Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Îlot D
    Îlot D Tours - Quartier sinistré nord - rue du Commerce rue des Fusillés place de la Résistance rue du Maréchal-Foch rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 49 à 51, 53 à 65, 67 à 76, 352 à 354
    Historique :
    premières pierres en avril 1947 par le préfet d'Indre-et-Loire, Robert Vivier, et le maire de Tours, Jean souhaite ainsi tester de nouvelles méthodes de construction dans le but d'accélérer les travaux et d'en 1948 par André Le Roy, architecte conseil de l'Association syndicale de remembrement chargé de diriger les opérations des îlots D, E, L et M. Le permis de construire de la deuxième unité de chantier (onze . Enthousiasmée par le lancement de ce premier chantier, la presse locale ne s'en fait pas moins l'écho régulier , pour qui le loyer est parfois trop élevé. En juillet 1951, une enquête de l'Office municipal du
    Observation :
    contre-exemple à l'issue d'un chantier long de plus de quatre ans. Il marque le point de départ de la
    Référence documentaire :
    Extrait de tirage : plan dressé le 10 juin 1947. Par Le Roy, André (architecte). (archives Plan dressé le 24 juin 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 16, îlot D). Tirage : plan dressé le 24 juin 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 16 Tirage : plan dressé le 22 mars 1951. Par Lebugle, Cl. (dessinateur). (archives municipales de Ville de Tours. Îlot D / André Le Roy. 1:200. 10 juin 1947. 2 tirages : plans, coupes et élévations Îlot D. Place nouvelle. Détail de charpente / André Le Roy. 1:20. 24 juin 1948. 1 tirage : coupe André Le Roy). Enfin ! La reconstruction commence dans le quartier Nord de Tours. La Nouvelle République, 21 mars Le quartier Nord de Tours sera de 1948 à 1950 un vaste chantier de reconstruction. La Nouvelle
    Description :
    d'immeubles adopte également une couverture à longs pans couverts d'ardoise. Le gros-œuvre de l'ensemble est aux caves qui sont ménagées dans le sous-sol des immeubles.
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1948/n°385) Le numéro entre
    Illustration :
    Plan du sous-sol de l'îlot (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives départementales Plan du rez-de-chaussée de l'îlot (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives Plan des étages de l'îlot (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives départementales Elévation des façades rue du Commerce (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives Elévation des façades rue Marceau (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives Elévation des façades rue du Maréchal-Foch (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives Elévation des façades postérieures nord (extrait), André Le Roy arch., 10 juin 1947. (archives Elévations des façades donnant sur la place de la Résistance des îlots D et L (extrait), André Le Détail de charpente (immeubles place de la Résistance, îlot D), André Le Roy arch., 24 juin 1948
  • Îlot L
    Îlot L Tours - Quartier sinistré nord - rue du Maréchal-Foch place de la Résistance rue des Déportés rue des Halles rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 121 à 144
    Historique :
    Deuxième ensemble d'immeubles reconstruits dans le secteur de la place de la Résistance, l'îlot L est également le deuxième îlot édifié dans le quartier nord. André Le Roy, qui supervise déjà la , quelques semaines avant l'établissement du plan de remembrement de l'ensemble. Le permis de construire est déposé en février 1949, immédiatement suivi de la réalisation des fondations. Le chantier est partagé en place de la Résistance. En avril 1949, un tragique accident provoque le décès de trois ouvriers général des mesures de sécurité sur les chantiers de reconstruction. Le gros-œuvre de l'îlot est achevé à
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 27 octobre 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 25 août 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 27 octobre 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 1er décembre 1948. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Tirage : plan dressé le 22 mars 1951. Par Lebugle, Cl. (dessinateur). (archives municipales de Îlot L. Association syndicale reconstruction Tours Nord / André Le Roy. 1:200. 25 août, 27 octobre : reportage pour l'architecte André Le Roy). Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950. p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    transformateur et trois rangées de garages et d'arrière-boutiques s'alignent en cœur d'îlot. Le gros-œuvre de ornent le barreaudage des garde-corps et les portes d'entrée de plusieurs immeubles.
