Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville
    Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville La Riche - Place du Maréchal Leclerc
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle La Riche
    Historique :
    La construction de la mairie-école de La Riche est tardive puisque la commune, constituée en 1793 , n'a pas de lieu dédié pour les réunions du conseil municipal avant la décision de construction d'un premier bâtiment par délibération du conseil municipal en date du 3 octobre 1848, à la faveur de la l'est de la commune, l'emplacement choisi pour son implantation est remarquable par son éloignement de la "ville-centre", Tours. Située entre la fourche composée par le chemin de Tours à Saint-Genough et la levée de la Loire, la mairie-école était placée en retrait des voies et perpendiculairement au de cour de récréation. Au rez-de-chaussée se trouvait la salle de la mairie (au centre) flanquée du logement du garde et de la salle de classe. Le logement de l'instituteur occupait le premier étage. Elle a été agrandie en 1877 pour accueillir une classe supplémentaire au nord. La façade principale est
    Référence documentaire :
    Commune de la Riche Extra, ensemble des constructions de la Maison d'école avec annexe à construire [Mairie de la Riche Extra], plans, élévations dressés par Moreau (instituteur) le 28 mars 1877 5- La Riche-Extra (Indre-et-Loire). L'abside de l’Église et la Mairie. Carte postale, n.d., A.L.J pour l'agrandissement de la classe. Plan à l'échelle de 0.005(?) pour 1 mètre. Plan projet de l'agent
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Édifiée sur le même terrain que la précédente mairie-école (en partie détruite pendant les portail de l'église et l'entrée de la nouvelle mairie ne se font donc plus face. Le bâtiment de la mairie actuelle prend la forme d'un plan en T. Il est composé d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage carré et des rythmes horizontaux et verticaux marqués. Remaniée, l'entrée actuelle de la mairie, à gauche de la façade principale, présente de grandes baies vitrées et un large escalier doublé d'une rampe pour en faciliter l'accès. La façade postérieure du bâtiment donne sur une esplanade étagée, fermée par la médiathèque édifiée dans les années 1990.
    Localisation :
    La Riche - Place du Maréchal Leclerc
    Aires d'études :
    La Riche
    Illustration :
    Plans de la mairie-école signés de l'agent-voyer Loyault en 1859 (Archives départementales d'Indre Plans de la mairie-école dressés par l'instituteur en 1877 (Archives départementales d'Indre-et
  • Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie)
    Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 104, 106 1992 C1 229
    Historique :
    En 1834, la mairie, l'école (une salle de classe) et le logement de l'instituteur sont installés projets, dont les divergences se résument au nombre et à la disposition des ouvertures et des pièces, sont construit en 1861 conformément aux plans. Il abrite, au rez-de-chaussée, la salle de classe mixte qui construction de la mairie-école de Champrond-en-Perchet), et à l'étage, la mairie et le logement de l'instituteur. Face à l'augmentation de la population, un nouveau local (emplacement indéterminé) sert de maison d'école de filles au début des années 1890, avant la construction d'un bâtiment spécifique en 1905. A partir de cette date, la mairie-école publique primaire mixte devient alors mairie-école publique primaire de garçons. Le maître-maçon Émile Couillin dresse en 1892 le plan d'ensemble de la mairie-école suivante, il modifie la salle de classe au profit de deux nouvelles pièces destinées à l'agrandissement du logement de l'instituteur. En 1938, l'architecte Cloutier de Nogent-le-Rotrou est chargé de la construction
    Observation :
    Les caves voûtées de la mairie-école constituerait un vestige de l'ancien château de Brunelles.
