Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble (14 rue des Carmes)
    Immeuble (14 rue des Carmes) Orléans - 14 rue des Carmes - en ville
    Historique :
    L'immeuble à logements d'angle du numéro 14 appartient à l'îlot 6 de la Reconstruction. Les travaux s'effectuèrent sous la direction de M. Bazin, architecte chef de groupe, et furent réalisés d'après les plans d'E
    Description :
    combinaison joue sur les trois étages carrés : (en partant de la rue des Carmes vers la rue du Grenier à Sel présente une articulation complexe de sept travées sur les trois étages carrés. Chaque baie ou bloc croisée et demi ; E : larges de quatre dalles, hautes de trois. Les baies de type A, D et E reçoivent une double barre d'appui en fer. Les trois baies couplées de type B reçoivent un balcon filant aveugle en béton rehaussé d'une barre d'appui en fer, sur une dalle bétonnée à caissons. Les baies de type C l'immeuble du reste du front bâti, édifié avec les mêmes matériaux selon les mêmes principes. La façade sur claustras à décor losangé et de trous de ventilation pour les blocs WC absents sur la rive nord de la rue
  • Ensemble d'immeubles (1, 3, 5, 7 rue de la Chaîne)
    Ensemble d'immeubles (1, 3, 5, 7 rue de la Chaîne) Blois - rive gauche - 1, 3, 5, 7 rue de la Chaîne - en ville - Cadastre : 2010 DE 36 à 39
    Historique :
    fut largement utilisé dans les quartiers reconstruits de Tours et d'Orléans. L'unité de la façade d'unifier les façades. Hormis la ligne verticale des gouttières et les portes d'entrée en rez-de-chaussée , la séparation entre les immeubles est quasiment imperceptible depuis la rue. La logique de la conserve l'ensemble des plans contresignés par les propriétaires, et en particulier un plan d'aménagement plus documenté par les services photographiques du Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. Ce reportage, qui nous est parvenu, nous permet d'observer les matériaux de construction. Les immeubles furent construits sur une structure de poteaux et planchers en béton armé, les murs furent élevés en moellon sur la . Les immeubles qui avaient été détruits entre la tête de pont et la rue de la Chaîne ne furent pas dégagement sur les quais et la Loire. Les trois hôtels de voyageurs qui y étaient implantés à l'origine bénéficiaient ainsi d'un large panorama sur la rive droite monumentale de la ville. Les modifications qui ont
    Annexe :
    expert près les tribunaux de Blois, il participa en outre au concours pour le nouvel hôtel de ville de et en région parisienne. Les références qu'il transmet alors à l'édile sont : une gentilhommière à les architectes Charbonnier et Rivet pour la construction d'immeubles des îlots A et H rive droite, et
1