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1949/n°91) Le numéro entre
    Illustration :
    Elévations et coupes de l'îlot L, A. Le Roy arch., 25 août 1948. (archives municipales de Tours Plan des étages, A. Le Roy arch., 27 octobre 1948. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du rez-de-chaussée, A. Le Roy arch., 27 octobre 1948. (archives municipales de Tours, Permis Plan du sous-sol, A. Le Roy arch., 1er décembre 1948. (archives municipales de Tours, Permis de
  • Îlot E
    Îlot E Tours - Quartier sinistré nord - rue du Commerce rue Nationale rue du Maréchal-Foch place de la Résistance rue des Fusillés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 77 à 99, 357, 358
    Historique :
    décembre 1948, l'architecte André Le Roy dresse en juillet 1950 les plans généraux de l'îlot. Son confrère
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 16 Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 6 juillet 1950. Par Pierre Patout (architecte) ; André Le Roy (architecte Tirage : plan dressé le 23 mars 1951. Par Lebugle, Cl. (dessinateur). (archives municipales de Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Îlot E / Pierre Patout et André Le Roy. 1:200 Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Îlot E / Pierre Patout et André Le Roy. 1:200
    Description :
    assurée par la chaufferie de l'îlot M, et un transformateur commun situé en œcœur d'îlot régule le courant d'eau, d'électricité, de gaz et de téléphone. Le gros-œuvre associe une ossature en béton armé et une particulière de l'îlot entre la place de la Résistance et le haut de la rue Nationale. Les immeubles bordant étages-carrés d'habitation dont aucun n'est en retrait par rapport à la rue Nationale. Par ailleurs, le
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1950/n°534 et 1951/n°723) Le
    Illustration :
    Plan masse, P. Patout et A. Le Roy arch., 6 juillet 1950. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du sous-sol, P. Patout et A. Le Roy arch., 6 juillet 1950. (archives municipales de Tours, 149 Plan du rez-de-chaussée, P. Patout et A. Le Roy arch., 6 juillet 1950. (archives municipales de Plan des étages, P. Patout et A. Le Roy arch., 6 juillet 1950. (archives municipales de Tours, 149 Elévation des façades rues du Commerce et Nationale, P. Patout et A. Le Roy arch., 6 juillet 1950 Elévation des façades place de la Résistance et rue du Maréchal-Foch, P. Patout et A. Le Roy arch
  • Îlot ABC
    Îlot ABC Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France rue Nationale rue du Commerce rue Constantine - en ville - Cadastre : 2010 DZ 8 à 21, 23 à 38, 40 à 48, 366, 368
    Historique :
    bibliothèque municipale), le vaste parcellaire sur lequel s'établit l'îlot ABC est fortement sinistré et ruiné laquelle est établi en 1948 le premier plan de remembrement du quartier. Deux ans plus tard toutefois de la rue Nationale. Le nouvel ensemble monumental définit ainsi, autour de la place Anatole-France , la nouvelle entrée nord de Tours. Entièrement préfinancés par le ministère de la Reconstruction , les immeubles et magasins qui forment le pourtour de l'îlot ABC sont découpés en grandes unités de nouveau jardin, le cœur d'îlot va permettre la reconstruction de l'école des beaux-arts, confiée à Maurice
    Référence documentaire :
    [Plan d'indexation des îlots publié par le quotidien La Nouvelle République] / Auteur inconnu. 23 p. 17 (ill.), 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet
    Description :
    d'immeubles pouvant constituer eux-mêmes des îlots. Cette forme résulte des projets successifs, depuis le plan voies desservant notamment des garages individuels logés dans le soubassement des immeubles, le cœur
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Texte libre :
    Lefèvre établit un projet de reconstruction qui conserve le tracé viaire existant mais crée un nouvel axe . Le lancement d'un second modificatif du projet de reconstruction de l'entrée nord en janvier 1950 difficulté un nouveau plan répondant aux exigences du ministère de le Reconstruction, du service des le ministère de la Reconstruction, les immeubles et magasins qui forment le pourtour de l'îlot ABC unité. En 1955 démarre la construction de la quatrième unité, le long de la rue du Commerce, et les
