Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 59 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Saint-Lubin-de-la-Haye : buste de Louis Pelletier
    Saint-Lubin-de-la-Haye : buste de Louis Pelletier Saint-Lubin-de-la-Haye - La Haye - rue du général Pelletier rue du Milieu - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Monument élevé en l'honneur du général Louis Pelletier (1754-1843), natif de la commune . L'édification est décidée par un décret ministériel en date du 22 février 1886 et l'inauguration a lieu la même année. Le monument subit des modifications après la Première guerre mondiale : le piédestal est
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Lubin-de-la-Haye - La Haye - rue du général Pelletier rue du Milieu - en ville
    Titre courant :
    Saint-Lubin-de-la-Haye : buste de Louis Pelletier
  • La Châtre : oeuvre préparatoire pour le buste de George Sand à Versailles
    La Châtre : oeuvre préparatoire pour le buste de George Sand à Versailles La Châtre - en ville
    Inscriptions & marques :
    Aimé Millet 1877 (signé et daté sur la plinthe à droite).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ce buste (Inv. MLC 1967.1.35.) est réalisé par Aimé Millet un an après la mort de George Sand (1876
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Châtre - en ville
    Précision localisation :
    Musée George Sand et de la Vallée Noire
    Titre courant :
    La Châtre : oeuvre préparatoire pour le buste de George Sand à Versailles
    Dimension :
    la 52.0 centimètre
    Dates :
    1877 porte la date
  • Châteauroux : oeuvre préparatoire ou réplique de la statue de Louis XI
    Châteauroux : oeuvre préparatoire ou réplique de la statue de Louis XI Châteauroux - 2 rue Descente des Cordeliers - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signé : J. Baffier (sur la tranche gauche).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    l'artiste en 1889 (Inv. 901). Il constitue un élément extrait de la statue en bronze de Louis XI acquise par la ville de Bourges en 1886 et exposée square de la Poste.
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Châteauroux : oeuvre préparatoire ou réplique de la statue de Louis XI
    Dimension :
    la 36.0 centimètre
    Illustration :
    Vue de trois quarts gauche, avec la signature sur la tranche. IVR24_20123600826NUC4A
  • Briare : réplique du buste de Jean-Félix Bapterosses
    Briare : réplique du buste de Jean-Félix Bapterosses Briare - - 4 rue des vergers - en ville
    Inscriptions & marques :
    H. Chapu (signé sur la tranche gauche) - F. Barbedienne (sur la la plinthe gauche).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    l'honneur de Jean-Félix Bapterosses, industriel fondateur de la fabrique de boutons et d'émaux de Briare . Bapterosses fit installer une copie en plâtre de son buste dans chaque atelier de la manufacture dont un
    Statut :
    propriété de la commune
    Précision localisation :
    Musée des Emaux et de la Mosaïque
    Dimension :
    la 80.0 centimètre plinthe
  • Brèches : buste d'Alfred Velpeau
    Brèches : buste d'Alfred Velpeau Brèches - rue Velpeau - en ville
    Inscriptions & marques :
    D'ESPELOSIN (sur le socle). A VELPEAU / LA COMMUNE DE / BRECHES (sur le socle).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Brèches. Ce bronze figure la même année au Salon des Champs-Elysées et est donné à la commune par l'artiste. Il est envoyé à la fonte en 1942, et remplacé par un nouveau buste, de la main d'Espelosin, qui
    Canton :
    Château-la-Vallière
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue générale du monument sur la place de l'église. IVR24_20123701055NUC4A Vue du buste de profil gauche avec signature sur la tranche. IVR24_20123701057NUC4A
  • Bourges : buste de Louis Bourdaloue
    Bourges : buste de Louis Bourdaloue Bourges - - 4 rue des Arènes - en ville
    Inscriptions & marques :
    Jules Dumoutet / Sculpt 1841 (sur la plinthe à droite) - BOURDALOUE (sous le buste) - Donné au musée de Bourges / par le ministre de l'Intérieur (sur la plinthe à gauche).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    figure au Salon la même année) est acquis par l'État et déposé au musée de Bourges (D.1841.1.1). Il sert bronze daté de 1870, et exposé dans le jardin de l'Archevêché. Ce buste se trouve actuellement à la
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 57.0 centimètre
    Dates :
    1841 porte la date
    Illustration :
    Vue de profil avec inscription sur la plinthe à gauche : Donné au musée de Bourges / par le Vue de profil, signature et date sur la plinthe à droite : Jules Dumoutet / Sculpt 1841
  • Bourges : buste de Joseph-Aignan Sigaud de Lafond
    Bourges : buste de Joseph-Aignan Sigaud de Lafond Bourges - Jardin de l'Archevêché - en ville
    Inscriptions & marques :
    Jules Dumoutet 1870 (signé sur la tranche gauche du buste) - F. BARBEDIENNE FONDEUR (à l'arrière du buste) - SIGAUD DE LAFOND (devant, sur la base du piédouche) - PHYSICA (devant, sur le socle).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ce buste en bronze est exécuté par Jules Dumontet pour la Ville de Bourges grâce au legs de l'ingénieur berruyer Paul-Adrien Bourdalouë, mort en 1868. La commande est passée en décembre 1869. Un buste
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 65.0 centimètre
    Dates :
    1870 porte la date
    Illustration :
    Vue d'ensemble du monument, avec les inscriptions : SIGAUD DE LAFOND, sur la base du piédouche et Détail, signature sur la tranche gauche du buste : Jules Dumoutet 1870. IVR24_20141800474NUC4A
  • Sancoins : buste de Jean Eugène Baffier
    Sancoins : buste de Jean Eugène Baffier Sancoins - route de Saint-Pierre-le-Moûtier - en ville
    Inscriptions & marques :
    F.E. POPINEAU 1936 (sur la plinthe à droite) - L. NAUDIN (sur le socle) - Alexis. Rudier / Fondeur
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ce buste est exécuté en 1936 par Émile Popineau et fondu par la fonderie d'art d'Eugène Rudier ; le socle est de Louis Naudin, marbrier du cimetière de la ville.
