Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 93 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps
    Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Historique :
    Un port dit "port Luneau" est créé au droit de l'église de Saint-Pierre-des-Corps à la fin du XVIe "Luneau" ne semble pas perdurer au XIXe siècle. Le port de Saint-Pierre-des-Corps est cité sur les listes
    Canton :
    Saint-Pierre-des-Corps
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps
  • 3 reliefs : Saint Solenne, Saint Pierre, Saint Louis (cathédrale Saint-Louis)
    3 reliefs : Saint Solenne, Saint Pierre, Saint Louis (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Matériaux :
    pierre taillé décor en bas relief décor en demi relief
    Représentations :
    Saint Pierre en buste
    Titre courant :
    3 reliefs : Saint Solenne, Saint Pierre, Saint Louis (cathédrale Saint-Louis)
    Illustration :
    Relief de Saint Pierre, vue d'ensemble. IVR24_19874100296X
  • Hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    l'extrémité sud-ouest de la ville fut dressé par l’architecte François Narcisse Pagot (1780-1844) mais le nouvel hôtel-Dieu. L'élaboration des plans fut confiée à nouveau à l'architecte François Narcisse Pagot qui venait d'achever la construction de l'hospice d'aliénés (hospice Caroline), et à Pierre-Charles pierre posée le 30 août 1841 par le député-maire d'Orléans, Aimé Sevin-Mareau (1786-1868). Jean-Victor serait d'abord construit que trois". Le 30 août suivant, la première pierre fut posée et une brochure
    Référence documentaire :
    administrative des Hospices civils d'Orléans, dont pose de la première pierre de l'hôtel-Dieu (30 août 1841 GAILLARD, Louis (abbé). François Narcisse Pagot, architecte orléanais (1780-1844). Bulletin de la p. 134-135, 190-192 LAGET, Pierre-Louis, LAROCHE, Claude. L'hôpital en France, Histoire et SEVIN-MAREAU, Aimé. Discours prononcé à l'occasion de la pose de la première pierre du nouvel Hôtel
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    cour d'honneur sont construites en pierres de taille provenant des carrières de Malvaux (Nièvre) et soubassements, encadrements des ouvertures, pilastres et entablements sont en pierres de taille. Les marches des escaliers de distribution sont en pierre de Château-Landon, les menuiseries en chêne. Le bâtiment bas qui
    Auteur :
    [architecte] Thuillier Pierre-Charles [architecte] Pagot François Narcisse
    Annexe :
    , matériaux). Pierre-Charles Thuillier fut nommé architecte des Hospices civils le 17 mai 1828. Il fut le d'architecte honoraire. L'hôtel-Dieu fut la dernière construction de François-Narcisse Pagot (1780-1844) ; il
    Illustration :
    Texte de commémoration de la pose de la première pierre de l'hôtel-Dieu (CHR d'Orléans
  • Bourges : fontaine
    Bourges : fontaine "George Sand", ville de Bourges Bourges - place George Sand - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Chartres : statue du général Marceau
    Chartres : statue du général Marceau Chartres - place des Epars - en ville
    Historique :
    est recouvert de plaques de pierre de Paris, la grille circulaire en bois est remplacée par une grille en fer carrée et le trottoir est bordé de pierre de Berchères. Le piédestal, qui portait un relief
    Matériaux :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    de part et d'autre du pont de pierre. Sa partie basse a été englobée dans les maçonneries de la
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    Partie amont du port de Tours, vue prise vers l'amont depuis le pont de pierre. Une cale abreuvoir Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, partie amont du port de Tours (en amont du pont de pierre). A droite, la cale
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de la faïencerie)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de la faïencerie) Gien - quai Guérin - en ville
    Référence documentaire :
    Dans : Le Giennois industriel 1821 à 2001 / Jean-Pierre Roth, 2002. Fonds J-P. Roth. (cf
    Murs :
    pierre
    Description :
    possède pas de pierre de rive. Il n'y a pas d'ouvrage d'accès. Une marque de crue a été gravée à proximité.
  • Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ormeau (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ormeau (port de Candes) Candes-Saint-Martin - place de l' Ormeau - en village
    Murs :
    pierre
    Description :
    mètres de long. Elle est orientée vers l'aval et est construite en tuffeau (pierre gélive !).
    Illustration :
    Pierres de rives et perré bas, vue prise vers l'aval. IVR24_20113703005NUCA
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Tours)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    du port de Tours établi de part et d'autre du pont de pierre (voir le dossier du port de Tours pour
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    Le port de Tours, amont du pont de pierre. Carte postale ancienne. (archives départementales
  • Cale dite cale abreuvoir simple (quai de Gien)
    Cale dite cale abreuvoir simple (quai de Gien) Gien - quai Lestrade - en ville
    Historique :
    compter quatre rampes d'abordage de 6 m de large. Les matériaux utilisés sont des pierre issues des carrières de Briare et des pierres de démolition des murs de ville, du sable et des cailloux de Loire. Les
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port Saint-Germain)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port Saint-Germain) Sully-sur-Loire - quai des Mariniers - en agglomération
    Murs :
    pierre
    Description :
    sert au débarquement du bois, de la pierre, du charbon et du fer. Actuellement, il existe deux rampes
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port d'Amboise)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port d'Amboise) Amboise - quai Charles Guinot quai du Général De-Gaulle - en ville
    Historique :
    pas obstruer les arches du pont de pierre qui avoisinent la rive gauche ; il est en effet primordial
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Meung)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Meung) Meung-sur-Loire - le Bout du Monde - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné
    Cale dite cale en tablier à quai incliné Ousson-sur-Loire - en écart
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Veuves)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Veuves) Veuves - le Bourg - en village
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de la faïencerie)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de la faïencerie) Gien - quai Guérin - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Genièvre)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Genièvre) La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Murs :
    pierre
1 2 3 4 5 Suivant