Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel dit Hôtel Carpentin, actuellement immeuble (6 rue du Paty)
    Hôtel dit Hôtel Carpentin, actuellement immeuble (6 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 6 rue du Paty - en ville - Cadastre : 1990 BO 56
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    de Lespinay et Louyse Le Sieur, son épouse. La demeure est dotée d’une avant-cour, d’un jardin le toit à crossettes en pierres de taille témoignent d’une origine ancienne, on peut attribuer au 17e propriété est acquise des mains de M. Denis Michel par le département d’Eure-et-Loir afin d’y installer la
    Référence documentaire :
    Hôtel Carpentin. 1902-1906. Dessins. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, localisation 4 - Nogent-le-Rotrou - carrefour du Paty / A. Lacquey, début 20e siècle. Impr. photoméc. (carte Fol n°29. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Statut :
    propriété d'un établissement public office HLM de Nogent-le-Rotrou.
    Description :
    . Le premier ensemble est composé de trois ailes. L’aile parallèle à la rue se compose de deux niveaux
    Auteur :
    [propriétaire] Le Sueur Louise [propriétaire] Office HLM de Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 6 rue du Paty - en ville - Cadastre : 1990 BO 56
    Annexe :
    municipales de Nogent-le-Rotrou. Hôtel Carpentin. Acte de Vente. Du marquis de Turin au préfet Tochon de Nogent le Rotrou, tenant d'un côté la rue Bourg le Comte, l'autre coté une cour faisant partie de la gendarmerie a Cheval de Nogent le Rotrou" Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°29. AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). fol n°29. Item deux deniers de cens au jour sainct remy sur une maison & damoyselle louyse le sueur son espouze assize en ladicte parroisse nostredame sur la rue doree par ledevant et sur la rue des poupardieres par le derriere ce concistant en un corps de logis ayant une court devant sur ladicte rue doree tendant du bourg le conte a la grande fontaine ayant sur icelle trente six sur la rue des poupardieres ayant sur icelle quarante deux pied de longueur le tout en un tenant et tenue et aux prinses et tenues du coste de ladicte rue du bourg le conte et d’autre coste a la tenue cy
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Dessin : face sud-est, vue du sud (AM Nogent-le-Rotrou). IVR24_20162801366NUCA Dessin : face nord-ouest, vue du nord-ouest (1902, AM Nogent-le-Rotrou). IVR24_20162801367NUCA
  • Maison, actuellement immeuble (88 rue Gouverneur)
    Maison, actuellement immeuble (88 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 88 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 274
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Référence documentaire :
    Fol. 26. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Statut :
    propriété d'un établissement public Office Hlm de Nogent-le-Rotrou
    Description :
    L'édifice est composé de deux bâtiments disposés selon un plan en L. Le premier est directement cour sur laquelle le bâtiment est construit. L'édifice compte deux niveaux d’élévation. La distribution verticale est assurée par un escalier en vis dans-œuvre à base octogonale. Il est accessible depuis le cour postérieure. Celle-ci possède une porte bouchée en direction de l’escalier en vis. Le rez-de crossettes sont visibles sur le pignon sud.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 88 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 274
    Annexe :
    Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 26. AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 26. [...] Item six deniers de cens au jour sainct remy sur la et hautes greniers cave estables au derriere court et un jardin contenant le tout dix perches et demye de terre ou environ joignant le tout d’une part a ladicte rue doree ayant sur icelle trente un piedz de longueur d’autre par derriere a la rue tendant de leglise nostre dame au grand pre le conte
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • Maison, actuellement immeuble (94 rue Gouverneur)
    Maison, actuellement immeuble (94 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 94 rue Gouverneur - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    , utilisation du bossage et arcs surbaissés) entre le 17e et le 18e siècle.
