Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 35 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Honoré (place Saint-Honoré)
    Église paroissiale Saint-Honoré (place Saint-Honoré) Blois - place Saint-Honoré - en ville - Cadastre : 1810 A 1102
    Historique :
     ; son emplacement et celui du cimetière deviennent la place Saint-Honoré.
    Référence documentaire :
    p. 46-48. CAUCHIE, A. et LESUEUR, F. Eglise Saint-Honoré, découvertes archéologiques. Mém. Soc. Sc LESUEUR, F. L'église Saint-Honoré. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois, 1925 sous la place Saint-Honoré, 1636 de Chartres pour la cession d'une partie du cimetière haut de Saint-Honoré pour la construction de
    Localisation :
    Blois - place Saint-Honoré - en ville - Cadastre : 1810 A 1102
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Honoré (place Saint-Honoré)
    Vocables :
    Saint-Honoré
    Illustration :
    au cimetière de Saint Saturnin, Blois-Vienne, n° 12. IVR24_19874100148X Modillon découvert vers 1936 (non localisé). Fragment lapidaire déposé au cimetière de Saint Façade occidentale ? Dais surmontant une niche. Fragment lapidaire déposé au cimetière de Saint
  • Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin)
    Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin) Blois - rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1075
    Historique :
    L' église paroissiale Saint-Martin dépend de l' abbaye de Bourgmoyen ; au milieu du 13e siècle elle reçoit les reliques du saint ; de petites dimensions elle est agrandie en 1477 grâce aux dons de Marie d
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. Saint-Martin. Congrès archéologique, 1925, p. 132-133. charpenterie et de couverture du clocher de l'église Saint-Martin. Le 20 juillet 1597. Saint-Martin. Le 5 juillet 1791. l'église Saint-Martin et à l'hôtel Hurault de Cheverny. 20 septembre 1477, 27 septembre 1577, 29 juillet
    Localisation :
    Blois - rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1075
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin)
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Nogent-le-Rotrou - - 11 rue du Pressoir - en ville - Cadastre : 1990 BP 32
    Historique :
    L'église Saint-Laurent est mentionnée pour la première fois par les textes en 1234. Il ne reste
    Référence documentaire :
    Plan et élévation de l'église de Saint-Laurent. 7 août 1852. Relevés. (AD Eure-et-Loir. Série O : 1 Plan figuratif de l'église Saint-Laurent. 1648. (AD Eure-et-Loir. Série H : 3797). Église Saint-Laurent et château Saint-Jean, vue des prairies de la cascade / Louis Moulin. Vers 1860. Huile sur toile. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Saint-Laurent à Nogent-le-Rotrou. Lithographie. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine Saint-Laurent. Lithographie. (Bibliothèque municipale de Chartres - médiathèque L'Apostrophe Charte CIV (1236). DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes p. CCCXV GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris municipal du château Saint-Jean] , 2004. p. 32-37. p .13 POCHON, Jean. La mise au tombeau de Saint-Laurent de Nogent-le-Rotrou. Cahiers percherons
    Précisions sur la protection :
    Église Saint-Laurent : inscription par arrêté du 9 juillet 1927
    Représentations :
    accolé à la porte de l'abbaye Saint-Denis, un arc en anse de panier correspondant à une ancienne
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Laurent
    Vocables :
    Saint-Laurent
    Texte libre :
    Historique La littérature du 19e siècle fait état d’une chapelle Sainte-Madeleine attestée au 11e siècle à l’emplacement actuel de l’église Saint-Laurent. Aucune source (textuelle ou matérielle) ne permet d’affirmer son existence. Une charte datée de 1234, extraite du cartulaire de Saint-Denis, atteste indirectement de la présence de l’église Saint-Laurent par le biais de son prêtre Lucas. La tradition locale attribue la fondation de la paroisse Saint-Laurent au duc de Bretagne Jean 1er, alors seigneur de Nogent d’une église paroissiale dédiée à Saint-Laurent vers 1250. La paroisse Saint-Laurent compte alors 310 paroissiens, elle est placée sous l’autorité du prieuré Saint-Denis, dont le doyen détient les droits de patronage et de nomination sur la cure de Saint-Laurent. L’église est représentée sur un plan daté de 1648 masqué durant la seconde moitié du 19e siècle par des voûtes d'ogives en plâtre. L’église Saint-Laurent sculptés. L’achèvement des travaux est prévu pour 2020. Description Situation L’église Saint-Laurent est
