Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ciboire
    Ciboire Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sur le pied, le bord de la coupe et le couvercle). Poinçon de maître (sur le pied, le bord de la coupe et le couvercle) : losange, lettres PPR, un coeur, une étoile, une
    Représentations :
    Motifs végétaux et floraux. Épis de blé. Grappes de raisin. Roseaux. Palmes. Bande perlée (sur le pied et le couvercle). Cordelettes (sur la tige).
    Localisation :
    Le Boulay
    États conservations :
    Croix sur le sommet du couvercle cassée.
  • Autel et retable dit retable de saint Gilles
    Autel et retable dit retable de saint Gilles Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "Justus ut palma florebit" ("les justes croissent comme le palmier", ps 92,12). "IHS". "G"(illes).
    Représentations :
    Colombe du Saint-Esprit et soleil sur le devant d'autel. Tabernacle encadré de quatre colonnes à
    Localisation :
    Le Boulay
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Le Boulay
    Historique :
    première moitié ou au milieu du 19e siècle. L'inscription a probablement été ajoutée sur le retable et une
    Représentations :
    Agneau de Dieu, bible et soleil sur le devant d'autel. Retable architecturé à deux pilastres
    Localisation :
    Le Boulay
  • Ostensoir n°2
    Ostensoir n°2 Le Boulay
    Représentations :
    Décor à motif feuillagé sur la tige et sur le pied. Épis de blé sur la gloire. Grappes de raisins . Croix surmontant la gloire. Agneau mystique sur le pied. Pied à base rectangulaire reposant sur des
    Localisation :
    Le Boulay
  • Patène
    Patène Le Boulay
    Localisation :
    Le Boulay
  • Ciboire n°1
    Ciboire n°1 Neuillé-le-Lierre
    Inscriptions & marques :
    Poinçons de garantie sur le bord du pied. Poinçon de maître sur le bord de la coupe : losange
    Représentations :
    Représentation de motifs végétaux sur le pied, le noeud et le couvercle.
    Localisation :
    Neuillé-le-Lierre
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame Cigogné - Bourg - place de l'Église - en village - Cadastre : 1823 D1 234
    Historique :
    était déjà devenue église paroissiale. Le mur nord de la nef est construit pour les deux tiers de sa longueur en petit appareil de moellons irréguliers, dans la zone comprise entre le chevet et la portion de mur qui précède le premier contrefort de la nef. Il constitue la partie la plus ancienne de l'édifice plein cintre, dont deux qui éclairaient la nef par le nord et une le choeur, ont été bouchées ; des contreforts furent ajoutés postérieurement. Les traces bien visibles d'un arrachement sur le mur nord au plus grande, à meneau et croisillon, datant du 16e siècle. Le mur gouttereau sud a été repris et du 15e ou du 16e siècle. La fausse voûte lambrissée enduite de plâtre n'a été posée qu'en 1790. Le 12e siècle ou des premières années du 13e siècle. Le portail ouest, du 12e siècle, est masqué de l'extérieur par le clocher qui a été ajouté en façade vraisemblablement au 14e siècle, après la destruction mortier de chaux hydraulique, la nef recarrelée en carreaux de Château-Renault et le chœur en carreaux
    Représentations :
    Le portail occidental en tuffeau a été partiellement préservé de l'érosion par le clocher qui le de Saint-André. Le premier rouleau de la voussure comprend 18 claveaux sculptés de feuillages de manière à bien détacher les reliefs des ombres. Un cordon de chevrons sépare les deux rouleaux, le second qui les reçoivent sont également décorés d'arabesques et de motifs végétaux. Dans le choeur, les arcs
    Description :
    prolongée par un choeur à chevet plat. On remarque l'absence de baies ouvertes côté nord. La nef et le choeur sont couverts d'un toit à longs pans en ardoise. Le clocher actuel, de plan carré, est simplement ardoise. Le choeur est couvert d'une voûte d'ogives bombée aux arcs moulurés en tore et à la clé ornée
    Illustration :
    Portail occidental, actuellement dans le clocher. IVR24_20103701951NUCA Vue d'ensemble de la nef depuis le choeur. IVR24_20103701954NUCA Vue de la nef depuis le choeur vers l'ouest. IVR24_20103701454NUCA Charpente de la nef : entraits avec poinçons (4e et 5e entraits, avant le choeur
  • Boîte aux saintes huiles contenant ampoule à huile des catéchumènes et ampoule à saint chrême
    Boîte aux saintes huiles contenant ampoule à huile des catéchumènes et ampoule à saint chrême Auzouer-en-Touraine
    Historique :
    huiles, identifiables grâce à une inscription ou des initiales : Oleum Sanctum (O.S.) utilisée pour le
    États conservations :
    Croix manquante sur le couvercle de l'ampoule de l'huile des catéchumènes.
