Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ville :  écuries (rue du château)
    Ville : écuries (rue du château) Château-Renault - rue du château - en ville - Cadastre : 1835 B 187 2014 AD 28
    Historique :
    Ces écuries auraient été construites par le comte d'Estaing entre 1746 et 1752. Cependant, les
    Référence documentaire :
    HUTEAU, Lucette. Le vieux Château-Renault : le château. Informations municipales de Château-Renault
    Précisions sur la protection :
    Le château et ses dépendances, à l'exception de son annexe ouest, mais y compris la porte du 17e
    Représentations :
    déchiffrables. Le blason est écartelé et l'on semble distinguer une étoile (1er quartier) et un chevron (2e
  • Autel, gradin, tabernacle dit autel de Saint-Joseph
    Autel, gradin, tabernacle dit autel de Saint-Joseph Céré-la-Ronde - Bourg
    Dimension :
    : longueur = 212 ; hauteur sans le gradin : 88.
  • Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois
    Abbaye d'augustins et de génovéfains Notre-Dame-de-Bourgmoyen, collège puis lycée de Blois Blois - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 1810 A 1371, 1372, 1373
    Historique :
    bâtiments abbatiaux, délimitation d'un vaste enclos en bordure de Loire ; 14e siècle : le mur sud de qui subsistaient dans des maisons particulières, et les bâtiments sont détruits, le quartier est rasé concerne l'enseignement agricole, une école d'agriculture d'hiver a été créée par le Conseil général de
    Référence documentaire :
    réparations du cloître, le 28 décembre 1652. réparations de l'église, le 22 juin 1607. HARDEL, L. L'église Notre-Dame de Bourgmoyen. Le Loir-et-Cher Historique. Décembre 1895. p. 13-19. TROMBETTA, P.J. Une réussite dans le domaine de l'archéologie urbaine : la fouille de la
    Annexe :
    à Monsieur le Recteur de l’Académie de Paris, le 8 mars 1921 (Source : Archives départementales de . Le principe de la création d'une école d'Agriculture en Loir-et-Cher a été adopté, en août 1919, par le Conseil Général et le Conseil de l'Office départemental agricole. Ces assemblées, rejetant comme trop onéreux le projet présenté par la directrion départementale des services agricoles de [souligné par le proviseur], décidèrent que l'école serait annexée à un établissement scolaire. Les municipalités de Blois et de Romorantin déclinèrent les offres qui leur furent faites immédiatement par le d'académie Le Téo au début de septembre 1919. Toutefois, le mois de septembre tout entier s'écoula avant que je reçusse une confirmation officielle de ces intentions, je la provoquais même, sur le conseil de Monsieur l'Inspecteur, et je sollicitais une audience de Monsieur le Préfet. L'école s'ouvrit seulement le leurs enfants, bien que le minimun d'âge fût plus élevé que dans les autres écoles d'agriculture, bien
    Illustration :
    Report du plan d'ensemble sur le cadastre de 1980, (Les bâtiments qui subsistaient à la Révolution Report du plan d'ensemble (église et bâtiments) sur le cadastre de 1810 (section A de la ville Plan d'ensemble de l'enclos. Détail du plan de Blois et de ses abords. Non daté, vers le milieu du Plan de la nouvelle place des Boucheries avec l'église de Bourgmoyen et le percement de la rue du -devant abbaye dite de Bourgmoyen de Blois avec le tracé de la rue du Département projetée. Le plan ne Eglise abbatiale. Plans superposés de la crypte et de l'église d'après les fouilles de 1942 et le à gauche : ébrasement d'une ouverture dans le mur de chevet. IVR24_20194100075NUC Église abbatiale. Crypte dégagée lors des fouilles de 1942. Baie percée dans le mur médian de la Église abbatiale. Crypte dégagée lors des fouilles de 1942. Baie percée dans le mur médian de la Bâtiments abbatiaux : le pavillon sud-ouest a été édifié à partir de 1843 pour l'agrandissement du
  • Maison (26 rue Chemonton)
    Maison (26 rue Chemonton) Blois - 26 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 47
    Référence documentaire :
    . Revue archéologique du Centre de la France. [En ligne], Tome 56 | 2017, mis en ligne le 05 juillet 2017 , consulté le 28 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/racf/2483
    Illustration :
    Vue de situation depuis le sud ; maison au dernier plan IVR24_19844100537X
  • Hôtel (17 rue du Palais)
    Hôtel (17 rue du Palais) Blois - 17 rue du Palais - en ville - Cadastre : 1980 DO 505
    Historique :
    ' une citerne dans le premier sous-sol.
