Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Entrée de ville monumentale
    Entrée de ville monumentale Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France rue Nationale rue du Commerce rue Colbert - en ville - Cadastre : 2010 CD 2 2010 DY 197, 198, 200 à 204, 222 à 225, 228 à 239, 300 2010 DZ 8 à 29, 78 à 84, 357, 358
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    L'entrée monumentale nord de Tours était caractérisée, avant sa destruction en 1940, par un grand les plans de reconstruction et d'aménagement successifs produits entre 1942 et 1950. Le premier de Lefèvre, Jean Dorian, reprend l'idée dans les grandes lignes en 1946. Dans le même temps
    Référence documentaire :
    Les conseillers municipaux ont visité les travaux de reconstruction du quartier Nord de Tours. La L'entrée nord de Tours et les fêtes de Pâques. La Nouvelle République, 5 avril 1956. Impr. photoméc. (carte postale) n. et b., [3e quart 20e siècle]. (archives municipales de Tours, 11 Tours, 149 W 23, S 765). (cf. illustration n° IVR24_20103701700NUC2A). de Tours, 149 W 22, S 853). (cf. illustration n° IVR24_20103701697NUC2A). Tirage : esquisse, [1948]. Par [Madeline, Louis (architecte)]. (archives municipales de Tours, 149 Tirage : esquisse, [1948]. Par [Madeline, Louis (architecte)]. (archives municipales de Tours, 149 municipales de Tours, 149 W 22, S 763). (cf. illustration n° IVR24_20113700900NUC2A). Calque : esquisse, [1946]. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W Tours, 149 W 22, S 772). (cf. illustration n° IVR24_20103701725NUC2A).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    magasins-terrasses construits de part et d'autre de la rue Nationale. Les façades ordonnancées des immeubles des îlots E et G, alignés sur les rues du Commerce et Colbert, se rattachent par leur visibilité à appliquée sur les façades des immeubles au sud de la place : même parement de pierre calcaire agrafée à une brique. Les magasins-terrasses en rez-de-chaussée sont établis sur une portion élargie de la rue hauteur réduite laisse émerger l'église Saint-Julien et les pavillons d'angle des îlots E et G, nettement
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France rue Nationale rue du Commerce rue
    Texte libre :
    , l'entrée septentrionale de Tours était avant-guerre composée d'un grand ensemble architectural et d'une de la ville. La destruction de l'entrée monumentale nord de Tours Première zone détruite de Tours -France vers les rues Marceau et Voltaire. L'architecte propose également d'établir un front bâti de style néoclassique sur le pourtour de la place, qui reprend les anciens gabarits des édifices détruits. Les depuis la place Anatole-France. Son projet prolonge en effet les deux percées diagonales en direction de -Gatien. Les dessins de Pierre Patout La même année, l'architecte Pierre Patout intervient à la demande également repoussée vers le cœur de ville, au-delà de l'axe est-ouest formé par les rues Colbert et du Commerce. Les deux blocs sont successivement reculés puis rapprochés du fleuve, avant d'être décalés aux Robert Chaume pour dresser les plans des magasins-terrasses, son projet ayant par ailleurs essuyé de deux grands cœurs d'îlot. Les deux hommes s'accordent sur une version définitive du plan masse de
    Illustration :
    Vue de la place Anatole-France après les destructions de juin 1940. (archives municipales de Tours de Tours, 149 W 5). IVR24_20103701671NUC2A Esquisse en perspective de l'entrée nord, P. Patout arch., [1946]. (archives municipales de Tours Esquisse en élévation de l'entrée nord, P. Patout arch., [1947]. (archives municipales de Tours de Tours, 149 W 22, S 853). IVR24_20103701697NUC2A Etudes en élévation pour les pavillons de la tête de pont, P. Patout arch., 5 novembre 1947 . (archives municipales de Tours, 149 W 23, S 765). IVR24_20103701700NUC2A Elévation de l'entrée nord, P. Patout arch., 10 novembre 1947. (archives municipales de Tours, 149 Plan masse de l'entrée nord, P. Patout arch., 30 juin 1948. (archives municipales de Tours, 149 W Tours, 149 W 21, S 739). IVR24_20103701720NUC2A
  • Rue Nationale
    Rue Nationale Tours - Quartier sinistré nord - 15 à 49, 26 à 64, 71 rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DW 5 2010 DY 151 à 158, 168, 169, 175 à 179, 192 à 197, 277 2010 DZ 84 à 92, 101 à 107, 179 à 189
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    grand nombre, malgré des embouteillages permanents et des trottoirs envahis d'étals. Les bombardements de la rue Nationale jusqu'aux rues Néricault-Destouches et Emile-Zola, détruisant les deux tiers de par les plus hautes instances ministérielles qui en confient le plan d'aménagement à l'architecte l'architecte Pierre Patout, chargé en 1946 par le ministère de la Reconstruction de diriger les opérations de toitures d'ardoise et des façades de pierre blanche rappelant le tuffeau des maisons anciennes. Les
    Référence documentaire :
    p. 158-160 LABUSSIÈRE, Jeannine, PRAT, Elisabeth. Tours cité meurtrie juin 1940. Chambray-lès-Tours Tours, 149 W 21, S 754). (cf. illustration n° IVR24_20103701712NUC2A). Calque : esquisse, [1947]. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W municipales de Tours, 101 Fi 3.6.18). (cf. illustration n° IVR24_20103700269NUCA). Tours, 149 W 21, S 814). (cf. illustration n° IVR24_20103701716NUC2A). Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours / Luc Véga-Roche, Bâtir, juillet 1959, n°86, p. 22 . Impr. photoméc., [1959]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 710). (cf. illustration n Le problème de la rue Nationale / Paul Métadier, Tours : Arrault et Cie, 1942, p. 29. Impr . photoméc. n. et b., [1942]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 770). (cf. illustration n Le deuxième sinistre de la rue Nationale : sa reconstruction / Paul Métadier, Tours : Arrault et
