : vantail de porte. IVR24_19814101344X Bâtiment sud, façade sud sur jardin et pavillon de l'oratoire. IVR24_19814101238X Vue d'ensemble côté sud, bâtiment sud et pavillon de l'oratoire.. IVR24_19864100095X
  • Armoire à linge
    Armoire à linge Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Matériaux :
    noyer taillé
    Représentations :
    médaillons, le bord de la corniche est soulignée d'une frise d'oves. L'armoire est ornée de vigne, palmettes, fleurettes, vase à fleurs et de moulures dessinant des
    Description :
    L'armoire est en noyer, les pieds prennent la forme d'une volute, la corniche est en chapeau de cardinal. Elle ouvre à deux battants et est pourvue de deux tiroirs à la partie inférieure. L'intérieur est divisé par quatre tablettes fixes. Les fiches, charnières, poignées de tirage et entrées de serrure sont
    Emplacement dans l'édifice :
    salle du conseil de surveillance
    Dimension :
    h = 265 ; la = 152 ; pr = 67
    Illustration :
    Détail de la corniche. IVR24_20114501112NUC4A
  • Ville :  écuries (rue du château)
    Ville : écuries (rue du château) Château-Renault - rue du château - en ville - Cadastre : 1835 B 187 2014 AD 28
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    d'Estaing (d'azur à trois lys d'or au chef du même). La partie à l'est, servant aujourd'hui de passage reliant la cour principale à une seconde cour située à l'arrière, aurait servi de chapelle d'après un armoiries (très abîmées) qui figurent au-dessus d'une porte ne semblent pas appartenir à la famille texte de 1795 (?). L'édifice sert de garage et aux services techniques.
    Référence documentaire :
    HUTEAU, Lucette. Le vieux Château-Renault : le château. Informations municipales de Château-Renault
    Précisions sur la protection :
    Le château et ses dépendances, à l'exception de son annexe ouest, mais y compris la porte du 17e
    Représentations :
    Porte accostée de pilastres et surmontée d'un fronton cintré, à corniche à frise à denticules, à
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est en rez-de-chaussée et étage de comble, construit en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d’angles, encadrements des baies, corniche) et couvert d'un toit à longs pans et croupes en ardoise. L'étage de comble est éclairé par des lucarnes.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan de la route de Tours à Paris par Château-Renault et Vendôme dans l'étendue de la Plan de situation des bâtiments, état actuel. IVR24_20173701084NUDA généralité de Tours, 1784. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, C 206/2). IVR24_20143703467NUCA
  • Commode
    Commode Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Matériaux :
    bois taillé chantourné vernis placage uni marqueterie marbre taillé
    Représentations :
    Les entrées de serrure et les poignées de tirage sont ornées de palmettes.
    Description :
    La commode est en placage de noyer, d'orme, de bois de couleur et marqueterie de filets de bois clair vernis, à angles arrondis à cannelures en trompe-l'œil. Elle ouvre à trois rangs de tiroirs, les entrées de serrure et les poignées de tirage sont en bronze ciselé et doré. Le plateau, plus récent, est
    Dimension :
    h = 81 ; la = 95 ; pr = 52
  • Hôtel Belot (10 rue des Papegaults)
    Hôtel Belot (10 rue des Papegaults) Blois - 10 rue des Papegaults - en ville - Cadastre : 1980 DO 441
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    16e siècle : bâtiment nord, escalier central sans saillie sur la façade, décor intérieur, porte de l ' escalier, de part et d'autre de l'escalier loggias superposées à caissons ; milieu 18e siècle : appartient à la famille Belot, décor intérieur, boiseries et volets peints, cheminées à coquille ; 19e siècle
    Référence documentaire :
    Archives diocésaines de Blois. Série : 24 N 2. Titres de rente de la marelle de Saint Solenne. 20 p. 147 DE LA SAUSSAYE, Louis. Guide historique du voyageur à Blois et aux environs. Blois Archives départementales de Loir-et-Cher. Minutes notariales : Étude 19, liasse 504 (papiers de l'hôtel Sardini). Achat de l'hôtel par Jacques-Florent de Belot, seigneur de Beauvais. 6 mai 1732. COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers du LESUEUR, F. Hôtel Belot. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois, 1925, p. 185
    Représentations :
    Support : façade de l' escalier, porte d' entrée ; façade sur rue du bâtiment sud ; intérieur de l ' escalier, culs de lampe.
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Bâtiment nord, façade sud. Façade de l'escalier et loggias. IVR24_19814101327XB Bâtiment nord, façade sud. Détails : porte de l'escalier et pilastres. IVR24_19774100084XB Bâtiment nord, façade sud. Détail : porte de l'escalier. IVR24_19834100187X Bâtiment nord, façade sud. Façade de l'escalier. IVR24_19834100178X Bâtiment ouest, façade sud au 2e plan. Vue prise depuis la rue du Puits-Chatel. IVR24_19844100417X
  • Hôtel (17 rue du Palais)
    Hôtel (17 rue du Palais) Blois - 17 rue du Palais - en ville - Cadastre : 1980 DO 505
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    nord, mouluration des fenêtres ; devis de réparations en 1746 : reprise du bâtiment, construction du siècle 19e siècle : aménagements de deux cabinets ovales avec voûte peinte, boiseries, cheminée, parquets de marqueterie ; 4e quart 19e siècle : construction du bâtiment est, distributions, construction d
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Loir-et-Cher. Série G : G 1053. Inventaire des titres des biens de la Archives privées. Acte de vente par Pierre Jacques Druillon à François Neils de la Fosse ; le 13 marelle de l'église Saint-Solenne, cathédrale de Blois ; p. 17 et 103-104 (1589-1740). Archives privées. Marché de réparations ; le l er septembre 1746. p. 302 COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers
    Représentations :
    Support : couvrement du cabinet du rez-de-chaussée, sujet : ciel avec amours tirant un voile
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Bâtiment nord, salon du rez-de-chaussée, détail : couvrement, voûte plate peinte Bâtiment nord, salon du rez-de-chaussée, détail : parquet lambrissé. IVR24_19914100639VA Bâtiment nord, salon du rez-de-chaussée. Détail : lambris de revêtement et cheminée Bâtiment nord, salon 1er étage. Détail : cheminée (remploi provenant du rez-de-chaussée
  • Maison (26 rue Chemonton)
    Maison (26 rue Chemonton) Blois - 26 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 47
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Premier quart 14e siècle : vestiges de fortifications urbaines (portion du mur de la ville à la limite de la cour et de la terrasse) ; Premier quart 16e siècle : ensemble de la construction, portes , balcons, extension de la parcelle au delà du mur d'enceinte, aménagement d'une terrasse au-dessus des anciens fossés ; 19e siècle : reprise de l'escalier.
