Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins)
    Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins) Orléans - quai des Augustins - en ville
    Historique :
    La cale abreuvoir en long simple du port Saint-Charles a été construite au début du XIXe siècle
    Référence documentaire :
    Lithographie, 50 x 70, 1829. Par Pensée, Charles (dessinateur). (musée historique et archéologique
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins)
    Illustration :
    Vue d'Orléans prise de la rive gauche, en amont du pont Royal, par Charles Pensée, 1829. (musée
  • Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Une aquarelle présentant de grandes similitudes peinte également par Charles Pensée (1799-1871
    Référence documentaire :
    n° 5 [Exposition. Orléans, musées d'Orléans. Novembre 1972-janvier 1973]. Charles Pensée (1799-1871 n° 60 [Exposition, Orléans, musée des Beaux-Arts. 1 juillet-21 octobre 2001]. Charles Pensée, un
    Auteur :
    [peintre] Pensée Charles
  • Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Cette aquarelle fut peinte vers 1842 par Charles Pensée (1799-1871) et donnée aux Hospices civils
    Référence documentaire :
    n° 4 [Exposition, Orléans, musées d'Orléans. Novembre 1972-janvier 1973]. Charles Pensée (1799-1871 n° 62 [Exposition, Orléans, musée des Beaux-Arts. 1 juillet-21 octobre 2001]. Charles Pensée, un
    Auteur :
    [peintre] Pensée Charles
  • Ciboire n°1
    Ciboire n°1 Chançay
    Historique :
    Ciboire fabriqué par Charles-Eugène Trioullier, orfèvre actif à Paris, entre 1844 et 1863. Les
    Auteur :
    [orfèvre] Trioullier Charles-Eugène
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port d'Amboise)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port d'Amboise) Amboise - quai Charles Guinot quai du Général De-Gaulle - en ville
    Localisation :
    Amboise - quai Charles Guinot quai du Général De-Gaulle - en ville
  • Châteauroux : église Saint-Christophe, verrières
    Châteauroux : église Saint-Christophe, verrières Châteauroux - place Saint-Christophe - en ville
    Historique :
    Etienne Thévenot. Une cinquième verrière a été installée à la fin du 19e siècle par Charles Jurie, de
    Auteur :
    [] Jurie Charles
  • Statue : ange
    Statue : ange Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    La chaire, placée à l'angle nord-ouest de la croisée du transept de la chapelle Saint-Charles, fut
    États conservations :
    La figure constituait le support de la cuve de la chaire à prêcher de la chapelle Saint-Charles et
  • Hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    -Charles (ancien couvent des Ursulines) situé au sud de la Loire et qui venait d'être désaffecté, fut qui venait d'achever la construction de l'hospice d'aliénés (hospice Caroline), et à Pierre-Charles
    Référence documentaire :
    p. 377-379 CUISSARD, Charles. Mémoire présenté à l'évêque d'Orléans par le bureau de l'hôtel-Dieu
    Auteur :
    [architecte] Thuillier Pierre-Charles
    Annexe :
    , matériaux). Pierre-Charles Thuillier fut nommé architecte des Hospices civils le 17 mai 1828. Il fut le concepteur de l'hôtel-Dieu et assura l'achèvement de la chapelle Saint-Charles. Il donna sa démission le 29
  • Saint-Marcel : église, verrières
    Saint-Marcel : église, verrières Saint-Marcel - en village
    Historique :
    . Le premier d'entre eux, dans l'absidiole nord, est daté de 1922 et signé par Charles Borie (Le Puy
    Auteur :
    [verrier] Borie Charles
  • Orléans : statue de Jeanne d'Arc par la princesse Marie d'Orléans
    Orléans : statue de Jeanne d'Arc par la princesse Marie d'Orléans Orléans - 2 place de l'Etape - en ville
    Auteur :
    [fondeur] Soyer Louis Charles Ferdinand
  • Tabernacle
    Tabernacle Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Il s'agit du tabernacle de l'ancien maître-autel de la chapelle Saint-Charles.
  • Garniture du maître-autel : quatre chandeliers et croix d'autel
    Garniture du maître-autel : quatre chandeliers et croix d'autel Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Les chandeliers étaient posés sur le maître-autel de la chapelle Saint-Charles et la croix sur
  • Amboise : jardin d'agrément du château
    Amboise : jardin d'agrément du château Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et DAGNAS-THOMAS, Évelyne. Amboise, le grand dessein de Charles VIII. Poitiers : Université de
    Description :
    Le jardin appartient au projet général de Charles VIII (1483-1498), or la magnificence des jardins plus les Français durant la conquête ultramontaine. De retour de sa campagne d'Italie, Charles VIII de réalisation qui lui revient car Charles VIII avait commencé à agencer ses jardins avant l'arrivée -1515) acheva le chantier de Charles VIII et engagea le jardinier napolitain pour la réalisation des connaître la part de création revenant à Charles VIII et celle appartenant à Louis XII. On pourrait été clos et que le logis de l'Armurerie soit contemporain du jardin de Charles VIII et Louis XII, et , l'orangerie a sans doute été mise en place sous Charles VIII à l'extrême fin du 15ème siècle, peut-être sous large, si l'on considère qu'il venait jusqu'au pied du nouveau logis de Charles VIII. Si l'on mesure la
    Annexe :
    000 m3 - seraient contemporaines du jardin de Charles VIII. Le procès-verbal du 2 avril 1808 fait état à Lassay-sur-Croisne, un château construit par Philippe du Moulin, chambellan de Charles VIII entre
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vue de la porte basse de la tourelle d'escalier nord du nouveau logis de Charles VIII sur les
  • Autel secondaire : autel, retable, tabernacle, gradin d'autel, emmarchement ; clôture de chapelle, 2 bénitiers
    Autel secondaire : autel, retable, tabernacle, gradin d'autel, emmarchement ; clôture de chapelle, 2 bénitiers Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    chapelle Saint-Charles où il se trouve toujours. Les autres éléments constitutifs (excepté le tableau du
    Référence documentaire :
    , illustrée par 60 lithographies de Charles Pensée. Paris : Victor Didron, 1849. (Réédition dans la collection
  • Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader)
    Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader) Amboise - 7 montée de l'émir Abd-el-Kader - en ville
    Description :
    est à rapprocher de ceux des 17 et 25 rue de la Concorde ou du 12 quai Charles Guinot. La forme des
  • Cale dite cale abreuvoir double à tablier bas de la Tour Neuve (port de la Poterne)
    Cale dite cale abreuvoir double à tablier bas de la Tour Neuve (port de la Poterne) Orléans - quai du Châtelet - en ville
    Référence documentaire :
    Gravure, 1836, détail. Par Pensée, Charles (dessinateur). (archives nationales, site de Paris, CP F
    Illustration :
    Plan pittoresque de la ville représentant en perspective les édifices publics, par Charles Pensée
  • Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers)
    Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - 5 place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 B 109, 110 1812 B 563 à 570
    Historique :
    est repris par les Français aux Anglais. Charles V le confisque alors à Huguet d’Aloigny, et le cède à
  • Chartres : statue du général Marceau
    Chartres : statue du général Marceau Chartres - place des Epars - en ville
    Historique :
    demande de Charles Blanc (payés en avril 1849, août 1851 et avril 1852) ; l’autorisation présidentielle
  • Port refuge dit gare d'eau d'Orléans (projet)
    Port refuge dit gare d'eau d'Orléans (projet) Orléans - quai de Prague - en ville
    Historique :
    existants vis à vis l'hôpital Saint-Charles (rive gauche en amont du pont) dans lesquels les bateaux
1