Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison à boutique, actuellement maison (62 place de l’Église)
    Bourg : maison à boutique, actuellement maison (62 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 62 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 360 1812 A 1280, 1281
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    ). Jusqu'au dernier quart du 20e siècle, la maison abritait un commerce en rez-de-chaussée. La remise est plus La maison a été bâtie au milieu des années 1950. Cette construction a entrainé la démolition d'une grande maison à étage qui figure sur le plan cadastral de 1812 (Archives municipales de Lureuil 1 O ancienne (un bâtiment figure sur le plan cadastral de 1812).
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Archives municipales de Lureuil, 1 O. Voirie.
    Murs :
    calcaire pierre de taille enduit partiel
    Description :
    toiture, à longs pans et à pignons couverts, est en tuile mécanique. Au sud de la maison, se trouve une La maison à boutique, partiellement enduite, est à un étage carré. Ses accès sont en mur-pignon. La
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 62 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 360 1812 A 1280, 1281
    Titre courant :
    Bourg : maison à boutique, actuellement maison (62 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Une grande maison (disparue) et la grange-remise figurent sur le plan cadastral de 1812 (parcelles Vue de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20153600494NUC2A Vue de la remise depuis le nord-ouest. IVR24_20153600493NUC2A A 1280, 1281), dans le centre de l'image. (Archives départementales de l'Indre
  • Bourg : école primaire (13-15 rue des Écoles)
    Bourg : école primaire (13-15 rue des Écoles) Chançay - 13-15 rue des Écoles - en village - Cadastre : 1816 A2 1722 2009 AD 219, 220, 221
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    pour la somme de 1 600 francs, afin d'y établir une école primaire mixte et le logement de l'instituteur. L'école primaire est séparée en deux écoles distinctes, lors de la construction d'une école pour construits dans la cour afin d'y installer la maternelle et l'école est baptisée du nom de Pierre Halet , auteur et vigneron ayant habité la commune pendant près de 50 ans. En 1833, le conseil municipal décide d'acquérir une portion de maison appartenant à Pierre Fillet les filles achevée en 1872. Une école de garçons et une mairie sont construites en 1883. Une nouvelle classe est construite en 1946. En avril 1974, le conseil municipal décide de fusionner les deux écoles en une école mixte à partir de l'année suivante. Dans les années 2000, des bâtiments modulaires sont
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 37. École de filles. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 38. École de garçons. Archives communales de Chançay. Registre des délibérations du conseil municipal. 1956-1985.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Ensemble composé de trois bâtiments principaux : ancienne école primaire (actuelle maison
    Dates :
    1883 porte la date
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de l'école, réalisé à partir d'un extrait du plan cadastral de
  • Hôtel du Gouverneur (14 rue Chemonton)
    Hôtel du Gouverneur (14 rue Chemonton) Blois - 14 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 35
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    bâtiment nord en retour d'équerre ; 3e quart 19e siècle : destruction de la tour carrée ; milieu 20e 13e siècle : haute tour carrée accolée au bâtiment est ; 1er quart 14e siècle : vestiges de
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Loir-et-Cher. Minutes notariales : Etude 26, liasse 1153. Hypothèque Archives départementales de Loir-et-Cher. Minutes notariales : Etude 26, liasse 993. Acte de vente p. 563 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 99 COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers
    Représentations :
    Support : chapiteau remonté dans la cour.
