Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 46 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    Aujourd'hui, cet ancien hôtel particulier transformé en hôtellerie répond au nom de manoir Saint -Thomas. Il reprend en réalité la dénomination de l'ancien prieuré Saint-Thomas fondé au début du XIIe Saint-Thomas ». Au sein de cet ensemble, nous n'avons étudié que le corps de logis du début du XVIe gouttereau, a été construite une grande bâtisse à rive sur rue qui longe actuellement le mail Saint-Thomas.
    Précision dénomination :
    dit Manoir Saint-Thomas
    Description :
    choux rappelant celle de l'église Saint-Florentin, la surmonte. Toujours au rez-de-chaussée, au centre
    Localisation :
    Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Titre courant :
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Appellations :
    Saint-Thomas
    Annexe :
    Description de l'hôtel Saint-Thomas à Amboise dans les archives notariées Dans les différents actes maison située au Grand marché de cette ville, sur le prieuré Saint-Thomas, consistant en deux corps de
    Illustration :
    Vue générale de l'hôtel Saint-Thomas depuis le mail. IVR24_20083700547NUCA Vue générale de l'hôtel Saint-Thomas. IVR24_20073700748NUCA
  • Hôtel (placette Saint-Florentin)
    Hôtel (placette Saint-Florentin) Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    prolongement de la porte Saint-Simon. Cet hôtel en pierre de taille de tuffeau a perdu toute sa splendeur
    Description :
    au sud-est son pignon sur la rue Mably et au nord-est son mur gouttereau sur la placette Saint impossible qu'une lucarne ait existé. Le mur pignon à présent masqué par Saint-Florentin présente un quart
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Hôtel (placette Saint-Florentin)
    Illustration :
    Vue de la façade sur laquelle s'appuie l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grève
  • Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes)
    Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes) Nogent-le-Rotrou - 17 rue du Docteur Desplantes - en ville - Cadastre : 1990 BO 172
    Référence documentaire :
    L'Hôtel Saint-Pierre, planche IV. 19e siècle. Aquarelle et collage. (Musée-Château Saint-Jean
    Titre courant :
    Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes)
    Appellations :
    hôtel Saint-Pierre
    Illustration :
    Aquarelle et collage, face ouest (19e siècle, Musée-Château Saint-Jean). IVR24_20162801569NUCA
  • Hôtel de Turin (40-42 rue Saint-Laurent)
    Hôtel de Turin (40-42 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 40-42 rue Saint-Laurent - en ville
    Référence documentaire :
    288 - Nogent-le-Rotrou (E. et L.) Rue Saint-Laurent et carrefour de la rue du Général Huet. Début
    Description :
    Saint-Laurent et du Général Huet. Elles forment un rectangle de 33 m de large pour 85 m de long. L’aile , entraits et faux-entraits, contre-ventée avec sous-faitières et croix de Saint-André. Le volume central
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 40-42 rue Saint-Laurent - en ville
    Titre courant :
    Hôtel de Turin (40-42 rue Saint-Laurent)
  • Hôtel, actuellement magasin de commerce (108 rue Saint-Hilaire)
    Hôtel, actuellement magasin de commerce (108 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 108 rue Saint-Hilaire - en ville
    Historique :
    Saint-André n’exclut pas une datation antérieure (seconde moitié du 16e siècle). L’édifice est mentionné plusieurs corps de logis sur la rue Saint Hilaire dont un, qualifié de grand corps de logis, un portail, une
    Description :
    . Il prend place sur une large parcelle située en retrait de la rue Saint-Hilaire et donnant sur la rue -faitières et des croix de Saint-André.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 108 rue Saint-Hilaire - en ville
    Titre courant :
    Hôtel, actuellement magasin de commerce (108 rue Saint-Hilaire)
  • Hôtel de Goëthals, actuellement établissement conventuel de sœurs de la Sainte-Famille (41 rue Gouverneur)
    Hôtel de Goëthals, actuellement établissement conventuel de sœurs de la Sainte-Famille (41 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 41 rue Gouverneur - en ville
    Genre :
    de soeurs de la Sainte-Famille
    Historique :
    alors propriété de la famille de Souancé. L’édifice est possédé par la communauté de la Sainte-Famille du plateau Saint-Jean.
