Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 240 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ferme, dite La Métairie
    ferme, dite La Métairie La Riche - 80 route de Saint-Genouph - bâti lâche
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Historique :
    La ferme dite la Métairie date probablement du 17e siècle. Elle a été remaniée à la fin du 20e siècle. La grange constitue la partie la plus remarquable de l'ensemble. Le logis date de la fin du 19e
    Localisation :
    La Riche - 80 route de Saint-Genouph - bâti lâche
    Titre courant :
    ferme, dite La Métairie
    Aires d'études :
    La Riche
    Illustration :
    La Métairie dans le cadastre napoléonien de 1808 (parcelle 360). IVR24_20153700050NUCA
  • Ferme, dite la Fuie
    Ferme, dite la Fuie La Riche - - 29 rue des Pavillons - en écart
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Historique :
    La grange est représentée dans le cadastre de 1808 (parcelle 360).
    Localisation :
    La Riche - - 29 rue des Pavillons - en écart
    Titre courant :
    Ferme, dite la Fuie
    Aires d'études :
    La Riche
    Illustration :
    La Fuie sur le cadastre napoléonien (1808) (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3P2 195
  • Ferme (rue du Plessis)
    Ferme (rue du Plessis) La Riche - 99-101 rue du Plessis - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Référence documentaire :
    La Riche, plan cadastral napoléonien. 1808. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3
    Localisation :
    La Riche - 99-101 rue du Plessis - en ville
    Aires d'études :
    La Riche
    Illustration :
    Vue d'une ferme depuis la rue du Plessis. IVR24_20153700484NUCA Ferme de la rue du Plessis sur le cadastre napoléonien de 1808 (parc. 524). IVR24_20153700091NUCA
  • Ferme (rue du Plessis)
    Ferme (rue du Plessis) La Riche - 110 rue du Plessis - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Historique :
    la section A1 Sainte-Anne). Remaniements au 20e siècle.
    Référence documentaire :
    La Riche, plan cadastral napoléonien. 1808. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3
    Localisation :
    La Riche - 110 rue du Plessis - en ville
    Aires d'études :
    La Riche
  • Ferme (Hautes-Marches)
    Ferme (Hautes-Marches) La Riche - 65-67 rue des Hautes-Marches - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Observation :
    L'ensemble se distingue par sa rareté dans la commune. La ferme est en effet très peu remaniée à
    Localisation :
    La Riche - 65-67 rue des Hautes-Marches - en ville
    Aires d'études :
    La Riche
  • La Grève, ferme 02
    La Grève, ferme 02 Néons-sur-Creuse - Grève (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 259 1812 A 1283
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). Des bâtiments, apparemment disparus, sont portés sur le plan cadastral de 1812. D'après les matrices cadastrales, la ferme aurait été construite ou en partie construite en 1866. Elle a été abandonnée dans la seconde moitié du 20e siècle. Deux familles y vivaient dans la première moitié du 20e siècle (information orale).
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Grève (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 259 1812 A 1283
    Titre courant :
    La Grève, ferme 02
    États conservations :
    envahi par la végétation
    Appellations :
    la Basse grève
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1760). IVR24_20153600048NUC2B Vue de la charpente d'une des granges IVR24_20153600259NUC2A
  • La Grève, ferme 01
    La Grève, ferme 01 Néons-sur-Creuse - Grève (la) - en écart - Cadastre : 1812 A 1258, 1260, 1266, 1268 2015 ZM 109 2015 A 255
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    logement secondaire. La charpente sur poteaux de ce logement, de type maison élémentaire, a été datée par dendrochronologie des environs de 1454. La partie nord du bâtiment, occupée par un second logement a été reconstruite et transformée en espace agricole dans la première moitié du 20e siècle. La ferme actuelle a été , pour l'essentiel, mise en place dans la première moitié du 20e siècle. Le logement principal a été bâti en 1928-1929, la grande grange à vaches, en 1925-1926, la petite grange à l’est de la cour, vers 1910 cette période ou à la seconde moitié du 19e siècle comme la grange-étable. La remise a été aménagée dans Grèves". Bien que le domaine soit cité à la fin du 18e siècle, le lieu-dit n'est pas associé au symbole d'une gentilhommière sur la carte de Cassini (vers 1765).