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    sur les rues perpendiculaires adjacentes. Pour chacun des îlots E, M, P, I, H et G, les édifices auvent filant pour les commerces. Chacun de ces niveaux d'habitation présente un type de garde-corps nature. Les fenêtres et portes-fenêtres d'origine possèdent un châssis et des contrevents métalliques . Les quatre autres pavillons font partie de la placette imaginé par Pierre Patout au carrefour des rues
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 15 à 49, 26 à 64, 71 rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010
    Texte libre :
    personnalités influentes de Tours qui prônent le maintien à sa largeur d'avant-guerre. Après plusieurs mois constructions précédentes. De nouvelles destructions touchant la ville de Tours en 1943 et 1944, le plan . En 1946, le ministère de la Reconstruction charge l'architecte Pierre Patout de diriger les mètres entre les places Anatole-France et Jean-Jaurès. Il envisage un système de placettes disposées aux
    Illustration :
    Plan de la rue Nationale et des bâtiments sinistrés, 1942. (archives municipales de Tours, 770 Tours, 769). IVR24_20103702574NUCA Esquisse en plan de la rue Nationale, P. Patout arch., juillet 1946. (archives municipales de Tours Esquisse en plan de la rue Nationale, P. Patout arch., juillet 1946. (archives municipales de Tours Tours, 149 W 21). IVR24_20113701509NUCA Tours, 149 W 21). IVR24_20113701510NUCA 1946. (archives municipales de Tours, 149 W 21, S 754). IVR24_20103701712NUC2A ., novembre 1946. (archives municipales de Tours, 149 W 21, S 762). IVR24_20103701713NUC2A ., [1947]. (archives municipales de Tours, 149 W 22, S 848). IVR24_20103701698NUC2A Etude pour une placette rue Nationale, P. Patout arch., [1947]. (archives municipales de Tours, 149
  • Place de la Résistance
    Place de la Résistance Tours - Quartier sinistré nord - place de la Résistance rue du Maréchal-Foch rue des Fusillés rue des Déportés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 59 à 61, 94 à 99, 100, 117 à 120, 122 à 127
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Après la destruction du quartier nord en juin 1940, le parcellaire compris entre les rues du Commerce et des Halles n'est plus qu'un vaste champ de ruines. Les quatre premiers projets de remembrement, est chargé d'établir les plans des îlots ainsi que l'ordonnance architecturale des façades de la
    Observation :
    une réalisation capitale de ce Tours nouveau. L'adoption d'un plan carré symétrique associé à une place de la Résistance à Tours peut être rapprochée de la grande place d'armes de Vitry-le-François
    Référence documentaire :
    Dans les rues du nouveau Tours. La Nouvelle République, 11 juin 1953. Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). . Par Lefèvre, Camille (architecte). (archives municipales de Tours). (cf. illustration n Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20103700029NUCA). perspective dressée par Jean Dorian, 1946. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 5). (cf . (archives municipales de Tours, Série W, dossiers de rues (en cours de classement)). (cf. illustration n Tirage : plan dressé le 7 novembre 1953. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Série W Photogr. nég. n. et b., 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours Photogr. nég. n. et b., 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi, album 13). (cf. illustration n° IVR24_20113700591NUC2A).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    -sud, formé par les rues des Fusillés et des Déportés, relie la place aux rues du Commerce et des elle-même délimitée par les îlots D, E, L et M, dont les plans symétriques en L épousent les quatre angles de la place. Les dix-huit immeubles qui forment le pourtour de cet espace central s'inscrivent dans une composition architecturale préétablie qui définit leur hauteur, leur couvrement, les matériaux module identique de sept travées, large d'environ 29 mètres et répété huit fois. Tous les édifices de cheminées en béton se dressent sur ces toits couverts d'ardoise. Les façades principales des immeubles font un usage généralisé de la pierre prétaillée en parement, disposée en assises régulières. Les deux du deuxième étage, pour les deuxième et sixième travées seulement. Le troisième étage présente un rentrer dans l'épaisseur des murs. Les portes d'entrée des immeubles ont par contre fait l'objet d'un
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - place de la Résistance rue du Maréchal-Foch rue des Fusillés
    Annexe :
    Le premier projet de place : la place Richelieu Sur le tracé de l'ancienne rue Richelieu, les siècle". Les commerçants et riverains sinistrés approuvent ce projet qui vise à renforcer l'attrait
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours). IVR24_20113700612NUC2A Tours). IVR24_20113700613NUC2A municipales de Tours). IVR24_20113700614NUC2A Plan de reconstruction dressé par les Jeunes régionalistes, 8 septembre 1940. (archives municipales de Tours). IVR24_20113700615NUC2A municipales de Tours). IVR24_20113701665NUCA Tours, 149 W 5). IVR24_20103701671NUC2A . Le Roy arch., 6 juillet 1950. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°534 Plan d'aménagement de la place, novembre 1950. (archives municipales de Tours, Série W, dossiers de Plan de la place, 7 novembre 1953. (archives municipales de Tours, Série W, dossiers de rues (en
1