    Illustration :
    Vue aérienne de l'entrée nord (à gauche, le terrain réservé à la reconstruction des îlots A, B et C Façades principales des immeubles de la place Anatole-France, vues depuis le débouché du pont Façades postérieures des immeubles de la rue du Commerce, vues depuis le coeur d'îlot
  • Îlot H
    Îlot H Tours - Quartier sinistré nord - rue Berthelot rue Jules-Favre rue de la Scellerie rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 169 à 184
    Historique :
    du mois de décembre. La chaufferie est le premier élément mis en chantier, afin d'alimenter rapidement l'îlot I. Déposé en mars 1954, le permis de construire atteste de l'engagement des travaux pour construction des immeubles de la rue Nationale. L'architecte André le Roy est chargé de concevoir la chaufferie
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 13 juillet 1953 (dernières modifications le 5 novembre 1953). Par Boille Tirage : plan, [1953]. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan dressé le 28 mai 1952. Par Braulard (dessinateur). (archives municipales de Tours Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours / Luc Véga-Roche, Bâtir, juillet 1959, n°86, p. 20 Calque : plan dressé le 27 avril 1953. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 13 juillet 1953 (dernières modifications le 5 novembre 1953). Par Boille Tirage : plan dressé le 20 janvier 1953. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Chaufferie H-I-G / André Le Roy. 1:100. 20 Trois îlots seraient commencés en 1952, sur le côté Est de la rue Nationale. La Nouvelle République Sous le signe de la reconstruction. La Nouvelle République, 2 et 3 janvier 1954.
    Description :
    immeubles alignés à front de rues, complétés sur cour par des garages à toit-terrasse disposés le long des de pierre blanche. Le dernier étage est coiffé d'un toit à longs pans couvert d'ardoise et ponctué de retrait : le balcon de son premier étage, à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment, de plan rectangulaire, comporte seulement un rez-de-chaussée et traditionnelle, dont les façades en moellons équarris apparents font figure d'exception dans le quartier reconstruit. Les éléments de décor résident dans le barreaudage des garde-corps des fenêtres et portes
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°147) Le numéro entre ) - Lacape et Lemaure : DY 182 (114b) ; DY 183 (115) ; DY 184 (114) - Le Roy : DY 172 (112) - Marconnet : DY
    Illustration :
    Plans et coupe de la chaufferie commune (avant-projet), A. Le Roy arch., 20 janvier 1953. (archives Plans et coupe de la chaufferie commune, A. Le Roy arch., [1953]. (archives municipales de Tours
  • Îlot V
    Îlot V Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France rue Nationale rue Colbert rue Voltaire - en ville - Cadastre : 2010 DY 203 à 220, 222 à 225, 228 à 239, 248, 249, 300
    Historique :
    des beaux-arts, le muséum d'histoire naturelle et l'église Saint-Julien, qui a comparativement peu la mise en valeur de l'église Saint-Julien, et celles des commerçants sinistrés en édifiant le long de la rue Nationale une rangée de magasins en rez-de-chaussée. Entièrement préfinancés par le ministère de la Reconstruction, les immeubles et magasins qui forment le pourtour de cet îlot sont découpés d'immeubles longeant la rue Voltaire constitue la troisième unité, dont le chantier se déroule de 1954 à 1955 le musée du Compagnonnage. Une passerelle est construite pour relier le bâtiment à la rue Nationale et permettre ainsi un accès plus aisé. Le musée se dote en 1975 d'une nouvelle aile, édifiée en
    Référence documentaire :
    [Plan d'indexation des îlots publié par le quotidien La Nouvelle République] / Auteur inconnu. 23 p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    , a déterminé le gabarit et l'ordonnance des immeubles et magasins qui le composent, de même que de l'îlot V. Le remplacement de l'ancienne toiture du clocher de l'église par un toit en pavillon , semblable à ceux de la bibliothèque et des pavillons de la rue Nationale, illustre le souci d'intégrer ces de voies desservant notamment des garages individuels logés dans le soubassement des immeubles. Un jardin paysager de plan rectangulaire bordant le chevet plat de l'église en occupe le tiers central.