    Référence documentaire :
    . Revue archéologique du Centre de la France. [En ligne], Tome 56 | 2017, mis en ligne le 05 juillet 2017 p. 10 LAFONT, Marie, L’enceinte médiévale de Blois : quelques précisions sur un ensemble méconnu CABARAT, Jean-Paul, CABARAT Madeleine. Histoires entre deux portes : Blois, l'hôtel dit de Guise et
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Vue de situation depuis le sud ; maison au dernier plan IVR24_19844100537X
  • Hôtel Filleuil (6 rue des Juifs)
    Hôtel Filleuil (6 rue des Juifs) Blois - 6 rue des Juifs - en ville - Cadastre : 1980 DO 466
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Quatrième quart 15e siècle : ensemble de la construction soit trois bâtiments disposés autour d'une intérieurs ; 19e siècle : construction d'un bâtiment moins haut à l'emplacement de la cour, à l'intérieur cour antérieure avec mur de clôture et portail ; début 16e siècle : Michel Filleuil, sieur des Gats
    Référence documentaire :
    CAUCHIE, A. Vieilles rues, vieux logis, leurs habitants. Mémoires de la société des Sciences et Archives départementales de Loir-et-Cher. Série G : G 53. Archives départementales de Loir-et-Cher. Série H : 3 H 28. Titres de propriété du XVIe au XVIIIe Lettres de Loir-et-Cher, XXVIIIe volume, 1930, t. XXVIII, 1930, p. 12-15.
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
  • Maison (13 et 15 rue des Papegaults)
    Maison (13 et 15 rue des Papegaults) Blois - 13 et 15 rue des Papegaults - en ville - Cadastre : 1980 DO 429
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Limite 15e siècle 16e siècle : ensemble de la construction, mouluration prismatique et décor gothique des ouvertures de la façade sur rue ; 2e quart 16e siècle : décor intérieur, poutre avec rinceau et feuillage, peintures murales à motifs de fleurs, feuillages, lions debout et C entrelacés, poutre avec profil en médaillon ; milieu 18e siècle : reprise des fenêtres du rez-de-chaussée, aménagements
    Représentations :
    Support : poutre du couloir, sujet : profil en médaillon ; support : poutre salle du rez-de
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Couloir, rez-de-chaussée. Détail : poutre peinte avec médaillon. IVR24_19834100197X Salle du rez-de-chaussée. Poutre transversale. IVR24_19834100305X Salle du rez-de-chaussée, poutre transversale. Détail : rinceau. IVR24_19834100289X Salle du rez-de-chaussée, poutre transversale. Détail : rinceau. IVR24_19834100306X Salle du rez-de-chaussée. Détail : cheminée. IVR24_19834100304X Salle du rez-de-chaussée, peinture sur pan de bois (cloison). Détail : emblème et initiales Salle du rez-de-chaussée. Détail : peinture murale (mur est). IVR24_19834100286X Salle du rez-de-chaussée. Peinture sur pan de bois (cloison). Détail : guirlande de fleurs et de Salle du rez-de-chaussée. Peinture murale (mur est). Détail : initiales entrelacées Comble : peinture sur toile (remploi). Détail : femme avec étendard sur fond de paysage
  • Maison (30 rue Saint Lubin)
    Maison (30 rue Saint Lubin) Blois - 30 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 380 REVOIR
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Premier quart 16e siècle : ensemble de la construction, mouluration première Renaissance sur les façades arrière et latérale ; milieu 18e siècle : reprise des ouvertures de la façade sur rue, balcons du
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
  • Maison (11 rue Chemonton)
    Maison (11 rue Chemonton) Blois - 11 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 78
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    fragments lapidaires réemployés lors de la construction du portail ; milieu 18e siècle : ensemble de la
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
  • Maison (29 rue des Papegaults)
    Maison (29 rue des Papegaults) Blois - 29 rue des Papegaults - en ville - Cadastre : 1980 DO 599
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    16e siècle : vestiges de construction antérieure au 18e siècle bâtiment ouest ; milieu 18e siècle
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Vue de volume prise vers le sud depuis le clocher de la cathédrale. IVR24_19924100843XA Façade nord. Détail : porte du rez-de-chaussée. IVR24_19834100174X
  • Maison (14-16 rue du Puits Châtel)
    Maison (14-16 rue du Puits Châtel) Blois - 14-16 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 430
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Deuxième quart 16e siècle : ensemble de la construction, système décoratif et mouluration première Renaissance, écuries en étage de soubassement ; milieu 18e siècle : aménagements intérieurs, escalier
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble