Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 17 sur 17 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Blois, aile François 1er
    Château de Blois, aile François 1er Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Titre courant :
    Château de Blois, aile François 1er
    Texte libre :
    Du côté de la cour, le logis de François Ier illustre à merveille le changement stylistique, qui "défortification" du château commencée sous Louis XII se radicalise sous François Ier. La réutilisation d'éléments goût très vif de François Ier pour l'Italie : ce projet, si novateur en 1515, place Blois à l'avant
    Illustration :
    Escalier de François 1er. IVR24_19874100028X Coupe de l'escalier François 1er. IVR24_19874100029X Façade sur cour de l'aile François 1er IVR24_19734100335Z Constructions de François Ier. Bâtiment des loges. IVR24_19924100174X Constructions de François Ier. Bâtiment des loges. IVR24_19924100170X Constructions de François Ier. Bâtiment de la cour. Escalier. IVR24_19924100160X Aile François 1er IVR24_19884100264X Constructions de François Ier. Bâtiment des loges. Vue d'ensemble de la façade. IVR24_20064100001XB Aile François 1er IVR24_19884100556X Aile François 1er, intérieur de l'escalier, encadrement de porte. IVR24_19904100343VA
  • Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château)
    Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château) Nogent-le-Rotrou - 89 rue du Château - en ville
    Historique :
    noble françois gouyn, écuyer et sieur des chapizeaux. Il est composé d’un colombier en pierre couvert de
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille. L’espace intérieur est divisé en deux niveaux par un plancher. Les murs sont intégralement recouverts de trous de boulins en pierre de taille. Le bâtiment est doté d’une charpente à
    Auteur :
    [propriétaire] Gouyn François
    Annexe :
    appatgenances assis devant Le chasteau dudict nogent tenu par noble françois gouyn escuyer sieur des chapizeaux nogent en la paroisse de nostre dame dudict lieu contenant un bastiment de pierre et [mathiere] convert
  • Pihourdière : ferme et demeure
    Pihourdière : ferme et demeure La Croix-du-Perche - La Pihourdière - isolé - Cadastre : 1814 B2 235, 236 2013 ZK 63
    Historique :
    importante et la charpente à sous-faîtière). Au début du 19e siècle, la ferme appartient à François Auguste aux chaînages d’angle alternant la pierre de taille de calcaire et la brique). Malheureusement, le
    Observation :
    pierres d’attente du chaînage d’angle nord-est du corps de bâtiment. Atypique voire exceptionnel (emploi du tuffeau, une pierre d’importation, richesse des décors néo-gothique), la demeure et la ferme, dont
    Description :
    pierre de taille calcaire. Ses façades nord et sud sont ordonnancées à trois travées. L’effort décoratif encadrements d’ouvertures font alterner la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont à longs pans
  • Brosse : demeure et ferme
    Brosse : demeure et ferme Lureuil - La Brosse - en village - Cadastre : 2015 A 580, 581, 582 1812 A 514 à 523
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury p.108-115 AUDE, André-Félix, DURANDEAU Jean-Claude, GROSJEAN, Patrick, VOISIN, Pierre. Lureuil
  • L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Annexe :
    Amboise, trois grands types d'architectures : l'architecture castrale, l'architecture urbaine de pierre et quittance de livraison de pierres de mâchicoulis datée de 1503. Cette date répond à l'installation de Louise stylistique pourrait s'étendre sur plusieurs siècles. Certains édifices construits en pierres sont mieux l'architecture de pierre a permis d'intégrer au corpus des édifices faiblement ornés. Pour fixer formellement interpréter car il est souvent restauré, voire amputé. L'identification des édifices de pierre est plus aisée mise en oeuvre des maçonneries en pierre ou en brique, les charpentes à chevrons-formant-fermes ainsi
    Texte libre :
    constructions en pierre de taille et/ou en brique : hôtels, manoirs Le phénomène de construction des hôtels construits en pierre de taille et/ou en brique, matériaux nobles qui font écho à ceux employés au château et
  • Logis des Sept Vertus (détruit)
    Logis des Sept Vertus (détruit) Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Description :
    principal, exception faite des escaliers en vis : 9 000 quartiers de pierre de taille dont 1 000 de pierre dure, 8 000 quartiers de pierre de Belleroche, 150 millions de briques doubles, et 1 600 m3 de moellons
    Annexe :
    une voulte croix d'augives en pierre de taille sculptées par cinq pilliers formant quatre arcade, tous un grand escalier de pierre dure à noyau rond communiquant du haut au bas des appartement cy dessus inférieur ; la galerie de bois est ouverte et celle de pierre fermée, constituant une pièce lumineuse et d'une des grans bestes ferres en pierre apellés rangiers estans contre le mur de la gallerie a monter a un escalier de pierre dont l'entrée est bouchée du costé du premier office » (Archives départementales d'Indre-et-Loire, C 950, f°2v°). Quant à « l'escalier de pierre dont l'entrée est bouchée du costé . Même si la qualité de la roche n'aurait pas permis d'en tirer de la pierre de taille, Gilles de Laage pierre de septe marches en dedans [...] deux autres portes qui donnoient communication à d'anciens
  • L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle)
    L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle) Nogent-le-Rotrou
