Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Miermaux : manoir
    Miermaux : manoir Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Miermaux - isolé - Cadastre : 1811 A 184 2019 B1 435
    Historique :
    Une forge, alimentée par les sablières de Rougemont (Vichères) et de Saint-Serge, est attestée à Saint-Jean) depuis 1592, se fait construire un manoir au cours du premier quart du 17e siècle, à
    Référence documentaire :
    , Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge.
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Miermaux - isolé - Cadastre : 1811 A 184 2019 B1 435
  • Chauvelière : manoir puis ferme
    Chauvelière : manoir puis ferme Lureuil - La Chauvelière - 5 - en écart - Cadastre : 2015 D 624, 627, 629, 630, 1176, 1261, 1263, 1264, 1276 1812 D 609-612, 624-634
    Historique :
    Tournon-Saint-Martin (Plaux 2013). Le logis est daté du 17e siècle par ses caractères morphologiques
    Canton :
    Tournon-Saint-Martin
  • Montfort : manoir dit château de Montfort
    Montfort : manoir dit château de Montfort Chançay - Montfort - isolé - Cadastre : 1816 C2 1574 2009 C 913, 911
    Historique :
    la deuxième moitié du 16e siècle. A la fin du 18e siècle, Montfort est la propriété de Valentin son fils, Valentin Louis Marie à partir de 1788. Flavie Loiseau, fille de Valentin Louis Marie Loiseau
  • L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    L'habitat à Amboise aux 15e et 16e siècles
    Annexe :
    Saint-Denis, de l'ancien grand marché, des marais asséchés vers 1489-1490 et de l'île. Le cadre temporel les sablières, le pan de bois à grille, le pan-de-bois à croix de Saint-André, la charpente à fermes
    Texte libre :
    croix de Saint-André, assemblages à tenons et mortaises, couverture de tuiles plates, hourdis constitué Concorde). Quand elles n'ont pas disparu (placette Saint-Florentin), des croisées à meneaux et traverses Saint-Thomas, 1 mail Saint-Thomas) adopte le type à chevrons-formant-fermes. Les combles sont de fait
  • Manoir (La Rabaterie)
    Manoir (La Rabaterie) La Riche - Rabaterie (la) - Rue Saint-François - en ville
    Référence documentaire :
    données en ligne]. SAINT-MANDÉ : Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), 2015. Plan cadastral parcellaire de la commune de la Riche, section A1 dite de Sainte-Anne du cadastre
    Localisation :
    La Riche - Rabaterie (la) - Rue Saint-François - en ville
  • Plessis : manoir dit Le Grand Plessis
    Plessis : manoir dit Le Grand Plessis Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Le Plessis - isolé - Cadastre : 1811 A 19 2019 B1 360, 363, 364
    Observation :
    attaques d'assaillants en donnant ou transmettant un signal allant jusqu'au château Saint-Jean (au même
    Référence documentaire :
    Trizay-Coutretôt-Saint-Serge. , Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812.
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Le Plessis - isolé - Cadastre : 1811 A 19 2019 B1 360, 363, 364
  • Gadelière : manoir
    Gadelière : manoir Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Gadelière - isolé - Cadastre : 1811 A 40 2019 D1 295
    Historique :
    qui la donne en 1519 à Jehan Béquignon, chanoine de la collégiale Saint-Jean de Nogent et curé de
    Référence documentaire :
    , Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812. YVARD, Éric. La Gadelière à Trizay-Coutretôt-Saint-Serge (Eure-et-Loir). Étude historique, 2003, 57
    Localisation :
    Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Gadelière - isolé - Cadastre : 1811 A 40 2019 D1 295
  • Grand Prainville : manoir
    Grand Prainville : manoir Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Grand Prainville - isolé - Cadastre : 1811 B 136, 138 2018 OB 102
    Historique :
    de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. En 1811 – date du premier plan cadastral –, Le Grand
    Référence documentaire :
    PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie communale
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Grand Prainville - isolé - Cadastre : 1811 B 136, 138 2018 OB 102
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Historique :