    Illustration :
    Peinture, clocher et face nord, vue du nord-ouest (vers 1860). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Bas-côté sud et porte de l'abbaye Saint-Denis, vus de l'est (2013). IVR24_20152800363NUCA Groupe sculpté : la Mise au tombeau. Il présente la Vierge, saint Jean, Joseph d'Arimathie , Nicodème et quatre saintes femmes. IVR24_20132800064NUC4A
  • Saint-Serge : église paroissiale Saint-Serge (détruite)
    Saint-Serge : église paroissiale Saint-Serge (détruite) Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Saint-Serge - isolé - Cadastre : 1811 A 199 2019 A1 146
    Historique :
    Une église paroissiale est attestée à Saint-Serge dès le 13e siècle. A cette époque, elle dépend du chapitre cathédral de Chartres. Suite à la Révolution, la paroisse de Saint-Serge – comme celle de Saint-Serge et de Coutretôt sont vendus comme biens nationaux le 9 fructidor de l’An IV (26 août 1796) à
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 2 O 3459. Église Saint-Serge. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge. CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p.
    Description :
    L’église paroissiale Saint-Serge se situait sur un versant sud du coteau surplombant la vallée de
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Saint-Serge - isolé - Cadastre : 1811 A 199 2019 A1 146
    Titre courant :
    Saint-Serge : église paroissiale Saint-Serge (détruite)
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1811 de Saint-Serge, section A. (Archives départementales d’Eure-et Plan de l'église Saint-Serge, non daté, non signé, probablement dressé vers 1830 avant sa Saint-Serge, ancien presbytère transformé en ferme (l'église se trouvait sur la gauche, en
  • Eglise paroissiale Saint-Hilaire
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire Nogent-le-Rotrou - avenue du Maréchal Foch - en ville - Cadastre : AH 38
    Historique :
    Le terminus ante quem de l’église Saint-Hilaire est fixé à l’année 1031 par les textes. C’est la
    Référence documentaire :
    : article 0068. Eglise Saint-Hilaire. 1908-1983. Église Saint-Hilaire / fait par Louis Moulin. Vers 1860. Huile sur toile. (Musée-Château Saint-Jean Église Saint-Hilaire/ Therouin Laly. Avant 1850. (Bibliothèque municipale de Chartres - médiathèque Nogent-le-Rotrou, église Saint-Hilaire. Impr. photoméc. (carte postale). (Bibliothèque municipale Nogent-le-Rotrou, église Saint-Hilaire. Impr. photoméc. (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean Photographie aérienne de l'église et du pont Saint-Hilaire. (Archives municipales de Nogent-le Plan et élévation de l'église de Saint-Hilaire. 7 août 1852. Relevés. (AD Eure-et-Loir. Série : 1 O Saint-Hilaire / A. Beaujoint. Avant 1850. Lithographie. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Saint-Hilaire/Deroy. Lithographie. (Bibliothèque municipale de Chartres - médiathèque L'Apostrophe Charte V (1031), Charte I (1160) DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire
    Vocables :
    Saint-Hilaire
    Texte libre :
    Historique La plus vieille église de Nogent La charte de fondation de l’Abbaye de Saint-Denis , datée du 1er quart du 11e siècle, mentionne l’existence d’une église dédiée à Saint-Hilaire, située au ? – 1040) donne aux moines l’église de Saint-Hilaire avec son cimetière, sa dîme et ses appartenances tradition locale attribue alors l’église au diocèse de Sées. En 1250 la paroisse de Saint-Hilaire compte 424 autres églises paroissiales Notre-Dame et Saint-Laurent, l’église Saint-Hilaire fait l’objet de lourds rive droite de l’Huisne, le long de la route allant de Nogent-le-Rotrou à Alençon. Saint-Hilaire est l’Huisne par le pont Saint-Hilaire. Le cimetière Saint-Hilaire prend place au sud de l’église. Il est d’abord réduit par le nouveau tracé de la route Saint-Hilaire en 1852 puis déplacé et vendu en lot de . Description Situation L'église Saint-Hilaire est implantée sur la rive droite de l’Huisne, son chevet est à , celle-ci jalonnant l’accès à la traversée de l’Huisne par le pont Saint-Hilaire. L’ancien presbytère se
