Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • École primaire Victor-Hugo
    École primaire Victor-Hugo Blois - rive droite - 6-10 rue d' Angleterre - en ville - Cadastre : 1980 DO 13, 513, 615
    Historique :
    . Les bâtiments furent expropriés en application du plan de Reconstruction et d'Aménagement, dans la en revanche très modifié par la suite sur les questions de distribution et de façade. En effet, ce ne l'établissement fut marquée par de nombreux retards. Inscrits dans les priorités de 1951 avec l'objectif d'une ouverture à l'automne 1952, les travaux ne commencèrent qu'en avril 1952. Le délai de terminaison des fut autorisée par le Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme en mars 1953. Les principales et au logement de la directrice est maintenant occupé au rez-de-chaussée par la cantine et les salles d'étude et il ne reste plus de logements que dans les étages.
    Description :
    pavillon en ardoise, ces derniers signalent les espaces de logements. A proximité de deux tours des L'école est implantée à l'arrière du palais de Justice, entre les rues Trouessard, d'Angleterre et laquelle on accède depuis la rue d'Angleterre accueille les espaces communs : vaste hall polyvalent et logements de fonction ainsi que les salles d'étude. En retour d'équerre, le long de la parcelle du tribunal . L'ensemble du bâtiment est abondamment éclairé. Les salles de classe ainsi que les couloirs qui les distribuent sont ouverts de larges baies en bandeaux dans un dispositif traversant très lumineux. Les translucide. Les matériaux de construction utilisés sont représentatifs de la reconstruction à Blois : un - poteaux, poutres et planchers - est en béton armé. Celui-ci est également utilisé pour les dalles des balcons et du auvent de l'entrée, pour les escaliers, ainsi que, sous une forme préfabriquée, pour les du bâtiment ainsi construit, les baies donnant sur la cour sont scandées par des pilastres de brique
    Annexe :
    travaux de chauffage - PICHAREAU-GUILLOUX, Tours, pour les travaux de serrurerie, ferronnerie - HUGUET le revêtement de la cour - entreprise Jean CRETE, Tours, pour les travaux de couverture deux ans, l'effectif de toutes les écoles de Blois augmentera en raison de l'élévation notable récente enlèvera à l'école V. Hugo, une partie de son effectif. Les calculs déjà faits permettent de penser que l'effectif actuel de l'école se maintiendra. Les nouveaux bâtiments doivent donc permettre d'abriter environ classes. Conformément aux instructions officielles du 30 août 1949, les nouveaux bâtiments, exposés face récréation (environ 1500m²) - des privés (18 loges pour les élèves, 2 pour les institutrices) - un préau : Pour la directrice (au minimum : une cuisine, une salle à manger, 3 pièces à feu) Pour les 8 adjointes une suppléante éventuelle, au minimum : une chambre. - une salle d'attente pour les parents - un d'Académie. (1) les autres écoles de Blois sont très pauvres en logements. »
    Illustration :
    Entrée du corps de bâtiment occupé par les salles classe. IVR24_20104100530NUC2A
  • École primaire et collège Anatole-France
    École primaire et collège Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 2 rue des Jacobins 1 rue des Amandiers - en ville - Cadastre : 2010 DX 290, 291
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    totalement sinistré par les bombardements de juin 1944, attaques aériennes touchant également l'école de filles de la rue Voltaire. Dès la Libération, les classes sont relogées dans des baraquements provisoires instaurée dans le milieu scolaire : les classes de collège sont redistribuées dans la partie est du bâtiment grande entrée aménagée pour les véhicules de secours est également percée en façade nord du bâtiment
    Référence documentaire :
    Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700697NUC2A). municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701847NUC2A). Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701841NUC2A). Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701842NUC2A). ) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Tours, 149 W 37). (cf. illustration n° IVR24_20113700706NUC2A). Impr. photoméc. (carte postale) : n. et b., [1er quart 20e siècle]. Par Grand Bazar de Tours (éditeur). (archives municipales de Tours, 11 Fi 14.2340). (cf. illustration n° IVR24_20113700703NUC2A). Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700702NUC2A).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    , une grille séparative distinguant les emprises de l'école primaire et du collège. Édifié sur de avec des ouvertures carrées groupées par trois, qui éclairent par des pavés de verre les préaux et au centre une unique souche de cheminée en brique. Les deux grandes portes d'entrée disposées aux tours maçonnées, traitées en bas-relief et disposées en V, est apposé au centre de la façade principale ville de Tours. L'extension de l'établissement rue des Amandiers adopte un parti de composition
