Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison Michelet (4 rue Bourg-le-Comte)
    Maison Michelet (4 rue Bourg-le-Comte) Nogent-le-Rotrou - 4 rue Bourg-le-Comte - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    L’aveu de 1648 contient la déclaration d’une "maison et tenue" à l’emplacement de l’édifice étudié . Celles-ci appartiennent aux héritiers de feu François Michelet, sieur de la Bigotterie. Il s’agit contrat de mariage avec Jacques Aubin, sieur des Epinais, est daté de 1647. En 1648, la tenue est composée "d’une grande maison dotée de chambres basses et hautes, d’une seconde maison derrière la précédente avec , d’un appentis et de commodités". En 1823, la maison est acquise par l'instituteur Louis Arsène Meunier octogonale...) permettent de dater l'essentiel de l'édifice de la seconde moitié du 15e siècle ou de la certainement de Marguerite Michelet mariée à Thomas Champin, sieur de Launay, et de Françoise Michelet dont le établissement scolaire, nommé le cours Saint-Jean, à partir de 1957. Elle appartient à un particulier, au moment de l'étude. Différents éléments stylistiques (baies à linteau sculpté d'une accolade ou moulurées de cavets et de baguettes, rampants à crossettes sculptées, escalier en vis à noyau circulaire et base
    Référence documentaire :
    p. 159 HOFFSUMMER, Patrick. Les charpentes du XIe au XIXe siècle, Grand Ouest de la France Fol. 28 r° Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent AD Eure-et-Loir. Série B : 2618. Contrat de mariage entre Jacques Aubin et Françoise Michelet. 1647. Maison de ville du XVe siècle [...]. Relevé de l'état actuel / N. Gautier (architecte DPLG). 2004
    Représentations :
    Les rampants de la toiture possèdent des crossettes sculptées inspirées du bestiaire médiéval.
    Description :
    chaînes d'angle et encadrements de fenêtres sont en pierre de taille. Le toit est couvert de tuiles plates et possède des rampants en pierre de taille à crossettes sculptées figurant un bestiaire médiéval une partie des bâtiments la constituant, d'un niveau de caves accessibles par des escaliers droits La maison Michelet est alignée sur la rue Bourg-le-Comte qui relie le château à l'abbaye Saint -Denis, deux pôles de pouvoir importants de Nogent-le-Rotrou. Elle est constituée de plusieurs corps de bâtiments disposés en L et construite en petits moellons de calcaire et de silex recouverts d'enduit. Les pour le bâtiment sur rue. Ce dernier, correspondant au logis, compte un étage carré et un étage de (situés dans la cour et dans la tour octogonale). Des croisées et demi-croisées disposées côté rue et côté côté rue et côté jardin. Enfin, la porte donnant accès à la tour octogonale est également surmontée d'un arc en accolade portant un décor de choux frisés. Les communs situés au bout de l'aile en retour
    Étages :
    étage de comble
    Annexe :
    deniers qui est en tout cinq sols de cens et rente au jour et feste de pentecoste par chacun an pour la sieur de la bigotterye et de present a ses enfants scize en ladicte rue du bourg le conte en ladicte , d’autre par derriere a ce qui fut au sieur de soulars et phillebert durant abouttant sur la rue de malafre longueur sur ladicte rue et de longueur sur ledict jardin d’un costé a la susdicte tenue et dautre costé la Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 28 r°. AN, série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 28 r°. [...] Item six paires de gands ou pour chacune paire dix parroisse nostre dame contenant une grande maison manable composee de chambres basses et hautes allee sur une court avecques une autre maison manable scituee derriere la precedente ladicte court entre deux de terre ou environ et autres bastiments comme estables appentils et comoditez le tout en un tenant joignant par ledevant a ladicte rue du bourg le conte ayant sur icelle quarante cinq piedz de longueur
    Texte libre :
    construits en petits moellons de calcaire et de silex recouverts d'enduit. La pierre de taille est réservée pignons du toit possèdent des rampants à crossettes en pierre de taille. La crossette ouest est sculptée blanche. Une reprise en pierre de taille est visible sous ce dernier. La fenêtre à croisée visible au rampant à crossette en pierre de taille. La crossette nord-ouest est sculptée d’un cheval cabré portant un également en cause la présence d’un évier à cet endroit. L’utilisation de pierre de taille blanche sur HISTORIQUE L’aveu de 1648 contient la déclaration d’une « maison et tenue » à l’emplacement de l’édifice étudié. Celles-ci appartiennent aux héritiers de feu François Michelet, sieur de la Bigotterie. Il Michelet dont le contrat de mariage avec Jacques Aubin, sieur des Epinais est daté de 1647. En 1648, la constitués d’une étable, d’un appentis et de commodités". La propriété est longée à l’ouest par la rue l’édifice composé de plusieurs bâtiments disposés selon un plan en L, le long de la rue Bourg-le-Comte. Il
    Illustration :
    Plan de la cave. IVR24_20162801454NUDA Orthophotographie et relevé de la face sud. IVR24_20162801458NUDA Relevé en élévation de la face sud. IVR24_20162801462NUCA Plans de situation. IVR24_20162801939NUDA Plan du rez-de-chaussée. IVR24_20162801455NUDA Coupe (transversale) de l'aile sur rue et élévation (face ouest) de l'aile en retour sur cour (2004 Plans du rez-de-chaussée et du premier étage des bâtiments 5 et 6 (2004, archives privées Face sud, vue de l'ouest : lucarnes, rampants, crossettes sculptées. IVR24_20162801472NUCA Faces ouest et nord, porte de l'escalier en vis. IVR24_20162801471NUCA Face ouest, bâtiments 4 et 5, vue de l'ouest. IVR24_20172800161NUCA
1