    Statut :
    propriété privée sœurs de la Sainte Famille
    Description :
    prend place au pied de la pente du plateau Saint-Jean, à l’angle formé par la rue Gouverneur et la
    Titre courant :
    Hôtel de Goëthals, actuellement établissement conventuel de sœurs de la Sainte-Famille (41 rue
  • Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent)
    Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 47 rue Saint-Laurent - en ville
    Historique :
    bailli de la seigneurie de Saint-Denis, écrivain et l'un des principaux rédacteurs des coutumes du Perche
    Référence documentaire :
    Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. Coustumes du Grand Perche, Ad caufidicos Perticeos 47 rue Saint-Laurent / A. J[ubault]. 1872. Lithographie. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Monuments Nogentais / G. Massiot, vers 1950. Aquarelles. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le pp. 2-14. CARRÉ, Gaël, PAYRAUD, Nicolas. L’abbaye de Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, Histoire et
    Description :
    La Maison du Bailli est située à l'alignement le long de la rue Saint-Laurent et au nord de l'emprise supposée de l'enclos de l'abbaye de Saint-Denis. Elle est composée d'un ensemble de neuf bâtiments
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 47 rue Saint-Laurent - en ville
    Titre courant :
    Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent)
    Annexe :
    Saint-Laurent dudit Nogent [...] Cest assavoir une maison composé de plusieurs chambres fournilz estables - Fol 1 verso jardin et appartenances situez audit Nogent en lacs paro[isse] de Saint-Laurent appellé le grand perrin et size en la paroisse de Saint-Laurent et tout de l'autre coste de ladite maison seigneurie de Saint-Denis dudict Nogent […] Fol 2 verso […] ceste vendition faicte po[ur] moyenant la somme assavoir, une maison manable sisze audit Nogent le Rotrou paroisse de Saint-Laurent sur la grande rue dudit Saint-Laurent, ce consistant dune chambre basse haute grenier dessus caves dessoubz, court, estables ] joignant le tout par le devant a la dite grande rue Saint-Laurent tendant du bourg le comte dudit Nogent au pont de bois, d'autre par le derriere à la ruelle des poupardières est au terre et jardin de Saint- Fol
    Texte libre :
    lecture. Pierre Durant est à la fois connu pour son titre de bailli de la seigneurie de Saint-Denis appartenances, jardin, fournil et estables". Il est situé dans la rue Saint-Laurent, son jardin est accolé à ceux de Saint-Denis. La "Grande Maison est de nouveau vendue en 1596 par la fille de la dame du Bellay jouxtant à la fois ceux de Saint-Denis, ainsi que la ruelle des Poupardières. En 1811, l’édifice est implanté entre la rue Saint-Laurent et un vaste jardin longeant l’enclos du prieuré de Saint-Denis jusqu’à les toits et les lucarnes bordant la rue Saint-Laurent. La maison du bailli accueille encore par la rue Saint-Laurent reliant le Bourg-le-Comte au Pont-de-bois traversant l'Huisne. Côté sud , l'abbatiale Saint-Denis est implantée à une cinquantaine de mètres. Une seconde grande parcelle sépare U accolés implantés entre la rue Saint-Laurent et la cour du collège. Un passage carrossable permet d’accéder depuis la rue Saint-Laurent à la cour n°1. Celle-ci dessert le rez-de-chaussée des bâtiments 1, 2
    Illustration :
    Lithographie, face nord (bâtiment 1, 3 et 6), vue du nord-est, 1873 (Musée-Château Saint-Jean Aquarelle, faces sud et est (cour n°1), vue du sud vers 1950 (Musée-Château Saint-Jean, fonds Aquarelle, face nord, détail de la porte (bâtiment 3) vers 1950 (Musée-Château Saint-Jean, fonds
  • Hôtel, maison dite Écu de Bretagne (5 rue du Paty)
    Hôtel, maison dite Écu de Bretagne (5 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 5 rue du Paty - en ville
    Description :
    plateau Saint-Jean situé à l'est. Il est composé de trois bâtiments disposés autour d'une cour arrière qui
    Texte libre :
    Saint-Jean à l’est. La rue des Marches, également située à l’est, prend place le long des pentes du plateau Saint-Jean. Elle borde le second niveau des bâtiments de l’édifice, situés en fond de cour. La rue Marches permet un accès direct mais non carrossable au château Saint-Jean situé sur le plateau. L’édifice sur une cave creusée dans la craie à silex du plateau Saint-Jean. Seuls les bâtiments situés au n°5
    Illustration :
    Faces est et nord, vue des marches Saint-Jean (nord-est). IVR24_20162801327NUCA
  • L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle)
    L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle) Nogent-le-Rotrou
    Référence documentaire :
    DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris : Imprimerie de municipal du château Saint-Jean], 2004.
