Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église Saint-Vincent
    Église Saint-Vincent Orléans - rue de l'Église Saint-Vincent - en ville
    Historique :
    Une église Saint-Vincent est mentionnée dans le cartulaire de Sainte-Croix d'Orléans (L LVI) vers 840-843 : il s'agit sans doute d'une dépendance du chapitre de Sainte-Croix. Elle est située hors de la ville, dans une zone de vignobles qui lui vaut son appellation de "Saint-Vincent-des-Vignes ". Saint Vincent est, en effet, le patron des vignerons. Helgaud, moine de Fleury, évoque pour sa part, la le titre de Saint-Vincent, mais il s'agit vraisemblablement davantage d'une refondation que d'une et reste prieuré jusqu'à la Révolution. Comme de nombreuses églises d'Orléans, Saint-Vincent subit , grâce aux libéralités du syndic Claude Berge et de sa femme Catherine Saint-Denne. A la Révolution Bernier, évêque d'Orléans, donne la châsse de sainte Christine à l'église Saint-Vincent. Celle-ci avait été achetée par un brocanteur lors de la vente du mobilier de l'église Saint-Liphard, et conservée -1844). Six ans plus tard, le projet de construction d'une chapelle dédiée à sainte Christine est lancé
    Référence documentaire :
    Église Saint Vincent/L. Cherret. Carte postale, 1903. (Bibliothèque municipale d'Orléans, CP 236).
    Description :
    L'église Saint-Vincent a la forme d'un rectangle irrégulier, terminé par une abside et deux d'une calotte hémisphérique qui apporte un éclairage zénithal. La chapelle Sainte-Christine, placée Recouvrance. Elle est couronnée par un pignon portant le monogramme sculpté de saint Vincent. Le pignon est
    Localisation :
    Orléans - rue de l'Église Saint-Vincent - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Vincent
    Annexe :
    de piété. 65 J 12 : confrérie de sainte Christine : transfert dans l'église Saint-Vincent (1803 et s , aubergiste, soussignés tous quatre domiciliés à Orléans faubourg Saint-Vincent, acquéreurs et propriétaires de l'église de Saint Vincent d'Orléans, du cimetière ci-joint, du presbytère avec son jardin et du de ladite église de Saint-Vincent d'Orléans avec son cimetière, son presbytère avec jardin, à l'offrait à l'église Saint-Vincent à condition d'en payer la démolition et le transport. Monsieur le maire portail à une distance convenable du pignon de l'église Saint-Vincent de manière à disposer d'avance de
    Vocables :
    Saint-Vincent
    Illustration :
    Dessin 19e : vue de l'église Saint-Vincent prise du cimetière. (Archives départementales du Loiret
  • Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Historique :
    Les chartes II (1099) et VII (1080) du cartulaire de Saint-Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la charte VII est remise en question par K l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la création du chapitre de clercs soit castrum (Saint-Jean et Saint-Etienne, en 1194), Saint-Étienne n’est plus mentionnée comme ecclésia, mais comme chapelle. L’édifice desservi par les chanoines de Saint-Jean assure alors le rôle de capella au chapelle Saint-Étienne et ses archives sont brûlées. En 1467, la remise en état du pôle seigneurial s’accompagne de la refondation du collège Saint-Jean. La chapelle est certainement reconstruite à cette de la prison du château Saint-Jean. La date de sa destruction n'est pas connue.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3479. Inventaire des titres du chapitre Saint Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série H : 2601. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 15e DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. p. 641-666 THOMPSON, Kathleen. Sept Textes pour une fondation, les premiers temps de Saint-Denis de p. CCCXV GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris
    Description :
    La date de destruction ainsi que l’emplacement de la chapelle Saint-Étienne sont inconnus. Les présence d’un édifice imposant au sud de la tour maîtresse qui pourrait être le vestige de l’église Saint
