Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage)
    Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage) Amboise - rue du Sevrage - en ville
    Historique :
    François Ier (1515-1547), qui note le 25 janvier 1501 dans son journal : « Le jour de la conversion de
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    nos jours, et auquel on a ajouté un petit bâtiment en brique et pierre vers le commencement du XVIIe matériaux de construction employés sont bien le moellon enduit et la pierre de taille de tuffeau.
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Historique :
    pierre de taille de tuffeau pour les chaînages et les encadrements de baies. Dès 1473, Estienne Leloup , ses biens auraient été saisis et adjugés en 1490 à Pierre Morin, qui devint trésorier de France et fit François Ier qui devint propriétaire du Clos. En 1516, le duc d'Alençon vendit le Clos à Louise de Savoie -Lucé, soit ses façades méridionales. On dit ce dessin réalisé à la demande de François Ier. Le Houssaye mit au jour une pierre tombale avec une inscription à demi-effacée où il put déchiffrer Ier. En 1583, le Clos serait revenu par héritage à Michel de Gast, gouverneur d'Amboise. Au début du
    Référence documentaire :
    chastel du Clou ». Dans la première, Germain Badeau et Pierre Rousseau, maçons sont ainsi payés pour onze
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pierre de taille de tuffeau étant réservée aux chaînages et encadrements de baies. Sa couverture en carrée construite en moellon et pierre de taille de tuffeau couverte d'un toit en pavillon en ardoise. En
    Annexe :
    réparations à la porte Heurtault pour acheminer une pierre au Clos-Lucé : « (...) Pour avoir en la fin du moys grosse pierre que Estienne Le loup, escuyer maistre d'hotel du roy notre Sire, fesoient mener a force de de Françoys Bertin et Jehan Duruau, il est question des dépenses faites par Pierre Goussard, receveur devaient consister à changer le tuffeau en appui de fenêtres et à le remplacer par de la pierre de Richemart ; à refaire les soubassements en pierre dure locale ; à procéder au rejointoiement des briques au restaurations de 2003 se déroula en trois campagnes. Première campagne : maçonnerie et pierre de taille : purge . reprise en pierre de tuffeau (pierre de Villentrois en partie haute ; pierre d'Usseau en partie basse ) ; rejointoiement ; ragréages. Deuxième campagne : traitement biocide de la pierre, avec élimination des résidus
  • Manoir dit La maison Blanche (18 rue de l'Épinetterie)
    Manoir dit La maison Blanche (18 rue de l'Épinetterie) Amboise - 18 rue de l'Épinetterie - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    . Le logis manorial est édifié en moellon de tuffeau crépi et couvert d'ardoises. La pierre de taille a prendre pour modèle celles de la surélévation par François Ier du nouveau logis de Charles VIII sur les
1