Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 43 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel (27 quai Charles Guinot)
    Hôtel (27 quai Charles Guinot) Amboise - 27 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    Le 27 quai Charles Guinot correspond à la façade côté Loire de l'hôtel datant des 18e et 19e
    Description :
    avons signalé un couloir joignant la cave du 13 rue de la Concorde. Sur la façade du 27 quai Charles
    Localisation :
    Amboise - 27 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Hôtel (27 quai Charles Guinot)
    Illustration :
    Vue générale du 27 quai Charles Guinot présentant une longue façade blanche occupant le centre de
  • Hôtel (24 quai Charles Guinot ; 20 rue de la Concorde)
    Hôtel (24 quai Charles Guinot ; 20 rue de la Concorde) Amboise - 24 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    donnant sur le quai Charles Guinot.
    Localisation :
    Amboise - 24 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Hôtel (24 quai Charles Guinot ; 20 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 24 quai Charles Guinot : l'hôtel à bossages se trouve au centre de la photographie
  • Hôtel (6 rue de la Concorde ; 31 quai Charles-Guinot)
    Hôtel (6 rue de la Concorde ; 31 quai Charles-Guinot) Amboise - 6 rue de la Concorde 31 quai Charles-Guinot - en ville
    Description :
    L'hôtel accueille actuellement une étude notariale dont l'entrée est établie au 31 quai Charles
    Localisation :
    Amboise - 6 rue de la Concorde 31 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Hôtel (6 rue de la Concorde ; 31 quai Charles-Guinot)
    Illustration :
    Vue générale du 6 rue de la Concorde, donnant sur le quai Charles Guinot, depuis le promontoire du
  • Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot) Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Référence documentaire :
    Vue ancienne de la façade du côté du quai Charles Guinot, sur Loire. (B.n.F., département des Relevé en élévation de la façade donnant sur le quai Charles Guinot. (Médiathèque de l'Architecture tour de l'Horloge (1956) ; rapport sur la remise en état de la chapelle Saint-Jean, 1963 ; rapport sur p. 111. PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Le Guide du patrimoine Centre Val de Loire. Paris
    Localisation :
    Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Annexe :
    , fournisseurs de la cour. En outre, en 1485, Jehan Morin invita la petite reine Marguerite, fiancée de Charles . ». Pour l'abbé Bosseboeuf, Pierre Morin serait le frère de Jehan Morin, pour Jean-Phillipe Aubert ce
    Illustration :
    Relevé en élévation de la façade donnant sur le quai Charles Guinot. (Médiathèque de l'Architecture Vue ancienne de l'Hôtel de Ville depuis le quai Charles Guinot à l'Est (le cliché est inversé Vue ancienne de la façade du côté du quai Charles Guinot, sur Loire. (B.n.F., département des Vue générale du quai Charles Guinot et de la tourelle d'angle Nord-Est de l'hôtel Morin, située au Vue de la façade sur Loire depuis le quai Charles Guinot. IVR24_20073700605NUCA
  • Hôtel : cave (27 quai Charles Guinot ; 14 rue de la Concorde)
    Hôtel : cave (27 quai Charles Guinot ; 14 rue de la Concorde) Amboise - 14 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Hôtel : cave (27 quai Charles Guinot ; 14 rue de la Concorde)
  • L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    Texte libre :
    quai Charles Guinot). Les escaliers lorsqu'ils sont encore conservés peuvent se trouver dans-oeuvre (10 -11 quai Charles Guinot, 9-11 rue Victor Hugo) ou hors-oeuvre installés dans une tourelle (6 rue de la tranquillité (10-11 quai Charles Guinot). L'ensemble des constructions ayant conservé leur charpente d'origine (Hôtel 6 rue de la Concorde, Hôtel Morin 10-11 quai Charles Guinot, 9-11 rue Victor Hugo, hôtel
  • Hôtel dit Mauduison, immeuble à logements (détruit, 83-85 rue Gouverneur)
    Hôtel dit Mauduison, immeuble à logements (détruit, 83-85 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 83 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BE 74, 143
    Historique :
    L’édifice est cité et représenté pour la première fois dans un ouvrage publié par Charles Métais en jardins situés sur les pentes du plateau Saint-Jean. Le statut du mari de Louyse Aubin (noble, notaire et
    Référence documentaire :
    -château Saint-Jean). Pl.8 METAIS, Abbé Charles et DU GONDRE, Karl. Le vieux Nogent : premier album. Inconnu, 1903
    Description :
    Saint-Jean.
    Illustration :
    Dessin et aquarelle, plan et façade sur cour, vers 1950. (Musée du château Saint-Jean Crossette sculptée (lévrier), vue d'ensemble. (Musée du château Saint-Jean). IVR24_20132800027NUC4A Crossette sculptée (lévrier). (Musée du Château Saint-Jean). IVR24_20132800028NUC4A
  • Hôtel de Goëthals, actuellement établissement conventuel de sœurs de la Sainte-Famille (41 rue Gouverneur)
    Hôtel de Goëthals, actuellement établissement conventuel de sœurs de la Sainte-Famille (41 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 41 rue Gouverneur - en ville
    Historique :
    du plateau Saint-Jean.