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (Ferme de la Grève, Néons-sur-Creuse
    Description :
    , en ardoise). Le logement principal, implanté sur la pente d’un versant, est orienté nord-sud. Il est (ancienne étable/poulailler), une grange et une étable à vaches. La remise et la grange sont enduites et à accès en mur-pignon. L’angle ouest de ce mur-pignon est arrondi et à chainage harpé. La pièce unique est dotée d’une cheminée adossée au mur-pignon. Des poteaux en bois (avec aisseliers), pour la plupart grange, enduite, se trouve à l’est de la cour.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Grève (la) - en écart - Cadastre : 1812 A 1258, 1260, 1266, 1268 2015 ZM 109
    Titre courant :
    La Grève, ferme 01
    Appellations :
    la Haute Grève
    Annexe :
    Rapport d'expertise dendrochronologique (Ferme de la Grève, Néons-sur-Creuse). Archéolabs. 2016 orientée sud-est/nord-ouest. Seule la pièce sud-est, sur cour, a conservé sa structure d’origine. Les place ont été échantillonnés manuellement à la sonde finlandaise (diamètre du prélèvement 5 mm), le 27
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini, vers 1765. IVR24_20153600048NUC2B Vue du logement principal de la ferme depuis le nord-est IVR24_20153600265NUC2A Vue, de gauche à droite, du logement secondaire, de l'étable à vaches, de la grange principale et de la remise, depuis l'est IVR24_20153600275NUC2A Vue de la grange située à l'ouest de la cour IVR24_20153600266NUC2A Vue de la petite grange (aujourd'hui remise agricole) située à l'est de la cour Vue de la cheminée du logement secondaire IVR24_20153600273NUC2A
  • La Petite Couture, ferme
    La Petite Couture, ferme Néons-sur-Creuse - Petite Couture (la) - - en écart - Cadastre : 2015 ZC 113, 150, 151
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La ferme a vraisemblablement été créée dans la seconde moitié du 19e siècle. L'un de ses daterait du début du 20e siècle. Hormis la grange-étable et son étable latérale, tous les bâtiments agricoles ont été transformés en espace d’habitation. Le four à pain de la ferme a été déplacé aux environs de 2000, dans le jardin de la Cure du bourg de Néons, contre une dépendance de l'ancien presbytère
    Description :
    La ferme à cour fermée compte deux bâtiments principaux : un logement et une grande grange-étable . Le logement principal, parallèle à la route (nord-ouest/sud-est), est partiellement enduit et en rez de l’élévation est du logement. La grange-étable est partiellement enduite et accès en mur seconde étable à bovins aux accès mutiples. La toiture, à longs pans (asymétriques) et à croupe au sud -ouest, est en ardoise. La ferme compte également, au nord-est de la grange-étable, une écurie, un toit à château d’eau se trouve dans l’angle nord-est de la ferme. La cour comprend un puits. La propriété est
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Petite Couture (la) - - en écart - Cadastre : 2015 ZC 113, 150, 151
    dc_15131868-7a99-47d2-b68d-bb176f73115f_0 :
    édifice d'intérêt à l'échelle de la commune
    Titre courant :
    La Petite Couture, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Déplacement :
    partie déplacée à Néons-sur-Creuse - Bourg - Jardin de la Cure - en village - Cadastre : 2015 C 4 Cf dossier d'oeuvre IA36010061 (Presbytère). Le four de la ferme a été remonté dans l'alignement de la dépendance du presbytère de Néons, dans les jardins (communaux) de la Cure.