    Référence documentaire :
    Plan d'ensemble de la mairie et de la maison d'école, 1892/par Émile Couillin, maître maçon Plan d'ensemble de la mairie et de la maison d'école, 1892./par Émile Couillin, maître maçon Plan d'ensemble de la mairie et de la maison d'école, 1868/ par Alexandre Goyet, instituteur Plan d'ensemble de la mairie et de la maison d'école, 1868./par Alexandre Goyet, instituteur Plan d'ensemble de la propriété destinée à une maison d'école et mairie, dressée en 1859. /par Archives départementales d'Eure-et-Loir, 5 Fi 52. Plan de la mairie, de la maison d'école mixte et
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située directement à l'ouest de l'église paroissiale Saint-Martin, la mairie-école comprend deux au rez-de-chaussée, la salle de la mairie et le logement de l'instituteur à l'étage. Le second corps de bâtiment, en rez-de-chaussée, abritait la cuisine du logement de l'instituteur. L'ensemble des enduit plein. La corniche moulurée est en pierre de taille de calcaire, tout comme les encadrements des
    Localisation :
    Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 104, 106 1992 C1 229
    Titre courant :
    Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie)
    Illustration :
    Plan d'ensemble de la propriété destinée à une maison d'école et mairie dressé par l'architecte Plan du projet de construction de la mairie, de la maison d'école et du logement de l'instituteur Mairie et de la maison d'école, plan d'ensemble et des abords dressés par Alexandre Goyet Mairie et de la maison d'école, plans et élévation dressés par Alexandre Goyet, instituteur, en Plan d'ensemble de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1892 Plan de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1893 (création de deux pièces au rez-de-chaussée au détriment de la salle de classe). (Archives départementales d'Eure-et Plan de réaménagement de la mairie-école, du préau, des W-C et du logement de l'instituteur dressé Plan de réaménagement de la mairie-école, du préau, des W-C et du logement de l'instituteur dressé Plan de réaménagement de la mairie-école, du préau, des W-C et du logement de l'instituteur dressé
  • Bourg : mairie et école publique primaire mixte, actuellement groupe scolaire Robert Doisneau (1 rue de la Vieille-Cour)
    Bourg : mairie et école publique primaire mixte, actuellement groupe scolaire Robert Doisneau (1 rue de la Vieille-Cour) Margon - Bourg - 1 rue de la Vieille-Cour - en village - Cadastre : 1990 AB 57 à 59
    Historique :
    La mairie-école est construite en 1879 sur les plans d'Arthur-Joseph Proust, architecte à Nogent-le , entrepreneur à Nogent-le-Rotrou. Le bâtiment comprend à l'origine deux corps alignés. Le corps nord abritait la siècle, la salle de classe est rehaussée d'un étage carré, le préau détruit et remplacé par un bâtiment
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située à l'angle du chemin départemental 918 et de la rue de la Vieille-Cour, l'ancienne mairie -école comprend trois corps de bâtiment alignés dont la façade principale est orientée au sud-ouest. Le composent la façade sud-ouest du bâtiment. Les murs sont construits en moellons de calcaire couverts d'un
    Localisation :
    Margon - Bourg - 1 rue de la Vieille-Cour - en village - Cadastre : 1990 AB 57 à 59
    Titre courant :
    rue de la Vieille-Cour)
    Annexe :
    d'archives collectés (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 2181) : Avant la construction de la mairie -école en 1879, l'école est dispensée de 1876 à 1878 au lieu-dit La Marquisière. Cette installation provisoire est détaillée dans le rapport du 24 août 1876 de l'inspecteur public, de même que la description de cour ; un hangar couvert en tuile monté sur poteaux sert de préau. Le bail arrivant à échéance, la de la construction de la nouvelle mairie-école.