    Illustration :
    Lithographie, chevet et clocher, vue du nord-est (avant 1850). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Peinture, chevet et bas-côté sud, vue du nord-est (vers 1860). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents », devait avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par saint Martin. L'abbé Bosseboeuf 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309). grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société LESUEUR, Frédéric. Saint-Denis d'Amboise. Congrès archéologique de France, Tours, 1948. Paris, 1949
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne
    Description :
    L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de saint Pierre, le massacre des Innocents, saint Michel entre deux dragons, mais aussi des oiseaux buvant
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA
  • Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas)
    Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas) Blois - Degrés Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1980 DN 650 1980 DN 651 1980 DN 652
    Historique :
    L'église Saint-Nicolas, dépendante de l'abbaye Saint-Lomer, a été fondée en 1107. Du premier l'abbaye Saint-Lomer.
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. L'église Saint-Nicolas. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois p. 177 et p. 335 MARS, Dom Noël. Histoire du royal monastère de Saint-Lomer. Manuscrit de 1646 maisons joignant l'église Saint-Nicolas ; plan joint de l'église et de ses abords. Les 9 février 1661 et
    Localisation :
    Blois - Degrés Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1980 DN 650 1980 DN 651 1980 DN 652
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas)
    Appellations :
    Saint-Nicolas du Foix
    Vocables :
    Saint-Nicolas
  • Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis)
    Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis) Blois - place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 D0 217
    Historique :
    Époque mérovingienne : premier sanctuaire dédié à Saint Pierre et cimetière ; fin 10e siècle  : construction d'une nouvelle église dédiée à Saint-Solenne et d'une crypte pour abriter les reliques du saint tour clocher, l'église est alors église paroissiale Saint-Solenne ; Premier quart 16e siècle : travaux cathédrale sous le vocable de Saint-Louis ; milieu 18e siècle : suppression du cimetière, transféré hors les murs, création de la place Saint-Louis ; 1847 : achèvement du décor sculpté du choeur ; 1867
    Référence documentaire :
    . Marchés pour la reconstruction et l'achèvement de l'église Saint-Solenne. 15 novembre 1681, 20 février chute de l'église Saint-Solenne. 7 juin 1678. l'église Saint-Solenne. 1780. HEMONEE, M. La crypte Saint-Solenne sous la cathédrale de Blois. Blois : Sille, 1936. LESUEUR, F. Les fouilles de la cathédrale Saint-Louis : l'église carolingienne Saint-Solenne MARTIN-DEMEZIL, J. Église et crypte Saint-Solenne. Congrès Archéologique de France, 189e session
    Représentations :
    saint Pierre saint Louis
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 D0 217
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis)
    Vocables :
    Saint-Solenne Saint-Louis
    Illustration :
    Vue de Blois au XVIIe siècle. Eglise Saint-Solenne à droite. IVR24_19934100020XA Dessein et élévation de la coupe et profil géométral de l'Eglise Paroissiale de Saint Solaine de la Mur sud de la sacristie construite vers 1865. Vue prise des petits degrés Saint Louis vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100051VA vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100053XA vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100054XA Façade sud et clocher (vue prise depuis le mail Saint Jean). IVR24_19864100077X vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100055XA Chapiteau originel de la Tour-clocher (troisième niveau). Dépôt lapidaire Saint Saturnin, Blois, n Chapiteau originel de la Tour-clocher (troisième niveau), dépôt lapidaire Saint Saturnin, Blois, n
  • Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre Preuilly-la-Ville - Bourg - en village - Cadastre : 1812 A 1536 1987 B 44
    Historique :
    L'église paroissiale dédiée à saint Pierre est citée vers 1080. Les parties les plus anciennes de Saint-Cyprien de Poitiers. D'importants travaux de restauration sont entrepris par l'architecte Létang
    Référence documentaire :
    -sur-Creuse, Pouligny-St-Pierre, Preuilly-la-Ville, Saint-Aigny, Sauzelles, Tournon-St-Martin. 1956. 35
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Vocables :
    Saint-Pierre
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 1811 A 71 2019 B 280, 331
    Historique :
    . Suite à la Révolution, les paroisses de Coutretôt, Saint-Serge et Saint-Jean-Pierre-Fixte sont réunies à celle de Trizay. A l'échelle de la commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge, la décision est prise vers quelques 600 fidèles des trois anciennes paroisses (celle de Saint-Jean-Pierre-Fixte ayant retrouvé son meulière de Saint-Jean près Nogent-le-Rotrou […] la chaux des fours de Senonches […] l’ardoise d’Angers maison Hucher du Mans, retracent la vie du saint patron de la paroisse, saint Martin. Une partie du mobilier des églises détruites de Coutretôt et de Saint-Serge est également conservé dans l'édifice.
    Référence documentaire :
    CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p. fabrique paroissiale de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge. 14 février 1906.
    Description :
    L'église paroissiale Saint-Martin se situe sur un versant nord-ouest du coteau dominant la vallée
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 1811 A 71 2019 B 280, 331
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    saint Martin
  • Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre Argenvilliers - Bourg - rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 44 1992 G 51
    Historique :
    D'après Bart des Boulais, une église dédiée à saint Pierre existe au 11e siècle. Possession des moines clunisiens de Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, elle est donnée aux bénédictins de l'abbaye de
    Observation :
    L'église paroissiale Saint-Pierre a connu plusieurs campagnes de construction. Sa structure du 15e
    Référence documentaire :
    Lormeau, chantre de Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, et Jacques Lormeau, curé de Notre-Dame de Nogent-le
    Description :
    pierre. Elle abritait autrefois une chapelle dédiée à saint Côme et saint Damien, mais elle sert de nos
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Vocables :
    Saint-Pierre
    Illustration :
    Vue de l'autel sud dédié à saint Antoine. IVR24_20092800014NUCA Vue de l'entrée de l'ancienne chapelle Saint-Côme et Saint-Damien, convertie en sacristie
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin Céré-la-Ronde - Bourg - place Saint-Martin - en village - Cadastre : 2009 OC01 121
    Historique :
    pas son emplacement exact. Une autre église a été bâtie au XIIe siècle, sous le vocable de Saint saint Martin. La sacristie a été construite en 1846 sur les plans de l'agent-voyer Boutier. Des travaux
    Localisation :
    Céré-la-Ronde - Bourg - place Saint-Martin - en village - Cadastre : 2009 OC01 121
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Bourg : église paroissiale Saint-Aignan
    Bourg : église paroissiale Saint-Aignan Épeigné-les-Bois - Bourg - en village - Cadastre : 2009 OA 32
    Historique :
    également le prieuré Saint-Martin, accolé à l'église, et dont le prieur portait le titre de seigneur charpente du chœur date du 15e siècle. La réfection et le blanchissage des voûtes de la chapelle Saint
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Aignan
    Vocables :
    Saint-Aignan
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin Sublaines - Bourg - en village
    Historique :
    Le village de Sublaines appartenait au IXe siècle à la collégiale Saint-Martin de Tours ; cette
