Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Îlot G
    Îlot G Tours - Quartier sinistré nord - rue Colbert rue Jules-Favre jardin de Beaune-Semblançay rue Berthelot rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 185 à 202, 240
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    de la ville de Tours, les hôtels de Beaune-Semblançay, Lange des Bernières et Dunois, qui sont durement touchés par le sinistre du quartier nord en juin 1940 et dont les ruines éveillent une véritable conscience patrimoniale. En 1941, les vestiges de l'hôtel de Beaune-Semblançay font l'objet d'un premier de l'îlot G et incite à l'aménagement d'un espace vert destiné à les mettre en valeur. Désigné architecte chef de groupe, Pierre Labadie débute les études de l'îlot G à la fin de l'année 1951. Les plans des immeubles ordonnancés qui bordent les rues Nationale et Colbert sont dressés sous la direction de l'architecte en chef Pierre Patout. Le lancement du chantier est envisagé pour le mois d'août 1952, mais les modifications de plusieurs parcelles entraînent de longues discussions qui l'ajournent sine die. Les travaux ne l'angle sud-est de cet ilot, est entièrement démoli, et reconstruit dans l'îlot I sur les plans de Labadie à 255 millions de francs. Les premières boutiques ouvrent en 1956 et le dernier certificat de
    Référence documentaire :
    LAVIGNE, Jean. Dans les ruines de Tours : pertes et découvertes archéologiques. La Dépêche, 4 août Photogr. pos. n. et b., 1940. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Fonds Emile Leray Photogr. pos. n. et b., 1940. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Fonds Emile Leray ). (archives municipales de Tours, 149 W 16, îlot G). (cf. illustration n° IVR24_20103702610NUCA). Tirage : plan rehaussé d'aquarelle, [1954]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W Tours, Permis de construire 1954/n°522). (cf. illustration n° IVR24_20103700057NUCA). Tours, Permis de construire 1954/n°522). (cf. illustration n° IVR24_20103700058NUCA). Tours, Permis de construire 1954/n°522). (cf. illustration n° IVR24_20103700059NUCA). Tours, Permis de construire 1954/n°522). (cf. illustration n° IVR24_20103700060NUCA). Tours, Permis de construire 1954/n°522). (cf. illustration n° IVR24_20103700061NUCA).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    mettant en valeur les vestiges de l'hôtel de Beaune-Semblançay, l'îlot adopte une forme largement ouverte , l'îlot G offre différents types de séquences de façades sur rue : les façades rues Nationale et Colbert Pierre Patout, et composent un front bâti homogène, tandis que les façades donnant sur les rues Berthelot leur fait face. Rues Nationale et Colbert, les rez-de-chaussée commerciaux entresolés sont surmontés de trois étages-carrés présentant un plaquis de pierre blanche. Les toits à longs pans et croupes étages ménage une terrasse qui forme un auvent filant pour les boutiques. Au carrefour des rues Nationale E la véritable entrée de la rue Nationale. Rue Berthelot, les façades de trois des quatre immeubles . Rue Jules-Favre, les pavillons d'angle encadrant l'accès principal au cœur d'îlot s'accordent à la enduit ciment et sont marquées par un ressaut vertical de deux travées. Les baies des étages-carrés se parent de garde-corps en ferronnerie, aux motifs d'entrelacs. Les lucarnes s'ouvrent sur d'étroites
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue Colbert rue Jules-Favre jardin de Beaune-Semblançay rue
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°522) Le numéro entre
    Illustration :
    du couvent des Jésuites : état du bâti détruit et existant, août 1941. (archives municipales de Tours Plan annexé au cahier des charges de l'îlot G, [1954]. (archives municipales de Tours, 149 W 16 Plan masse du sous-sol, P. Labadie arch., 30 mars 1954. (archives municipales de Tours, Permis de Plan masse des étages, P. Labadie arch., 30 mars 1954. (archives municipales de Tours, Permis de Plan de couverture, P. Labadie arch., 30 mars 1954. (archives municipales de Tours, Permis de municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°522). IVR24_20103700062NUCA de Tours, 149 W 16, îlot G). IVR24_20103702608NUCA de Tours, Permis de construire 1954/n°522). IVR24_20103700060NUCA municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°522). IVR24_20103700061NUCA Tours, 149 W 16, îlot G). IVR24_20103702609NUCA
  • Îlot I
    Îlot I Tours - Quartier sinistré nord - rue de la Scellerie rue de Lucé rue Emile-Zola rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 151 à 168, 277
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    subsistent en effet à l'angle des rues de Lucé et Emile-Zola, et les aménageurs s'interrogent alors beaucoup est finalement privilégié. Alors que les travaux de terrassement débutent, les vestiges d'un temple agités, un accord intervient en octobre 1951 afin de coordonner les travaux d'archéologie et de . Les certificats de conformité sont établis de 1954 à 1960. L'architecte Pierre Labadie supervise la rue Emile-Zola. Implantées perpendiculairement l'une par rapport à l'autre, les deux salles archéologiques des vestiges gallo-romains qui avaient été enfouis dans les fondations de l'îlot.