  • Ciboire n°1
    Ciboire n°1 Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sur le bord de la coupe et sur le pied) ; poinçon de maître (sur le bord de la coupe, sur le pied et sur le couvercle) : losange, lettres C et T séparées par une burette ; Montagny (sous saint Jean et le Christ) ; 4097 (face interne du bord du pied).
    Représentations :
    raisin. Médaillons : saint Jean, Vierge, Christ. Trois couples d'angelots sur le pied.
    Illustration :
    Détail du médaillon représentant le Christ avec la signature Montagny. IVR24_20113702530NUCA Détail du poinçon de fabricant et du poinçon de garantie sur le bord de la coupe
  • Ostensoir-soleil n°3
    Ostensoir-soleil n°3 Château-Renault
    Représentations :
    Agneau et le livre aux sept sceaux et symbole trinitaire sur la base. Angelots sur le nœud et sur la gloire. Grappes de raisin et épis de blé sur la gloire et sur le nœud.
  • Fusil d'infanterie
    Fusil d'infanterie Vernou-sur-Brenne
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant inscription concernant le lieu d'exécution "M(anufactu)re R(oya)le de Tulle" (fabricant, sur la platine) ; "M(odè)le 1822 T bis (modèle, sur la queue de la culasse) ; "C de 18" (calibre, sur le canon) ; "1835" (année de fabrication, sur le canon) ; "M(anufacture) R(oyale)" (fabricant, sur le canon) ; "M(anufacture) R(oyale) avril 1855
    Historique :
    19e siècle. Cette arme a connu plusieurs modifications : la crosse porte la date de 1855, le canon porte la date de 1835, mais le modèle 1822 T bis à canon rayé n'apparaît qu'en 1860. Ce fusil a donc été
  • Coffret aux saintes huiles contenant ampoule à huile des catéchumènes et ampoule à saint chrême
    Coffret aux saintes huiles contenant ampoule à huile des catéchumènes et ampoule à saint chrême Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sous le récipient) ; poinçon de maître mal insculpé (sous le récipient) ; A (sous le récipient) ; O.S. (Oleum Sanctum ; face du récipient, couvercle) ; S.C. (Sanctum
    Historique :
    huiles, identifiables grâce à une inscription ou des initiales : Oleum Sanctum (O.S.) utilisée pour le
    Description :
    plat le saint chrême.
  • Haute Borne : tourelle dite la Tourette
    Haute Borne : tourelle dite la Tourette Chançay - La Haute Borne - isolé - Cadastre : 2009 AC 679 (?)
    Historique :
    Cette tourelle ne figure pas sur le plan cadastral napoléonien de 1816 (ni sur le cadastre actuel ) et aucune mention n'est présente sur le registre des augmentations et diminutions des matrices
    Description :
    en ruine, ne possède plus sa toiture ni le plancher intérieur du premier étage. Le site d'implantation est l'un des points culminants de la commune (115 m) : il offre une vue sur le coteau est de la vallée de la Brenne et le château de Valmer.
