Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • La Châtre : monument à Henri de Latouche
    La Châtre : monument à Henri de Latouche La Châtre - avenue George-Sand - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Référence documentaire :
    CASO, Jacques de. David d’Angers : l’avenir de la mémoire. Paris : Flammarion, 1988.
    Canton :
    La Châtre
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Châtre - avenue George-Sand - en ville
    Titre courant :
    La Châtre : monument à Henri de Latouche
    Dimension :
    la 76.0 centimètre stèle
  • Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit)
    Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit) Tours - place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    En 1886, l'Association des médecins d'Indre-et-Loire demande à la ville de Tours d'ériger un monument à la gloire des médecins Bretonneau, Velpeau et Trousseau. Le monument, élevé par souscription Laloux en est l'architecte, François Sicard, le sculpteur de la statue allégorique de La Touraine et des médaillons, H. Fusil l'exécutant du piédestal. Le monument est démantelé pendant l'Occupation et la statue de La Touraine fondue. Les trois médaillons représentant les médecins, à l'origine scellés sur le piédestal, sont enlevés, ils sont conservés actuellement dans le hall de la faculté de médecine de Tours.
    Référence documentaire :
    Velpeau - Discours prononcé à Tours le 30 octobre 1887, par J.C. Félix Guyon, professeur à la
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit)
    États conservations :
    altération chromatique de la surface Médaillons : altération chromatique de la matière, traces d'oxydation sur les parties abritées.
  • Briare : oeuvre préparatoire pour le médaillon de Jean-Félix et Frédéric Bapterosses
    Briare : oeuvre préparatoire pour le médaillon de Jean-Félix et Frédéric Bapterosses Briare - - 4 rue des vergers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Représentations :
    Les deux frères sont représentés de profil à la façon d'un camée.
    Statut :
    propriété de la commune Inv. AME 1994, Rég. List 0000-079
    Précision localisation :
    Musée des Emaux et de la Mosaïque
    Dimension :
    la 29.5 centimètre plinthe
  • Médaillon : portrait de Mgr Renou
    Médaillon : portrait de Mgr Renou Neuville-sur-Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 30.0 centimètre
    Dates :
    1897 porte la date
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Briare : monument à Frédéric Bapterosses
    Briare : monument à Frédéric Bapterosses Briare - square Frédéric-Bapterosses - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature (sur la base dextre du piédouche du buste et sur la tranche gauche du médaillon ) : "STECCHI" ; marque de fondeur (sur la base senestre du piédouche du buste et sur la tranche droite du médaillon) : "F. BARBEDIENNE Fondeur" ; inscription concernant l'iconographie (sur la face avant du socle ) : "A/ FRÉDÉRIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE" ; date (en mosaïque sur la face arrière de la niche) : "1904" ; inscription concernant le donateur (en mosaïque sur la base arrière du socle) : "[CE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    de la manufacture des émaux de Briare), qui a rejoint ce dernier pour exercer son activité de , que Paul Gion, architecte académique du monument à Jean-Félix Bapterosses sur la place de la
    Observation :
    un chef d'entreprise à proximité de l'usine familiale) avec un lien entre le frère fondateur de la
    Référence documentaire :
    DEBUISSON, France, CHASTEL, Laurent. A Nos Grands Hommes : la sculpture publique en France jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Paris : INHA/Musée d'Orsay, 2004. Double cédérom.
    Représentations :
    profil à la façon d'un camée encadré de guirlandes de lauriers. La mosaïque, à l'arrière, représente des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    grille de fonte de fer. Il prend la forme d'une niche monumentale de style classique, entourée de Bapterosses est posé sur un socle formant avant-corps depuis la base du monument ; sur ce socle est intégré un feuilles de laurier en chute retenue par un nœud. Le fond de la niche, la frise la couronnant et l'arrière
    Dates :
    1904 porte la date
    Illustration :
    Vue générale du square Frédéric Bapterosses, avec le monument contre la rue de Verdun Vue de trois quarts de la partie supérieure du monument. IVR24_20124500572NUC4A Détail du buste dans la niche. IVR24_20124500573NUC4A : "A/ FREDERIC BAPTEROSSES/ LA/ MANUFACTURE/ DE/ BRIARE". IVR24_20124500576NUC4A Détail de la signature du buste, sur le piédouche à gauche : "STECCHI". IVR24_20124500575NUC2A Détail de la marque de fondeur sur le piédouche à droite : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Détail de la signature sur la tranche gauche du médaillon : "STECCHI". IVR24_20124500577NUC2A Détail de la marque de fondeur sur la tranche droite du médaillon : "F. BARBEDIENNE FONDEUR Médaille du fondeur Émile Godard utilisant la composition de Stecchi pour le monument à Frédéric Médaille (verso avec inscription) du fondeur Émile Godard utilisant la compossition de Stecchi pour
  • Issoudun : monument à Balzac
    Issoudun : monument à Balzac Issoudun - rue de la Grande-Navette rue de la Petite-Navette - en ville
    Inscriptions & marques :
    Dédicace : ISSOUDUN / A / BALZAC / 1930 (sur la stèle) - de Balzac / David 1843 (sur le médaillon).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    juin 1930 lors des fêtes du Romantisme à Issoudun. Le médaillon incrusté dans la stèle, oeuvre du sculpteur David d'Angers datée de 1843 (tirage posthume), échappe aux envois à la fonte pendant l'Occupation.