    Illustration :
    Vue de la partie étable de la grange-étable depuis l'est IVR24_20153600217NUC2A Vue de la partie grange de la grange-étable depuis l'est IVR24_20153600216NUC2A Vue de l'étable latérale de la grange-étable depuis le nord-ouest IVR24_20153600210NUC2A Vue de l'étable (à chevaux) de la ferme depuis l'est IVR24_20153600212NUC2A Vue du portail d'entrée de la ferme depuis le sud-ouest IVR24_20153600215NUC2A Vue du four à pain déplacé dans les jardins de la cure (bourg de Néons-sur-Creuse
  • La Carlière, ferme
    La Carlière, ferme Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 10 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 40, 41, 42 1812 D 1728, 1729
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    en mur-pignon, elle a certainement été élargie à la fin du 19e siècle (ou plus récemment). La ferme
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    La ferme à cour ouverte compte trois bâtiments principaux : un logement, une grange et une étable en rez-de-chaussée à comble à grand surcroît. La façade principale, sans travées, présente une organisation en symétrie axiale. La toiture, à longs pans et à croupes, est en ardoise. L’une des deux lucarnes à fronton porte une date (1904). Au sud de la cour, se dresse une grande grange-étable à accès en mur gouttereau. Elle est à enduit partiel et couverte de tuiles plates. La toiture se prolonge sur un mur-pignon oriental (après l’agrandissement du bâtiment). Un logement secondaire, à l’est de la cour , est mitoyen des bâtiments de la ferme voisine. Il possède des accès en mur-pignon et en gouttereau. Le bâtiment abrite également un four. Une étable (à vaches et à chevaux) se dresse à l’ouest de la cour. Elle parpaings de béton. Son toit est en ardoise. La ferme possède un portail à piliers.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 10 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 40, 41, 42 1812 D 1728, 1729
    Titre courant :
    La Carlière, ferme
    Dates :
    1904 porte la date
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La grange (ultérieurement modifiée) semble représentée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles D Vue de la grange depuis le nord IVR24_20163600768NUC2A Vue de la grange depuis le sud-est IVR24_20163600772NUC2A Vue de la lucarne du logement portant une date (1904) IVR24_20163600767NUC2A
  • La Carlière, ferme
    La Carlière, ferme Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 9 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 47 1812 D 1826
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    la cour actuelle, a été détruit à la fin du 20e siècle de même que les toits à porcs qui s’élevaient à l’est de la grange. Cette dernière figure sur le plan de 1812 mais elle a été vraisemblablement été reconstruite à la fin du 19e ou au début du 20e siècle comme le reste de la ferme actuelle. Le corps principal du logement (peut-être à l’origine double) porte la date de 1893 (lucarne), son aile
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    La ferme à cour ouverte comprend trois bâtiments principaux : un logement, une grange et une étable . Le logement, au nord de la cour, est enduit et en rez-de-chaussée à comble à surcroît. Son entrée se trouve dans le mur gouttereau. Sa façade symétrique suggére l’existence d'un logement double. La toiture faitage. Deux lucarnes à fronton bombé et denticulé (l’une portant la date 1893) éclairent les combles de pierres tailles et de briques alternées. La toiture comprend une lucarne à fronton ( datée de 1927). La grange, au sud-ouest de la cour, est partiellement enduite et à accès en mur gouttereau. La partiellement enduite et couverte avec de la tuile plate. Un puits à manivelle se trouve près du logement.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 9 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 47 1812 D 1826
    Titre courant :
    La Carlière, ferme
    Dates :
    1893 porte la date 1927 porte la date
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    ), dans la droite de l'image. IVR24_20153600030NUC2A Vue de la grange depuis le nord IVR24_20163600780NUC2A Vue de l'élévation sud de la grange depuis le sud-est IVR24_20163600782NUC2A Vue de la lucarne portant une date (1893) située dans le versant ouest de la toiture du logement
  • La Chardonnière, ferme
    La Chardonnière, ferme Néons-sur-Creuse - Chardonnière (la) - - en écart - Cadastre : 2015 ZM 140 1812 A 2033 bis, 2034 bis, 2035 bis
