Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    La Taille Alice de
    Inscriptions & marques :
    Inscription : " Dieu et patrie " sur la partie supérieure. Inscription "1914 Aux enfants de cette paroisse morts pour la France 1918". Noms des victimes inscrits en lettres dorées sur le marbre noir.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Illustration :
    Le monument dans la chapelle, avec la peinture d'Hippolyte Lazerges (Vierge de Pitié
  • Bourg : monument aux morts (place de la Mairie)
    Bourg : monument aux morts (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1992 C1 423
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Par délibération du 22 janvier 1920, le conseil municipal décide d'apposer, dans le narthex de l'église paroissiale, une plaque commémorative "à la mémoire des enfants morts pour la France". Cette plaque, posée en 1921, est réalisée par le marbrier Pinot et encadrée d'une structure en bois de style néo-gothique par E. Debray, menuisier et ébéniste. Les artisans sont tous deux de Nogent-le-Rotrou . Par la suite, la plaque fut enlevée et replacée sur ce monument construit dans la seconde moitié du
    Référence documentaire :
    Plan de la plaque commémorative du monument aux morts, 1920. (Archives départementales d'Eure-et
    Murs :
    pierre de taille parpaing de béton
    Description :
    Le monument aux morts se situe place de la Mairie. Il est placé sur un emmarchement à deux degrés en pierre de taille. Scellées dans deux murs en parpaing, les plaques sont en marbre gris et blanc et portent les noms des soldats morts pour la France. Un toit à longs pans et à croupe couvert en andésite
    Localisation :
    Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1992 C1 423
    Titre courant :
    Bourg : monument aux morts (place de la Mairie)
    Illustration :
    Plan de la plaque commémorative, 1921. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 572
  • Bourg : monument aux morts (rue de l'Église)
    Bourg : monument aux morts (rue de l'Église) Chançay - rue de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    de 5 300 francs, et installé par Léon Guet, entrepreneur en maçonnerie à Chançay. La réception Abel Chevalley, maire de Chançay, était également ministre plénipotentiaire et haut-commissaire de la République Française au Caucase. Ce modèle de sculpture fut présenté à Paris en 1921 au Salon de la Société cadre en chêne a été offerte à l'occasion de l'inauguration par les Républiques Unies du Caucase car des Artistes Français et l'original en plâtre est aujourd'hui conservé au musée des Beaux-Arts de Reims. Plusieurs exemplaires de ce type de monument sont visibles dans les communes de Poiré-sur -Velluire (85), Rosnay (85), La Vicomté-sur-Rance (22) et Treignat (03).
    Observation :
    sur le tableau commémoratif conservé dans l'église. Le monument aux morts indique quatre noms de soldats décédés au cours de l'année 1914 contre cinq inscrits sur le tableau commémoratif. A l'inverse, le 1918 sur le tableau commémoratif de l'église (non mentionnés pour cause d'anticléricalisme ?).
    Précision dénomination :
    monument aux morts de la guerre 1914-1918
    Représentations :
    La femme est une représentation de la France. Couronnée de lauriers, elle tient dans sa main droite , une palme et dans sa main gauche, une couronne de fleurs. La stèle, où sont inscrits les noms des morts, est ornée de la croix de guerre dans un médaillon. Un casque de poilu est posé au pied de la croix de guerre
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    en pierre de taille. La plaque portant les noms des morts de la seconde Guerre Mondiale et de la
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Guet Léon
    Localisation :
    Chançay - rue de l'Église - en village
    Titre courant :
    Bourg : monument aux morts (rue de l'Église)
    Dimension :
    Hauteur de la sculpture = 200 ; hauteur du socle = 107 ; longueur du socle = 170 ; largeur du socle la 150.0 centimètre
    Dates :
    1920 daté par source porte la date
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Détail de la signature. IVR24_20113700108NUC1A Carte postale, début du 20e siècle. Photo prise le jour de l'inauguration, le 10 juillet 1921 Détail : la France. IVR24_20113700107NUC2A
  • Bourg : monument aux morts (place de l’Église)
    Bourg : monument aux morts (place de l’Église) Lureuil - Bourg - place de l'Église - en village - Cadastre : Espace public
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le projet de construction remonte à février 1920. Le procès-verbal de réception définitif date du la fin du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    p. 209-210 GROSJEAN, Patrick (dir.). Les monuments aux morts de l'arrondissement du Blanc (Indre ). Le Blanc : InterBrenne (fédération des sociétés patrimoniales de l'arrondissement du Blanc), 2014.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    "Obélisque surmonté d'une croix de guerre, sur piédestal et soubassement. Applique en bronze sur la monument de Lureuil est le seul de l'arrondissement où figure la liste des membres du conseil municipal en principale face de fût : glaive enrubanné d'une palme. Grille d'entourage" (Grosjean et al. 2014). Le poste lors de son érection. (Ibid.).