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    dressait jusqu'en juin 1940 l'imposant bâtiment abritant l'école des beaux-arts et le muséum d'histoire naturelle. Construit au début du 19e siècle, il formait le pendant symétrique de la bibliothèque établie de . L'église Saint-Julien, qui a comparativement peu souffert lors de ce double sinistre, apparaît comme le seul monument rescapé au sein de ce vaste parcellaire. Les bâtiments conventuels, délimitant le cloître
    Illustration :
    Vue des celliers depuis le cloître, [1948]. (service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre Poste de transformation de l'îlot V, vu depuis le coeur d'îlot. IVR24_20103700987NUC2A
  • Îlot M
    Îlot M Tours - Quartier sinistré nord - rue du Maréchal-Foch rue Nationale rue des Halles rue des Déportés place de la Résistance - en ville - Cadastre : 2010 DZ 100 à 120
    Historique :
    Troisième ensemble d'immeubles reconstruit dans le secteur de la place de la Résistance, l'îlot M est également le troisième îlot édifié dans le quartier nord. Déjà en charge de la réalisation des îlots D et L, l'architecte André Le Roy supervise les opérations. Il dresse en janvier 1949 les plans République le 7 mai 1949. Venu remettre la Croix de guerre à la ville de Tours, Vincent Auriol scelle au sein
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 18 mars 1949. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 21 mars 1951. Par Lebugle, Cl. (dessinateur). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Tirage : plan dressé le 27 janvier 1949. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 27 janvier 1949. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 27 janvier 1949. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 26 mars 1949. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Îlot M / André Le Roy. 1:200. 27 janvier, 18 et l'architecte André Le Roy). Le plan architectural de la zone Nord de la ville vient d'être approuvé à Paris ; deux îlots vont
    Description :
    chaud est assurée par la chaufferie située en cœur d'îlot, et un transformateur commun régule le courant d'eau, d'électricité, de gaz et de téléphone. Le gros-œœuvre associe une ossature en béton armé et une comporte pas d'étage en retrait : le balcon de son premier étage, à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment, de plan rectangulaire, comporte seulement un géométriques en ferronnerie ornent le barreaudage des garde-corps et les portes d'entrée de plusieurs immeubles.
    Auteur :
    [architecte] Le Roy André
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1949/n°251) Le numéro entre
    Illustration :
    Plan du sous-sol, A. Le Roy arch., 27 janvier 1949. (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot Plan du rez-de-chaussée, A. Le Roy arch., 27 janvier 1949. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Plan des étages, A. Le Roy arch., 27 janv. 1949. (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot M Elévation des façades postérieures, A. Le Roy arch., 18 mars 1949. (archives municipales de Tours Elévations des façades antérieures, A. Le Roy arch., 26 mars 1949. (archives municipales de Tours Vu du coeur d'îlot depuis le porche monumental de la rue des Déportés, mars 1952. (archives Porche monumental de la rue des Déportés vu depuis le coeur d'îlot. IVR24_20103701084NUC2A Coeur d'îlot vu depuis le porche monumental de la rue des Déportés. IVR24_20103701085NUC2A
  • Îlot G
    Îlot G Tours - Quartier sinistré nord - rue Colbert rue Jules-Favre jardin de Beaune-Semblançay rue Berthelot rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 185 à 202, 240
    Historique :
    durement touchés par le sinistre du quartier nord en juin 1940 et dont les ruines éveillent une véritable ensemble reconstruit. À la Libération, la présence de ces éléments classés guide fortement le remembrement l'architecte en chef Pierre Patout. Le lancement du chantier est envisagé pour le mois d'août 1952, mais les démarrent réellement qu'en 1954, après la réalisation des terrassements en juillet et le vote des adjudications en août. Au préalable, le cinéma Olympia situé dans l'ancienne église Saint-François-de-Paule, à à 255 millions de francs. Les premières boutiques ouvrent en 1956 et le dernier certificat de conformité est signé en juillet 1958. L'îlot n'a depuis connu aucune transformation majeure hormis le
