Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel du Soleil d'Or, actuellement garage de réparation automobile et maison (1 rue Giroust)
    Hôtel du Soleil d'Or, actuellement garage de réparation automobile et maison (1 rue Giroust) Nogent-le-Rotrou - 1 rue Giroust - en ville
    Historique :
    , aient séjourné sur place lors de son passage à Nogent en 1579. Toutefois, la mention dans l'aveu de 1648 travaux. En effet, un bail de 1578 le mentionne déjà. Un autre bail de 1648 mentionne Louis-Julien Dupin considérablement modifiées lors de la réalisation d'un alignement en 1953. Le corps de bâtiment ouest est amputé de
    Référence documentaire :
    Ruisseau, paroisse de Saint-Hilaire de Nogent. 1577-1578. p. 230 HOFFSUMMER, Patrick. Les charpentes du XIe au XIXe siècle : typologie et évolution en France du Nord et en Belgique. Paris : Monum, Editions du Patrimoine, 2002.
    Escaliers :
    escalier dans-oeuvre escalier en vis sans jour en maçonnerie
    Description :
    L'édifice est situé au nord du centre-ville de Nogent-le-Rotrou. Il adopte un plan en U. Des documents d'archives nous permettent de connaître son apparence avant l'alignement qu'il subit en 1953 toit en croupe et d’une haute souche de cheminée en brique. Une échauguette est visible dans son angle . En 2013, lors de la réalisation de la campagne photographique, le bâtiment est accessible par une un escalier dans-œuvre en vis, sans jour.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 1 rue Giroust - en ville
    Annexe :
    des ruysseaux et autres en leurs enclaves y joignant qui sont la maison de la fleur de lis et ses
    Texte libre :
    Nogent en 1579. La cuirasse de ses gardes, ornée d’un soleil d’or, aurait alors donné à l’édifice , remet en cause le nom actuellement porté par l’hôtel. Cette hypothèse est confirmée par un cartouche maison de la Fleur de Lys. Au 17e siècle, la tenue est un fief urbain situé en bordure de la seigneurie de Margon, mais relevant de la baronnie de Nogent-le-Rotrou. En 1648, l’édifice est cité dans un bail fils présumé de Louis-Julien, est cité dans un procès en 1695, il exerce la fonction de maître des siècle. La façade sud est alors composée de trois niveaux d’élévation surmontés d’un toit en croupe et d’une haute souche de cheminée en brique. Une échauguette est visible dans son angle sud-ouest, tandis plan d’alignement déposé en 1934 représente le rez-de-chaussée du corps de bâtiment bordant la rue cinq moulins est dédié à une habitation dotée d’une courette. L’alignement est réalisé en 1953. Le l’escalier en vis abrité dans le bâtiment 3. Au rez-de-chaussée, l’accès de ce dernier est situé à
1