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - place de l'Église - en village - Cadastre : Espace public
    Titre courant :
    Bourg : monument aux morts (place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Château-Renault - 21 rue de l'Espérance D 43 - Cadastre : 2014 AE 5
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    une participation de la municipalité de 1 000 fr.
    Précision dénomination :
    monument aux morts de la guerre 1914-1918
    Représentations :
    Femme en habit de deuil et petite fille se recueillant devant la tombe d'un soldat dans un cimetière figuré par plusieurs croix, dont l'une a un casque de poilu posé dessus. La petite fille porte un bouquet de fleurs dans sa main gauche. La femme embrasse un casque de poilu. A l'arrière plan du cimetière , est représenté un village. Branche de laurier en bronze (sur la stèle). Feuilles de laurier (sur les
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le monument en pierre de taille est constitué d'une stèle pentagonale reposant sur un piédestal quadrangulaire, lui-même placé sur un socle rectangulaire. Un parterre de fleurs ceinturant le monument est bordé Renault à ses enfants morts pour la France" (sur le piédestal) ; "érigé par souscription publique sur l'initiative de l'association des poilus" (sur le piédestal) ; "M. Bruno" (sur le piédestal).
    Localisation :
    Château-Renault - 21 rue de l'Espérance D 43 - Cadastre : 2014 AE 5
    Dates :
    1922 porte la date
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Détail de la signature. IVR24_20143704248NUC4A
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Thiron-Gardais - Bourg - Rue de Gardais - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    En 1920, Émile Jouvet, entrepreneur à La Loupe, dresse le plan du futur monument commémoratif de la Thiron et M. Jouvet, le monument sera réalisé en grès de Saint-Denis-d'Authou pour la somme de 3 000 francs. Le monument aux morts est érigé peu de temps après, probablement la même année. première guerre mondiale. D'après le contrat de gré à gré passé le 20 janvier 1923 entre M. le maire de
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    , d'un socle (marqué de l'inscription "Émile Jouvet - La Loupe") et d'une stèle où figurent les noms des soldats morts pour la France. Une palme orne la partie sommitale de la stèle. Le soubassement est en moellons de grès et l'édicule est en pierre de taille de grès. Le monument aux morts se situe au carrefour des rues de Gardais et des Tilleuls, face à l'ancienne
    Localisation :
    Thiron-Gardais - Bourg - Rue de Gardais - en village
    Dates :
    1923 porte la date
    Illustration :
    Détail de l'inscription. IVR24_20142800254NUC2A
  • Bourg : monument aux morts (rue du 8 Mai 1945)
    Bourg : monument aux morts (rue du 8 Mai 1945) Neuville-sur-Brenne - rue du 8 mai 1945 - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Le 17 décembre 1919, le conseil municipal vote une somme de cinquante francs pour organiser une fête des poilus mais la construction d'un monument ne semble pas avoir été évoquée par le conseil
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Monument aux morts construit en pierre de taille, en forme de stèle rectangulaire verticale, et dépourvu de décor sculpté.
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Bourg : monument aux morts (cimetière)
    Bourg : monument aux morts (cimetière) Le Boulay - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Un projet de monument aux morts proposé en avril 1920 est adopté en mai de la même année. Vallée Gontard, entrepreneur, est chargé de sa réalisation dans le cimetière. Afin d'assurer son financement, le
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le monument aux morts, en pierre de Lavoux, est en forme d'obélisque, et repose sur un socle en pierre de Chauvigny.
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de construction du monument aux morts, élévation (1920). (Archives départementales d'Indre
  • Bourg : monument aux morts (place du Général Leclerc)
    Bourg : monument aux morts (place du Général Leclerc) Auzouer-en-Touraine - place du Général Leclerc - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Le plan d'un monument commémoratif aux morts de la Grande Guerre est dressé dès le 4 septembre 1919 monument sera édifié sur la place de la poste (et non pas dans le cimetière), et de lancer une souscription ). Les travaux sont achevés en 1922. Des plaques pour les morts de la Seconde Guerre mondiale et de la et approuvé par la Préfecture, le 2 avril 1920. Le 19 juin 1921, le conseil municipal décide que le pour assurer une partie du financement. Les travaux de construction sont confiés à Paul Beaugrand (maçonnerie de l'entourage et des bordures) et Auguste Vallée, serrurier à Château-Renault (grille de clôture
    Représentations :
    pot à feu obus croix de guerre chêne Obélisque sommé d'un pot à feu. Croix de guerre en bronze et feuilles de chêne (face est). Obus aux
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    sont en marbre. La croix de guerre est en bronze. Le monument est clôturé d'une grille en fer forgé. Monument aux morts en forme d'obélisque, construit en pierre de Lavoux, reposant sur une fondation de maçonnerie de moellons et chaux. Les plaques portant les noms des morts des différentes guerres
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Vallée Auguste [entrepreneur de maçonnerie] Houssinot Louis
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de monument aux morts du 4 septembre 1919. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, T
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Argenvilliers - Bourg - rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Le monument aux morts a été érigé en 1921 suivant les plans de l'architecte parisien F. Clermont.
