Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Aubigny-sur-Nère : groupe sculpté, Le Passé et l'Avenir ou La Défense nationale 1870-1871
    Aubigny-sur-Nère : groupe sculpté, Le Passé et l'Avenir ou La Défense nationale 1870-1871 Aubigny-sur-Nère - Les Grands-Jardins - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le titre sur l'oeuvre gravé inscription concernant le fabricant sur socle indépendant gravé inscription concernant le commanditaire sur socle indépendant gravé avant : "LE PASSE ET L'AVENIR" ; Inscription sur le fût du canon à l'arrière : "1870" ; inscription sur le socle avant : "DON DE L'ETAT" ; Inscription sur la base senestre du socle : "CARRIERE / DE LA [BIC
    Historique :
    Le modèle en plâtre est acheté par l’État en 1901 pour 5 000 francs, avant d'être envoyé au musée (originellement destinée à Villeneuve-sur-Lot) pour 18 000 francs et attribue à l'artiste le bloc no. 827. Le du Cher H. Maret, la Ville d'Aubigny-sur-Nère obtient le dépôt du groupe en 1905 (lettre du 5 août le début du 20e siècle fait dériver sa signification, sans doute plus évidente à l'époque de sa , il s'agit bien d'un dépôt actuellement géré par le Fonds national d'art contemporain (Inv. 1871). Le groupe est aujourd'hui le seul ornement de statuaire publique de la ville d'Aubigny-sur-Nère.
    Référence documentaire :
    Archives départementales du Cher. Série 9 T 50 (Beaux-Arts). Attribution par le Sous-secrétariat
    Représentations :
    Le groupe représente une allégorie des ravages de la Guerre de 1870 : un enfant nu accourt vers sa
    Description :
    Le groupe en marbre blanc est placé sur un socle en pierre à refends, de plan carré aux angles
    Titre courant :
    Aubigny-sur-Nère : groupe sculpté, Le Passé et l'Avenir ou La Défense nationale 1870-1871
    Illustration :
    Vue d'ensemble du groupe et du socle de trois quarts, avec les inscriptions "LE PASÉ ET L'AVENIR Vue d'ensemble du groupe de trois-quarts droit, avec le titre sur la plinthe avant "LE PASSE ET Vue de trois quarts arrière droit, avec l'inscription "1870" sur le fût du canon Vue de trois quarts arrière gauche, avec les armes de l'Alsace et de la Lorraine sur le côté gauche
  • Blois : étude pour le groupe sculpté, Le Printemps
    Blois : étude pour le groupe sculpté, Le Printemps Blois - place du Château - en ville
    Historique :
    Étude pour le groupe en pierre exécuté par Albert Chartier en 1932 et exposé dans la roseraie du
    Titre courant :
    Blois : étude pour le groupe sculpté, Le Printemps
  • Montargis : esquisse pour le groupe sculpté, Le Chien de Montargis
    Montargis : esquisse pour le groupe sculpté, Le Chien de Montargis Montargis - - 2 rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Historique :
    le groupe réalisé l'année suivante et aujourd'hui exposé dans le Parc Durzy. Elle est offerte à la
    Titre courant :
    Montargis : esquisse pour le groupe sculpté, Le Chien de Montargis
  • Blois : groupe sculpté, Le Printemps
    Blois : groupe sculpté, Le Printemps Blois - place Saint-Louis - en ville - Cadastre :
    Historique :
    Groupe exécuté par Albert Chartier et acquis par la ville de Blois en 1932 ; il reçut le Prix Chenavard. Le plâtre a figuré au Salon de 1928. Une étude en plâtre teinté terre cuite est conservée au
    Titre courant :
    Blois : groupe sculpté, Le Printemps
    Annexe :
    mélodie sur la flûte de pan. Le dieu velu, cornu, chêvre-pieds cherche à séduire l'imagination charmée et hésitante encore de la nymphe juvénile. Le tout forme un ensemble décoratif d'un sentiment délicat et d'une
  • Orléans : groupe sculpté, Le Premier Toit
    Orléans : groupe sculpté, Le Premier Toit Orléans - 10 rue Pierre 1er de Serbie - en ville
    Inscriptions & marques :
    l'iconographie (vers de Charles Maurras sur la plinthe avant) : "LE PREMIER TOIT / Enveloppés du ciel immense/ils leurs yeux/Elle caresse, elle repousse / Et les destins germent entre eux/ Comme le chêne sous la mousse"
