Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Genre :
    d'hospitaliers de saint Augustin
    Historique :
    de Montdoucet. Il est desservi par les frères de Saint-Augustin. Le terminus ante quem de la chapelle Saint-Jacques est fixé à 1200 par les textes. Entre 1641 et 1643, les bâtiments bordant la cour de maladrerie Saint-Lazare en 1695 engagent la reconstruction du site. Elle s’étale tout au long du 18e siècle . La chapelle Saint-Jacques est alors séparée du domaine de l’hôpital, avant d’être érigée en église
    Référence documentaire :
    L'Hôtel-Dieu. Date inconnue. Impr. photoméc. (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. Saint-Jean, 2011. SUREAU, Séverine. Les établissement hospitaliers de Nogent-le-Rotrou : La maladrerie Saint-Lazare
    Description :
    plateau Saint-Jean. Les ailes A et B sont disposées en équerre sur les côtés est et sud de la cour de
    Titre courant :
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Texte libre :
    de sa défunte épouse. Les frères de la Maison-Dieu suivent la règle de Saint-Augustin. Selon George la deuxième seigneurie religieuse à Nogent-le-Rotrou, derrière le prieuré de Saint-Denis. Les frères se fait pas attendre. Dès 1200, une charte est éditée par les moines de Saint-Denis afin d’imposer effectuées à la chapelle Saint-Jacques chaque semaine. Elles sont célébrées autour d’un autel unique et relation avec sa fonction, Saint-Jacques étant le patron des pèlerins et des chevaliers. Le cimetière est par les frères. A la fin du 16e siècle, l’Hôtel-Dieu est composé de la chapelle Saint-Jacques, d’un opposition des moines de Saint-Denis face à l’installation d’un protestant à la tête de la ville. Maximilien de Béthune n’en reste pas moins seigneur de Nogent. Il est, à ce titre, patron de la chapelle Saint sont réalisées la même année. Stanislas Proust mentionne également l’utilisation de la chapelle Saint et la désaffection progressive de la maladrerie Saint-Lazare, désormais réunie à l’hôpital. Un
  • Sous-préfecture, actuellement centre hospitalier Henri Ey (66 rue Saint-Laurent)
    Sous-préfecture, actuellement centre hospitalier Henri Ey (66 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 66 rue Saint-Laurent - en ville
    Historique :
    Les marqueurs stylistiques observés sur les façades de l’aile sur la rue Saint-Laurent (fenêtre d’un plan en U, accessible depuis la rue Saint-Laurent par un passage carrossable distribuant à la fois
    Référence documentaire :
    postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). ). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).
    Description :
    L’édifice est implanté sur une parcelle de 3 890 m², située à l’angle formé par les rues Saint arrière. L’aile sur la rue Saint-Laurent est composée de neuf travées ordonnancées et de deux niveaux
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 66 rue Saint-Laurent - en ville
    Titre courant :
    Sous-préfecture, actuellement centre hospitalier Henri Ey (66 rue Saint-Laurent)
    Illustration :
    Carte postale, face sud (début 20e siècle, Musée-Château Saint-Jean). IVR24_20162801877NUCAB Carte postale, face sud (début 20ème, Musée-Château Saint-Jean). IVR24_20162801878NUCAB
1