    Référence documentaire :
    DPLG). 1990. Plan. (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou). Fol 26 v° Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 94 rue Gouverneur - en ville
    Annexe :
    Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). AN, série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 26 v° [...] Item dix deniers de cens par deux partyes au jour sainct troys petitz jardins derriere contenant chacun d’iceux jardins environ une perche le tout en un tenant joignant par le devant a ladicte rue doree ayant sur icelle soixante huict piedz et demy de longueur susdicte tenue et d’autre part a la tenue cy apres declaree a laquelle et a la tenue cy dessus joint le
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    Gouverneur à une cinquantaine de mètres du carrefour entre la rue susnommée, la rue Bourg-le-Comte et la rue . Le premier, de plan rectangulaire et accessible depuis la rue, a son grand côté parallèle à cette plein-cintre. L’étage est composé d’un volume unique. Le second, en arrière du premier, est doté d’un escalier en vis distribuant l’édifice de cave (bâtiment 1 et 2) en comble (bâtiment 1). Le troisième est rectangulaire partagé par des cloisons et de deux niveaux d’élévation sous comble. Distribution Le bâtiment 1 est accessible depuis la rue, par une porte suivie d’un couloir. Celui-ci dessert le volume central du bâtiment 1 ainsi que le bâtiment 2 et la cour arrière. L’escalier en vis situé dans le bâtiment 2 est dans -œuvre, il s’ouvre à chaque niveau, par une porte sur le bâtiment 1, et par un escalier droit sur le une ouverture située sous l’escalier en vis. Celle-ci donne sur l’escalier précédemment mentionné. Le bâtiment 3 communique avec la cour, avec le bâtiment 1 au rez-de-chaussée et avec les bâtiments 1 et 2 au
    Illustration :
    Plans du sous-sol (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801512NUCA Plans du rez-de-chaussée (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990 Plan du premier étage (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801514NUCA Plan du comble (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801515NUCA Coupe transversale (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801516NUCA Elévation, face sud (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801518NUCA Elévation, face nord (Archives de l'office HLM de Nogent-le-Rotrou, 1990). IVR24_20162801517NUCA
  • Hôtel dit des Trois Maillets, actuellement immeuble (20 rue Sully)
    Hôtel dit des Trois Maillets, actuellement immeuble (20 rue Sully) Nogent-le-Rotrou - 20 rue Sully - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    remonter à la deuxième moitié du 16e siècle (tour carrée, ouvertures en plein-cintre). Il apparaît sur le
    Référence documentaire :
    Fol 10 r° Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le Feuille A1 Cadastre ancien. 1811. Plan cadastral. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    L'Hôtel des Trois Maillets est implanté en face de l'hôtel-Dieu, le long de la rue Sully, seule voie carrossable donnant accès au château Saint-Jean depuis le centre-ville. Adoptant un plan en L, il niveaux de cave en sous-sol et un étage carré disposé sous un étage de comble. Le premier niveau de cave taille pour les chaînes d'angle et l'encadrement des ouvertures. Le toit à longs pans du bâtiment sur rue
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 20 rue Sully - en ville
    Annexe :
    Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). AN, série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 10 r°. [...] Item deux deniers de cens et cinq sols de rente au jour pasquiere herin veufve andre collas et ses enfans et florent buguet le vivier et marguerite fareau sa femme a cause d’elle, le tout joignant pardevant a ladicte rue gloriette ayant sur icelle soixante huict piedz de longueur, dautre par le derriere le jeu de paulme de la tenue de limage sainct jacques cy sur le tout, un peu à côté duquel il y a une porte à boucher, une grande cour à la suite dans laquelle il y a quatre petits bâtiment greniers dessus il y a deux portes de communication avec le grand