    Texte libre :
    Un habitat civil urbain est attesté dès le 12e siècle dans la rue Saint-Laurent, dès le 13e siècle dans la rue Villette-Gâté et sur la place Saint-Pol, et dès la seconde moitié du 13e siècle ou la Saint-Jean, ce qui atteste l’attractivité du pôle seigneurial sur les maisons dites patriciennes qui Saint-Jean et à proximité de l’église Notre-Dame (détruite), le long des rues Bourg-le-Comte, des château Saint-Jean, le 62 rue Paul Deschanel est le seul exemple situé à distance du château ; leurs Saint-Jean, ainsi que leur emprise sur rue, supérieure à 8 mètres, permettent de les ranger dans la composent la cour des seigneurs de Nogent, au pied du château Saint-Jean, notamment pour ceux situés dans retombants sur des culots sculptés, tandis qu’aux 4 rue Bourg- le-Comte et 3 rue Saint-Hilaire leurs linteaux l’axe formé par les rues Bourg-le-Comte et Saint-Laurent, et autour de la place Saint-Pol. Leurs d’escalier conservé est situé au 104 rue Saint-Hilaire (ci-contre), il s’agit d’un escalier en vis prenant
    Illustration :
    L’hôtel à passage cocher (type 1 b), échauguette, Hôtel du Bailli, 47 rue Saint-Laurent Maison à accès central (type 2a), pignon à rampants et crossettes sculptées, 2 rue Saint-Laurent Maison (type 2b), hôtel particulier, 47 rue Saint-Laurent. IVR24_20162801403NUCA Maison Saint-Etienne en pan de bois, détruite. IVR24_20172800715NUCA Maison, 104 rue Saint-Hilaire, faces nord et ouest. IVR24_20162801612NUCA
  • L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    Annexe :
    Saint-Denis, de l'ancien grand marché, des marais asséchés vers 1489-1490 et de l'île. Le cadre temporel les sablières, le pan de bois à grille, le pan-de-bois à croix de Saint-André, la charpente à fermes
    Texte libre :
    croix de Saint-André, assemblages à tenons et mortaises, couverture de tuiles plates, hourdis constitué Concorde). Quand elles n'ont pas disparu (placette Saint-Florentin), des croisées à meneaux et traverses Saint-Thomas, 1 mail Saint-Thomas) adopte le type à chevrons-formant-fermes. Les combles sont de fait
  • Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse)
    Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse) Amboise - 6 rue Joyeuse - en ville
    Représentations :
    coquille Saint-Jacques
    Description :
    polychrome savamment dosé. Comme pour l'hôtel Saint-Thomas, les façades côté jardin sont bâties en moellon Morin par exemple. Elle disposait d'un faîtage et d'un sous-faîtage que croix de Saint-André et poinçons
  • Hôtel Le Sueur (3 rue des Poupardières)
    Hôtel Le Sueur (3 rue des Poupardières) Nogent-le-Rotrou - 3 rue des Poupardières - en ville
    Description :
    L’édifice est implanté au sein d’un îlot situé au pied du château Saint-Jean et borde la rue des
    Texte libre :
    du château Saint-Jean, il est circonscrit par les rues du Paty, Bourg-le-Comte, Poupardières et du par les rues Saint-Laurent et Bourg-le-Comte reliant l’ancien prieuré-doyenné de Saint-Denis aux marches du Château Saint-Jean. Composition d’ensemble La parcelle qui accueille l’édifice occupe une . Elles sont contreventées par une sous-faitière et des croix de Saint-André. La charpente est assemblée
    Illustration :
    Aquarelle, face ouest, vue du sud-ouest, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot
  • Hôtel Salviati
    Hôtel Salviati Blois - 18 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 995
    Historique :
    Sainte-Avoye dépendante de l' église des Jacobins (il subsistait encore en 1940 des encadrements de
    Localisation :
    Blois - 18 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 995
    Illustration :
    Fragments du portail conservés au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, n° 191. IVR24_19874100166X Cul-de-lampe d'une fenêtre sur cour conservé au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, sans n Cul-de-lampe d'une fenêtre sur cour conservé au dépôt lapidaire Saint-Saturnin, Blois, n° a.d.b.8
  • Hôtel Hurault de Cheverny
    Hôtel Hurault de Cheverny Blois - 18 rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1282
    Historique :
    ' église Saint-Martin ; 2e moitié du 17e siècle : propriété de la famille Hurault de Cheverny, en 1749
    Référence documentaire :
    Archives privées. Procès et contestation lors de la démolition de l'église Saint-Martin, 14 avril gouttières sur le mur de l'hôtel, joignant l'église Saint-Martin, 13 février 1573 et 4 août 1582. Archives privées. Vente d'un terrain dépendant de l'hôtel aux mareillers de l'église Saint-Martin Archives privées. Procès entre Richard Fourniquet et les marguilliers de l'église Saint-Martin, 10
