Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 51 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • 4 verrières représentant saint Jean-Baptiste, sainte Élisabeth, saint Louis et saint Antoine l'Ermite
    4 verrières représentant saint Jean-Baptiste, sainte Élisabeth, saint Louis et saint Antoine l'Ermite Luant - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Cette église a été entièrement reconstruite dans la
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste saint Louis
    Description :
    Ces quatre verrières, conçues sur le même modèle, présentent saint Jean-Baptiste (baie 0), sainte Élisabeth de Hongrie (baie 1), saint Louis (baie 2) et saint Antoine l'Ermite (baie 4). Les personnages sont
    Titre courant :
    4 verrières représentant saint Jean-Baptiste, sainte Élisabeth, saint Louis et saint Antoine
    Illustration :
    Luant, église Saint-Jean-Baptiste, baie 2 : saint Louis. IVR24_20093601752NUCA Luant, église Saint-Jean-Baptiste, baie 0 : saint Jean-Baptiste. IVR24_20093601750NUCA Luant, église Saint-Jean-Baptiste, baie 1 : sainte Elisabeth de Hongrie. IVR24_20093601751NUCA Luant, église Saint-Jean-Baptiste, baie 4 : saint Antoine l'Ermite. IVR24_20093601753NUCA
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Louis-XII, son site étant auparavant occupé par l'abbaye de Bourgmoyen, jusqu'à sa démolition en 1806 le feu en juin 1940. A l'exception de la halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui reconstruisant pas d'îlot entre elle et la place Louis-XII. Cependant, Charles Nicod dut revoir sa copie afin , André Aubert effectua une étude spéciale d'architecture pour concevoir la future place Louis-XII. Il effets pittoresques. Les travaux de la place Louis-XII, fortement contraints par la destruction du projet de place Louis-XII évolua, certaines parties de son programme étant abandonnées ou simplifiées. Il
    Observation :
    protection de la fontaine Louis-XII (classement par liste de 1840).
    Référence documentaire :
    carte postale Louis Lenormand à Orléans, années 1930. Par Lenormand, Louis (photographe Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944. AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 10. Blois, restauration de la place Louis XII AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 11. Blois, place Louis XII, et place Valin-de . Les études architecturales qui s'y rapportent. La place Louis-XII, les remparts, le déplacement du Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîte n°77. Place Louis-XII. 1960-66. Valin-de-la-Vaissière et de la place Louis-XII. 1976-81. Cinq immeubles restent à construire pour que les abords de la place Louis-XII prennent leur aspect Avec l'aménagement de la Place Louis-XII -compromis entre parking et square- c'est l'épilogue de la
    Description :
    La place Louis-XII se situe, en ville basse, entre fleuve et château. Aux pieds des remparts et des délimitée par les îlots A, F, E et D de la reconstruction. La fontaine Louis-XII qui lui donne son nom est
    Localisation :
    Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine
    Titre courant :
    Place Louis-XII
    Appellations :
    place Louis-XII
    Annexe :
    collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il -1953), Le Panoramique, situé au 102-118 quai Louis-Blériot, (1952-1955), l'immeuble HLM du 11, rue des étude spéciale d'architecture pour l'aménagement futur de la place Louis-XII. A la Libération, il fut constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec
    Texte libre :