    Statut :
    propriété de la commune
    Dates :
    1936 porte la date
  • Bourges : monument à Louis Bourdaloue
    Bourges : monument à Louis Bourdaloue Bourges - Jardin de l'Archevêché - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ce buste en bronze de Louis Bourdaloue (1632-1704) est exécuté en 1870 par Jules Dumoutet pour la
    Statut :
    propriété de la commune
    Dates :
    1870 porte la date
    Illustration :
    Vue générale du jardin de l'archevêché, avec le monument à Bourdaloue sur la gauche Détail de la signature sur la tranche gauche du buste : "JULES DUMOUTET 1870 Détail de la marque de fondeur à l'arrière du buste : "F. BARBEDIENNE FONDEUR
  • Saint-Amand-Montrond : buste de Jean Girault
    Saint-Amand-Montrond : buste de Jean Girault Saint-Amand-Montrond - 21 avenue Jean Jaurès - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Statut :
    propriété de la commune
    Dates :
    1924 porte la date
  • Buste : Monseigneur Félix Dupanloup
    Buste : Monseigneur Félix Dupanloup Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Contributeur :
    La Taille Alice de
    Historique :
    Henri Chapu pour la cathédrale. Signé et daté, il provient de l'évêché d'Orléans : il a été transféré à à la figure de Monseigneur Dupanloup. En 1851, deux ans après le début de son épiscopat, il y fonde la retraite pascale des hommes qui connut tout de suite un fort succès. En 1858, c'est encore à Saint
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    h = 84,5 ; la = 70
  • Buste à l'antique de Pierre Patout
    Buste à l'antique de Pierre Patout Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    du prix de Rome en 1919, Janniot est considéré comme l'un des principaux acteurs du retour à la s'illustre particulièrement par la réalisation de grands panneaux de bas-reliefs ornant des bâtiments publics . À Paris, il conçoit ainsi en 1931 les fresques du musée des Colonies de la porte Dorée, et celles du Puteaux, de la Chambre de Commerce de Châteauroux et de la Bourse du Travail de Bordeaux. Procédant d'une l'actif du sculpteur, semble être restée confidentielle. Conservé par la famille de l'architecte après son décès en 1965, le buste a été offert à la Bibliothèque de Tours il y a plus d'une vingtaine d'années.
    Observation :
    mériterait une mise en valeur digne de ses qualités artistiques. Il est actuellement isolé sur la première pierre de la bibliothèque, à une hauteur trop importante pour être correctement lisible.