    Observation :
    Dernier des trois îlots construits sur le côté est de la rue Nationale, l'îlot G marque
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 30 juin 1954 et modifié le 1er août 1956. Par Labadie, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours / Luc Véga-Roche, Bâtir, juillet 1959, n°86, p. 22 Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de
    Description :
    . Le rez-de-chaussée commercial est principalement occupé par des boutiques et des bureaux. Côté cour , une rangée de garages à toit-terrasse s'implante le long des façades nord et sud. L'îlot possède un par la chaufferie de l'îlot H voisin. Le gros-œuvre associe une ossature en béton armé et une aucun n'est en retrait par rapport à la rue Nationale. Par ailleurs, le balcon du premier étage de ce étages-carrés sur rez-de-chaussée, couronnée d'une large corniche en béton moulé. Le quatrième immeuble , positionné dans l'angle sud-est de l'îlot, reprend le parement de pierre blanche rencontré rue Nationale et terrasses délimitées par des balustrades en pierre. Également soignées, les façades ouvrant sur le jardin
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°522) Le numéro entre
  • Îlot S
    Îlot S Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue de Jérusalem rue Richelieu rue Baleschoux - en ville - Cadastre : 2010 DZ 249 à 255, 257, 333
    Historique :
    Quatrième ensemble d'immeubles reconstruit dans le quartier nord, l'îlot S voit son implantation définitivement fixée par le plan de remembrement de décembre 1948. Désigné architecte chef de groupe en 1949 , Maurice Boille est chargé de la conception et du suivi des travaux de l'îlot, dans le respect du plan un vestige de l'ancienne enceinte de la Martinopole, que le service des Monuments historiques la nature friable du terrain. Le chantier est marqué par la visite d'Yves Pérony, préfet d'Indre-et -Loire, venu sceller la première pierre de l'îlot le 2 mai, à l'angle des rues des Halles et de Jérusalem . Le gros-œuvre est en voie d'achèvement début 1952, et les premiers certificats de conformité sont
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 29 mars 1951. Par Lebugle, Cl. (dessinateur). (archives municipales de Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours Calque et encre noire : plan dressé le 17 janvier 1950. Par Baldet, Robert (architecte des Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950.
    Description :
    Avoisinant la basilique Saint-Martin et le quartier ancien des Halles, l'îlot S se dresse en petites cours-jardins accessibles depuis le hall des immeubles. L'ensemble concerté aligne un bâtiment disparité dans le traitement des baies, chaque immeuble se dissociant nettement de son voisin. L'îlot lycée le long du mur de clôture. Son alimentation en air chaud est assurée par la chaufferie de l'îlot T
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1949/n°647) Le numéro entre ) - Devernois et Oury : DZ 255 (263) - Gasc et Barthélémy : DZ 253 (261) - Le Roy : DZ 257 (264) - Lhéritier de
  • Îlot O
    Îlot O Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue des Déportés rue Néricault-Destouches rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 195 à 213
    Historique :
    le quartier nord à partir du milieu des années 1950. Son aménagement est confié à Henry Lhéritier de Chézelle, chef de groupe de l'îlot T voisin. Se fondant sur le premier plan parcellaire dressé en décembre préalables en janvier 1951, évaluant le chantier de construction à plus de 188 millions de francs. En mai en U, ouvert sur la rue Richelieu par une large interruption du bâti. Le dossier de permis de délégation départementale du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme autorise le lancement du . Quelques transformations récentes de l'ensemble sont à signaler. En 1994, le grand immeuble de bureaux Jean-Yves Barrier. L'architecte tourangeau a notamment fait le choix de remplacer les anciennes façades l'objet de réaménagements à l'automne 2010, avec la construction d'un muret le long du côté nord et la