    Référence documentaire :
    CASO, Jacques de. David d’Angers : l’avenir de la mémoire. Paris : Flammarion, 1988.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La stèle en granite noir est incrustée d'un médaillon en bronze.
    Localisation :
    Issoudun - rue de la Grande-Navette rue de la Petite-Navette - en ville
    Dimension :
    la 140.0 centimètre base de la stèle pr 140.0 centimètre base de la stèle la 38.5 centimètre médaillon
    Illustration :
    La stèle à Balzac au premier plan, le monument à Bonnenfant (disparu) au fond à gauche. (carte Vue générale du monument au centre de la place. IVR24_20123600681NUC4A Le médaillon, avec la signature imitée de Balzac à gauche et la signature sous la tête : DAVID
  • Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Historique :
    A l'occasion de la construction de l'internat du lycée de jeunes filles de Bourges, l'architecte décoratifs de la Renaissance". Les artistes ont été agréés le 11 février 1952 pour exécuter 41 médaillons , les sportives, etc. La somme attribuée pour cette œuvre était de 1 500 000 francs.
    Observation :
    "Patrimoine du XXe siècle" par le Ministère de la Culture et de la Communication.
    Référence documentaire :
    le lycée de jeunes filles de Bourges, Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture
    Statut :
    propriété de la région
    Annexe :
    Monsieur Vincent des Filles de la Charité) Marie Brizard (Chef d'industrie) Jeanne Jugan (Fondatrice des Deutsch de la Meurthe Jeanne Lanvin Hélène Boucher Les féministes : Christine de Pisan Mme Necker de Royer Marie Curie Les artistes : Madame Vigée-Lebrun La Champmesle La Malibran Marie Talbot (artiste locale) Les littéraires : Marguerite de Navarre Madame de La Fayette Madame de Sévigné Madame de Stael Bourges (AN 19880466 art.19) Extrait : "Les artistes - Jean et Jacqueline LERAT - installés à La Borne , dans l'atelier qu'occupa le potier Paul Beyer, travaillent dans l'esprit et les méthodes de la vieille le foyer, et sous l'action de la chaleur les surfaces émaillées se parent d'un luisant savoureux. Les Relevé des 41 médaillons de l'internat de Marguerite de Navarre (d'est en ouest, sur la façade nord 1863-1937 Georges Sand 1804-1876 Germaine de Stael 1766-1817 Marie de La Fayette 1634-1692 Marie de
    Illustration :
    Photo en présence de la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre, en partie haute les premiers
  • Oucques : stèle de l'adjudant-mécanicien Henri Vincenot
    Oucques : stèle de l'adjudant-mécanicien Henri Vincenot Oucques - route de Vendôme
    Inscriptions & marques :
    ) - ADJUDANT VINCENOT / Victime de la catastrophe / du Dirigeable / REPUBLIQUE 25 sept 1909 (sur une plaque apposée sur la stèle).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    "La République" mis en service en juillet en 1908 et qui s'écrasa à Trévol (Allier) le 25 septembre
    Statut :
    propriété de la commune
  • Orléans : médaillon de Louis Roguet
    Orléans : médaillon de Louis Roguet Orléans - 1 rue Fernand Rabier - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Le médaillon exécuté par Alfred-Désiré Lanson provient du monument à La République exécuté en 1849 , inauguré tardivement (14 juillet 1882) place de la République à Orléans et disparu en 1942. En 1880, le
    Statut :
    propriété de la commune Inv. 14831
    Dimension :
    la 76.5 centimètre
1