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Façade sur rue, état actuel (emplacement de la tour). IVR24_19844100567X Tour flanquant la façade sur rue au XIXe siècle. IVR24_19814100858X
  • Maison (8 rue Chemonton)
    Maison (8 rue Chemonton) Blois - 8 rue Chemonton - en ville - Cadastre : 1980 DN 712
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    4e quart 15e siècle : ensemble de la construction, façade à décor gothique et mouluration prismatique, fenêtres surmontées de larmiers retombant sur culots ; milieu 20e siècle : destruction des
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Façade sur rue, rez-de-chaussée. Détail : fenêtre et médaillon à droite de la porte Façade sur rue. 1er étage, demie croisée au-dessus de la porte. IVR24_19844100562X Façade sur rue, détails : fenêtres du rez-de-chaussée et du 1er étage (gauche). IVR24_19814100906X Façade sur rue, rez-de-chaussée. Détail : fenêtres droites. IVR24_19844100558X Façade sur rue, rez-de-chaussée. Détail : fenêtre droite. IVR24_19844100556X Façade sur rue, rez-de-chaussée et 1er étage. Détail : fenêtre droite. IVR24_19844100557X Façade sur rue, rez-de-chaussée et 1er étage. Détail : fenêtre droite. IVR24_19844100560X
  • Bourg : maison d'école puis maison
    Bourg : maison d'école puis maison Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 2019 B 289, 290
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    -Serge et Saint-Jean-Pierre-Fixte dans une maison située à la Grande Borde au sud du bourg de Trizay mairie de la nouvelle commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge (suite à la fusion de 1835), une maison septembre 1878 : « Le logement de l’instituteur se compose de 2 pièces tout à fait malsaines. La salle de Dès 1834, l’instruction publique est dispensée aux enfants des communes de Trizay, Coutretôt, Saint , louée par la commune. Devenu rapidement insuffisante et face à la nécessité d’avoir un local pour la » ? certainement l’architecte) présente l’emprise au sol du futur édifice, de sa cour et du jardin de l’instituteur (terrain acquis par la commune le 27 novembre 1841 à Pierre Ducoeujoly). A la fin des années 1870 , l’édifice est devenu (à nouveau) insuffisant, comme le montre un rapport d’inspection de l’école daté du 14 Proust propose de le reconstruire in situ (destruction partielle et création d’un étage). Au final, le projet est rejeté par la municipalité lui préférant une construction ex nihilo. Dès l’édification du
    Référence documentaire :
    CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p. Archives départementales d’Eure-et-Loir, 4 Z 175. Église de Trizay, ancien cimetière de Saint-Serge Archives départementales d’Eure-et-Loir; 2 O 3462. Mairie-école de Trizay.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Construite au nord de la ferme dite « la métairie » au bourg, l’ancienne mairie-école comprend deux corps de bâtiment (sur les trois existants). Elle conserve l’ancien corps central qui abritait la salle de classe et la salle de la mairie, tandis que le corps latéral servait de chambre, de cellier et de taille calcaire (à l'exception de quelques ouvertures en brique). Les toits sont à longs pans et à croupe bûcher. Des cabinets d’aisances sont toujours présents contre le pignon est. Les murs sont en moellons de calcaire couverts d’un enduit plein. Les encadrements des baies et les chaînages d’angle sont en pierre de
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Plan de la maison d'école projeté dressé par l'architecte Maugey (?) le 1er mai 1841 - projet Reconstruction de la maison d'école : projet non retenu dressé par l'architecte Proust en 1878 . (Archives municipales de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge). IVR24_20192800173NUCA
  • Hôtel (16 place Richelieu)
    Hôtel (16 place Richelieu) Amboise - 16 place Richelieu - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    construction en pierre de taille et les deux lucarnes qui percent le toit informent sur son statut d'hôtel et non de simple maison, mais orientent aussi la datation de l'édifice vers le milieu du XVIe siècle.