    début du XIXe siècle qu'une place fut créée à l'emplacement de l'actuelle place Louis-XII. Son site fontaine circulaire centrale, remplaçant la fontaine Louis-XII. Ce projet ne fut que partiellement suivi Louis-XII. Le projet fut poursuivi lorsqu'en 1869, l'architecte Jules de la Morandière, également chargé Louis-XII. Enfin, la fonction commerciale de la place fut confirmée par la reconstruction de la halle selon les principes de l'architecture métallique par l'architecte Albert Renou en 1890. La place Louis halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui ne furent qu'endommagés, rien ne subsista projet à l'autre. Ainsi, Hubert-Fillay proposa d'ouvrir la place Louis-XII jusqu'au fleuve en l'étendant entérina la volonté commune d'agrandir la place Louis-XII. Pour cela l'urbaniste proposa de supprimer la Louis-XII. Il suggéra en outre de détruire une partie du théâtre, dont les hautes toitures constituaient la place Louis-XII ne pouvait plus dès lors être bordé par le marché. Ce dernier était déplacé vers
    Illustration :
    Evolution de l'aménagement de la place Louis-XII mise en valeur par la superposition du plan de d'agrandissement de la place Louis-XII, 14-10-1940 (détail). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 176 Esquisses pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Esquisse pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sud-est de la place Louis-XII, 1943 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 La place Louis-XII vue depuis l'est en 1907. Un îlot d'immeubles la sépare des remparts du Château La place Louis-XII dans les années 1930, théâtre et entrée de la rue Saint-Lubin. (Collection Vue aérienne de la place Louis-XII avant-guerre, vers 1935. (Collection particulière, B. Guignard
  • Immeuble (5 place Louis-XII)
    Immeuble (5 place Louis-XII) Blois - rive droite - 5 place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN 349
    Historique :
    L'hôtel du Bon Conseil, implanté avant-guerre au nord de la place Louis-XII, abritait au moment de : "la maison de Bon conseil (XVIe siècle) située 11 place Louis-XII détruite en 1940 a été reconstruite
    Description :
    L'immeuble est implanté dans la partie nord de l'îlot D, entre les places Louis-XII et Valin-de-la . Sa façade principale s'ouvre au sud de la place Louis-XII, on y accède à la pharmacie du rez-de , comme cela avait été un temps envisagé par André Aubert dans son projet pour la place Louis-XII de 1942
    Localisation :
    Blois - rive droite - 5 place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN 349
    Titre courant :
    Immeuble (5 place Louis-XII)
    Illustration :
    Porte d'entrée sur la place Louis-XII. IVR24_20124100027NUC1A
  • Chartres : monument à Louis Pasteur
    Chartres : monument à Louis Pasteur Chartres - place de la République - en ville
    Historique :
    Le monument à Louis Pasteur de Chartres est un hommage aux effets bénéfiques des recherches du
    Description :
    , encadrant un grand relief en bronze, couronné du buste en marbre de Louis Pasteur, légèrement penché vers le
    Titre courant :
    Chartres : monument à Louis Pasteur
  • Verrière représentant saint Louis de France
    Verrière représentant saint Louis de France Le Tranger - en village
    Représentations :
    saint Louis
    Description :
    Cette verrière représente saint Louis roi de France en pied, doté des attributs royaux et portant
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Louis de France
    Illustration :
    Le Tranger, église paroissiale Notre-Dame, baie 8 : saint Louis de France. IVR24_20093601186NUCA
  • Francillon : chapelle Saint-Jean, verrière
    Francillon : chapelle Saint-Jean, verrière Francillon - en village
    Représentations :
    saint Jean
    Description :
    L'évangéliste Jean est figuré en pied, accompagné de l'aigle, son symbole, sur un fond à dominante
    Titre courant :
    Francillon : chapelle Saint-Jean, verrière
    Illustration :
    Francillon, chapelle Saint-Jean, baie 0 : saint Jean l'évangéliste. IVR24_20093601569NUCA
  • Dreux : statue de Jean de Rotrou
    Dreux : statue de Jean de Rotrou Dreux - place Rotrou - en ville
    Inscriptions & marques :
    ELEVE PAR LA VILLE DE DREUX EN EXECUTION DU TESTAMENT ET AVEC LEGS DE M. LOUIS EUTROPE LAMESANGE ANCIEN du socle). Lettre de Jean Rotrou à son frère.
