Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    Oursières. Plus particulièrement, il s'agit de François-Jacques de Mauduison, trésorier de la collégiale
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ordonnancées à onze travées. La travée centrale est comprise dans un avant-corps légèrement saillant en pierre , avec des planches d'envol en pierre de taille de calcaire. - Située en sous-bois à quelques mètres de douves et de murs, le domaine est accessible par un portail encadré de deux piliers en pierre de taille de grès dit "roussard" (également appelée pierre de Saint-Denis d'Authou). La grille en fer forgée calcaire couverts d'un enduit plein, à l'exception de l'avant-corps central en pierre de taille de calcaire . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements des baies, les corniches (moulurées ou en doucine) sont en pierre de taille de calcaire. Les toits
    Auteur :
    [commanditaire] De Mauduison François-Jacques
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    Le châtelet, la tour Saint-François et la galerie sont construits à la fin du 15e siècle ou au
    Murs :
    grison pierre de taille grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    cour comprend le châtelet, la galerie ouest, la tour Saint-François, une tour nord-ouest (reconstruite parterres de buis). Les matériaux employés pour la construction des murs sont la pierre de taille de grison (soubassement des bâtiments de la haute cour), la pierre de taille de grès roussard (soubassement du pavillon du bourg), la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont en tuile plate ou en ardoise.
    Texte libre :
    Saint-François (en référence à la cordelière en pierre sculptée de Saint-François d’Assise qui ceinture , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de . Proviennent de la démolition 31 700 ardoises, 33 000 briques, 132 pieds cubes de pierre dure et 2 500 pieds cubes de pierre tendre. En 1765, devant maître Clos, notaire à Paris, M. de Villeroi vend le domaine de cuite en partie inférieure ; de même pour la pierre de taille calcaire plus calibrée en partie concernent quelques parties de murs en brique ainsi que les encadrements d’ouverture en pierre de taille linteau d’une porte). Les pierres d’encadrements des baies en calcaire et les frontons triangulaires, trop trois autres angles - dont la tour Saint-François au sud-est -, l’imposant logis seigneurial occupant le galerie ouest, la tour nord-ouest reconstruite en 1780, la tour Saint-François et une échauguette en lieu de passage, est occupé par la salle du portier chauffée par une cheminée monumentale en pierre de
    Illustration :
    Anciens communs, châtelet et tour Saint-François, vue générale depuis le sud-ouest Châtelet et tour Saint-François, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20162801083NUCA Tour Saint-François et église paroissiale Notre-Dame. IVR24_20172800412NUCA Tour Saint-François, corps nord du pavillon du bourg et jardin au premier plan, vue générale depuis Tour Saint-François et tourelle d'escalier, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801031NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis et de la mise en oeuvre. IVR24_20162801036NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis. IVR24_20162801034NUCA Tour Saint-François, vue de détail de la mise en oeuvre et de la cordelière de saint François Tour Saint-François, intérieur, vue de la cheminée. IVR24_20162801051NUCA Tour Saint-François, intérieur, vue de détail du piédroit de la cheminée. IVR24_20162801052NUCA
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport
    Texte libre :
    , d’abord rendu à Pierre II en 1361, est restitué à Robert et Yolande de Flandres en 1362. Le Comte de d’Enghien-le-François en 1612. Il effectue plusieurs séjours à Nogent, où il se plait à pratiquer le jeu de rappelle sa fonction judiciaire. François de Béthune (1602-1678) succède à son père mort en 1641. Le comte plateau est constitué dans sa partie ouest de craie blanche à silex, dite "pierre de Nogent" et d’argile à meulière. La pierre de Nogent affleure à l’ouest du coteau sur environ trois kilomètres. A l’est, il est fois l’eau de carrière évacuée, la pierre durcit à l’air. Elle est à la fois facile à tailler et solide provenance est inconnue. En partie haute, les tours sont mises en œuvre dans une craie à silex dite "pierre pérennité d’une implantation castrale. Les ressources en pierres et en bois de construction sont facilement la tour maîtresse, elle lui est certainement postérieure. En l’absence d’un relevé pierre à pierre par la pierre sa victoire sur le duc d’Alençon. La maison Bourbon-Condé (16e siècle) Malgré des
  • Trémont : château
    Trémont : château Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Trémont - isolé - Cadastre : 1811 A 19 2019 B1 360, 363, 364
    Description :
    , bandeaux, etc.) sont en pierre de taille calcaire. Les toits à longs et à longs pans brisés (corps latéraux
1