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    occupées par Pasquiere Herin, veuve d’André Collas et ses enfants, ainsi que par Florent Buguet Le Vivier Trois Maillets. La maison apparaît dans une quittance (1678-1704) relative à son acquisition par le écuries, de latrines, avec un grenier sur le tout. Enfin, une troisième cour, plus grande, est bordée de figure sur le cadastre de 1811, ses bâtiments sont articulés selon un plan en U autour d’une cour à l’est. Le cadastre actuel (1990) atteste de la destruction de l’ensemble des bâtiments situés au pour 45 m de long, située au n°20 de la rue de Sully. Celle-ci prend place le long de la pente du plateau Saint-Jean, c’est la seule voie carrossable qui permet de relier directement le château Saint-Jean l’entrée de l’ancien emplacement du prieuré de Nazareth. Structure Le bâtiment 1 est composé d’un plan ce dernier sont chauffées par des cheminées et éclairées depuis la rue. Le second bâtiment est disposé à la suite du premier, une partie de son rez-de-chaussée est occupée par le couloir central, il
  • Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté)
    Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté) Nogent-le-Rotrou - 39 rue Villette-Gâté - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    irrégularités de plan et le redoublement du mur pignon du bâtiment 1 posent néanmoins la question d’une origine plus ancienne. Le bâtiment était antérieurement composé d'un étage en moins sur la rue Villette Gâté forme et le nom qu’on lui connaît aujourd’hui. Durant le 20e siècle, il accueille un hôtel de voyageurs
    Référence documentaire :
    Fol 7. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le 10 - Nogent-le-Rotrou. Hôtel du Dauphin et rue Charronnerie. Début 20e siècle. Impr. photoméc . Carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    -Gâté. Le même passage donne accès à une tour d’escalier dans-œuvre desservant les étages. Le bâtiment 1 comporte trois niveaux sur rue contre deux niveaux sur cour. Le pignon nord comporte encore un rampant en ). Le fronton est sculpté d’un monstre marin (dauphin) et de deux navires sur fond de mer démontée. Les (parfois délardées) dont le chambranle forme un bandeau. La séparation entre les deux cours est marquée par , portant sur des pilastres et un entablement. Le bâtiment 6 est quant à lui éclairé par des ouvertures à plates-bandes et en plein-cintre dont le chambranle forme un bandeau. Des abreuvoirs en pierre sont
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 39 rue Villette-Gâté - en ville
    Annexe :
    Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). fol. 7. [...] Item dix huict deniers de cens audict jour sainct remy pour hautes au derriere cave greniers court et escuryes le tout joignant par le devant a ladicte rue de la rue suyvye de plusieurs bastiments le long de la dicte allee escuryes au bout chambres basses et hautes cave greniers court et jardin auquel y a un jeu de boulle couvert le tout en un tenant contenant concistant en un corps de logis et allee sur rue suyvye de plusieurs bastiments le long de la dicte allee couvert le tout en un tenant contenant dix neuf perches un quard joignant par devant a ladicte rue de la
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel)
    Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel) Nogent-le-Rotrou - 70 rue Paul Deschanel - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    , toit en pavillon, à deux versants et croupes) permettent de dater l’édifice du 17e siècle. Le nombre de ainsi être le résultat de la réunion de plusieurs bâtiments. En 1714, l’édifice est possédé par Pierre Chartres. Les bâtiments en bordure de l’Huisne ne figurent pas sur le cadastre de 1811, ils lui sont donc
    Référence documentaire :
    210 - Nogent-le-Rotrou (E. et L.) Rue Paul Deschanel, Orphelinat. Début 20e siècle. Impr. photoméc . (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). p 161-186. PROUST, Stanislas. Inventaire sommaire des Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou depuis leur fondation jusqu'à 1790. Nogent-le-Rotrou : Impr. A. Gouverneur, 1869.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    carrossable menant à la fois au jardin et à un second escalier intérieur. Le couloir s’appuie sur un mur de refend percé d’une cheminée. Côté rue, le bâtiment est composé de deux niveaux pour huit travées découvert doté de rampants et de crossettes en pierre de taille au sud. Le comble est percé de cinq lucarnes
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 70 rue Paul Deschanel - en ville
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes)
    Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes) Nogent-le-Rotrou - 17 rue du Docteur Desplantes - en ville - Cadastre : 1990 BO 172
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    du 16e siècle. Sur le cadastre ancien (1811) il apparaît doté d’une vaste cour arrière séparée de la
    Référence documentaire :
    , Nogent-le-Rotrou). Département d'Eure-et-Loir, Nogent-le-Rotrou et ses environs / Goubert (architecte). 1906. Relevés
