Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol)
    Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol) Nogent-le-Rotrou - 2 place Général Saint-Pol - en ville - Cadastre : 1990 CE 61
    Historique :
    La mairie de Nogent-le-Rotrou est installée dans une maison située sur la place Saint-Paul,entre la voûtée du 14e siècle. La tenue du Saint-Esprit est attestée dès 1648, le statut de son propriétaire habitants de Nogent-le-Rotrou achète une maison appelée la tenue du Saint-Esprit pour l’établissement la destruction de la maison et tenue du Saint-Esprit en 1862. Il n’a pas été possible de dater
    Description :
    La tenue du Saint-Esprit est attestée dès 1648, le statut de son propriétaire, prévôt du Perche implantée selon un plan en L entre une cour sur la place du marché et un jardin sur la place Saint-Hilaire conservés : L’ancien emplacement de la mairie est à cheval entre un bâtiment situé au 2 rue Général Saint l’ancienne mairie. Son unique vaisseau est tronqué en direction de la place Saint-Pol.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 2 place Général Saint-Pol - en ville - Cadastre : 1990 CE 61
    Titre courant :
    Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol)
    Appellations :
    Enseigne de Saint-Esprit
    Annexe :
    commodités ; la dite maison appelée la tenue du Saint-Esprit située sur la rue et paroisse de Saint-Hilaire François MAUTÉ et à celle commune entre messieurs de Saint-Gatien de Tours et nous Daupeley notaire Tabourier, dans la dite rue Saint-Hilaire. Plus un jardin appelé la Bourbonnerie ainsi qu’il étoit cloce incendies, les latrines ont été établies à l'extrémité […] Dans [la cour sur la] rue Saint-Hilaire se trouve
    Illustration :
    Caves, plan schématique et photographies du n°2 place Saint-Pol et de la ue Massiot
  • Mairie et musée des Beaux-Arts
    Mairie et musée des Beaux-Arts Orléans - rue Paul Belmondo place de l'Étape - en ville - Cadastre : 2018 BP 138
    Historique :
    nouveaux bâtiments) et aux abords immédiats de la cathédrale Sainte-Croix. Les frères Arsène-Henry Région Centre-Val de Loire) au sud de la place Sainte-Croix. Ces opérations s'accompagnent d'un les vestiges de l'église Saint-Michel (partiellement visibles) dans les sous-sols du centre municipal
    Description :
    L’ensemble architectural construit en pendant de l’hôtel de région, au nord de la place Sainte immédiats de la place Sainte-Croix, l'ensemble adopte un plan complexe incluant des décrochements. Au rez-de toiture métallique pour le musée. Les façades de l'ensemble architectural sur la place Sainte-Croix de la mairie, les vestiges de l'église Saint-Michel sont partiellement visibles. La salle des pas
    Texte libre :
    d'espaces intérieurs plus importants. Ils participent à l'aménagement de la place Sainte-Croix, en pendant nord de la cathédrale Le musée et la mairie sont édifiés entre la place Sainte-Croix et la place de effet, un nouveau théâtre, dit "Carré Saint-Vincent" est construit en 1975 avenue Jean Zay (au nord-est sur la place Sainte-Croix, est composée d'une entité autonome qui sera occupée par des services qu'apporte l'emplacement de la place Sainte-Croix et la commodité de la proximité avec le précédent hôtel de volonté de requalifier des abords de la place Sainte-Croix, dégradés par des stationnements à ciel ouvert du Campo Santo, à l'est de l'ensemble administratif et celui de Saint-Pierre-Lentin (entre la les projets aux abords immédiats de la cathédrale Sainte-Croix. L'aménagement des abords de cathédrale l'intérieur de la mairie (et l'hôtel de région au sud de la place Sainte-Croix) et Pierre Sonrel et J l'ordonnancement des façades. Il est garant de l'harmonisation entre la nouvelle place Sainte-Croix et la partie
    Illustration :