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 2 rue des Jacobins 1 rue des Amandiers - en ville - Cadastre
    Annexe :
    distribution semblable malgré les rénovations opérées il y a quelques années. L'extension de l'établissement
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 37). IVR24_20113700706NUC2A . Tulasne et R. Boyer arch., [1952]. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 17 décembre 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 19 décembre 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 31 janvier 1957. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 . Tulasne et R. Boyer arch., 4 février 1957. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole de Tours, 11 Fi 14.2340). IVR24_20113700703NUC2A Vue depuis le quai du bâtiment réalisé, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques Vue depuis le quai du bâtiment réalisé, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques
  • École primaire Claude-Bernard
    École primaire Claude-Bernard Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    centaines d'enfants ne pouvant être accueillis dans les groupes déjà existants, et en particulier dans le construction de trente classes pour les élèves de primaire sur les terrains immédiatement situés au sud des frères Pierre et Jacques Boille. Lancées au début de l'année 1960, les études retinrent la réalisation de . A la demande du ministère de l'Éducation Nationale, la ville de Tours accepta, en mai 1960
    Référence documentaire :
    Auteur inconnu. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi 248 Auteur inconnu. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi 407 Archives communales de Tours. Série M : 4 M 453.
    Canton :
    Tours-Est
    Description :
    L'école primaire Claude-Bernard est bâtie sur un terrain rectangulaire délimité par les rues , ouvrant en miroir sur une cour centrale. Les salles de classe sont orientées à l'est pour le bâtiment d'étage sert de logements pour les directeurs de l'école. Les bâtiments d'enseignement sont réalisés suivant les principes de construction du procédé industrialisé GEEP. Leur ossature métallique est formée ossature soutient les deux niveaux de planchers en béton armé, fait de dallettes préfabriquées. Les façades , non porteuses, sont formées par un mur-rideau de panneaux de verre et d'aluminium, les allèges des baies étant peintes, côté rue, en vert, et côté cour, en rouge. Les pignons, également non porteurs -Labourdette, constitue une copie presque identique du groupe Claude-Bernard : seuls les pignons s'en
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Illustration :
    Construction du bâtiment Ouest - 1961. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Construction du bâtiment Est - 1961. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi
  • École primaire Blaise-Pascal - Denis-Diderot
    École primaire Blaise-Pascal - Denis-Diderot Tours - Quartier du Sanitas - 4 allée de Cangé - en ville - Cadastre : 2010 CR 74
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Labadie (architectes d'opération), les trois premiers travaillant au sein d'une même agence dénommée maternelle Marie-Curie, disjointe de l'école primaire. Cette dernière, maintenue entre les bâtiments K et L , vit ses études avancer avec lenteur, les plans n'étant pas encore achevés lors de l'emménagement des 2004 entre l’État et la communauté d'agglomération Tours Plus, et en accord avec l'évolution
    Référence documentaire :
    Auteur inconnu. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi 186 (Archives communales de Tours, section contemporaine). (cf. illustration n° IVR24_20113701110NUC2A). Archives communales de Tours. Série M : 4 M 475. Archives communales de Tours. Série W : 1257 W 1. Négociations entre la Ville et le ministère sur
    Canton :
    Tours-Sud
    Description :
    accueillant les salles de classes, ainsi que d'une extension à son angle sud-ouest intégrant en rez-de -chaussée les sanitaires et le restaurant scolaire, et dans un bâtiment en R+2 les logements de fonction du parées de panneaux de tôle laquée de deux types. Les premiers, peints en gris et striés dans le sens horizontal, séparent les différents niveaux d'étages. Les seconds, peints en rouge, marquent les refends
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 4 allée de Cangé - en ville - Cadastre : 2010 CR 74
    Illustration :
    Plan-masse préliminaire (1957). (Archives communales de Tours, section contemporaine Vue générale - 1960. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi
1