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le bâtiment est implanté à l’angle des rues de Rhône et du Docteur Desplantes. Il est composé d’un prenant place sur une cour arrière. Le rez-de-chaussée est accessible par deux portes depuis la rue , l’étage et le comble sont distribués via la tour d’escalier par une porte également située sur rue. La . Celle-ci conserve au premier étage une demi-croisée chanfreinée dont le linteau est sculpté d’une accolade portant un blason. Chaque étage possède deux portes (linteau droit et chanfrein) ouvertes sur le volume central. Le premier étage est chauffé par une cheminée à hotte droite et manteau à arc surbaissé
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 17 rue du Docteur Desplantes - en ville - Cadastre : 1990 BO 172
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • Maison, actuellement immeuble (12 rue Saint-Laurent)
    Maison, actuellement immeuble (12 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 12 rue Saint-Laurent - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    retour sur cour (bâtiment 2), dotés de leur propre toiture. La distribution était assurée (comme c’est le cas aujourd’hui) par un couloir latéral. Les linteaux surbaissés du bâtiment 3 invitent à le dater du
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    . La façade est couronnée par une corniche moulurée en quart-de-rond, réglet et doucine. Le toit à deux pans est couvert de tuiles mécaniques. Celui-ci se prolonge sur cour afin de couvrir le bâtiment 2. La ainsi que d’une fenêtre plus petite, ménagée sous un linteau surbaissé. Le bâtiment 3 ne comporte qu’un
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 12 rue Saint-Laurent - en ville
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    Annexe :
    . La méthodologie Le cadre géographique de l'étude se circonscrit aux frontières de la commune, avec Saint-Denis, de l'ancien grand marché, des marais asséchés vers 1489-1490 et de l'île. Le cadre temporel correspondant à des faits historiques, mais la genèse architecturale ne fut pas aussi rigide. Tout le problème est donc d'identifier les édifices construits au cours de cette période. Le recours à l'analyse l'architecture urbaine à pan-de-bois. Pour le château, le passage du style gothique au style renaissant eut lieu autour de 1500, en témoigne le décor sommital de la tour Heurtault pour laquelle est conservée une rencontrée du XVe au XVIIIe siècle. Le décor y est simplifié, voire inexistant, et la fourchette de datation plus modestes ou les plus dénaturées, le décor est inexistant. La définition typo-stylistique de sur le terrain et nous avons fait le choix de clore cette tâche à partir du jour où les données se de leur façade au XIXe siècle ? Dans le souci de retrouver le visage médiéval d'Amboise, nous avons
    Texte libre :
    commanditaire et parfois leur époque de construction. Le patrimoine architectural d'Amboise étant en partie amputé comme le prouve des cartes postales et dessins anciens, il ne demeure souvent que des fragments deux sablières superposées, avec ou sans entretoise intercalée, qui forment le léger surplomb, reposent solives disposées parallèlement à la rue. La raison qui dicta le choix de l'une ou de l'autre des méthodes est économique. Le bois disponible en abondance et à moindre coût était donc issu d'arbres dont on sur rue, c'est une petite baie qui est source de lumière, le poinçon de la ferme du pignon servant de lucarne perce le toit. La façade du 54 place Michel Debré porte des pinacles au niveau de son comble à exemple que si le confort était privilégié par le choix de faire construire une large façade, qui de fait devait être rive sur rue, le prestige d'avoir pignon sur rue était encore fort présent dans les structure en pan-de-bois. Le type de charpente adopté est homogène : combles à surcroît pouvant servir
    Illustration :
    galerie : Le logis en fond de cour et la galerie présentent des caractéristiques constructives et
  • Immeuble
    Immeuble Blois - 65 rue Denis Papin - en ville - Cadastre : 1980 DN 142
    Illustration :
    Pan coupé de la façade sur rue. Détail des consoles soutenant le balcon du 1er étage
  • Immeuble
    Immeuble Blois - 1 rue Porte Côté - en ville - Cadastre : 1980 DN 845
    Illustration :
    Pan coupé de la façade sur rue. Détails : consoles soutenant le balcon du 1er étage et médaillon
  • Bourg : maison (113 rue de la République)
    Bourg : maison (113 rue de la République) Château-Renault - 113 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 709 2015 AO 246
    Historique :
    La maison présente sur le plan cadastral napoléonien est détruite en 1887. L'édifice actuel est
1