    Les abords de la cathédrale Sainte-Croix en 1975. IVR24_20154500211NUDA Détail d'un plan de la place Sainte-Croix en 1975. En rouge, l'emprise des projets de mairie et Les projets d’aménagement des abords de la place Sainte-Croix d’Orléans (1976-1984 La place Sainte-Croix d’Orléans en 2017, un pôle administratif et culturel renforcé Projet Langlois pour l'aménagement de la place Sainte-Croix d’Orléans, 1976. (Archives municipales Projet Langlois pour l'aménagement de la place Sainte-Croix d’Orléans, 1976. A droite, projet de Projet J.-P. Buffi, pour l’aménagement de la place Sainte-Croix d’Orléans en 1976. Non réalisé Projet Portzamparc-Benamo, pour l’aménagement de la place Sainte-Croix d’Orléans 1976. Non réalisé Projet Chemetov pour l’aménagement de la place Sainte-Croix d’Orléans : le bâtiment du musée. Non Vue aérienne du flanc nord de la cathédrale Sainte-Croix en 1969. IVR24_19994500314NA
  • Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot) Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    hors les murs, à côté de la porte Saint-Simon qui se trouvait alors contre l'église neuve, future Notre -Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves, il est mentionné dans les archives communales en novembre 1506
    Référence documentaire :
    tour de l'Horloge (1956) ; rapport sur la remise en état de la chapelle Saint-Jean, 1963 ; rapport sur restaurations de l'église Saint-Florentin : le fenestrage (1951), la charpente, la sculpture et la maçonnerie (1963) ; rapport sur la remise en état du bas-côté Nord de l'église Saint-Denis-Hors-Les-Murs (1970
    Description :
    de la mitoyenneté de la porte Saint-Simon contre laquelle la construction s'appuyait. Au premier porte Saint-Simon. Enfin, au bout de la façade prend place une tourelle d'escalier pseudo-octogonale de
    Annexe :
    -faîtière reliées entre elles par des croix de Saint-André. Les fermes secondaires diffèrent des fermes darriere et au long de l'église Saint-Simon » (Archives communales d'Amboise, CC 121, f°40r°). Une autre seant outre les murailles de la ville d'Amboise, estant depuis la poterne Saint-Simon sur la grève et
    Illustration :
    -Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves à droite. IVR24_20073700792NUCA
  • Hôtel de ville (détruit, quai Maréchal de Lattre de Tassigny)
    Hôtel de ville (détruit, quai Maréchal de Lattre de Tassigny) Blois - ancienne rue Foulerie quai Maréchal de Lattre de Tassigny - en ville - Cadastre : 1810 A 1438, 1422
    Illustration :
    déposé au cimetière Saint Saturnin de Blois-Vienne, n° 102. IVR24_19874100177X l'image Notre-Dame). Fragment lapidaire déposé au cimetière Saint Saturnin de Blois-Vienne, n° 166 déposé au cimetière Saint Saturnin de Blois-Vienne, n° 102. IVR24_19874100178X déposé au cimetière Saint Saturnin de Blois-Vienne, n° 102. IVR24_19874100179X déposé au cimetière Saint Saturnin de BloisVienne, n° 102. IVR24_19874100176X
  • Ville :  ancien hôtel de ville, halle et justice de paix (édifice détruit, place Jean-Jaurès)
    Ville : ancien hôtel de ville, halle et justice de paix (édifice détruit, place Jean-Jaurès) Château-Renault - place Jean-Jaurès
    Historique :
    et que cette salle porte le nom de salle Sainte Antonia, en mémoire de son épouse décédée. La
    Description :
    était occupée par la salle des pas perdus dite salle Sainte Antonia ; la partie latérale gauche par la
    Illustration :
    Carte postale, début du 20e siècle. Vue intérieure de la salle des pas perdus dite Sainte Antonia
  • Hôtel de ville (détruit)
    Hôtel de ville (détruit) Blois - rive droite - rue Foulerie quai Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 1810 A 1422, 1438
    Historique :
    furent ensuite entreposés au cloître Saint-Saturnin. Au lendemain des bombardements, des bureaux
    Référence documentaire :
    p. 30-34. BELLENGER, S. (dir.), GUIGNARD, B., DUSSEAUX, S. Cimetière Saint-Saturnin. Catalogue des
  • Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville
    Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville La Riche - Place du Maréchal Leclerc
    Historique :
    la "ville-centre", Tours. Située entre la fourche composée par le chemin de Tours à Saint-Genough
1