    Historique :
    copie servile réalisée à partir du moulage de la statue en bronze exécutée en 1865 par Jean Jules . Afin d'exécuter le testament de Louis-Eutrope Lamésange, ancien maire de Dreux, la ville lance un concours en 1861 pour la réalisation d'un monument à Jean de Rotrou (1609-1650), qui est remporté par Jean , dont les traits s'inspirent d'un buste de Jean-Jacques Caffieri (1780-1790), est fondue par la fonderie
    Référence documentaire :
    Statue en pierre de Jean de Rotrou, avant la pose. Photographie. (Archives nationales). Monument original in situ de Jean de Rotrou. Carte postale. (Archives nationales.) Monument original in situ de Jean de Rotrou. Photographie. (Archives nationales). la naissance de Jean Rotrou (1609-1650). Dreux : ville de Dreux, 2009.
    Représentations :
    Jean Rotrou est figuré en pied, en robe de lieutenant général de bailliage, la jambe droite en
    Auteur :
    [sculpteur] Allasseur Jean Jules
    Titre courant :
    Dreux : statue de Jean de Rotrou
    Illustration :
    Projet pour le monument à Jean de Rotrou (archives municipales de Dreux). IVR24_20102800019NUC2AB
  • Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc Pierrefitte-sur-Sauldre - place de l'Église - en village
    Historique :
    Il s'agit d'une copie réalisée par Jan et Joël Martel, d'après la statue de Jeanne d'Arc en marbre
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied Jeanne d'Arc est représentée en méditation, en pied et en armure, serrant son épée contre sa
    Titre courant :
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
  • Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau
    Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau Nogent-le-Rotrou - rue de la Jambette - en ville
    Précision localisation :
    Collège Louis-Arsène Meunier
  • 2 verrières ornementales
    2 verrières ornementales Argenton-sur-Creuse - rue Victor Hugo - en ville
    Historique :
    collège fondé à l’initiative d’Antoine Barbault, prieur de Saint-Marcel, et de Louis de Bourbon, seigneur
  • Argenton-sur-Creuse : chapelle Saint-Benoît, verrières
    Argenton-sur-Creuse : chapelle Saint-Benoît, verrières Argenton-sur-Creuse - rue Victor Hugo - en ville
    Historique :
    collège fondé à l’initiative d’Antoine Barbault, prieur de Saint-Marcel, et de Louis de Bourbon, seigneur
  • Îlot F
    Îlot F Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Saint-Martin place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2010 DN 300 à 311
    Historique :
    place Louis-XII au pied des grands degrés du château, l'îlot devait par ailleurs être délimité par la bordure de la place Louis-XII pour laquelle André Aubert produisit une étude spéciale d'architecture en
    Description :
    L'îlot F est implanté au pied des grands degrés du château, au nord-est de la place Louis-XII. Il
    Localisation :
    Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Saint-Martin place Louis-XII
    Illustration :
    Façade de l'îlot F sur la rue Saint-Martin et la place Louis-XII, vue depuis les terrasses de la Façades sur la place Louis-XII et la rue Saint-Martin, face aux grands degrés du château Façade sur la place Louis-XII. IVR24_20114100559NUC4A Façade sur la place Louis-XII et angle avec la rue des Orfèvres. IVR24_20114100633NUC4A Angle sur la place Louis-XII et façade sur la rue des Orfèvres faisant face à l'îlot E
  • Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C
    Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C Blois - rive droite - mail Clouseau rue Porte-Clos-Haut rue des Rouillis rue du Père-Brottier - en ville - Cadastre : 2011 DO 96 à 105 2011 DO 134 2011 DO 763
    Historique :
    urbain serve au relogement des sinistrés. Dans cette perspective, l'architecte Louis Arretche fut , Jean Voillereau, Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert et Henri Jannin, puis les travaux d'assainissement et éloigné de l'intention première de "petits hôtels particuliers" de Louis Arretche même si le caractère pittoresque des façades, préconisé par l'architecte, a été suivi dans la réalisation. Louis Arretche fut
    Référence documentaire :
    étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100056NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100053NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur papier, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100055NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100059NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100051NUC2A).