    Emplacement dans l'édifice :
    surmonte la première pierre dans le hall monumental du premier étage de la bibliothèque
    Illustration :
    Détail de la signature sur l'arrière de l'épaule gauche. IVR24_20103701254NUC2A Buste installé au-dessus de la première pierre de la bibliothèque, côté ouest du hall du premier
  • Buste : Monseigneur Bernier
    Buste : Monseigneur Bernier Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Contributeur :
    La Taille Alice de
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    h = 68 ; la = 50
  • Chartres : monument à Noël Ballay
    Chartres : monument à Noël Ballay Chartres - square du Lycée - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature et date (sur la plinthe senestre du piédouche du buste) : "H. ALLOUARD 1904 / COMPATRIOTES/ SES AMIS" ; "1890-1900/ GOUVERNEUR/ DE LA/ GUINÉE FRANÇAISE/ 1900-1902/ GOUVERNEUR GÉNÉRAL DE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    premier monument à sa mémoire est projeté la même année par souscription publique ; il est alors question de confier sa réalisation à Jules Dalou mais le projet est abandonné et la commande échoit à Henri . L'architecte de la ville de Chartres, Mouton, qui doit superviser la création du monument évalue alors la dépense à 15 500 francs, à mettre en regard des 8 450 francs fournis par la souscription publique que la 800 francs, portée à 2 000 en 1906. La souscription publique comprend essentiellement les autorités coloniales (Colonie de la Guinée française, Ministre des Colonies, Compagnie française de l'Afrique occidentale, Savorgnan de Brazza...). L'inauguration a lieu le 14 juillet 1904, date anniversaire de la naissance de Noël Ballay, après la présentation cette même année des plâtres au Salon (n° 2621). Le monument
    Observation :
    Critères pour une protection au titre des Monuments historiques : - Qualité de la composition de
    Représentations :
    Négresse" tendant une palme vers le buste ; à l'arrière les armes de la Guinée coloniale. A l'arrière se déploie un large écu aux armes indéfinies (trois fleurs de lys en chef et trois monnaies africaines à la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    . L'ensemble est repris du monument de Conakry plus complet et disparu en 1958 : le socle haut soutient la statue en pied du gouverneur accompagné d'un enfant et sur ce socle, en plus du chef de tribu et de la fillette, ont été exécutés en bronze une femme africaine assise et deux reliefs à dextre et senestre de la
    Dimension :
    Hauteur de la "Petite Négresse avec palmes".
    États conservations :
    Le bronze de la "petite négresse" est réparé en 1907 par la maison Durenne qui avait été chargée de la première fonte.
    Dates :
    1904 porte la date
    Illustration :
    Détail, signature sur la plinthe du piédouche. IVR24_20142800229NUC4A
  • Briare : monument à Frédéric Bapterosses
    Briare : monument à Frédéric Bapterosses Briare - square Frédéric-Bapterosses - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature (sur la base dextre du piédouche du buste et sur la tranche gauche du médaillon ) : "STECCHI" ; marque de fondeur (sur la base senestre du piédouche du buste et sur la tranche droite du médaillon) : "F. BARBEDIENNE Fondeur" ; inscription concernant l'iconographie (sur la face avant du socle ) : "A/ FRÉDÉRIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE" ; date (en mosaïque sur la face arrière de la niche) : "1904" ; inscription concernant le donateur (en mosaïque sur la base arrière du socle) : "[CE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    de la manufacture des émaux de Briare), qui a rejoint ce dernier pour exercer son activité de , que Paul Gion, architecte académique du monument à Jean-Félix Bapterosses sur la place de la
    Observation :
    un chef d'entreprise à proximité de l'usine familiale) avec un lien entre le frère fondateur de la
    Référence documentaire :
    DEBUISSON, France, CHASTEL, Laurent. A Nos Grands Hommes : la sculpture publique en France jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Paris : INHA/Musée d'Orsay, 2004. Double cédérom.
    Représentations :
    profil à la façon d'un camée encadré de guirlandes de lauriers. La mosaïque, à l'arrière, représente des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    grille de fonte de fer. Il prend la forme d'une niche monumentale de style classique, entourée de Bapterosses est posé sur un socle formant avant-corps depuis la base du monument ; sur ce socle est intégré un feuilles de laurier en chute retenue par un nœud. Le fond de la niche, la frise la couronnant et l'arrière
    Dates :
    1904 porte la date
    Illustration :
    Vue générale du square Frédéric Bapterosses, avec le monument contre la rue de Verdun Vue de trois quarts de la partie supérieure du monument. IVR24_20124500572NUC4A Détail du buste dans la niche. IVR24_20124500573NUC4A : "A/ FREDERIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE". IVR24_20124500576NUC4A Détail de la signature du buste, sur le piédouche à gauche : "STECCHI". IVR24_20124500575NUC2A Détail de la marque de fondeur sur le piédouche à droite : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Détail de la signature sur la tranche gauche du médaillon : "STECCHI". IVR24_20124500577NUC2A Détail de la marque de fondeur sur la tranche droite du médaillon : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Médaille du fondeur Émile Godard utilisant la composition de Stecchi pour le monument à Frédéric Médaille (verso avec inscription) du fondeur Émile Godard utilisant la compossition de Stecchi pour
  • Orléans : monument à Charles Péguy
    Orléans : monument à Charles Péguy Orléans - square Charles-Péguy - en ville
    Inscriptions & marques :
    du bronze) : "Fonderie des artistes/ Paris" ; inscription concernant l'iconographie (sur la face avant du socle) : "CHARLES PEGUY/ 1873-1914" ; inscription concernant l'histoire du monument (sur la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Le comité pour l'érection du monument à Charles Péguy (1873-1914), placé sous la présidence du subvention pour ce monument. La Ville choisit alors le faubourg Bourgogne, à l'emplacement du bâtiment de la Compagnie des Tramways, proche du domicile de la mère de Charles Péguy. Le devis de 42 000 francs se et de cette entrée est de la ville, par le paysagiste Gitton. Le monument est inauguré le 22 juin 1930. Épargné dans un premier temps en 1942 par les envois à la fonte pendant l'Occupation, le monument endommagent le buste sur la nuque et à l'arcade sourcilière gauche, à l'endroit où le poète aurait lui-même été blessé mortellement en 1914. Placé à l'origine à l'entrée de la rue du faubourg-Bourgogne, et
    Observation :
    Critères pour la protection au titre des Monuments historiques : - Représentativité d'un hommage à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    base rappelant les dégradations subies pendant la Seconde Guerre mondiale.
