Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique (rue du Bourg-Neuf ; rue d'Artois)
    Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique (rue du Bourg-Neuf ; rue d'Artois) Blois - rue du Bourg-Neuf rue d'Artois - en ville - Cadastre : 1810 B
    Genre :
    de chanoinesses régulières de saint Augustin
    Historique :
    de Saint Augustin, reformé au début du 17e siècle. En 1631, la chapelle et les bâtiments furent
    Titre courant :
    Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique
    Vocables :
    Sainte-Véronique
  • Couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement hôtel du département et préfecture (place de la République)
    Couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement hôtel du département et préfecture (place de la République) Blois - place de la République - en ville - Cadastre : 1980 DP 534, 217
    Historique :
    Les religieuses de la visitation, ordre fondé par Sainte-Jeanne de Chantal, s'installent à Blois en 1647, est consacrée en 1648 ; elle est agrandie en 1688 par une chapelle annexe dédiée à Saint-François
    Référence documentaire :
    Archives départementale d'Indre-et-Loire. Série 3F : n° 215. La Visitation Sainte-Marie de Blois l'ancien couvent des Saintes-Maries. LESUEUR, F. Le couvent des Saintes Maries ou de la Visitation. Congrès Archéologique de France, 88e MARTIN-DEMEZIL, J. La Visitation Sainte-Marie de Blois. Mémoires de la société des Sciences et REBSOMEN, A. Histoire du monastère de la Visitation Sainte-Marie de Blois. Manuscrit dactilographié
    Titre courant :
    Couvent de visitandines Sainte-Marie, actuellement hôtel du département et préfecture (place de la
    Vocables :
    Sainte-Marie
    Illustration :
    Plan du couvent des cy-devantes Saintes-Maries-Plan masse des bâtiments et de l'enclos, levé avant Plan du rez-de-chaussée de l'ancien couvent des Saintes-Maries pour le projet de l'installation du Plan du rez-de-chaussée de l'ancien couvent des Saintes-Maries pour le projet de l'installation du Plan du rez-de-chaussée de l'ancien couvent des Saintes-Maries pour le projet de l'installation du Coupe sur la ligne C.D. des bâtiments de l'ancien couvent des Saintes-Maries. IVR24_19924100106Z Coupe sur la ligne A.B. des bâtiments de l'ancien couvent des Saintes-Maries. IVR24_19924100107Z Coupe sur la ligne E.E. des bâtiments de l'ancien couvent des Saintes-Maries. IVR24_19924100105Z
  • Couvent de Capucins
    Couvent de Capucins Nogent-le-Rotrou - rue de la Touche - en ville - Cadastre : 1990 BS 120
    Référence documentaire :
    Archives nationales. Série P : article 938, n°38. Aveu et dénombrement de Saint-Denis. 1690. fol n -Château Saint-Jean, 2011.
    Texte libre :
    premier ordre de la famille franciscaine. Ils vivent sous la règle de saint François d’Assise. Le nombre couvent. L’aveu de la seigneurie de Saint-Denis mentionne en 1690 le couvent dans les limites du bourg monastique, le long de la rue allant de Nogent-le-Rotrou à la Ferté-Bernard (72), soit l’actuelle rue Saint et la rue de Saint-Lazare (anciennement de la Ferté-Bernard). Il est fondé sur deux parcelles. La direction du sud-est, le long de la route allant à La Ferté-Bernard et au Mans. La maladrerie Saint-Lazare l’ouest par la rue de la Touche et au sud par la rue de Saint-Lazare. Les deux anciennes parcelles
  • Couvent de Cordeliers (rue des Cordeliers)
    Couvent de Cordeliers (rue des Cordeliers) Blois - rue des Cordeliers - en ville - Cadastre : 1810 A 1047
    Historique :
    début du 15e siècle : l'église abrite des sépultures célèbres (Valentine Visconti 1408 ; Marie de Clèves chapelle au nord de la nef, d'un grand escalier en vis de Saint-Gilles au sud, la réfection des bâtiments
  • Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé
    Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé Nogent-le-Rotrou - 86 rue Gouverneur - en ville - Cadastre :
    Texte libre :
    monographie. Historique Les sœurs de Sainte-Ursule Le couvent des Ursulines est fondé par Maximilien de . La communauté appartient à l’ordre féminin de sainte Ursule. Les Ursulines vivent cloitrées en de Saint-Denis. Les sœurs sont tenues de déclarer leurs biens immeubles. Le couvent est implanté dans la partie sud de la rue Dorée à proximité des marches Saint-Jean et de la rue Bourg-le-Comte. Il pensionnaires sont logés dans l'ancien couvent de Sainte-Ursule. Leur installation entraîne la restauration des Ursulines est implanté le long de la rue Gouverneur, au pied de l’éperon et du château Saint-Jean deux dernières rues mènent respectivement au prieuré Saint-Denis et au château Saint-Jean. Plan domicile à Nogent-le-Rotrou, il s’agit là d’un bon moyen de pacifier ses relations avec le prieuré de Saint
  • Couvent de Jacobins (rue des Jacobins)
    Couvent de Jacobins (rue des Jacobins) Blois - rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 1810 A 976, 977, 978, 979 1980 DN 369
    Historique :
    l'ancienne église paroissiale Saint-Gervais et des maisons voisines. La constitution de l'enclos conventuel chapelle Saint-Hyacinthe de l'hôtel Salviati. Au même moment, reprise des façades sur la cour et de la cédés à des particuliers seront occupés de 1819 à 1883 par la gendarmerie puis par l'institution Sainte
1