    Auteur :
    [architecte] Arretche Louis [architecte] Voillereau Jean [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Annexe :
    Jean Imbert-Fabe, né en 1909 Né en 1909, il se forma à l'école des beaux-arts de Paris dans -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K Louis Arretche (1905-1991) Né en 1905, Louis Arretche intégra l'ecole des beaux-arts en 1923 dans Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
    Texte libre :
    relogement des sinistrés. L'étude spéciale d'architecture de Louis Arretche, 1943. Dans cette perspective , l'architecte Louis Arretche fut chargé de procéder à une étude spéciale d'architecture pour la création d'une Mairie. Dans son projet, Louis Arretche proposa d'élever entre la voie nouvelle et le mail Clouseau une nord du mail, Louis Arretche proposait en outre d'étendre cette ligne continue de jardins et de verdure place de la République, qui constituait le cœur du projet de Louis Arretche, fut lui aussi abandonné ce . La construction des immeubles, conçus par les architectes Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert, Henry Jannin, Fernand Scalliet et Jean Voillereau, puis les travaux d'assainissement et de voirie, s'étalèrent Clouseau sont bien différents de ceux que Louis-Arretche avait imaginés en 1943. Tout d'abord, leur "petits hôtels particuliers". En revanche, le caractère pittoresque des façades proposé par Louis Arretche . Louis Arretche fut finalement chargé de construire un nouvel immeuble de bureaux pour les Ponts et
    Illustration :
    Implantation de l'îlot C par rapport au projet de Louis-Arretche de 1943. IVR24_20124100364NUDA
  • Saint-Christophe-en-Boucherie : église, verrière
    Saint-Christophe-en-Boucherie : église, verrière Saint-Christophe-en-Boucherie - en village
    Représentations :
    saint Jean
    Description :
    Cette verrière figure saint Jean l'évangéliste en pied, avec ses attributs traditionnels (aigle
    Illustration :
    Saint-Christophe-en-Boucherie, église Saint-Christophe, baie 0 : saint Jean l'évangéliste
  • Verrière représentant saint Joseph charpentier
    Verrière représentant saint Joseph charpentier Lurais - en village
    Historique :
    Vitrail installé en 1950, réalisé par l'atelier de Louis Barillet (mort en 1948).
    Auteur :
    [] Barillet Louis
  • Verrière représentant la Crucifixion
    Verrière représentant la Crucifixion Lurais - en village
    Historique :
    Vitrail installé en 1950, réalisé par l'atelier de Louis Barillet (mort en 1948).
    Auteur :
    [] Barillet Louis
  • Verrière représentant l'Annonciation
    Verrière représentant l'Annonciation Lurais - en village
    Historique :
    Vitrail installé en 1950, réalisé par l'atelier de Louis Barillet (mort en 1948).
    Auteur :
    [] Barillet Louis
  • Lurais : église Notre-Dame, verrières
    Lurais : église Notre-Dame, verrières Lurais - en village
    Historique :
    par Louis Barillet. Cet ensemble, comprenant des compositions ornementales et figuratives, est daté de
    Auteur :
    [] Barillet Louis
  • 6 verrières ornementales
    6 verrières ornementales Lurais - en village
    Historique :
    former un bas-côté. Les vitraux : Vitraux installés en 1950, réalisés par l'atelier de Louis Barillet
    Auteur :
    [] Barillet Louis
  • Verrière : saint Médard (baie 17)
    Verrière : saint Médard (baie 17) Reugny
    Référence documentaire :
    TRICOT, Louis. Saint-Médard de Reugny. Notes manuscrites, 48 pages. BRAUX, Gustave. Louise de la Vallière, de sa Touraine natale au Carmel de Paris. Chambray-les-Tours
    Auteur :
    [verrier] Gouffault Louis
1 2 3 Suivant