    Référence documentaire :
    Archives privées. Marché de réparations ; le l er septembre 1746. Archives privées. Acte de vente par Pierre Jacques Druillon à François Neils de la Fosse ; le 13
  • Maison (29 rue des Papegaults)
    Maison (29 rue des Papegaults) Blois - 29 rue des Papegaults - en ville - Cadastre : 1980 DO 599
    Illustration :
    Vue de volume prise vers le sud depuis le clocher de la cathédrale. IVR24_19924100843XA
  • Mécanisme d'horloge
    Mécanisme d'horloge Château-Renault
    Historique :
    mécanisme est daté du milieu du 18e siècle d'après le type de chevilles qu'il utilise : les chevilles fait l'objet d'une réparation en 1847. Le mécanisme est installé à son emplacement actuel après son
    Description :
    en bois. Le poids est en pierre.
  • Hôtel de Vareilles (5 rue du Puits Châtel)
    Hôtel de Vareilles (5 rue du Puits Châtel) Blois - 5 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 574
    Référence documentaire :
    p. 8 DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960
  • Jallanges : château dit château de Jallanges
    Jallanges : château dit château de Jallanges Vernou-sur-Brenne - Jallanges - en écart - Cadastre : 1817 C1 639, 640 2009 C 1528, 1452
    Historique :
    banneret. Dans le dernier quart du 15e siècle, il semble que le domaine de Jallanges ait été partagé ou bien national, le château est la propriété de la famille Lefèvre de la Falluère. Plusieurs familles se succèdent aux 19e et 20e siècles : de Bizemont, de Contades, Gailleton, Meignan, Maggiar. En 1966, le dépendances en salle de réception. Le corps de bâtiment central aurait été édifié au début du 16e siècle pour ailes au 17e siècle. L'édification des communs s'est échelonnée du début du 16e siècle (le passage en
    Référence documentaire :
    BOURON, Morgane. Le château de Jallanges. Tours : Mémoire de première année de Master : Université CRON, Eric. Le manoir en Touraine de 1450 à 1550 : caractéristiques distributives et
    Description :
    cour d'honneur, le bâtiment central, s'élevant sur trois niveaux, est couvert d'un toit à pignons chambre haute, dont l'accès se fait par une tourelle accolée. Deux ailes moins élevées, construites sur le
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le jardin à l'ouest. IVR24_20163702748NUCA Vue d'ensemble depuis le jardin au sud. IVR24_20113700267NUC2A Chapelle, depuis le sud. IVR24_20163702745NUCA Chapelle et sacristie, depuis le nord. IVR24_20113700272NUC2A
  • Hôtel de Guise (18 rue Chemonton)
    Hôtel de Guise (18 rue Chemonton) Blois - 18 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 39
    Historique :
    siècle : ensemble de la construction s'appuyant à l' ouest sur le mur de la ville, système décoratif  ; milieu 18e siècle : extension de la parcelle vers l'ouest, construction et terrasse sur le mur d'enceinte
  • Hôtel (2 place Guerry)
    Hôtel (2 place Guerry) Blois - 2 place Guerry - en ville - Cadastre : 1980 DO 151
    Historique :
    mouluration prismatique sur le pignon du bâtiment est ; milieu 18e siècle : ensemble de la construction après
  • Maison (13 et 15 rue des Papegaults)
    Maison (13 et 15 rue des Papegaults) Blois - 13 et 15 rue des Papegaults - en ville - Cadastre : 1980 DO 429
    Illustration :
    Comble, toile peinte (remploi). Ensemble du panneau recouvrant le plafond. IVR24_19834100282X
1