Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 67 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison (4 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison (4 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 4 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1115 2012 BN 276
    Historique :
    sur la façade de la maison, Edouard Fournier, historien, y serait né le 15 juin 1819. Les sources plaque couvrant le soupirail au milieu de la façade antérieure rappelle qu'un ferronnier d'art a occupé les lieux par le passé.
    Référence documentaire :
    -Blanc. 1863-1984.
    Description :
    ancien. Elle comporte deux étages carrés. Le rez-de-chaussé est construit en pierre de taille appareillée sur la rue, est couverte d'une verrière. La couverture est à longs pans et le toit est en ardoise. La porte piétonne est surmontée d'une grille d'imposte en fer forgé à chiffres. Le soupirail de la cave est
    Localisation :
    Orléans - 4 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1115 2012 BN 276
    Titre courant :
    Maison (4 rue du Bourdon-Blanc)
    Illustration :
    maison le 15 juin 1819. IVR24_20144500769NUC4A
  • Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Historique :
    Bourdon-Blanc et Desfriches. Le n°39 rue Desfriches qui a sans doute été construit entre 1851 et 1870 installée rue des Pensées. En 1901, des sources mentionnent la présence d'un pensionnat de jeunes filles. Le -Blanc. L'école s'étend sur les anciens numéros 18, 20, 20bis, 22, 24 (remanié), 26 (détruit) et 28 (déplacé et reconstruit) rue du Bourdon-Blanc, 39 rue Desfriches et 15 et 17 rue des Pensées. Depuis un pré -inventaire mené en 1977 sur la rue du Bourdon-Blanc, un important remaniement des édifices a été effectué , et appartenant toujours aux héritiers en 1969, avant qu'un édifice soit reconstruit pour l'école. Le , Jeu de Durin, Le Durin ou encore le Grand Durin. Du n°22 au n°28 étaient initialement situées des maisons. Le n°18 et le n°22, toujours en place, datent probablement respectivement du 1er quart du 19e siècle et de la 2e moitié du 18e siècle (datés par travaux historiques). Le n°24 qui datait probablement a été supprimée, les baies modifiées et l'étage de comble rehaussé. Le n°26 a été détruit et
    Description :
    L'école Saint-Paul Bourdon-Blanc est localisée sur les parcelles 2012 BN 292, 293 et 299 et donne à la fois rue du Bourdon-Blanc, rue Desfriches et rue des Pensées. La rue du Bourdon-Blanc se . Les élévations comprennent un étage carré et un étage de comble. Le n°22 a conservé une grille
    Localisation :
    Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon -Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Titre courant :
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Appellations :
    Saint-Paul-Bourdon-Blanc
    Illustration :
    Vue d'ensemble des bâtiments de l'école donnant sur la rue du Bourdon-Blanc. IVR24_20144500744NUC4A Vue d'une partie de l'école correspondant au 22 rue du Bourdon-Blanc, datant probablement de la
  • Maison, actuellement immeuble de bureaux (48 rue du Bourdon Blanc)
    Maison, actuellement immeuble de bureaux (48 rue du Bourdon Blanc) Orléans - 48 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 2012 BN 2
    Historique :
    que le n°64 rue Saint-Euverte, qui correspond vraisemblablement à cette maison, a été frappé Bourdon-Blanc. Les personnes y travaillant indiquent que la maison était celle du directeur de l'hôpital Jeanne d'Arc localisé au 50 rue du Bourdon-Blanc, mais les archives consultées n'en font pas mention.
    Référence documentaire :
    -Blanc. 1863-1984.
    Description :
    Cette maison située à l'angle des rues du Bourdon-Blanc et Saint-Euverte est construite en sa partie supérieure. Une cave se situe sous la maison. On y accède par une trappe située dans le bâtiment et depuis la cour par une porte. Le bâtiment est accessible par une porte cochère débouchant sur une cour. Un préau se situe au fond de cette dernière. Deux escaliers sont conservés dans le bâtiment charpente visible par endroit est à panne. Le premier étage de comble est orné, sur la façade donnant sur la rue du Bourdon-Blanc, de trois lucarnes en pierre au décor galbé atypique.
    Localisation :
    Orléans - 48 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 2012 BN 2
    Titre courant :
    Maison, actuellement immeuble de bureaux (48 rue du Bourdon Blanc)
    Illustration :
    Facades sur les rues du Bourdon-Blanc et Saint-Euverte. IVR24_19774500773X
  • Maison, actuellement immeuble (38 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison, actuellement immeuble (38 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 38 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1091 2012 BN 307
    Historique :
    moitié du 18e siècle. Elle apparaît déjà sur le cadastre napoléonien de 1823.