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Titre courant :
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Vocables :
    Saint-Etienne
    Texte libre :
    Fondation La fondation du chapitre Saint-Étienne est connue grâce à l’Obituaire du chapitre Saint première moitié du 12e siècle. Localisation Le collège prend place dans l’église Saint-Etienne (in ecclesia de Saint-Denis. Préexistence d’une église Les chartes II (1099) et VII (1080) du cartulaire de Saint -Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la ) permet d’attester de l’existence de l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la probable qu’une église Saint-Étienne ait existé dans le castrum de Nogent avant le12e siècle. A titre -1012. Si tel était le cas à Nogent, la fondation du chapitre de Saint-Étienne serait à interpréter l’obituaire du chapitre Saint-Jean. Lors de sa création, le chapitre est ainsi doté parla comtesse Béatrice II et V du cartulaire de Saint-Denis, attestent de la donation des églises Saint-Jean et Saint -Étienne aux moines de Saint-Denis. Le don fut effectué par le comte Geoffroy II, avant 1099. L’église est
    Illustration :
    Château Saint-Jean, plan de distribution, avec emplacement supposé de la chapelle Saint-Etienne
  • Église Saint-Pierre-du-Martroi
    Église Saint-Pierre-du-Martroi Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi - en ville
    Historique :
    L'église Saint-Pierre du Martroi doit son nom actuel à sa proximité immédiate avec la place du Martroi. Elle est primitivement connue sous le vocable de Saint-Pierre-Ensentelée, vocable qui perdura jusqu'au 19e siècle et dont l'élucidation fait débat. Une église Sainte-Lée (Sancta Leta), située hors l'église Saint-Sulpice, aux chanoines de Saint-Samson. L'union du vocable de Sainte-Lée et de celui d'une autre église, appelée Saint-Pierre, aurait donné naissance au vocable saint-Pierre Ensentelée Il correspondrait à « Saint-Pierre et Sainte-Lée » ou à « Saint-Pierre dans Sainte-Lée ». Mais une charte de ), locution d'où proviendrait le vocable de Saint-Pierre Ensentelée. L'église restera longtemps une chapelle : saint François de Sales y prêche plusieurs fois en 1619. Elle profite également de la transformation du Fougueu d'Escures. Ce dernier, paroissien de Saint-Pierre, laisse à sa mort en 1621 une importante de bois sculpté de la grande porte de la nef sur la rue Saint-Pierre datent également de cette époque
    Référence documentaire :
    VIGNAT, Gaston. Cartulaire du chapitre de Saint-Avit d'Orléans. Orléans : H.Herluison, 1886. 236 p. VILLETTE, Guy (Abbé). Un hagionyme méconnu : le problème de l'ancienne église d'Orléans Sainte-Lée et l'ancienne église Saint-Pierre-Ensentelée. Bulletin de la Société archéologique et historique de
    Description :
    L'église Saint-Pierre du Martroi est la seule église d'Orléans construite en briques. La façade
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Pierre-du-Martroi
    Vocables :
    Saint-Pierre-du-Martroi
    Illustration :
    Dessin ancien de la place du Martroi, avec le pignon de Saint-Pierre du Martroi à l'arrière plan Saint-Pierre du Martroi, lithographie 19e : façade. (collection particulière). IVR24_19784501898X
  • Coutretôt : église Saint-Brice, actuellement en ruine
    Coutretôt : église Saint-Brice, actuellement en ruine Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Coutretôt - en village - Cadastre : 1811 A 103 2019 D1 202
    Historique :
    L’église Saint-Brice semble remonter à l’époque romane en ce qui concerne la nef (détruite), comme de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge créée en 1835. A cette époque, l’église est désaffectée depuis le début du siècle et les paroisses de Coutretôt, Trizay et Saint-Serge sont déjà réunies. La municipalité enfants éloignés. » La statue de saint Brice et six vases en pierre sont transférés dans l’église de
    Référence documentaire :
    CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p.