    Référence documentaire :
    GAUGAIN, Lucie. Amboise, un château dans la ville. [Publication de Thèse]. Rennes : presses universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Description :
    La description qui suit se réfère au cliché ancien présentant un état proche de l'état primitif corniche qui s'interrompait au niveau des lucarnes, si bien que les allèges en pierre de taille nue , comme sur l'hôtel de la placette Saint-Florentin par exemple. Aujourd'hui, une vis placée dans une tourelle en pan-de-bois et brique assure la distribution ; il est possible qu'elle soit originale. Le . Présentant sa rive sur l'actuelle place Richelieu, l'hôtel s'élevait sur trois niveaux, dont un niveau de élançaient la construction encore davantage. Les rampants du toit semblent avoir reçu une cape à la française visibles sur les clichés, la construction pourrait dater du milieu du XVIe siècle.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue générale ancienne de la façade donnant sur la place Richelieu, vers 1950, cliché Bernard Vitry Vue de la tourelle d'escalier en pan-de-bois. IVR24_20073700763NUCA
  • Port-Olivier : moulin ; minoterie
    Port-Olivier : moulin ; minoterie Francueil - Le Port-Olivier - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    point de passage pour traverser le Cher. Le conseil municipal du 13 octobre 1815 avait voté la Le fief de Port-Olivier est cité dès 1516 et appartenait à Pierre Bérard, seigneur de Bléré. Un port existait au 16e siècle, assorti d’un droit de passage qui furent vendus par Jacques Bérard à Thomas Bohier, propriétaire de Chenonceau. Il n’est pas question d’un moulin à cette date puisque le construction d’ « une arche de pierre », en remplacement du pont de bois. Le moulin de Port-Olivier a été témoigne d’une activité semi-industrielle plutôt qu’artisanale ; le terme de minoterie semble plus approprié pour le désigner. Une construction supplémentaire, vraisemblablement à usage de stockage, a été
    Référence documentaire :
    p. 247 DAZUT, Mireille. Histoire de Francueil, village de Touraine. Maulévrier : Hérault-Editions
    Description :
    toutes les baies sont harpés en pierre de taille ; ces dernières sont surmontées d’épais larmiers à la porte d’entrée, de trois baies horizontales au niveau supérieur et d’une seule au milieu du fronton du pignon. Les angles sont renforcés par des poteaux engagées de section carrée jusqu’à la base comprend 2 étages carrés. Le toit à longs pans est couvert en ardoise. Les angles et les encadrements de retour. Deux pavillons bas, en rez-de-chaussée, couverts d’un toit à une seule croupe, sont accolés au grand bâtiment. A l’est le bâtiment de stockage est construit en béton ; son toit à longs pans est couvert en ardoise. Le pignon ouest est percé de deux baies horizontales à damiers de part et d’autre de
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Emplacement de la roue. IVR24_20113702114NUCA Bâtiment de stockage. IVR24_20113702115NUCA
  • Villepou : ferme
    Villepou : ferme Cigogné - Villepou - isolé - Cadastre : 1823 A2 386 2010 YA 39
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    L'un des logis date de la fin du 18e ou du début du 19e siècle. Le premier plan cadastral indique construction initiale est inconnue mais il figurait sur le cadastre de 1823. La grange qui lui est accolée, à l'est, lui est postérieure. Au 19e siècle, une mare se trouvait au centre de la cour. qu'au cours du premier quart du 19e siècle, la cour était fermée à l'ouest par un bâtiment qui a disparu de nos jours. Le second logis a été fortement remanié au milieu du 20e siècle. Sa date de
    Description :
    La ferme s'organise en deux rangées parallèles de bâtiments accolés, orientés est-ouest. Elle comprend deux logis et quatre granges. Ensemble de bâtiments situé au nord de la cour, de l'est : la bâtiment qui fermait la cour à l'ouest s'élève de nos jours un hangar en tôle ondulée, en mauvais état . Ensemble des bâtiments situés au sud de la cour, de l'est : vestiges d'un ancien logis en moellons, avec souche de cheminée en pierre de taille. En face : bâtiment abritant un four à pain, couvert en tuile plate et ardoise, de même que la grange accolée dont les piédroits de la porte dépassent légèrement la hauteur des murs gouttereaux. A l'ouest, troisième corps de bâtiment remanié en parpaings et dont la grange en moellons est couverte d'un toit à longs pans en tuile mécanique, le logis en rez-de-chaussée est surmonté d'un comble auquel on accède par une lucarne en façade interrompant l'avant-toit. La couverture a été refaite en tuile plate en 2010. La façade est recouverte d'un crépi peint en bleu. La grange
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
1