Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi
    Hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi Blois - 9 rue Anne de Bretagne - en ville - Cadastre : 1810 A 999
    Historique :
     : construction d' un logis avec tourelle attribué à Michel Gaillard général des finances des rois Louis XI et
    Titre courant :
    Hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi
    Appellations :
    dit hôtel de Michel Gaillard ou du Gros Tournoi
  • Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin) Amboise - 29 allée du Pont Moulin - en ville
    Historique :
    château aurait été complété par celui de Château-Gaillard. Si la chronologie donnée par l'abbé Bosseboeuf est juste, Château-Gaillard, datant du règne de Louis XII (1498-1515) et commandité par René de Savoie
    Référence documentaire :
    Plan d'alignement 1888, avenue du Château-Gaillard. (Archives communales de la ville d'Amboise, O Le château Gaillard et l'Hôtel Joyeuse, XXe siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 22 Le château Gaillard, ancien potager royal, XXe siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire
    Description :
    . La recherche qui présida à l'élaboration de la façade de Château-Gaillard reste son ordonnance, sa
    Titre courant :
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Annexe :
    Hôtel dit Château-Gaillard à Amboise : texte de l'abbé Bosseboeuf Nous avons pris le parti de un milieu des plus pittoresques la très intéressante demeure de Château-Gaillard. Au Moyen Âge, il y terrasse et ses jardins qui se déroulent sur le bord de l'Amasse, Château-Gaillard forme une résidence sans sa chapelle, qui parfois a survécu à la ruine de l'habitation seigneuriale. Château-Gaillard de Rennes, et dont la mémoire est vénérée dans l'Armorique. Château-Gaillard allait changer de maître s'était déplacé et se reportait de plus en plus de Clos-Lucé, descendu dans l'ombre, sur Château-Gaillard Marie Stuart, de si douce mémoire, avait dit « adieu à la France », le cardinal vendit Château-Gaillard . Château-Gaillard fut possédé plus tard par la famille Rouer ; puis à la suite de la Révolution, par MM valeur des souvenirs historiques attachés à Château-Gaillard, et tient à coeur de lui conserver la
    Illustration :
    Plan d'alignement 1888, avenue du Château-Gaillard. (Archives Communales de la ville d'Amboise, O
  • Hôtel dit Mauduison, immeuble à logements (détruit, 83-85 rue Gouverneur)
    Hôtel dit Mauduison, immeuble à logements (détruit, 83-85 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 83 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BE 74, 143
    Historique :
    Louyse Aubin, veuve du noble François de Mauduison. Celle-ci est alors composée d’un « grand corps de champ de la Fuye, également en possession de la veuve Aubin. L’édifice est figuré sur le cadastre de jardins situés sur les pentes du plateau Saint-Jean. Le statut du mari de Louyse Aubin (noble, notaire et
    Annexe :
    louyse aubin veufve noble homme francoys de mauduyson assize en ladicte rue doree parroisse nostre dame
  • Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage)
    Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage) Amboise - rue du Sevrage - en ville
    Description :
    à celle de l'hôtel champêtre de Château-Gaillard ou du manoir du Clos-Lucé. On note en outre que les
  • Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse)
    Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse) Amboise - 6 rue Joyeuse - en ville
    Référence documentaire :
    Le château Gaillard et l'Hôtel Joyeuse, XXe siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 22
  • Hôtel d'Alluye
    Hôtel d'Alluye Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Texte libre :
    nouveau. Les écus à l'italienne, aux armes de Robertet ou mi-partie Robertet et Gaillard, les trophées qui plusieurs chapiteaux de marbre portent les armes de Florimond Robertet et de sa femme Michèle Gaillard
1