    Description :
    le toit en ardoise. L'édifice ne dispose pas de porte piétonne mais d'une porte cochère centrale avec pilastres et entablement. L'escalier, situé dans la partie droite du bâtiment, est accessible par le passage
    Localisation :
    Orléans - 38 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1091 2012 BN 307
    Titre courant :
    Maison, actuellement immeuble (38 rue du Bourdon-Blanc)
  • Maison (Le Saugé)
    Maison (Le Saugé) La Riche - Saugé (le) - isolé
    Historique :
    époque ?) construites postérieurement. Le logis a fait l'objet d'importantes rénovations à la fin du 20e indépendant remanié au 20e siècle est accolé sur le pignon est.
    Observation :
    Demeure de qualité possiblement du 16e siècle implantée dans le lit mineur de la Loire face à la
    Référence documentaire :
    Crues de la Loire (15 et 21-22 oct. 1907) - 52 - Saint-Genouph : la Loire inondée, le Saugé, le 22 Prieuré de St Cosme : 2e plan, numéroté 26. Plan de la plantation à faire depuis le bardeau de St . Levé dans le cours de l'année 1788 à la requeste de Messieurs de l'Eglise de Tours, dimensions
    Localisation :
    La Riche - Saugé (le) - isolé
    Titre courant :
    Maison (Le Saugé)
    Illustration :
    Le Grand Saugé sur un plan de 1784 (Archives départementales d'Indre-et-Loire G 524 Le Saugé sur un plan de 1788 (Archives départementales d'Indre-et-Loire G 207 Le Saugé sur le cadastre de 1808 (voir n° 72 à 81) IVR24_20153700476NUCA
  • Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans
    Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans Orléans - Cadastre : 2012 BN
    Référence documentaire :
    doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823.
    Description :
    utilisés pour le gros œuvre. Toutefois, on a pu confirmer dans quelques cas qu’il s’agissait de moellons de pierre calcaire. Le pan de bois, apparent ou enduit, est également présent dans le périmètre étudié, de même que les appareils de pierre de taille calcaire. A partir du 19e siècle, le recours à la brique est
    Texte libre :
    particulièrement concentrées rue du Bourdon-Blanc (3) et rue Saint-Euverte (3) en lien avec le caractère bourgeois Bourdon-Blanc constituait en effet le fossé enserrant les murs. 80 maisons, quant à elles, pourraient se situent le long des rues Saint-Euverte, de Bourgogne et du Bourdon-Blanc. Enfin, 170 maisons ont -Blanc ou encore le 12 rue de Bourgogne. En outre, l’étude des maisons à pan de bois d’Orléans a démontré construits dans un passé récent en lien avec une pression immobilière grandissante sur le centre d’Orléans . Il faut noter que le repérage ayant été systématique sans pouvoir être toujours accompagné de recherches en archives sur l’ensemble du bâti, le doute demeure pour la désignation de certains édifices. Il s’agit d’immeubles n’ayant jamais eu un usage d’habitation mono-familiale. Le corpus pourrait donc du bâti du quartier Saint-Euverte et le parcellaire correspondant. Toutefois, cette enquête n’ayant maison du 16 rue du Dévidet. Les parcelles les plus étroites sont, quant à elles, concentrées le long des
    Illustration :
    qui possède le seul mur pignon aligné sur rue du quartier. IVR24_20144500775NUC4A
  • Ensemble de 2 maisons (18-20 rue Saint-Euverte)
    Ensemble de 2 maisons (18-20 rue Saint-Euverte) Orléans - 18, 20 rue Saint-Euverte - en ville - Cadastre : 2012 BN 31, 32
    Historique :
    actuellement au 36 rue du Bourdon-Blanc. En 1880, ils s'installent dans l'abbaye Saint-Euverte. Le cadastre En octobre 1740, les Frères des Écoles chrétiennes, également connus sous le nom des Frères de la du Bourdon-Blanc et de la Treille (actuelle partie nord de la rue des Pensées) et correspondant indiquent ainsi qu'en 1863, le 18 rue Saint-Euverte comprend un salon, une salle à manger et une cuisine au rez-de-chaussée, 4 chambres et 2 cabinets aux étages. Concernant le 20 rue Saint-Euverte, elles nous
    Référence documentaire :
    doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823.
    Description :
    Ces deux maisons sont construites en maçonnerie enduite à deux étages carrés. Le toit à longs pans
    Illustration :
    A gauche de l'abbaye Saint-Euverte sur le plan, un carré noir indique l'emplacement de l'Ecole des
  • Maison (18 rue des Pensées)
    Maison (18 rue des Pensées) Orléans - 18 rue des Pensées - en ville - Cadastre : 1823 B 1164 2012 BN 236
    Historique :
    appartenu un temps aux Cours du Bourdon-Blanc, l'école située de l'autre côté de la rue des Pensées.
    Description :
    façade arrière. La couverture est à longs pans et le toit est en ardoise. La façade postérieure, où l'on . Une cave se situe sous le bâtiment et un puits a été mentionné par des habitants du quartier.