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Bourg : église paroissiale Sainte-Luce
    Bourg : église paroissiale Sainte-Luce Luzillé - Bourg - rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2009 OH 9
    Historique :
    sainte Luce. De cette époque sont conservés la base du mur sud de la nef et une partie des murs du choeur
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Sainte-Luce
    Vocables :
    sainte Luce
  • Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Saint-Jean-Pierre-Fixte - le Bourg - en village - Cadastre : 1811 B 200 2018 B 78
    Historique :
    Les parties les plus anciennes de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, la nef et le choeur paroisse dépend de l'abbaye bénédictine de Saint-Denis de Nogent. D'après les travaux historiques effectués principaux épisodes de la vie de saint Jean-Baptiste. En 1904, la municipalité, trouvant le logement du curé
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 1 O 464. Plan et dessin de l'église Saint-Jean-Baptiste p. 21-23 PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie
    Description :
    la tour par une porte en plein cintre, surmontée d'une statue du saint patron, comprise dans une deux autels latéraux, l'un dédié à la Vierge, l'autre à saint Jean-Baptiste. La nef et le choeur sont
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - le Bourg - en village - Cadastre : 1811 B 200 2018 B 78
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Plan d'ensemble (avec l'ancien presbytère et la fontaine Saint-Jean) dressé par le Géomètre René Statue de saint Jean-Baptiste surmontant le portail de la tour-clocher. IVR24_20192800305NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance)
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance) Villedômer - place des Martyrs de la Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 414 2012 D 512
    Référence documentaire :
    Villedômer, église Saint-Vincent et Saint-Gilles. Plans et relevés. (Archives départementales Saint Vincent de Villedômer. GIRAULT, Marcel. L'église Saint-Vincent-et-Saint-Gilles. HURON, Nicolas. L'église Saint-Vincent-et-Saint-Gilles de Villedômer. Tours : Ecclésia, 1991. 44 p.
    Représentations :
    coquille Saint-Jacques cintré orné d'une coquille saint-jacques. A l'intérieur, les chapiteaux supportant les voûtes sont du Nouveau Testament (le baptême du Christ par saint Jean-Baptiste, Jésus enseignant au Temple, Jésus un personnage agenouillé accompagné d'un animal (saint Gilles et sa biche ?) sont visibles dans la
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance)
    Vocables :
    Saint-Vincent et Saint-Gilles
    Illustration :
    Détail du portail, mur ouest de la chapelle Saint-Gilles. IVR24_20163702344NUCA Vue intérieure de la chapelle Saint-Gilles. IVR24_20133700674NUCA Détail de l'ancien retable de la chapelle Saint-Gilles. IVR24_20123702010NUCA Détail du chapiteau sud-ouest de la chapelle Saint-Gilles : motifs végétaux. IVR24_20133700678NUCA Détail du chapiteau sud-est de la chapelle Saint-Gilles : motifs végétaux. IVR24_20133700679NUCA Détail du culot nord-est de la chapelle Saint-Gilles : motifs végétaux. IVR24_20133700680NUCA Détail du culot nord-ouest de la chapelle Saint-Gilles : motifs végétaux. IVR24_20133700681NUCA
  • Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin) Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    La première église Saint-Florentin fut construite au XIe siècle dans l'enceinte même du château
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 346. Documents sur la collégiale Saint-Florentin Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Archives départementales d'Indre-et-Loire ; 1 Q 2. Inventaire de Saint-Florentin (au chapitre des Saint-Florentin du château. 1446. Amboise, église Saint-Florentin. Photographie noir et blanc, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Florentin ; R. 1, Ic. Auv. 816). À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint datant de 1875-1879 dans l'église Saint-Florentin (mars 1996) ; inscriptions à l'inventaire couverture de l'église Saint-Florentin. 1973-1976.