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Précisions sur la protection :
    Propriété inaccessible. Observations impossibles de la voie publique.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Chardonnière (la) - - en écart - Cadastre : 2015 ZM 140 1812 A 2033 bis, 2034
    Titre courant :
    La Chardonnière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La ferme est en partie portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles A 2033bis, 2034bis, 2035bis Vue générale de la ferme depuis le nord-est IVR24_20163600677NUC2A
  • La Lochetterie, ferme
    La Lochetterie, ferme Néons-sur-Creuse - Lochetterie (la) - 17 rue de la Lochetterie - en écart - Cadastre : 2015 B 102 1812 B 667 à 670
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Des bâtiments sont portés à l’emplacement du logement de la ferme sur le plan cadastral de 1812 . Selon les analyses dendrochronologiques effectuées sur l’unique poinçon et les solives de la partie orientale du logement, la charpente a été mise en oeuvre entre 1482 et 1486 (Archéolabs réf. ARC 16/R4162D ). La partie ouest, dont l’aile en retour d’équerre, parait avoir été construite ou modifiée au 18e ou dans la première moitié du 19e siècle. L’étable-écurie et les remises semblent dater du milieu ou de la seconde moitié du 19e siècle. La grange-étable et le four ont été ajoutés dans la seconde moitié du 19e siècle. A l’ouest de la cour, un toit à porcs a été détruit à la fin du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (17 rue de la Lochetterie, Néons-sur
    Description :
    La ferme, à cour fermée, se compose de trois bâtiments principaux : un logement, une grange-étable et une étable-écurie à l’est de la cour. Tous ces bâtiment sont couverts de tuiles plates. Les accès bâtiment en L (retour d’équerre tirant vers le nord) en rez-de-chaussée à surcroît. La toiture de la partie ouest est à longs pans et à croupes, pour la partie ouest, à pignon couvert pour la partie est. Le pierre d’évier et un placard extérieur sont logés dans l’élévation sud de la partie ouest du logement . Les ouvertures des élévations nord sont à linteau délardé (certaines à feuillures). Les murs de la sous-sol vouté a été creusé sous la partie ouest du logement. Ses deux accès (escaliers) se situent dans les élévations opposées (nord-sud). A l’est de la cour et alignées à la route, se trouve l’écurie -l’étable à toiture à longs pans et à pignon couvert. La grange-étable, au sud-est de la cour, est portent des plates-bandes de brique en anse de panier. Des occulus percent les murs. La ferme comprend
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Lochetterie (la) - 17 rue de la Lochetterie - en écart - Cadastre : 2015 B 102
    Titre courant :
    La Lochetterie, ferme
    Annexe :
    Rapport d'expertise dendrochronologique (17 rue de la Lochetterie, Néons-sur-Creuse). Archéolabs . 2016. ARC 16/R4162D. Présentation générale : La partie étudiée est couverte d’une charpente orientée rez-de-chaussée correspondant sont à la fois les entraits de la charpente et les poutres du plancher en place ont été échantillonnés manuellement à la sonde finlandaise (diamètre du prélèvement 5 mm éch. 4 Charpente, poinçon : entre 1482 et 1486 Interprétation : L’unique poinçon de la charpente et
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini, vers 1765. IVR24_20153600048NUC2B (parcelles B 667 à 670), dans la gauche de l'image IVR24_20153600028NUC2A Vue des bâtiments de la ferme depuis le nord IVR24_20153600337NUC2A Vue des bâtiments situés au nord de la cour depuis le sud IVR24_20163600441NUC2A Vue de la grange-étable depuis le nord IVR24_20153600375NUC2A Vue de la remise depuis le sud-est IVR24_20153600369NUC2A Vue du four de la ferme depuis l'ouest IVR24_20153600339NUC2A Vue du portail d'entrée de la ferme (depuis la rue de la Lochetterie) IVR24_20153600374NUC2A Vue d'une ferme de la charpente du logement (poinçon montant de l'entrait) IVR24_20153600367NUC2A Vue d'un poteau engravé de la charpente du logement (partie est) IVR24_20153600366NUC2A
  • La Bessardière, ferme
    La Bessardière, ferme Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 15 - en écart - Cadastre : 2015 A 156, 157, 158, 382 1812 A 286, 289
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    siècle du début du 19e siècle. Il a été modifié dès la fin du 19e siècle (peut-être en 1888, selon les matrices cadastrales). Le reste de la ferme date de cette période ou du début du 20e siècle.