    Description :
    Situés au centre du village de Coutretôt, seuls subsistent les vestiges du chœur de l’église Saint
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Coutretôt - en village - Cadastre : 1811 A 103 2019 D1 202
    Titre courant :
    Coutretôt : église Saint-Brice, actuellement en ruine
    Vocables :
    saint Brice
  • Église abbatiale Saint-Denis, caserne Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier
    Église abbatiale Saint-Denis, caserne Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier Nogent-le-Rotrou - 9 rue Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Saint-Denis entre 1030 et 1079. Si Geoffroy III est à l'initiative du chantier, c'est son fils, Rotrou , l'église est décrite en ruine. La communauté de Saint-Denis est supprimée en 1791. Les bâtiments sont encore actuellement l’église Saint-Denis.
    Référence documentaire :
    Bibliothèque nationale de France. Manuscrits. Fr Moreau 32. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 18e Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cote : 0081 028 0064. Dossier Saint-Denis. Plan du rez-de-chaussée et du premier étage et coupe [...]. Église de l'abbaye Saint-Denis de Plan et vues du collège Saint-Denis. 19e siècle. Lithographies. (Bibliothèque municipale de Plans, coupe et élévations du collège Saint-Denis / J. Warnery. 1947-1948. Relevés J. Warnery Vue de Villebon. Après 1624. Peinture (copie). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Abbaye de Saint-Denis / dressé par G. Massiot. Vers 1948. Aquarelle. (Musée-Château Saint-Jean Chapiteau de Saint-Denis. 1992. Photographie. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cote charte 5, 108, 133 DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes p. 299. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 9 rue Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église abbatiale Saint-Denis, caserne Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier
    Appellations :
    caserne Saint-Denis
    Vocables :
    Saint-Denis
    Texte libre :
    Historique Fondation La charte de fondation du monastère de Saint-Denis décrit en 1031 la document. L’église est desservie par des moines suivant la règle de Saint-Benoît dont la fonction est de (fondation), 6 (consécration) et 7 (don de l’abbaye) du cartulaire de Saint-Denis sont en réalité le résultat cartulaire de Saint-Denis afin de documenter une période distante de plus d’un siècle. On ne connaît ni la , Florian Mazel a récemment émis l’hypothèse que l’église de Saint-Denis aurait pu être desservie par des Saint-Père de Chartres pour réformer la communauté religieuse. Résistant d’abord face aux velléités l’autorité de l’abbé de Saint-Père. Celle-ci est contestée dès la mort de Rotrou II (+1079) par son fils et moines chartrains l’abbaye bourguignonne de Cluny à laquelle il fait don de Saint-Denis en 1080. A partir l’abbaye confirme l’utilisation par la maison Rotrou de l’église Saint-Denis comme lieu d'inhumation et de instaurée à Saint-Denis avant 1525. S’ensuit une campagne de réfection sur les bâtiments du doyenné. Ainsi
    Illustration :
    Plan du collège Saint-Denis, 19e siècle. (Bibliothèque municipale de Chartres - médiathèque Vue de Villebon, détail de l'abbatiale Saint-Denis (à droite), vue du nord-ouest (après 1624 ). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). IVR24_20132800541NUC4A Lithographie, transept, bras sud, vu du nord, 1895. In : DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis Aquarelle, aile est et bras sud du transept, vue de l'ouest (avant 1948). (Musée-Château Saint-Jean Aquarelle, chevet et tour d'escalier, vue du sud-est (avant 1948). (Musée-Château Saint-Jean, fonds Aquarelle : choeur, abside, détail des chapiteaux (avant 1948). (Musée-Château Saint-Jean, fonds Aquarelle, chapelle axiale, intérieur, vue du nord (vers 1948). (Musée-Château Saint-Jean, fonds Dépôt lapidaire, chapiteau de Saint-Denis (1992). (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine
  • Collège de jésuites actuellement poste, église Saint-louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Collège de jésuites actuellement poste, église Saint-louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul Blois - place Victor Hugo - en ville - Cadastre : 1980 DP 405 1980 DP 406 1980 DP 732
    Historique :
    construction de l' église Saint-Louis, commencée cette même année sur les plans du père Martellange. Cette paroissiale sous le vocable de Saint-Vincent-de-Paul. En 1847, Jules de la Morandière entreprend sa Saint-Saturnin.