    Description :
    prend place au pied de la pente du plateau Saint-Jean, à l’angle formé par la rue Gouverneur et la
    Annexe :
    la tenue de la porte jacquet qui fut ausdictz adam et charles les oysons et andre regnoult et de present a jean le vieil sieur de la vigne ce concistant en une tenue de maisons pres la petitte sante a adam jouvet orphevre roger mesnager et autres et de present audict jean le vieil sieur de la vigne
  • Hôtel, maison dite Écu de Bretagne (5 rue du Paty)
    Hôtel, maison dite Écu de Bretagne (5 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 5 rue du Paty - en ville
    Historique :
    ancienne et remonter au 13e ou au 14e siècle. En 1748, l'édifice appartient au maître Jean Goislard, sieur
    Description :
    plateau Saint-Jean situé à l'est. Il est composé de trois bâtiments disposés autour d'une cour arrière qui
    Auteur :
    [propriétaire] Goislard Jean
    Annexe :
    chemin neuf montant du bourg leconte a st jean d’un bout ladicte halle du bourg le conte et dautre bout a
    Texte libre :
    Saint-Jean à l’est. La rue des Marches, également située à l’est, prend place le long des pentes du plateau Saint-Jean. Elle borde le second niveau des bâtiments de l’édifice, situés en fond de cour. La rue Marches permet un accès direct mais non carrossable au château Saint-Jean situé sur le plateau. L’édifice sur une cave creusée dans la craie à silex du plateau Saint-Jean. Seuls les bâtiments situés au n°5 étudiée n’est autre que Jean Goislard, également sieur du Puy. Dès lors, si l’on retient la datation de la
    Illustration :
    Faces est et nord, vue des marches Saint-Jean (nord-est). IVR24_20162801327NUCA
  • Hôtel Le Sueur (3 rue des Poupardières)
    Hôtel Le Sueur (3 rue des Poupardières) Nogent-le-Rotrou - 3 rue des Poupardières - en ville
    Historique :
    l’édifice étudié. Ils appartiennent alors à Louise Le Sueur qui les tient de son père, Jean Le Sueur. Louise
    Référence documentaire :
    AD Eure-et-Loir. Série B : 2574. Procès entre Jean Lesueur, sieur de Vaupousteau, et Denis Hubert
    Description :
    L’édifice est implanté au sein d’un îlot situé au pied du château Saint-Jean et borde la rue des
    Auteur :
    [propriétaire] Le Sueur Jean
    Texte libre :
    l’emplacement de l’édifice étudié. Ils appartiennent à Louise Le Sueur qui les tient de son père Jean Le Sueur , Jean le Sueur, est connu pour sa charge de conseiller du Roi et d’élu du Perche, mais aussi pour avoir du château Saint-Jean, il est circonscrit par les rues du Paty, Bourg-le-Comte, Poupardières et du marches du Château Saint-Jean. Composition d’ensemble La parcelle qui accueille l’édifice occupe une
    Illustration :
    Aquarelle, face ouest, vue du sud-ouest, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot
  • Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin) Amboise - 29 allée du Pont Moulin - en ville
    Historique :
    champêtre. Il est traditionnellement admis qu'il fut reconstruit par Charles VIII pour le jardinier qu'il
    Annexe :
    gentilhomme, d'ailleurs assez commun en Touraine. Les agréments du site attirèrent les regards de Charles VIII planta l'oranger sur les bords de la Loire. À la mort de Charles VIII, le roi Louis XII, attiré vers Anne de Lascaris, fille de Jean-Antoine de Lascaris, comte de Tende, et veuve de Louis de Clermont de Mayeux, qui fut dominicain, confesseur d'Anne de Bretagne, de Charles VIII et de Louis XII, évêque . L'acquéreur était le cardinal Charles de Lorraine, fils de Claude, premier duc de Guise, et d'Antoinette de
  • Hôtel dit Méréglise, maison dite la Grande Maison (9, rue de Rhône)
    Hôtel dit Méréglise, maison dite la Grande Maison (9, rue de Rhône) Nogent-le-Rotrou - 9 rue de Rhône - en ville
    Référence documentaire :
    Monuments Nogentais / G. Massiot, vers 1950. Aquarelles. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Hôtel de Méréglise / Auteur inconnu. [s.d.]. Aquarelle. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Hôtel de Méréglise. 20e siècle. Impr. photoméc., carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent
    Description :
    L'hôtel est situé au pied du château Saint-Jean, à l'angle formé par la rue de Rhône et la rue du
    Illustration :
    Aquarelle, face nord, vue du nord, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou, fonds Aquarelle, faces est et sud, vue de l'est, date inconnue. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Carte postale, face est, vue de l'est, 20e siècle. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou
  • Hôtel (2 rue de la Concorde)
    Hôtel (2 rue de la Concorde) Amboise - 2 rue de la Concorde - en ville
    Historique :
    - et qui devint par la suite, avec la construction de la tour des Minimes ordonnée par Charles VIII, le
    Description :
    Charles Guinot semble récente, de sorte qu'à l'origine il ne devait pas y avoir d'ouverture du côté de la
    Illustration :
    Vue de la façade donnant sur le quai Charles Guinot de l'hôtel du 2 rue de la Concorde Vue de la façade donnant sur le quai Charles Guinot de l'hôtel du 2 rue de la Concorde
  • Hôtels d'Amboise et d'Epernon
    Hôtels d'Amboise et d'Epernon Blois - rive droite - 4 et 6 place du Château - en ville - Cadastre : 2011 DN 409, 413
    Historique :
    permettant de rendre à la prestigieuse façade Louis-XII un écrin et une échelle. Charles Dorian, chargé de
    Référence documentaire :
    Photog., n. et b. Par Lecomte, Charles (photographe). (Archives départementales de Loir-et-Cher Plan de reconstruction et d'aménagement, sur papier, détail, 1942. Par Nicod, Charles (architecte Dessin encre. Par Nicod, Charles (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois
    Illustration :
    Plan de Reconstruction et d'Aménagement de Blois de Charles Nicod, approuvé par arrêté 6-11-1942 Dossier administratif du projet de Charles Nicod, mars 1942, annexe 11.- Vue perspective du château
  • Hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi
    Hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi Blois - 9 rue Anne de Bretagne - en ville - Cadastre : 1810 A 999
    Historique :
    Charles VIII ; 1642 : reprise des façades et des distributions, transformation en auberge appelée nouvelle
    Référence documentaire :
    p. 444 BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois
  • Hôtel dit Logis des Pages (7 rue du Rocher des violettes)
    Hôtel dit Logis des Pages (7 rue du Rocher des violettes) Amboise - 7 rue du Rocher des violettes - en ville
    Historique :
    appellation viendrait de l'installation dans cette demeure des pages de Charles VIII (1483-1498), mais rien ne
  • Hôtel dit Maison du Chapitre, groupe scolaire dit institution Delfeuille, actuellement maison dite l'association des dames institutrices (2 rue Bourg-le-Comte)
    Hôtel dit Maison du Chapitre, groupe scolaire dit institution Delfeuille, actuellement maison dite l'association des dames institutrices (2 rue Bourg-le-Comte) Nogent-le-Rotrou - 2 rue Bourg-le-Comte - en ville
    Référence documentaire :
    Monuments Nogentais / G. Massiot, vers 1950. Aquarelles. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le
    Description :
    -Comte, l'un des axes majeurs de Nogent-le-Rotrou reliant le château Saint-Jean à l'abbaye Saint-Denis
    Texte libre :
    principaux de Nogent-le-Rotrou reliant le prieuré-doyenné de Saint-Denis au pied du château Saint-Jean. Le première à l’est offre une vue sur le château Saint-Jean tandis que la seconde à l’ouest offre une vue sur château Saint-Jean. Si l’on tient compte de la présence d’une cheminée datée entre la seconde moitié du
    Illustration :
    Dessin de la façade sud, vue du sud, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot Dessin des façades sud et est sur cour, vue du sud, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Aquarelle de la façade nord, vue du nord, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot
  • Hôtel, actuellement banque (29 rue Villette-Gâté)
    Hôtel, actuellement banque (29 rue Villette-Gâté) Nogent-le-Rotrou - 29 rue Villette-Gâté - en ville
    Référence documentaire :
    . Carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).
    Illustration :
    droite (Musée-Château Saint-Jean). IVR24_20162801696NUCA
  • Hôtel dit tour de Montgaudry ou maison de la Rose (détruit, 9-11 rue des Bouchers)
    Hôtel dit tour de Montgaudry ou maison de la Rose (détruit, 9-11 rue des Bouchers) Nogent-le-Rotrou - 9-11 rue des Bouchers - en ville - Cadastre : 1990 BM 47, 48, 102
    Historique :
    situé entre le 9 et le 11 rue des Bouchers, au pied du plateau Saint-Jean. Vestiges conservés Au vu des
    Référence documentaire :
    Pl XI. METAIS, Abbé Charles et DU GONDRE, Karl. Le vieux Nogent : premier album. Inconnu, 1903
  • Hôtel de Nambu
    Hôtel de Nambu Blois - 12 rue Porte Chartraine - en ville - Cadastre : 1980 DN 716
    Référence documentaire :
    , seigneur de Courtanzé à Messire Jean de Refuge, seigneur de Fossé, le 20 novembre 1629.
1 2 3 Suivant