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Tirage : plan dressé le 31 mars 1954. Par Soulary, Gabriel (architecte) ; Le Roy, André (architecte A.S.R. Tours-Nord. Îlot O. Parcelle 210. Etablissements Briau / Gabriel Soulary et André Le Roy. 1 p. 22 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    -carrés, le moins haut des deux jouxtant directement l'accès à la cour commune. À l'angle des rues . Le dernier étage, couvert d'un toit-terrasse, est placé en retrait par rapport aux niveaux inférieurs . Le reste de l'îlot est coiffé de toits à longs pans et croupes couverts d'ardoise, hérissés de croupe ou à fronton-pignon, qui éclairent un étage de comble. Un enduit ciment recouvre les façades. Le
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°292) Le numéro entre 210-212-213 (210) - Labadie : (213) - Lacape et Lemaure : DZ 205 (207) - Le Roy : DZ 196 (205) - Le
    Illustration :
    Marceau et Néricault-Destouches, Soulary et Le Roy arch., 31 mars 1954. (archives municipales de Tours
  • Îlot N
    Îlot N Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue des Déportés rue Richelieu rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 145 à 165
    Historique :
    L'îlot N fait partie d'une seconde vague d'îlots reconstruits dans le quartier nord, après du bâti. Le permis de construire est déposé en décembre 1954, pour un montant global des travaux
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    lucarnes rentrantes ou à toit plat éclairent ce dernier niveau. Bordant le côté ouest, les cinq immeubles étages d'un balcon filant en béton. Le dernier niveau est éclairé par une grande lucarne à toit plat qui dispose de deux fenêtres disposées dans l'alignement des travées. Le gros-œuvre de l'îlot est réalisé en de ferronneries aux motifs géométriques. Sur le pourtour de la cour, des garages, des arrière
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°842) Le numéro entre (202) - Le Roy : DZ 152 (196) - Lissalde : DZ 172 (190) - Tulasne : DZ 148 (194) ; DZ 153 (197
  • Îlot I
    Îlot I Tours - Quartier sinistré nord - rue de la Scellerie rue de Lucé rue Emile-Zola rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 151 à 168, 277
    Historique :
    L'îlot I est le premier ensemble édifié à l'est de la rue Nationale, et sa reconstruction illustre sur leur intégration au futur ensemble. Si le plan Lefèvre de 1942 affecte peu ces bâtiments, le reconstruction : la procédure d'adjudication et le chantier se poursuivent, tandis que des fouilles sont menées au centre de l'îlot. Le permis de construire est déposé en décembre 1951, pour une dépense globale de 300 millions de francs. Débuté en mai 1952, le chantier de reconstruction dure une quinzaine de mois , deux grandes salles de cinéma, l'Olympia et le Studio, respectivement situées au 3 rue de Lucé et au 4 restructuration de cet ensemble, le Studio étant réaménagé en bureaux tandis que le Nouvel Olympia construit par
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 14 décembre 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 14 décembre 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 14 décembre 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 14 décembre 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 14 décembre 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre Calque : plan dressé le 10 octobre 1951. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950. La reconstruction de Tours devant les "découvertes archéologiques" et le classement des monuments Trois îlots seraient commencés en 1952, sur le côté Est de la rue Nationale. La Nouvelle République Sur le chantier de l'îlot I, les archéologues vont s'attacher à éclaircir un point d'histoire sans
    Description :
    la rue Emile-Zola et à l'est par la rue de Lucé, le sud-est de ce quadrilatère étant exclu du comporte pas d'étage en retrait : le balcon de son premier étage, à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment, de plan rectangulaire, comporte seulement un et Studio. Inauguré en 2004, le centre dramatique régional se présente comme une combinaison de volumes simples à toit-terrasse. Sa hauteur se limite à celle des immeubles voisins, rendant le bâtiment résident dans le barreaudage des garde-corps des fenêtres et portes-fenêtres, des vantaux de portes
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°2) Le numéro entre