    États conservations :
    Le buste a été touché à l'arcade sourcilière gauche et en bas à gauche de la nuque lors des
    Dates :
    1940 porte la date
    Annexe :
    Procès-verbal de la séance de la octobre 1942 de la Commission départementale (chargée de déterminer les statues et monuments en alliage cuivreux à enlever en vue de la refonte ou à conserver dans le département) : "(...) Buste de Charles Péguy Ce buste, d'un poids de 100 kgs, a été élevé à la mémoire de la commission estima de plus, que dans les circonstances présentes, Charles Péguy doit être considéré , une blessure à la tête identique, paraît-il, à celle que le héros lui-même reçut en 1914. Une légende orléanaise s'étant créée autour de ce fait, la commission insiste tout particulièrement pour que ce buste
    Illustration :
    Détail de la signature des fondeurs : Fonderie des Artistes. IVR24_20114501157NUC4A
  • Meung-sur-Loire : monument à Jehan de Meung
    Meung-sur-Loire : monument à Jehan de Meung Meung-sur-Loire - place du Maupas - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    finalement pas envoyé à la fonte. Une oeuvre préparatoire en plâtre est conservée dans la collection
    Représentations :
    Le poète s'incline légèrement vers la jeune fille appuyée sur une architecture d'église et tendant
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 175.0 centimètre base du socle
    États conservations :
    La tête et l'avant-bras droit de la jeune fille ont disparu.
    Illustration :
    Vue générale de la place du Maupas. IVR24_20124500195NUC4A
  • Tours : monument au général Meusnier
    Tours : monument au général Meusnier Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    par la ville de Tours en 1888. Un premier monument est réalisé et placé place de la Victoire. Lors de est acceptée, exécutée en marbre et toujours conservée in situ. Le plâtre de la deuxième version
    Référence documentaire :
    la société archéologique de Touraine, tome XL, 1984, p.1045-1074. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 1M 412. Liste des invités à la réception officielle du Archives départementales d'Indre-et-Loire. 1 M 412. Plan du banquet organisé dans les cours de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 150.0 centimètre socle
    Dates :
    1902 porte la date
    Illustration :
    Liste imprimée des invités à la réception officielle du président du Conseil pour l'inauguration du Plan du banquet organisé dans les cours de la Préfecture pour l'inauguration du premier monument en Détail du buste avec signature sur la tranche. IVR24_20123700797NUC4A Détail de la base du socle côté ouest avec signatures du sculpteur et de l'architecte
  • Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit)
    Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit) Dreux - place Pierre-Sémard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    octobre 1899. Le buste en bronze est fondu en 1942, mais le socle et la figure de l'adolescent sont
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 425.0 centimètre socle
    Dates :
    1899 porte la date
    Illustration :
    Vue générale avec la gare à l'arrière-plan. IVR24_20122800054NUC4A Détail de la base du socle de face. IVR24_20122800055NUC4A Détail de la signature du sculpteur avec date. IVR24_20122800057NUC4A Détail de la signature de l'entrepreneur à l'arrière du monument : Thavard Ent
  • Blois : buste d'Augustin Thierry
    Blois : buste d'Augustin Thierry Blois - place Victor Hugo - en ville
    Inscriptions & marques :
    /AUGUSTIN / THIERRY / LA VILLE / DE / BLOIS - Inscription sur la base du piédestal.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    et offert à la ville de Blois par le frère d'Augustin Thierry, historien (1795-1856), pour le 10e du château de Versailles. En 1895, lors des fêtes du centenaire de la naissance de l'historien, le marbre est placé dans le square Victor-Hugo (actuel jardin Augustin-Thierry). Vandalisé dans la nuit du
    Statut :
    propriété de la commune
    Dates :
    1863 porte la date
    Illustration :
    Détail de la base du socle avec inscriptions. IVR24_20124100498NUC4A
1 2 3 Suivant