    Historique :
    La direction des Beaux-Arts commande successivement en 1920 le plâtre (17 janvier, n° 2978) et la d'une œuvre commencée en 1914, interrompue par la guerre au cours de laquelle le sculpteur perd son bras gauche, et achevée à son retour du front. Le bloc en pierre de Pouillenay choisi par l'artiste coûte 3 300 francs à l’État. L'œuvre est achevée et exposée au Salon de 1921, elle reçoit alors le Grand prix national des Beaux-Arts ; l'artiste et le ministre sont favorables à son placement au musée du Luxembourg , mais le groupe est finalement déposé à Orléans en 1926, sur un socle très simple conforme à la destination décorative du groupe. Le succès critique de la statue est très important : c'est elle qui lance la
    Représentations :
    épaules pour former le premier toit qui a donné son titre au groupe. La femme cache son visage dans sa
    Statut :
    national d'art contemporain (CNAP-FNAC), Inv. 3046 (d'après le modèle plâtre 2978 déposé au musée du Mans)
    Description :
    Le groupe est posé sur un haut socle en pierre. L'oeuvre est en pierre oolithique (composée d'oeufs
    Titre courant :
    Orléans : groupe sculpté, Le Premier Toit
    Illustration :
    Détail de la femme, avec le matériau bien visible (pierre oolithique). IVR24_20124500156NUC4A
  • Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure
    Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Historique :
    du sculpteur tourangeau. Après le démantèlement de la fontaine, les groupes furent déposés à l'hôtel de ville où ils se trouvent toujours. Le modèle en plâtre pour la fontaine Archibald est conservé au
    Représentations :
    corne du Minotaure, recroquevillé à terre et sur le point d'être vaincu.
    Titre courant :
    Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure
  • Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre
    Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre Châteaudun - rue André-Gillet - en ville
    Historique :
    Le groupe, exécuté par Eugène-Ernest Chrétien, figure au Salon de 1878 et est ensuite acheté par l'État. Ce dernier le dépose à Châteaudun en 1878 où il sert de monuments aux morts de la Guerre de 1870.
    Titre courant :
    Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre
  • Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis
    Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis Montargis - rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Inscriptions & marques :
    THIEBAUT et FILS (sur la terrasse, à droite) - Le chien de Montargis (sur la terrasse, devant et derrière).
    Historique :
    L'État achète le plâtre exécuté par Gustave Joseph Debrie en 1874. Le 5 juillet 1875, le bronze est commandé à la fonderie Thiébaut et attribué officiellement le 4 octobre à la ville de Montargis. En 1941
    Représentations :
    La gravure d'Androuet du Cerceau de 1730 ne semble pas avoir inspiré le sculpteur : si le chien y ou la scène du combat est figurée de manière similaire à la statue, le chien attaquant également
    Titre courant :
    Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis
    Illustration :
    Le groupe dans le jardin de l'hôtel Durzy : carte postale ancienne, Léon et Levy, n° 35, avant Le groupe dans le jardin de l'hôtel Durzy. Au fond, les ruines du château de Lorris ; à droite Le groupe devant le musée Girodet. IVR24_20134500021NUC4A
  • Orléans : fontaine monumentale, La Source humaine
    Orléans : fontaine monumentale, La Source humaine Orléans - 10 rue Pierre 1er de Serbie - en ville
    Historique :
    groupe est exécuté à partir d'un bloc de marbre blanc clair de 19,95 m3 fourni pour 11 000 Francs par le Dépôt des marbres et pratiqué à Paris. Le second groupe est pratiqué à Carrare en marbre blanc clair L’État commande à Félix Charpentier une fontaine monumentale en plâtre pour 35 000 Francs le 22 octobre 1908, augmentée d'une figure décorative le 22 mars 1911 (les plâtres sont détruits en 1924 du fait fontaine est commandée par l’État le 2 mai 1910 pour 17 000 Francs, alors que la fontaine est exposée au Salon. Le Sous-secrétaire d’État aux Beaux-arts envisage en 1912 d'installer ce groupe à l’extrémité de 1918), 2e partie du 2e groupe (4 octobre 1921) et 3e partie du 2e groupe (29 avril 1922). Le premier (bloc de 3,80 m sur 2,65 m sur 2,18 m). L'ensemble est inscrit le 1er mars 1924 sur les inventaires du