  • Maison (La Balaterie)
    Maison (La Balaterie) La Riche - Balaterie (la) - isolé
    Historique :
    pignon est, un logement a été construit au milieu du 19e siècle. Le corps de logis principal isolé à
    Observation :
    La demeure conserve une grange remarquable. La Balaterie, comme le Saugé, est établie dans le lit
    Référence documentaire :
    Prieuré de St Cosme : 2e plan, numéroté 26. Plan de la plantation à faire depuis le bardeau de St
    Illustration :
    La Balatrie sur le cadastre de 1808 IVR24_20153700475NUCA
  • Maison de notable (rue de la Mairie)
    Maison de notable (rue de la Mairie) La Riche - 45 rue de la Mairie - en ville
    Observation :
    : "A la mémoire de Louis Berthomeau tué par les allemands le 19 août 1940".
    Description :
    Maison de notable située rue de la Mairie à mi-distance entre l'église Sainte-Anne et le quartier notable de sa remise qui a été aliénée. Les volumes de la maison et le soin apporté à son décor (taille de pierre, ferronnerie...) la distinguent d'autres maisons de maître du quartier Sainte-Anne. Le décor
    Illustration :
    Vue depuis le sud-est. IVR24_20153700818NUCA
  • Maison de maître, gentilhommière (Les Pavillons)
    Maison de maître, gentilhommière (Les Pavillons) La Riche - Pavillons (les) - en écart
    Représentations :
    Portrait de femme servant de clé sur un linteau à l'étage, façade nord sur le chemin.
  • Maison de notable (Doyenné)
    Maison de notable (Doyenné) La Riche - 19 rue du Doyenné - en ville
    Historique :
    Maison construite possiblement au cours du 16e siècle. Elle est présente dans le cadastre de 1808
    Illustration :
    Le doyenné sur le cadastre de 1808. IVR24_20153700091NUCA
  • Maison partagée (rue de la Métairie)
    Maison partagée (rue de la Métairie) La Riche - 5-7 Rue de la Métairie - bâti lâche
    Historique :
    Rares maisons doubles sur le territoire larichois.
    Description :
    traverse la commune, la maison est remarquable par le traitement de ses entrées. Deux baies symétriques, en plein-cintre, ouvrent sur un escalier menant à l'entrée de chacune des maisons. Le rez-de chaussée est
  • Ferme, actuellement maison (La Varenne)
    Ferme, actuellement maison (La Varenne) La Riche - Varenne (la) - 2 rue du Pigeonnier - isolé
    Historique :
    cadastral de 1808, parcelle 638, laisse peu de doute sur le type de la grange largement répandu dans la région : une grange dite "à porteau", ou à porche, devançant le corps de bâtiment.
    Illustration :
    La Varenne sur le cadastre de 1808 (en haut à droite) IVR24_20153700069NUCA
  • Maison (2 place Halmagrand)
    Maison (2 place Halmagrand) Orléans - 2 place Halmagrand - en ville - Cadastre : 1981 BP 13
    Historique :
    Les plans et le permis de construire sont datés de 1933. Le permis d'habiter est daté de 1934. Les
    Description :
    ceinture en ciment qui englobe le linteau des baies.
  • Maison (7 rue Paul Fourché)
    Maison (7 rue Paul Fourché) Orléans - 7 rue Paul Fourché - en ville - Cadastre : 1981 BP 145
    Historique :
    Les plans de l'architecte Alexandre Vaillant et le permis de construire sont datés de 1932. Le
    Description :
    La couleur dominante est le rouge de la brique. Une ceinture en ciment formant le linteau des baies
  • Maison (8 rue Émile Davoust)
    Maison (8 rue Émile Davoust) Orléans - 8 rue Émile Davoust - en ville - Cadastre : 1981 BP 164
    Historique :
    La réception des plans, dessinés par A. Vaillant, par la ville et le permis de construire sont datés de 1932. Le permis d'habiter fut accordé deux ans après.
    Description :
    La façade est en brique jaune. Une ceinture en brique de couleur rouge, forme partiellement le
  • Maison (2 rue Paul Fourché)
    Maison (2 rue Paul Fourché) Orléans - 2 rue Paul Fourché - en ville - Cadastre : 1981 BP 135
    Historique :
    La réception des plans par la ville et le permis de construire sont datés de 1934. Les travaux sont
    Description :
    . Une ceinture en ciment, sculptée de motifs géométriques, englobe le dernier étage formant le linteau
  • Maison (2 rue Alsace Lorraine)
    Maison (2 rue Alsace Lorraine) Orléans - 2 rue d'Alsace Lorraine - en ville - Cadastre : 1981 BP 7
    Historique :
    Les plans de l'architecte Roger Croissandeau, le permis de construire et le permis d'habiter sont
  • Maison (10 rue Paul Fourché)
    Maison (10 rue Paul Fourché) Orléans - 10 rue Paul Fourché - en ville - Cadastre : 1981 BP 150
    Historique :
    Le permis de construire est daté de 1929 et le permis d'habiter fut accordé un an après. Les
1 2 3 4 Suivant