    Référence documentaire :
    Archives diocésaines de Blois. Eglise paroissiale Saint-Vincent. Correspondance entre l'évêque de t. 45, p. 125-142 CABARRAT, Jean-Pierre et Madeleine. L'église Saint-Louis des Jésuites, nouveaux p. 142-152. MIGNOT, Claude. L'église Saint-Louis des Jésuites. Congrès archéologique de France t. 14, p. 42-64. PETIT, Orner.L'église Saint-Vincent de Blois. Mémoire de la société de lettres et
    Titre courant :
    Collège de jésuites actuellement poste, église Saint-louis actuellement église paroissiale Saint
    Vocables :
    Saint-Louis Saint-Vincent-de-Paul
    Illustration :
    Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Plan et coupe de la Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Projet de façade de Eglise Saint-Louis-des-Jésuites, coupe longitudinale IVR24_19964100053X Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Elévation extérieure du Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Coupe longitudinale de Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Projet de façade de église Saint-Louis-des-Jésuites, coupe longitudinale IVR24_19964100054XA Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Plan et coupe de la Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Coupe longitudinale de Eglise Saint-Louis actuellement église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul. Elévation extérieure du
  • Bourg : église abbatiale de la Sainte-Trinité, actuellement église paroissiale de la Sainte-Trinité
    Bourg : église abbatiale de la Sainte-Trinité, actuellement église paroissiale de la Sainte-Trinité Thiron-Gardais - Bourg - rue de l'Abbaye - en village - Cadastre : 1814 B1 Non cadastré 2014 AB 65
    Historique :
    Initialement dédiée à la Sainte-Vierge, l'église abbatiale de la Sainte-Trinité semble avoir été congrégation de Saint-Maur s'installent dans le monastère. Parmi leur impact sur les bâtiments, l'on retiendra
    Description :
    tour-clocher. Un escalier composé de quatorze marches en pierre de taille de roussard (grès de Saint
    Titre courant :
    Bourg : église abbatiale de la Sainte-Trinité, actuellement église paroissiale de la Sainte-Trinité
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie)
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 101 1992 C1 37, 432, 433
    Historique :
    L'église paroissiale Saint-Martin semble remonter au 16e siècle comme le montrent les baies en
    Description :
    Orientée, l'église paroissiale Saint-Martin se situe au centre du bourg de Brunelles et domine
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie)
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église Notre-Dame, actuellement collège Arsène Meunier
    Église Notre-Dame, actuellement collège Arsène Meunier Nogent-le-Rotrou - - 1 rue de la Jambette - en ville
    Référence documentaire :
    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cote : 0081 028 0064. Dossier Saint-Denis. Plans, coupe et élévations du collège Saint-Denis / J. Warnery. 1947-1948. Relevés J. Warnery Plan et vues du collège Saint-Denis. 19e siècle. Lithographies. (Bibliothèque municipale de
    Précisions sur la protection :
    Abbaye Saint-Denis (ancienne) : inscription par arrêté du 12 octobre 1948
    Illustration :
    Plan du collège Saint-Denis (19e siècle). IVR24_20152800547NUCA
  • Église Notre-Dame de Recouvrance
    Église Notre-Dame de Recouvrance Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Historique :
    jusqu'en 1791 à la paroisse Saint-Laurent. Jusqu'en 1709, le territoire de ces deux paroisses était indivis Saint-Vincent à Orléans. Dans les années 1860, toute la décoration intérieure de l'église est refaite réunie à celle de Saint-Paul par rescrit pontifical de décembre 1953.
    Référence documentaire :
    BOITEL, Robert J. Dessins d'architecture de trois églises d'Orléans : Sainte-Croix, Saint-Aignan
    Description :
    autres églises orléanaises de la Renaissance (Saint-Paul et Saint-Pierre du Martroi). L'extrémité les destructions des Guerres de Religion et fut remonté à l'église Saint-Vincent). Le clocher occupe
1