    Référence documentaire :
    Les vestiges d'un monument antique mis à jour à Tours. L'Echo de Touraine, 26 juillet 1951. La reconstruction de Tours devant les "découvertes archéologiques" et le classement des monuments p. 163 LABUSSIÈRE, Jeannine, PRAT, Elisabeth. Tours cité meurtrie juin 1940. Chambray-lès-Tours (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). (cf. illustration n Photogr. nég. n. et b., [1954]. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours Tours, 149 W 21, S 812). (cf. illustration n° IVR24_20103701723NUC2A).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    par une ossature en béton armé et des murs en maçonnerie de moellons. Comme tous les îlots bordés par leur implantation. Les huit immeubles bordant la rue Nationale s'inscrivent dans l'ordonnance avec les élévations la rue de la Scellerie. L'ensemble constitue l'un des quatre angles d'une placette , suivant un dispositif repris symétriquement par les îlots voisins H, M et P. Une relative homogénéité caractérise les immeubles restants. Ces bâtiments comptent un sous-sol, un rez-de-chaussée commercial et trois particularité. Toutes les façades sont revêtues d'un même enduit ciment. Enclavés entre les immeubles et la cour invisible depuis la rue Nationale. Comme pour d'autres îlots du secteur reconstruit, les éléments de décor
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue de la Scellerie rue de Lucé rue Emile-Zola rue
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°2) Le numéro entre
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 21, S 812). IVR24_20103701723NUC2A Tours, Permis de construire 1952/n°2). IVR24_20103702515NUCA municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°2). IVR24_20103702516NUCA de Tours, Permis de construire 1952/n°2). IVR24_20103702517NUCA de Tours, Permis de construire 1952/n°2). IVR24_20103702518NUCA de Tours, Permis de construire 1952/n°2). IVR24_20103702519NUCA Plan d'implantation de l'îlot, [1952]. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 187). IVR24_20103702524NUCA
  • Îlot R
    Îlot R Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Marceau rue Richelieu rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 258 à 270
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    de juin 1940, ces édifices étaient bâtis entre les rues des Fouquets et Boucicault, deux axes secondaires parallèles à la rue des Halles. Parmi eux se trouvaient les locaux de la Chambre des notaires siècle. Sa destruction programmée soulève une grande vague de protestations dans les rangs des défenseurs des vieilles pierres, mais ceux-ci ne peuvent empêcher les démolisseurs d'opérer en 1958. Fixant propose fait disparaître les rues des Fouquets et Boucicault au profit d'un ensemble de type fermé, au permis de construire en octobre de la même année. Le chantier débute dans les premiers mois de 1960 et
    Référence documentaire :
    p. 162-163 LABUSSIÈRE, Jeannine, PRAT, Elisabeth. Tours cité meurtrie juin 1940. Chambray-lès-Tours Tirage : plan [1959]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tours, 149 W 19, îlot R). (cf. illustration n° IVR24_20103702667NUCA). Tirage : plan dressé le 19 juin 1959, modifié les 30 juin et 23 septembre 1959. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1959/n°1047). (cf. illustration n Tirage : plan [1959]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 19 Tirage : plan [1959]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan [1959]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan [1959]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    maçonnerie de moellons, à l'instar de tous les îlots du quartier nord. Les immeubles, à deux ou trois étages , notamment dans la conception des formes et le choix des matériaux. Les façades alignées sur les rues Marceau balconnets disposant d'un garde-corps en ferronnerie. De manière très homogène, les façades donnant sur le cœur d'îlot sont animées par les mêmes travées et balcons. Ce premier front bâti est complété par une . Les niveaux supérieurs des deux immeubles d'angle implantés rue de Jérusalem présentent également un . Les immeubles bénéficient d'une alimentation en air chaud grâce à la chaufferie de l'îlot T voisin.
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Marceau rue Richelieu rue de Jérusalem
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1959/n°1047) L'absence de
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 19, îlot R). IVR24_20103702666NUCA Plan d'implantation, 1949. (archives municipales de Tours, 149 W 19, îlot R). IVR24_20103702667NUCA Plan masse du sous-sol, P. Labadie arch., 1959 (archives municipales de Tours, Permis de construire Plan du sous-sol (moitié sud), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du rez-de-chaussée (moitié sud), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours Plan du sous-sol (moitié nord), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du rez-de-chaussée (moitié nord), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours Plan du premier étage (moitié nord), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours Plan du deuxième étage (moitié nord), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours Plan du troisième étage (moitié nord), P. Labadie arch., [1959]. (archives municipales de Tours
1