    Description :
    -Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves. À son extrémité ouest se tenait un pont enjambant le bras de la Masse, qui à cet endroit longe la Loire. À l'opposé, son chevet était séparé de la chapelle Saint-Simon
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Annexe :
    Les Archives de la ville d'Amboise au sujet de l'église Saint-Florentin au XVe et début du XVIe le lieu de reconstruction de Saint-Florentin : - Archives communales d'Amboise, BB 1, f°1 d'eglise que son plaisir est qu'il n'y ait plus paroisse en l'eglise de monseigneur Saint Florentin estant de l'église Saint-Florentin, encore inachevée en 1499 prouve bien l'activité du chantier à cette date demeurant à Lymeré livre 5500 ardoises pour la couverture de l'église neuve. L'église Saint-Florenin
    Vocables :
    Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves
    Illustration :
    Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Vue générale de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves, depuis l'île d'Or, située à Vue depuis le promontoire du château de la situation dans la ville de l'église Notre-Dame-et-Saint Vue d'ensemble de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves depuis le bord de Loire, quai Vue de l'arrachement de l'ancienne porte Saint-Simon à laquelle s'appuyait l'église
  • Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 C 1 1812 C 50
    Historique :
    La paroisse Saint-Vincent de Néons, aujourd’hui incluse au diocèse de Bourges, faisait partie ha entre Fournioux et le cours de l’Anglin, Plaux 2013). L’église Saint-Vincent est citée pour la vocable (saint Vincent, patron des vignerons) rappelle l’existence au Moyen Age de cultures de vigne Tournon-Saint-Martin (cf. dossier IA36007517) et de Lureuil (cf. dossier IA36010556), conçus par le même
    Référence documentaire :
    Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte -Creuse, Pouligny-St-Pierre, Preuilly-la-Ville, Saint-Aigny, Sauzelles, Tournon-St-Martin. 1956. dactyl SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)
    Vocables :
    saint Vincent
  • Ville :  église paroissiale Saint-André (rue Martin Gardien)
    Ville : église paroissiale Saint-André (rue Martin Gardien) Château-Renault - rue Martin Gardien - en ville - Cadastre : 1835 B 572 2014 AN 72
    Historique :
    En 1066, le seigneur de Château-Renault donne aux moines de l'abbaye Saint-Julien de Tours une chapelle et un terrain pour construire un prieuré et un bourg en contrebas du château. Dédiée à saint André emplacement et consacré le 28 mars 1562. La chapelle Saint-Roch (baie à remplage gothique flamboyant) et une
    Référence documentaire :
    Château-Renault, église Saint-André. Photographie ancienne. (Archives départementales d'Indre-et Château-Renault, église paroissiale Saint André. Élévation. (Archives départementales d'Indre-et Château-Renault, église paroissiale Saint André. Projet de clocher. (Archives départementales DEYRES, Marcel. L'église Saint-André de Château-Renault. Belles églises de Touraine. Chambray-lès HUTEAU, Lucette. Richesses artistiques de l'église Saint-André de Château-Renault. Bulletin de la
    Description :
    , d'une chapelle dédiée à la Vierge à l'est du collatéral, et une chapelle dédiée à saint Roch au nord du moellon enduit et pierre de taille. La nef, la deuxième travée du collatéral et la chapelle Saint-Roch les angles de la chapelle Saint-Roch, sur le chevet, la façade ouest et le mur sud de la nef. Ces contreforts sont surmontés de pinacles (chapelle Saint-Roch) et de frontons triangulaires ornés de losanges en réutilisées pour servir de marches pour l'escalier de la chapelle Saint-Roch. L'ancienne crypte funéraire des
    Titre courant :
    Ville : église paroissiale Saint-André (rue Martin Gardien)
    Vocables :
    Saint-André
    Illustration :
    Détail de la porte d'entrée et de la baie nord de la chapelle saint Roch, depuis le nord-ouest