  • Îlot P
    Îlot P Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Nationale rue Néricault-Destouches rue des Déportés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 166 à 194
    Historique :
    Dernier îlot de la rue Nationale à être réalisé, l'îlot P représente le plus important chantier du des dommages de guerre, elle récupère également plusieurs parcelles remembrées alignées le long des dessus-de ses coffres, le Crédit Lyonnais pose plus de difficultés. Repoussée jusqu'en 1956, son considérablement le lancement des travaux de l'îlot. Ce retard est néanmoins suivi d'une mise en chantier réalisation de l'important parking aménagé en sous-sol. Le dépôt du permis de construire et les procédures d'adjudications se succèdent en mai, et les travaux de fondations commencent dès le mois d'août 1956. La durée du chantier est alors estimée entre 18 et 24 mois. Le certificat de conformité de l'îlot est établi en juin
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 25 avril 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 18 février 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Tirage : plan dressé le 25 avril 1956. Par Marconnet, Jean (architecte) ; Marconnet, Michel Le dernier chantier de la rue Nationale. La Nouvelle République, 2 et 3 juin 1956. p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    d'habitation. Le gros-œuvre de ces différents lots a été réalisé en béton armé et maçonnerie de moellons. Comme de cette rue, ce pavillon d'angle ne comporte pas d'étage en retrait : le balcon de son premier étage , à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1956/n°307) Le numéro entre 168 (223) ; DZ 194 (222) - Labadie : DZ 170 (216b) cinéma Rex, aujourd'hui désaffecté - Le Roy : DZ
    Illustration :
    Coupe sur le porche côté nord, J. et M. Marconnet arch., 25 avril 1956. (archives municipales de Coupe sur le porche côté sud, J. et M. Marconnet arch., 25 avril 1956. (archives municipales de Porche monumental sud vu depuis le coeur d'îlot. IVR24_20103701058NUC2A
  • Îlot U
    Îlot U Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue de Jérusalem rue Néricault-Destouches - en ville - Cadastre : 2010 DZ 231 à 246
    Historique :
    l'habitation. La Ville de Tours décide de ne pas reconstruire le Bureau de bienfaisance et transfère ses dommages de guerre au groupe scolaire Liberté. Fin 1950, le service des Monuments historiques autorise par 1951. Ils déposent un permis de construire en janvier 1952 et le chantier débute deux mois plus tard
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 28 décembre 1951. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours Calque et encre noire : plan dressé le 17 janvier 1950. Par Baldet, Robert (architecte des Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950. p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    ses seuls riverains. Le gros-œuvre de l'ensemble est constitué d'une ossature en béton armé et d'une
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°25) Le numéro entre
    Illustration :
    Loge en rez-de-chaussée donnant sur le coeur d'îlot. IVR24_20103701089NUC2A
  • Îlot T
    Îlot T Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue Marceau rue Néricault-Destouches rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 214 à 230
    Historique :
    rapport aux premiers dessins de l'architecte chef de groupe. De même, le transformateur, situé au centre l'été 1951. Après la réalisation de fondations spéciales comme pour d'autres îlots du secteur, le marqué par la venue, le 4 février 1952, du préfet d'Indre-et-Loire nouvellement nommé, Jean-Paul Chapel Jérusalem et Richelieu. Si le bâti n'a connu aucune transformation majeure depuis son achèvement, hormis la
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 12 janvier 1950. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950. p. 22 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    de la cour à ses seuls riverains. Le gros-œuvre de l'ensemble est constitué d'une ossature en béton ciment et le dernier étage est coiffé d'un toit à longs pans brisés, percée de lucarnes à croupe ou à . Le quatrième, dressé à l'angle des rues Marceau et Néricault-Destouches, se distingue par toit-terrasse s'alignant le long des façades. Un transformateur commun s'insère en rez-de-chaussée au