  • Bourg : mairie-école, actuellement mairie
    Bourg : mairie-école, actuellement mairie Frazé - le Bourg - 2 place du Château - en village - Cadastre : 2016 AB 16
    Historique :
    Les archives font mention d'un premier établissement scolaire sur la place du château faisant l'objet de réparations en 1823. Suite à la réunion des écoles (école communale et école libre) vers 1850 , l'unique salle de classe devient trop petite et la reconstruction in situ de la maison d'école qui abrite également la mairie est envisagée. Ce n'est pourtant qu'en 1859 qu'un devis estimatif et un cahier des , pour la somme de 13 140 francs. L'édifice est reconstruit en 1861, comme le montre la date portée sur une pierre de taille calcaire ornant la façade principale. Un rapport de l'inspection primaire du 27 ; - la cour de récréation est également insuffisante ; - enfin, le mobilier est hors d'usage. La salle de , or les présences ont été de 89 à 91 élèves." La municipalité charge alors M. Desmares, architecte à Brou, de dresser les plans et devis pour l'agrandissement de la classe et de la cour. Les travaux , adjugés le 11 janvier 1885 à Jean-Baptiste Bret, entrepreneur à Brou, sont réalisés la même année. Depuis
    Description :
    Située sur la place du Château, face à l'édifice seigneurial, la mairie-école s'élève sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée se trouvent la salle de classe et le logement de l'instituteur (devenus respectivement la salle du conseil municipal et le secrétariat de la mairie) ; à l'étage, les chambres et la , très sobre, se limite aux bandeaux de brique séparant les niveaux, à la corniche à cinq rangs ainsi que , sur la façade principale, au fronton triangulaire surmontant la travée centrale et aux deux jambes de
    Dates :
    1861 porte la date
    Illustration :
    Plan général de l'emplacement de la mairie-école projetée (en gris : l'ancien établissement ; en Plan de la mairie-école avant les travaux d'agrandissement, dressé en 1882 par M. Desmares Projet d'agrandissement de la mairie-école dressé en 1882 par M. Desmares, architecte à Brou (AD Projet révisé d'agrandissement de la mairie-école dressé en 1885 par M. Desmares, architecte à Brou Vue d'ensemble du monument aux morts et de la mairie-école. IVR24_20162801105NUCA
  • Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron)
    Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 162
    Historique :
    En 1856, la commune décide de se doter d'une maison d'école (les enfants étant jusque scolarisés à Thiron). Elle acquiert une maison appartenant à M. Devais, et la fait aménager pour accueillir 1859, l'édifice est jugé inadapté : il manque une cour de récréation, la classe installée dans l'étage nouvellement édifiée est alors acquise, la même année, pour accueillir l'école et la salle de la mairie. En 1860, la population de la commune s'élève à 333 habitants dont 52 enfants, et l'école apparaît plans pour la construction d'un mur de clôture et d'un préau. Quarante ans plus tard, en 1931, le même architecte est chargé du projet de réaménagement de la maison d'école, en vue d'y installer la salle de la mairie (rehaussement du logement de l'instituteur et construction d'un nouveau corps pour la mairie). Le transformées. L'édifice accueille de nos jours uniquement la mairie.
    Référence documentaire :
    Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir Plan de la mairie-école/ dressé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir Plan de la nouvelle construction à réaliser pour la classe, 8 novembre 1860. (Archives Plan de la maison communale de La Gaudaine, 16 décembre 1865. (Archives départementales d'Eure-et Plan de la mairie et de la maison d'école mixte. 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 5
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La mairie-école se situe dans la partie ouest du bourg. Elle est composée de trois corps de bâtiments alignés. Il est difficile de connaître la fonction initiale de chaque corps tant le bâtiment a été cour d'école, située au sud de la mairie-école, est entourée d'un mur construit en moellons de calcaire
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 162
    Illustration :
    Plan de la maison convertie en maison d'école dressé par M. Goyer, instituteur à Thiron, en 1856 Projet de réaménagement de la propriété destinée à la mairie-école dressé par l'agent voyer Joseph Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868, vue d'ensemble. (Archives départementales Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868, détail du plan. (Archives départementales
  • Bourg : mairie et école publique primaire, actuellement mairie et maison
    Bourg : mairie et école publique primaire, actuellement mairie et maison La Croix-du-Perche - Bourg - 3 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1814 C2 271 2013 AB 67