    Localisation :
    Blois - 18 rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1282
  • Hôtel d'Alluye
    Hôtel d'Alluye Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Localisation :
    Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Texte libre :
    et ses bâtiments détruits peuvent être restitués. Situé rue Saint-Honoré, à proximité de la Grande possédait à l'angle de la rue Saint-Honoré et de la Grande Rue un petit terrain, véritable enclave dans la formé par les rues Porte-Chartraine, Saint-Honoré et Beauvoir grâce à plusieurs actes de vente, passés long de la rue Saint-Honoré, différents actes, plus récents, révèlent que le terrain s'étendait sur les les nos 4 et 6 de la rue Saint-Honoré en faisaient à l'origine partie. L'hôtel, dans son état actuel dénivellation importante qui existe entre la cour, la rue Saint-Honoré et la Grande Rue (le bâtiment ouest rampe cavalière depuis la rue Saint-Honoré jusqu'à la cour. Un accès secondaire avait été ménagé à , dont le portail monumental, ouvert sur la rue Saint-Honoré, marquait l'entrée. La totalité de l'étage de soubassement à gauche du portail, accessible depuis la partie basse de la rue Saint-Honoré de la rue Saint-Honoré sur un seul niveau et un comble ; il comprenait une grande cave et plusieurs
    Illustration :
    Moulage d'un fragment lapidaire non localisé (pinacle de lucarne ?) déposé au cimetière Saint Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100159X Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100163X Bâtiment sud, grande salle du rez-de-chaussée. Cheminée : écu couronné entouré du cordon de saint
  • Hôtel Denis Dupont
    Hôtel Denis Dupont Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
    Historique :
    , transformée en cour, dénaturation de la façade sur la rue Saint-Honoré.
    Localisation :
    Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
  • Hôtel de Saumery
    Hôtel de Saumery Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
    Localisation :
    Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
  • Hôtel dit Méréglise, maison dite la Grande Maison (9, rue de Rhône)
    Hôtel dit Méréglise, maison dite la Grande Maison (9, rue de Rhône) Nogent-le-Rotrou - 9 rue de Rhône - en ville
    Référence documentaire :
    Monuments Nogentais / G. Massiot, vers 1950. Aquarelles. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Hôtel de Méréglise / Auteur inconnu. [s.d.]. Aquarelle. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Hôtel de Méréglise. 20e siècle. Impr. photoméc., carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent
    Description :
    L'hôtel est situé au pied du château Saint-Jean, à l'angle formé par la rue de Rhône et la rue du
    Illustration :
    Aquarelle, face nord, vue du nord, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou, fonds Aquarelle, faces est et sud, vue de l'est, date inconnue. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Carte postale, face est, vue de l'est, 20e siècle. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou
  • Hôtel Sardini
    Hôtel Sardini Blois - 7 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 576
    Représentations :
    saint
    Illustration :
    Bâtiment ouest, oratoire : saint Roch IVR24_19834100119XB Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur nord. Saint Roch (état avant restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur sud. Sainte Catherine (état avant restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur est. Saint Michel, détail de la partie gauche Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert, vue d'ensemble Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert, détail de la Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur nord. Saint Roch (état après restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur est. Saint Michel, détail de la partie gauche Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur sud. Sainte Catherine (état après restauration Bâtiment ouest, oratoire. Peinture murale du mur ouest. Saint Jérôme dans le désert (état après
  • Hôtel, actuellement évêché
    Hôtel, actuellement évêché Blois - 2 rue Porte Clos Haut - en ville - Cadastre : 1980 DO 520
    Référence documentaire :
    chapitre de la cathédrale Saint-Louis à M. de Saint-Martin. 26 mai 1652.
1 2 3 Suivant