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1950/n°751 et 1951/n°539) Le
  • Îlot K
    Îlot K Tours - Quartier sinistré nord - rue du Commerce rue Marceau rue du Maréchal-Foch rue du Président-Merville - en ville - Cadastre : 2010 DZ 288 à 303
    Historique :
    L'îlot K est l'un des derniers îlots reconstruits dans le quartier nord. Il se dresse sur un Marceau et du Président-Merville. La présence, le long de cette dernière, de quelques bâtiments épargnés par le sinistre de juin 1940, n'ajourne toutefois pas le chantier de reconstruction de l'îlot. Des travaux de fondations sont lancés fin juin 1956, et le permis de construire est déposé un mois plus tard par Jacques Barthélémy, l'architecte en charge du suivi des opérations. Le gros-œuvre est achevé début anciens, programmée par le plan d'urbanisme, intervient au début des années 1960, après l'installation de l'angle sud-est de l'îlot. Des arbres et une haie sont plantés au même moment le long de la rue du
    Référence documentaire :
    p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    rangée de garages et d'arrière-boutiques à toit-terrasse, alignés en cœur d'îlot le long des façades sur immeubles un aspect de pavillon d'angle. Le gros-œuvre de l'îlot est réalisé en béton armé et maçonnerie de
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1956/n°299 et 1956/n°452) Le
  • Îlot Q
    Îlot Q Tours - Quartier sinistré nord - rue du Maréchal-Foch rue Marceau rue des Halles rue du Président-Merville - en ville - Cadastre : 2010 DZ 271 à 287
    Historique :
    implantation, en limite du périmètre de reconstruction, est fixée par le premier plan parcellaire dressé en stationnement sur deux niveaux requiert au préalable la réalisation de fondations spéciales. Le gros-œuvre est transformations. Le garage de réparation automobile, qui occupait une grande partie du cœur d'îlot, a été
    Référence documentaire :
    Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours p. 22 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.
    Description :
    d'encadrement de baie en béton moulé et de lucarnes à croupe toutes semblables. Le côté nord de l'îlot aligne sein des immeubles qui le composent. Hormis un hôtel de voyageurs établi au centre de ce front bâti possèdent deux étages-carrés, surmontés ou non d'un étage de comble. Le gros-œœuvre de l'îlot est réalisé en trentaine d'années en lieu et place d'un ancien garage automobile. Cet immeuble de bureaux contraste avec le , ainsi que le profil particulier de son toit à longs pans et croupes brisés. Une rampe, perpendiculaire à
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1955/n°482) Le numéro entre
    Illustration :
    Façades rue des Halles, vues depuis le sud-ouest de l'îlot. IVR24_20103701023NUC2A
  • Îlot R
    Îlot R Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Marceau rue Richelieu rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 258 à 270
    Historique :
    l'implantation de l'îlot R, un premier plan parcellaire a été établi en décembre 1948. Le remembrement qu'il permis de construire en octobre de la même année. Le chantier débute dans les premiers mois de 1960 et
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 30 novembre 1949. Par Braulard (dessinateur). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 19 juin 1959, modifié les 30 juin et 23 septembre 1959. Par Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 19
    Description :
    occupent le rez-de-chaussée des constructions et se doublent, en cœur d'îlot, d'une rangée de garages et d'arrière-boutiques à toit-terrasse. Le gros-œuvre de l'ensemble associe une ossature en béton armé et une , notamment dans la conception des formes et le choix des matériaux. Les façades alignées sur les rues Marceau balconnets disposant d'un garde-corps en ferronnerie. De manière très homogène, les façades donnant sur le retrait significatif. Un transformateur commun s'insère dans le bâti sur cour, au centre du côté ouest
    Illustration :
    Vue aérienne du quartier des Halles (à droite, le terrain arasé de l'îlot R), [1959]. (service Façades postérieures nord et est, vues depuis le coeur d'îlot. IVR24_20113701662NUCA
1