    Observation :
    Observations réalisées depuis la voie publique
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    La ferme compte trois bâtiments dispersés : un logement, une grange-étable, une étable. Ils sont , est en rez-de-chaussée. La fenêtre dans son mur-pignon sud pourrait être une ancienne entrée réduite . Dans la même élévation, un possible contrepoids de corbeau de cheminée est visible. Une petite baie à logement, se dresse la grange-étable, au sud, des étables. L’une partage le même bâtiment que la grange de la propriété voisine (cf. dossier IA 36010176). Enfin, un cellier (ou petite étable) en appentis se
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 15 - en écart - Cadastre : 2015 A 156, 157, 158, 382 1812 A
    Titre courant :
    La Bessardière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la grange et de l'étable depuis le sud IVR24_20163600705NUC2A Vue des étables situées au sud de la cour, depuis l'ouest IVR24_20163600708NUC2A Vue des bâtiments (dont un cellier au premier plan) situés à l'ouest de la cour, depuis l'est Vue de la petite baie à linteau délardé dans l'élévation est du logement IVR24_20163600704NUC2A
  • La Rairie, ferme
    La Rairie, ferme Néons-sur-Creuse - Rairie (la) - isolé - Cadastre : 2015 A 476, 477 1812 A 2048, 2049, 2050
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    cadastrales) et le premier quart du 20e siècle ; les derniers vestiges de la gentilhommière de la Rairie et de sa tour carrée indépendante auraient été détruites dans les années 1920. Le fief de la Rairie est que chef-lieu de fief, sur la carte de Cassini (vers 1765). La ferme a, en partie, été construite à calcaire se retrouvent en réemploi dans les murs du logement, de l’étable attenante et de la grange-étable.
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    : pierres taillées, jambages chanfreinés de la porte haute en mur-pignon est, etc. Le mur-pignon est garde la trace d’une cheminée en brique. L’étable, implantée en retour d’équerre du logement, est étable à chevaux. Un occulus (réemploi) perce son élévation est. L'accès à la grange-étable, également partiellement enduite, s'effectue par le mur-pignon. La couverture, à longs pans et à pignons couverts, est en une étable. La charpente du bâtiment reposent sur des poteaux. Deux blocs sculptés sont insérés en réemploi au dessus du linteau de l’entrée. En face de l’entrée principale de la grange-étable se dresse un
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Rairie (la) - isolé - Cadastre : 2015 A 476, 477 1812 A 2048, 2049, 2050
    dc_15131868-7a99-47d2-b68d-bb176f73115f_0 :
    édifice d'intérêt à l'échelle de la commune
    Titre courant :
    La Rairie, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit (avec le symbole d'une gentilhommière) figure sur la carte de Cassini, vers 1765 Vue générale de la ferme depuis l'ouest IVR24_20153600309NUC2A Vue du logement et étable de la ferme depuis le nord IVR24_20153600310NUC2A Vue du logement de la ferme depuis le nord-ouest IVR24_20153600303NUC2A Vue du mur-pignon est du logement de la ferme IVR24_20153600301NUC2A Vue de la grange-étable à accès en pignon depuis le sud-ouest IVR24_20153600299NUC2A Vue de la grange-étable depuis le sud-est IVR24_20153600307NUC2A Vue de l'élévation nord-ouest de la grange-étable IVR24_20153600304NUC2A Elément de la construction antérieure en réemploi dans un angle du logement IVR24_20153600306NUC2A Elément sculpté réemployé dans le mur-pignon de la grange-étable IVR24_20153600302NUC2A
  • La Roblinière, ferme 01
    La Roblinière, ferme 01 Néons-sur-Creuse - Roblinière (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 300 1812 A 68, 71, 72
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). Une ferme est portée sur le plan cadastral de 1812. Le logement, peut-être figuré sur le document, a été modifié ou reconstruit à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. La même datation est envisageable pour la grange-étable.