    Historique :
    En 1878, la maison d’école, située à l’est du bourg, est jugée "insuffisante" et doit être remplacée d’urgence. L’année suivante, le Comte de Kerdréan, maire de la commune, vend à la municipalité une demeure lui appartenant pour en faire la maison d’école mixte et abriter une salle de mairie. Située municipal charge M. Desmares, architecte à Brou, de dresser les plans de transformation de la propriété en affectent la disposition des pièces (cloisonnement) mais également toutes les ouvertures (agrandissement et /ou nouveaux percements), la réfection des planchers, la clôture de la cour et sa division (cour des garçons, cour des filles). Peu de temps après l’aménagement de la mairie-école (date inconnue mais avant -Marie Houvet, géomètre-arpenteur à Frazé, de dresser les plans et devis de la conversion d’une dépendance en chambre supplémentaire au logement déjà aménagé pour l’instituteur. Ces travaux, dont la Wilhelm, architecte à Brou, dresse les plans de la surélévation du logement de l’instituteur ainsi que les
    Référence documentaire :
    Archives communales de La Croix-du-Perche. Grands travaux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La mairie-école se situe à proximité immédiate de l’église paroissiale, au sud-ouest. Elle comprend , présente une façade sur cour orientée à l’est. Le corps sud, s’élevant sur deux niveaux, accueillait la , chambre), ainsi que la salle de mairie. L’aile est ne comprend qu’un seul corps de bâtiment. En rez-de brique, ainsi que la corniche. Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate. A l’est du bâtiment , la cour, entourée d’un mur de clôture, est divisée en deux (cour des filles / cour des garçons). Un préau couvert d’un toit en appentis se trouve à l’est de la cour des garçons. Un second bâtiment, à l’ouest de la mairie-école, abrite la salle des fêtes (anciennement le réfectoire scolaire et un préau
    Localisation :
    La Croix-du-Perche - Bourg - 3 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1814 C2 271 2013 AB 67
    Illustration :
    par l’architecte Desmares en 1878. (Archives communales de La Croix-du-Perche). IVR24_20132800341NUC2A l’architecte Desmares en 1877. (Archives communales de La Croix-du-Perche). IVR24_20132800342NUC2A Projet d’aménagement et d’agrandissement de la cantine dressé par l’architecte Wilhelm en 1946 , plan, coupe et élévation. (Archives communales de La Croix-du-Perche). IVR24_20132800353NUC2A Projet d’aménagement et d’agrandissement de la cantine dressé par l’architecte Wilhelm en 1946 , détail du plan de situation. (Archives communales de La Croix-du-Perche). IVR24_20132800354NUC2A
  • Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte
    Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte Argenvilliers - Bourg - 2 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 50 1992 G 57, 58
    Historique :
    présenté par la municipalité. Les plans sont dressés par l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust et le contraint la municipalité de vendre le bâtiment et de construire une annexe à la mairie-école pour y
    Référence documentaire :
    Projet de construction de la mairie-école, étage de soubassement du corps nord et cours. Plan Façade sur la cour de récréation, coupe sur la classe/architecte Arthur Proust, dressé en juillet [Façade de la mairie-école]. Extrait du plan de l'architecte Arthur Proust, dressé en juillet 1873
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située au centre du bourg, la mairie-école adopte un plan en "T" : - Au nord, le premier corps de bâtiment est réservé au logement de l'instituteur et à la mairie. Il s'élève sur trois niveaux : un étage moellons de calcaire couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies, la corniche à larmier et les
    Localisation :
    Argenvilliers - Bourg - 2 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 50 1992 G
    Illustration :
    Projet de construction de la mairie-école, plan dressé par l'architecte Proust en 1873, vue Projet de construction de la mairie-école, plan dressé par l'architecte Proust en 1873, étage de Projet de construction de la mairie-école, plan dressé par l'architecte Proust en 1873, rez-de Projet de construction de la mairie-école, plan dressé par l'architecte Proust en 1873, premier Projet de construction de la mairie-école, par l'architecte Proust en 1873, élévation nord Projet de construction de la mairie-école, par l'architecte Proust en 1873, élévation est
  • Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol)
    Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol) Nogent-le-Rotrou - 2 place Général Saint-Pol - en ville - Cadastre : 1990 CE 61
    Historique :