    Matériaux :
    marbre blanc
    Observation :
    composition des groupes ne relève pas de l'académisme monumental de la IIIe République par le réalisme de
    Description :
    Carrare blanc, réparties en deux groupes de six figures féminines émergeant de la grotte et d'une figure
    Illustration :
    Vue d'ensemble avec le bassin. IVR24_20124500161NUC4A
  • Orléans : groupe sculpté, Hébé
    Orléans : groupe sculpté, Hébé Orléans - 1 rue Fernand-Rabier - en ville
    Historique :
    Le groupe exécuté par Victor Vilain est présenté au Salon de 1846 et acquis par l’État la même année. Déposé à Orléans l'année suivante (PFH-369, Inv. 1929), il est exposé dans le Parc Pasteur
    Matériaux :
    marbre uni blanc
    Représentations :
    des jambes. Elle verse, de son bras droit levé, le nectar à l'aigle debout à son côté.
    Description :
    Groupe en marbre blanc.
    États conservations :
    La partie gauche du visage d'Hébé et le bras droit ont disparu.
  • Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais
    Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais Nogent-le-Rotrou - rue Gustave-Lebon - en ville
    Historique :
    Transcription en fonte de fer du bronze exposé au Salon des Artistes Français en 1886. Le modèle en
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue Gustave-Lebon - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais
    Illustration :
    Vue d'ensemble dans le square des Promenades. IVR24_20122800088NUC4A
  • Orléans : groupe sculpté, Cadmos combattant le serpent de la source de Dircé
    Orléans : groupe sculpté, Cadmos combattant le serpent de la source de Dircé Orléans - 1 rue Fernand Rabier - en ville
    Historique :
    le ministre de la Maison de Louis XVIII et placé au Louvre. De 1832 à 1836, il orna le jardin privé 1986, il fut mis à l'abri au musée des Beaux-Arts d'Orléans (Inv. 92.40.1). Le modèle en plâtre a
    Référence documentaire :
    conservation-restauration soutenu à Tours le 28 mai 2015. [disponible en ligne sur Hypothèses.org].
    Représentations :
    Cadmos, nu, combat le serpent géant dressé face à lui. Son bras droit levé et prêt à frapper devait tenir une massue ou un javelot, le bras gauche est replié dans un geste défensif et retient une dépouille de lion dont la crinière repose sur le bras, tandis que le reste de la peau se déploie derrière le personnage. Une souche d’arbre occupe l'angle du plateau derrière le serpent.
    Titre courant :
    Orléans : groupe sculpté, Cadmos combattant le serpent de la source de Dircé
    États conservations :
    dans le plâtre.
  • Dreux : groupe sculpté, Trois petits satyres
    Dreux : groupe sculpté, Trois petits satyres Dreux - Les Rochelles - en ville
    Historique :
    Cette sculpture exécutée par Le Brun fait partie des copies acquises pour décorer le parc Alexandre -de-Yougoslavie au début du 20e siècle. Elle ne doit pas être confondue avec le groupe des Trois
    Description :
    Le groupe en pierre repose sur un socle de forme carrée placé au centre d'un parterre à bordure
    Auteur :
    [dessinateur] Le Brun
    Illustration :
    Vue du groupe depuis le nord-ouest. IVR24_20122800031NUC4A
  • Groupe sculpté : Education de la Vierge
    Groupe sculpté : Education de la Vierge Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Description :
    Le groupe est en bois polychrome. Dans le revers simplement dégrossi est fiché un anneau permettant d'accrocher le groupe à un support.
    États conservations :
    Il manque la couronne de la Vierge. Le groupe a été nettoyé en 2012.