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    La ferme se compose de deux bâtiments : un logement, à l’ouest, et une grange-étable, à l’est. Le tuile plate. Son accès est en mur gouttereau tout comme celui de la grange-étable, partiellement enduite . La toiture du bâtiment agricole est à longs pans en tuile, pour la partie grange, et en appentis en ardoise (?), pour la partie étable.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Roblinière (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 300 1812 A 68, 71, 72
    Titre courant :
    La Roblinière, ferme 01
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765) IVR24_20153600048NUC2B Le logement de la ferme (A 68, 71, 72) semble figurer sur le plan cadastral de 1812, en haut à Vue générale de la ferme depuis l'ouest IVR24_20163600449NUC2A Vue de la ferme depuis le sud-ouest IVR24_20163600445NUC2A Vue du logement de la ferme depuis le sud-ouest IVR24_20163600447NUC2A Vue de la grange-étable IVR24_20163600446NUC2A
  • La Bessardière, ferme
    La Bessardière, ferme Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 45 - en écart - Cadastre : 2015 A 125
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    signalent des agrandissements de bâtiment en 1885 et 1889. La ferme actuelle a été remaniée au 20e siècle.
    Observation :
    Observations quasi-impossibles réalisées de la voie publique
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 45 - en écart - Cadastre : 2015 A 125
    Titre courant :
    La Bessardière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la ferme depuis le nord-est IVR24_20163600680NUC2A Vue de la ferme depuis le nord (voie publique) IVR24_20163600681NUC2A
  • La Carlière, ferme
    La Carlière, ferme Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 8 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 68
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La ferme date de la fin du 19e ou du début du 20e siècle. Elle a été remaniée dans la seconde
    Description :
    La ferme a été remaniée
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 8 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 68
    Titre courant :
    La Carlière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la grange-étable depuis l'ouest IVR24_20163600785NUC2A
  • La Roblinière, ferme 02
    La Roblinière, ferme 02 Néons-sur-Creuse - Roblinière (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 302, 303, 304 1812 A 80 à 84, 1520, 1521
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). Des bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1812. La ferme semble avoir été construite ou reconstruite à la fin du 19e ou dans la première
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    La ferme compte deux bâtiments enduits, couverts de tuiles plates et à accès en gouttereau : un
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Roblinière (la) - en écart - Cadastre : 2015 A 302, 303, 304 1812 A 80 à 84
    Titre courant :
    La Roblinière, ferme 02
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). IVR24_20153600048NUC2B La ferme semble en partie figurer sur le plan cadastral de 1812, en bas à gauche de l'image Vue générale de la ferme depuis le nord IVR24_20163600448NUC2A Vue de la grange depuis l'est IVR24_20163600444NUC2A
  • La Carlière, ferme
    La Carlière, ferme Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 3 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 45 1812
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    la suite. Les autres bâtiments semblent avoir été reconstruits dans la seconde moitié du 19e ou dans
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse, terminé en 1812, sous la direction de
    Description :
    la cour ; un bâtiment abritant deux granges et une remise agricole, au sud-est, et une étable, au
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Carlière (la) - 3 - en écart - Cadastre : 2015 ZH 45 1812
    Titre courant :
    La Carlière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Les logements semblent portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles D 1818, 1819), dans la Vue générale de la ferme depuis le sud-ouest IVR24_20163600774NUC2A Vue des granges et de la remise depuis le sud-ouest IVR24_20163600775NUC2A Vue de l'étable située au nord de la cour, depuis l'est IVR24_20163600776NUC2A
  • La Bessardière, ferme
    La Bessardière, ferme Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 11 - en écart - Cadastre : 2015 A 389
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La ferme date certainement de la fin du 19e ou du premier quart du 20e siècle.
    Description :
    La ferme, à cour ouverte, compte trois bâtiments principaux : un logement double, une grange et une en rez-de-chaussée à comble à surcroît. Sa toiture, à longs pans, est à croupes. La grange , partiellement enduite et à accès en mur-pignon, est implantée à l’est de la cour. La partie sud du bâtiment est occupée par une étable dépendant de la propriété voisine (cf. dossier IA 36010174). Une entrée a été condamnée dans l’élévation nord. Une grande étable à accès en mur gouttereau se dresse au nord de la cour.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bessardière (la) - 11 - en écart - Cadastre : 2015 A 389
    Titre courant :
    La Bessardière, ferme
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la grange depuis le nord-ouest IVR24_20163600710NUC2A
1 2 3 4 12 Suivant