    Référence documentaire :
    p.55-61 BERNARDI, Philippe. La construction en pierre. In : ESQUIEU (Y.), PESEZ (J.-M.) dir. Cent GARRIGOU-GRANDCHAMP, Pierre (dir.). La maison au Moyen-Age. Angoulême : CNAU, 2006. p.19 GARRIGOU-GRANDCHAMP, Pierre. Demeures médiévales : coeur de la cité. Paris : Desclée de p. 261-274 GARRIGOU-GRANDCHAMP, Pierre. Considérations sur l'architecture domestique des XIIe-XIVe p.415-450 GARRIGOU-GRANDCHAMP, Pierre. L’architecture civile dans le paysage architectural urbain architecturales et morphologiques. Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Tours, Université François Rabelais
    Texte libre :
    relevant de la typologie de l’habitat civil en pierre et bâtis entre le 12e et le 14e siècle a été moellons de silex liés au mortier. Les éléments porteurs sont réalisés en pierre de taille calcaire, de cette dernière, témoignent de l’aisance financière de leurs propriétaires. L’utilisation de la pierre dans la construction des murs et plus encore de parements en pierre de taille, est un autre signe , tandis que les portes et les fenêtres sont construites en pierre de taille de calcaire gris. Faute de sont réalisées dans une pierre calcaire blanche à gris clair comportant des moellons de silex. A plus, l’utilisation de couvertures voûtées en pierre ou en bois, comme le recours à des décors sculptés où l’on trouve de la pierre de taille, donc sur les ouvertures, les corniches et les voûtes. On rampants en pierre de taille. Ces derniers sont ornés de choux frisés, ainsi que de crossettes portant des couronnement. Les toits sont parés de rampants en pierre de taille portant des crossettes zoomorphes. Il est
  • Demeure (6 rue Saint-Lazare)
    Demeure (6 rue Saint-Lazare) Nogent-le-Rotrou - 6 rue Saint-Lazare - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Annexe :
    chaillou tainturier et a mathurine tuffier sa mere pierre chaillou, les enfans guillaume regnard et autres
  • Bourg : château de Lureuil puis demeure, actuellement maison (2 rue du Pigeonnier)
    Bourg : château de Lureuil puis demeure, actuellement maison (2 rue du Pigeonnier) Lureuil - Bourg - 2 rue du Pigeonnier - en village - Cadastre : 2015 B 340, 561, 563, 564, 614 1812 B 866 à 871
    Historique :
    gauche un escalier de pierre voutté au dessus qui nous a conduits à main droitte, dans une chambre ayant , servirent de carrière de pierre (cf. vue aérienne de 1951 et du bourg, vers 1950). Les trois bâtiments de
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury AUDE, André-Félix, DURANDEAU Jean-Claude, GROSJEAN, Patrick, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie : AUDE, André-Félix, GROSJEAN, Patrick, DURANDEAU, Jean-Claude, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie de
  • Demeure (10-12 rue Saint-Jean)
    Demeure (10-12 rue Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - 10-12 rue Saint-Jean - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    bâtiment 1 sont voûtées en berceau plein-cintre. Leurs murs sont construits en moellons de silex, la pierre
  • Pazereux : demeure et ferme
    Pazereux : demeure et ferme Lureuil - Pazereux - isolé - Cadastre : 2015 C 115, 116, 120, 182-186 1812 C 164-169
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
  • Plessis : demeure
    Plessis : demeure Néons-sur-Creuse - Le Plessis - - en écart - Cadastre : 2015 D 290 1812 D 1439 à 1448
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    pierre, avec linteau et hotte reposant sur des jambages (la hotte a été remontée dans les années 1960 , avant le 20e siècle, encastrée dans la cheminée en pierre de la pièce voisine. A l’ouest de la maison la ferme de la Chauvellerie à Lureuil (cf. dossier IA36010636). Il est en pierre calcaire. La plate
    Illustration :
    Vue d'une cheminée à jambages et hotte en pierre située dans l'aile est de la maison
  • Grand Essard : demeure dite Château
    Grand Essard : demeure dite Château Frazé - Le Grand Essart - - isolé - Cadastre : 1813 I1 13 2016 ZV 37
    Historique :
    l'époque. D'après Jean-François Pitard, le 26 juillet 1842 la famille Thiroux de Gervilliers (propriétaire
    Description :
    baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille calcaire. Les toits à longs pans, à croupes ou
  • Borde : demeure dite château de La Borde
    Borde : demeure dite château de La Borde Margon - La Borde - isolé - Cadastre : 1811 C 237 1990 AB 36 à 40
    Description :
    ; les encadrements des baies, les chaînages d'angle, la corniche et le bandeau, en pierre de taille de silex couverts d'un enduit plein ; les encadrements des baies et les chaînages d'angle, en pierre de taille de calcaire et en brique, à l'exception de celles du comble exclusivement en pierre de taille. Le
  • Montaigu : demeure et ferme
    Montaigu : demeure et ferme Lureuil - Montaigu - isolé - Cadastre : 2015 B 247, 249, 584, 585
    Description :
    brique), associé à un ancien fournil en ruines. Un puits couvert (déplacé) en pierre calcaire se trouve
  • Château de Blois, aile Louis XII
    Château de Blois, aile Louis XII Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Illustration :
    Bâtiment est, façade sur cour, vue d'ensemble prise de l'escalier François Ier. IVR24_19884100247X
  • Château de Blois, aile Gaston d'Orléans
    Château de Blois, aile Gaston d'Orléans Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Illustration :
    . Pierres en attente. IVR24_19884100643X
1