    Charles VIII, le Clos-Lucé revint à son cousin, le capitaine Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol , conformément à son souhait dans « ladicte église Saint-Florentin, par le collège de ladicte église ». Il s'agit « LEONARDUS VINCIUS ». Les restes présumés furent alors transférés dans la chapelle Saint-Hubert du château , Madame Jameron des Fontenelles céda le Clos-Lucé à la famille Saint-Bris qui depuis l'entretient. C'est à
    Annexe :
    , dans son étude préalable, en vue de la restauration des façades du Clos Lucé, Arnaud de Saint-Jouan remplage de la baie fut remplacé par un autre remplage à trilobes. Arnaud de Saint-Jouan en conclut que partie haute, sa sculpture de frise d'encadrement à l'angle gauche ; la statue de saint Sébastien (non les appuis des baies, sur la base de l'emplacement de la statue de Saint-Sébastien. Dans un encart de feuilles vertes et un fond rouge. La statue du saint Sébastien, située au-dessus de la chapelle est
  • Fontenay : manoir
    Fontenay : manoir Cigogné - Fontenay - isolé
    Historique :
    Entre 1469 et 1482, la terre de Fontenay est citée dans une charte de l'abbaye Saint-Julien de
  • Bas-Cousse : manoir de Bas-Cousse
    Bas-Cousse : manoir de Bas-Cousse Vernou-sur-Brenne - Bas-Cousse - en écart - Cadastre : 1817 C1 199 2009 C 48
    Description :
    " ("Utilise-les ne les compte pas") sur la façade du pavillon. La chapelle des Saints Anges, située au rez-de
    Illustration :
    des Anges et de Saint-Jacques, laquelle dîme se perçoit sur les fiefs des haut et bas Cousse et le
  • Manoir dit Le Prieuré (47 avenue Léonard de Vinci)
    Manoir dit Le Prieuré (47 avenue Léonard de Vinci) Amboise - 47 avenue Léonard-de-Vinci - en ville
    Historique :
    celle du Prieuré Saint-Thomas. Tout le problème est de trouver la dénomination correcte pour le décrire présente des arcades de l'ancien Prieuré Saint-Thomas, ornées de billettes. L'édifice a été construit en
  • Champeaux : manoir dit de Champeaux
    Champeaux : manoir dit de Champeaux Margon - Champeaux - isolé - Cadastre : 1811 C2 211 1990 C2 318
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, G 3510. Échange entre le chapitre de Saint-Jean et Jean
  • Soublières : manoir puis ferme
    Soublières : manoir puis ferme La Gaudaine - Les Soublières - en écart - Cadastre : 1811 B 24, 25 1987 B1 66
    Historique :
    possède jusqu'au décès de Catherine de Chartrain en 1756. Il appartient ensuite à Nicolas de Saint-Pol
  • Verger : manoir (2 rue du Château-Gaillard)
    Verger : manoir (2 rue du Château-Gaillard) Chançay - Le Verger - 2 rue du Château-Gaillard - en écart - Cadastre : 1817 A3 2887 2009 AB 526
    Historique :
    jusqu'à la seconde moitié du 17e siècle, date à laquelle il appartient à la famille de Saint-André. En
  • Vaumorin : manoir dit de Vaumorin
    Vaumorin : manoir dit de Vaumorin Chançay - Vaumorin - isolé - Cadastre : 1816 C2 1667 2009 ZL 96
    Historique :
    Lefèvre est réalisé en 1949 : Valmer est alors attribué au comte et à la comtesse de Saint Venant et
  • Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage)
    Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage) Amboise - rue du Sevrage - en ville
    Historique :
    saint Paul, 25 de janvier 1501, environ deux heures après midi, mon roi, mon seigneur, mon César et mon
  • Côte : manoir dit manoir du Petit-Rochecorbon
    Côte : manoir dit manoir du Petit-Rochecorbon Reugny - La Côte - en écart - Cadastre : 1819 H2 642 2009 YE 997
    Description :
    un sous-faîtage avec décharges en forme de croix de saint-André entre sous-faîtage et faîtage et
  • Carcahut : manoir
    Carcahut : manoir Frazé - Carcahut - - en village - Cadastre : 2016 OB 473 1813 F1 16
    Historique :
    . Lieutenant général du bailli d'Illiers de 1560 à 1580 puis du bailli de Rabestan (Saint-Avit-les-Guespières
    Description :
    est assuré par une grosse croix de Saint-André reliant la sous-faîtière aux entraits. Les murs sont en
  • Cormier : manoir
    Cormier : manoir Frazé - le Cormier - isolé - Cadastre : 1813 E 241, 244, 245 2016 E 91, 286
    Description :
    . Portant les marches aux angles, trois des culs-de-lampes sont ornés d'une rose, d'une coquille Saint
    Illustration :
    Logis-porte, intérieur, cul-de-lampe orné d'une coquille Saint-Jacques en bas-relief