Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Blois : groupe sculpté, Le Printemps
    Blois : groupe sculpté, Le Printemps Blois - place Saint-Louis - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Groupe exécuté par Albert Chartier et acquis par la ville de Blois en 1932 ; il reçut le Prix Chenavard. Le plâtre a figuré au Salon de 1928. Une étude en plâtre teinté terre cuite est conservée au musée des Beaux-Arts de Blois (Inv. 2001.10.1).
    Référence documentaire :
    Archives départementales du Loir-et-Cher. Série 18 O 6/IX/16 ; 9 T 2. (Jardins et terrasses de l'ancien évêché de Blois). Restauration et aménagement ; acquisition d'une œuvre d'art.
    Représentations :
    instrument de musique Une bacchante adossée à un rocher écoute un satyre, assis derrière elle, et jouant de la flûte de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Groupe en pierre de Bourgogne installé dans une niche de la roseraie du jardin de l'évêché.
    Précision localisation :
    Roseraie du jardin de l'évêché
    Annexe :
    Archives départementales du Loir-et-Cher. Série 18 O 6/IX/16 (Jardins et terrasses de l'ancien municipal de Blois, séance du 29 avril 1931. Délibération du Conseil municipal de Blois, séance du 29 évêché de Blois). Restauration et aménagement ; acquisition d'une œuvre d'art, délibérations du Conseil avril 1931 Terrasse de l'ancien Evêché – Jardins Au mois de mars 1928, l'un de nos artistes locaux , sculpteur d'un beau talent, Albert Chartier, proposait au maire de voir ériger dans un jardin public de sa ville natale un groupe intitulé : Printemps. Ce groupe a valu à notre compatriote d'être lauréat de mélodie sur la flûte de pan. Le dieu velu, cornu, chêvre-pieds cherche à séduire l'imagination charmée et hésitante encore de la nymphe juvénile. Le tout forme un ensemble décoratif d'un sentiment délicat et d'une aujourd'hui exécuté en pierre de Bourgogne. La proposition du sculpteur Chartier concernant son œuvre avait été ajournée en raison du manque de disponibilités budgétaires de cette époque, mais, la réalisation
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue d'ensemble du groupe depuis la terrasse de l'Evêché. IVR24_20124100832NUC4A
1