    Illustration :
    Vue depuis le sud. IVR24_20113700366NUC2A Vue depuis le nord-ouest. IVR24_20113700367NUC2A
  • Tableau d'autel : saint Médard
    Tableau d'autel : saint Médard Reugny
    Historique :
    Initialement le tableau ornant le retable représentait Louise de la Vallière en Madeleine pénitente épiscopale, Nicolas-François-Madeleine Morlot, archevêque de Tours, demande au curé d'enlever et remplacer le tableau du retable. Il réitère cette demande en 1849 lors de sa venue pour donner la confirmation. Le
    Représentations :
    Saint Médard évêque, debout, tient sa crosse de la main gauche et lève le bras droit, demandant à
  • Bourg : maison (13 rue de Bléré)
    Bourg : maison (13 rue de Bléré) Cigogné - 13 rue de Bléré - en village - Cadastre : 2008 D1 59
    Historique :
    Le cadastre ancien indique une construction nouvelle sur cette parcelle en 1849, ce qui place de 1856. Cette maison située dans le bourg le long de la route de Bléré abritait l'auberge "Au bon
    Description :
    sur la partie gauche du toit, croupe sur la partie droite, le tout couvert en ardoise. Noter l'absence
  • Bourg : moulin dit moulin des Landes (10-12 rue Aristide-Briand)
    Bourg : moulin dit moulin des Landes (10-12 rue Aristide-Briand) Vernou-sur-Brenne - 10-12 rue Aristide-Briand - en ville - Cadastre : 1817 F 142, 143 2009 AN 458, 600
    Historique :
    Moulin qui a peut être servi au 15e siècle à "fourbir harnois" c'est à dire à travailler le métal moulin à blé en 1756. Le corps de bâtiment central a été construit vers 1625 pour Louis de Houdan de Romand, propriétaire du moulin. A la même époque, il fait également élargir le chenal de la roue d'habitation et chambres d'hôtes. Un ensemble de bâtiments figurant sur le cadastre napoléonien a probablement
    Description :
    de bâtiment en équerre (divisé entre le n°10 et le n°12), dont une partie est située sur la Brenne
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le nord-ouest. Au premier plan la construction en appentis sur le pavillon Louis XIII et le bâtiment à longs pans limite 18e siècle-19e siècle. IVR24_20103700489NUC2A , depuis le sud-est. IVR24_20103700490NUC2A
  • Villiers : château de Villiers
    Villiers : château de Villiers Luzillé - Villiers - isolé - Cadastre : 1823 A2 814-818 2009 WS 2
    Historique :
    Villiers constituait un fief dont le premier seigneur connu, François Dubois, est cité en 1666 et en 1683. Une chapelle est mentionnée en 1776 mais on ignore son emplacement. Le domaine figure sur la carte de Cassini. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui consistent en une ferme et un corps revendu en 1847 puis en 1853 date à laquelle le château est dit "nouvellement construit" dans un acte de avec le château de Civray. Côté sud, une tour polygonale hors-oeuvre a été construite en même temps que le rez-de-chaussée a été élargi grâce à la construction de deux ailes de part et d'autre de la tour . En 1853, Léonard Félix de Guichêne est propriétaire de Villiers. En 1887, le parc clôturé de murs
    Description :
    Le château et la ferme de Villiers constituent un ensemble de bâtiments de différentes époques. Par commodité, est appelé "château" le long corps de logis orienté est-ouest, élevé d'un étage carré et surmonté le corps de logis à l'est et à l'ouest ; celui situé à l'est a été agrandi pour en faire un logis lucarnes à frontons triangulaires éclairent le comble. La façade sud est traitée différemment : une tour le bâtiment. De part et d'autre de la tour, s'étendent deux ailes comprenant trois baies au rez-de écurie, le tout couvert en ardoise. Au sud, une vaste grange en pierre de taille avec une croupe au sud est couverte en tuile plate ; elle n'est pas figurée, chose curieuse, sur le plan cadastral le plus étang dont les bords sont partiellement maçonnés occupe le sud de la cour. A l'ouest, plusieurs
    Illustration :
    Escalier desservant le corps de logis. IVR24_20103700422NUCA Vue au nord avec le pigeonnier et l'étable. IVR24_20103700415NUCA
  • Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader)
    Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader) Amboise - 7 montée de l'émir Abd-el-Kader - en ville
    Historique :
    l'autre sont situées aux abords immédiats de la forteresse primitive d'Amboise. Le jardin de la maison prend place au pied de la tour Garçonnet, dont le fruit apparaît dans le jardin. Ce jardin est venu
    Description :
    rectangulaire, placée perpendiculairement et située sous le niveau de la place Michel Debré, la cave est voûtée conservé des traces de bretture. Le sol de la cave est en terre battue et le soupirail ouvrait à l'origine siècle. Sur la longueur de la cave, à gauche du soupirail, s'ouvre dans le mur une galerie. Trois arcs brisés jouant le rôle de doubleaux viennent étayer la structure partiellement troglodytique. Certains appui sur le côté droit de la paroi rocheuse, environ 2 m après l'entrée. Le voûtement en berceau brisé arcs brisés et le type de construction permettent d'envisager une datation de l'époque médiévale. Il
    Illustration :
    Vue générale du 7 montée Abd el-Kader depuis le promontoire du château : la maison reconnaissable à
  • Bourg : maison (9 rue Aristide-Briand)
    Bourg : maison (9 rue Aristide-Briand) Vernou-sur-Brenne - 9 rue Aristide-Briand - en ville - Cadastre : 1817 F 227 2009 AC 86
    Description :
    Habitation constituée de plusieurs corps de bâtiment. Le bâtiment principal, donnant sur la rue , le premier étage est en pan de bois. Un corps de bâtiment, adossé au pignon ouest et composé d'un rez
1