  • Tours : modèles des groupes pour la fontaine Archibald de Sydney
    Tours : modèles des groupes pour la fontaine Archibald de Sydney Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Historique :
    Sydney en 1932 (groupes de Thésée et le Minotaure, Diane chasseresse, Pan et Apollon).
    Dimension :
    h 211.0 centimètre Thésée et le Minotaure l 355.0 centimètre Thésée et le Minotaure pr 125.0 centimètre Thésée et le Minotaure
    Texte libre :
    Sicard (choisi en 1926) et l'ensemble est inauguré le 14 mars 1932 à Sydney, dans Hyde Park. Sa
    Illustration :
    Éléments du groupe de Thésée et le Minotaure. IVR24_20103701175NUC2A Éléments du groupe de Thésée et le Minotaure. IVR24_20103701174NUC2A
  • Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux
    Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux Tours - rue François Clouet - en ville
    Historique :
    Le groupe en marbre par Camille Alaphilippe, est créé à la Villa Médicis, exécuté en 1905 et exposé municipal le 31 mai 1907. Le monument est inauguré en 1908.
    Description :
    Le groupe en marbre est posé sur un socle très bas en granit bleu des carrières de la Ronde (Deux
    États conservations :
    Le groupe est restauré en 2010 : nettoyage au laser et remplacement réversible des parties manquantes par le sculpteur Fulbert Dubois (modelages en glaise, plâtre, et marbre de Carrare).
  • Dreux : groupe sculpté, Au but
    Dreux : groupe sculpté, Au but Dreux - rue de Châteaudun rue des Gaults - en ville
    Historique :
    par l'État (RF 837), exposé à Paris, dans le Jardin du Luxembourg et fondu pendant l'Occupation. De
    Représentations :
    Le groupe représente trois athlètes de course à pied en plein effort.
    Description :
    Le groupe en bronze est posé sur un dé.
  • Orléans : groupe sculpté, L'Homme aux Loups
    Orléans : groupe sculpté, L'Homme aux Loups Orléans - 10 rue Pierre 1er de Serbie - en ville
    Historique :
    Le marbre, commandé à la fin des années 1910 d'après le plâtre original exposé au Salon de 1897 (n qui l'expose dans le Parc Pasteur.
    Représentations :
    Le groupe représente un homme poursuivi par deux loups.
    Description :
    Seul l'homme est sculpté, le reste du groupe est seulement dégrossi à la différence du plâtre
  • Orléans, Lycée Benjamin Franklin : groupe sculpté,
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : groupe sculpté, "La Jeunesse" Orléans - 21 bis rue Eugène-Vignat - en ville
    Historique :
    Ce projet de Marcel Gili est validé le 12 avril 1956 par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics et l'arrêté est signé le 25 juillet 1956. L’œuvre, destinée à décorer une
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 22. Projets Gili et Untersteller pour le collège moderne et
    États conservations :
    Le bassin de la fontaine n'est plus alimenté en eau. La sculpture présente des fissures.
    Illustration :
    Vue de détail : la main qui saisit l'oreille présente une fêlure dans le bronze
  • Mer : monument à Joseph Maunoury
    Mer : monument à Joseph Maunoury Mer - place du 11 Novembre - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature : A CHARTIER Sculpt. (sur la plinthe à droite, au pied du soldat de 1914) - Sur le socle / BLESSÉ DANS LES TRANCHÉES DU PLATEAU DE NOUVRON / MÉDAILLE MILITAIRE - A gauche, sur le socle, devant le soldat de la Guerre de 1870 : 1870-1871 / A droite, sur le socle, devant l'autre soldat : 1914-1918.
    Historique :
    Le monument au maréchal Maunoury, qui fait également office de monument aux morts, est exécuté par Albert Chartier et inauguré le 15 août 1928.
    Représentations :
    Au centre du monument et en avancée, se dresse le maréchal de France, Michel Joseph Maunoury. Deux soldats placés en arrière encadrent le maréchal : à gauche, un soldat de la Guerre de 1870 et à droite, un
    Description :
    Le monument est composé comme un triptyque.
1 2 3 Suivant