    La mairie de Nogent-le-Rotrou est installée dans une maison située sur la place Saint-Paul,entre la rue Rémi Belleau et la rue Massiot. Détruite en 1862, elle n’a été l’objet que de rares attentions de la part des historiens locaux. L’édifice aurait eu pour particularité d’être construit sur une salle voûtée du 14e siècle. La tenue du Saint-Esprit est attestée dès 1648, le statut de son propriétaire , prévôt du Perche, son emplacement, place du marché, et la présence d’un logis situé entre une cour avec écurie et jardin laissent à penser qu’il s’agit d’une demeure édilitaire. La charge de maire est attestée à Nogent-le-Rotrou à partir de la fin du 17e siècle. Pierre Parceval est ainsi en 1693 le premier maire cité par les textes. Il obtient la perpétuité du titre en 1699. La mairie de Nogent-le-Rotrou n’est fondée que 50 ans plus tard, sous le mandat de René Pesseau. Ainsi, en 1748, la communauté des habitants de Nogent-le-Rotrou achète une maison appelée la tenue du Saint-Esprit pour l’établissement
    Description :
    La tenue du Saint-Esprit est attestée dès 1648, le statut de son propriétaire, prévôt du Perche , son emplacement, place du marché, et la présence d’un logis situé entre une cour avec écurie et jardin grenier composés de chambres basses communiquant certainement avec une cave, et de salles hautes. La de la recette des droits de tarif. En 1811, la mairie figure sur le cadastre ancien. Elle est implantée selon un plan en L entre une cour sur la place du marché et un jardin sur la place Saint-Hilaire . Le procès-verbal de 1857 invite à situer au second niveau le cabinet, la bibliothèque et la salle de délibération. Cette dernière communiquait avec la cave ou salle voûtée, au premier niveau, grâce à un escalier situé dans un vaste local également voûté. Une photographie éditée par Jules Renoult montre la façade sud de la Mairie avant sa destruction. Celle-ci est composée d’un rez-de-chaussée doté de trois travées prenant place sous un toit à deux pans. La fenêtre centrale est surmontée par un fronton
    Annexe :
    Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 9 v°. […] Item six deniers de cens au jour sainct denys sur la tenue nommee la voste court et depuys ou estoit lenseigne du sainct esprit assize audict nogent en ladicte rue et anoble me jehan bordel prevost de la mareschaussee du perche et sa seur veuve du sieur bordel ce escuryes court devant jardin derriere sur la place du marché clos de murs joignant dune part par le devant a ladicte rue st hillaire, ayant sur icelle vingt neuf piedz de longueur dautre au derriere sur la place du marché ayant sur icelle quarante cinq piedz delongueur dun coste a la susdicte allee et a la tenue precedante et d’autre costé a la tenue cyapres et premiere declaree et a celles du pot de fert et […] Lesquels ont vendu, quitté, cédé et délaissé […] A la communauté et général des habitans de cette ville de Nogent-le-Rotrou, à la stipulation et acceptation de messieurs René Pesseau, avocat en parlement -côté à l’entrée de la cour, chambre basse vis-à-vis sous la chambre haute du sieur Tabourier ; le tout
    Illustration :
    Caves, plan schématique et photographies du n°2 place Saint-Pol et de la ue Massiot
  • Bourg : mairie-école (R.D. 922)
    Bourg : mairie-école (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 94 2002 AA 153
    Historique :
    Au début du quatrième quart du 19e siècle, la commune ne dispose pas d'école et les 41 enfants environnantes (Brunelles, La Gaudaine, Trizay et même Nogent-le-Rotrou). En 1880, le conseil municipal, en primaire mixte. En 1883, l'adjudication de la construction revient à M. Chevron-Tonnellier, entrepreneur , pour la somme de 25 149, 46 francs. Les travaux, réalisés conformément au cahier des charges de
    Référence documentaire :
    Plan du terrain à acquérir pour la construction d'une maison d'école mixte à Champron-en-Perchet Plan pour l'installation de la mairie-école de Champron-en-Perchet/par Manceau (architecte). 28
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située sur la route départementale 922, en retrait de la voie publique, la mairie-école comprend un des charges. La façade du bâtiment principal est ordonnancée, et rythmée par trois travées moellons de silex ; les encadrements des baies, les chaînages d'angle et la corniche surmontée d'un bandeau
  • Bourg : mairie
    Bourg : mairie Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B 180
    Historique :
    La mairie a été construite en 1956. Avant cela, la salle du conseil municipal se trouvait dans le au bâtiment initial dans la seconde moitié du 20e siècle.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La mairie se situe face à l'église et devant la fontaine. En rez-de-chaussée légèrement surélevé la suite, au sud et au nord, avec l'extension. Les murs, probablement en parpaing, sont couverts d'un
1