    Référence documentaire :
    Plan de l'emplacement projeté pour l'érection du monument aux morts. (Archives départementales Plan de l'architecte M. Clermont de Paris, août 1921. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O Plan de l'architecte M. Clermont de Paris, août 1921. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O
    Représentations :
    croix de guerre
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument aux morts se situe directement au nord de l'église paroissiale. En pierre de taille de nord d'une croix de guerre et d'une palme. Les noms des soldats morts pour la France sont également calcaire ("pierre de Villebois" comme précisé dans le contrat de gré à gré passé entre le maire et
    Localisation :
    Argenvilliers - Bourg - rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : non cadastré
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Illustration :
    Projet dressé par l'architecte Clermont de Paris en 1921, détail de la face principale, avec Projet dressé par l'architecte Clermont de Paris en 1921. (Archives départementales d'Eure-et-Loir l'inscription et la palme. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 79). IVR24_20092800029NUCA Plan de l'emplacement projeté. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 079
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts La Croix-du-Perche - Bourg - place de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Le monument aux morts a été érigé en 1922 par Emile Jouvet, entrepreneur en travaux publics à La Loupe. Il est précisé dans le marché que "le monument sera exécuté [...] en grès des carrières de Blainville près de Saint-Denis-d’Authou".
    Représentations :
    croix de Lorraine palme
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    taille de grès, il comprend une stèle de forme pyramidale, posée sur un socle de section carrée. La stèle Le monument aux morts se situe dans le bourg, au centre de la place de l’Église. En pierre de porte les noms des soldats morts pour la France sur ses faces. Elle est décorée d’une palme et d’une croix de Lorraine.
    Localisation :
    La Croix-du-Perche - Bourg - place de l'Église - en village
    Illustration :
    Projet de monument aux morts, plan dressé par l’entrepreneur Émile Jouvet, visé par le préfet le12
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 2019 B 67
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    , conformément au contrat de gré à gré passé avec Eugène Neveu, maire de la commune, le 10 septembre 1921, pour la somme de 3 038 francs. Le procès-verbal de réception définitive des travaux a lieu le 12 mars 1923 . Le devis précise les matériaux à mettre en œuvre : le granite de Bretagne pour la base et le socle , la pierre de Lorraine pour le socle et le fût. Initialement placé dans le cimetière, il a été déplacé Le monument aux morts a été érigé en 1923 par M. Pinot-Fournier, entrepreneur de monuments funèbres en 2018 devant le clocher de l'église.
    Référence documentaire :
    CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p. Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 2 O 3461. Monument aux morts et cimetière de Trizay.
    Représentations :
    drapeau croix de guerre couronne de laurier
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    stèle en pierre de taille calcaire (pierre de Lorraine). La stèle, couronnée d'un fronton surmonté d’une croix de guerre, porte les inscriptions des noms des soldats morts pour la France gravés sur une plaque de marbre ainsi que d’autres symboles sculptés sur une seconde plaque : drapeaux, couronne de laurier.
    Illustration :
    . (Archives municipales de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge). IVR24_20192800181NUCA Vue de situation depuis le nord. IVR24_20192800182NUCA
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Frazé - le Bourg - place du Château - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Un traité de gré à gré est signé entre la municipalité et Eugène Macé le 20 novembre 1921 pour l'érection d'un monument commémoratif de la Grande Guerre. Le contrat précise que "le monument dont l'assise sera en pierre de Lavoux [...] la hauteur totale sera de 5,18 mètres." Probablement construit en 1923 , sa réception définitive par procès verbal se fait le 7 décembre de la même année.
    Représentations :
    casque drapeau palme feuille croix croix de guerre
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Situé sur la place du Château, la stèle est construite en pierre de taille de calcaire : la base en quatre faces, sont gravés les noms des soldats de la commune morts pour la France. En partie supérieure feuilles de chêne (symbole de la force). pierre dure d'Eure-et-Loir, l'élévation en pierre de Lavoux (Vienne). En partie basse, sur trois des sont sculptés une palme (symbole du martyr), une croix de guerre (décoration officielle de l'État qu'un drapeau, un casque (élément souvent synonyme de puissance belliqueuse et d'invulnérabilité) et des
    Illustration :
    Projet de monument aux morts, dessin réalisé en 1921 par J. Voisin, marbrier à Chartres (AD d'Eure
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Un traité de gré à gré est signé entre la municipalité et M. Pinot Fournier, marbrier à Nogent-le -Rotrou, le 8 septembre 1921, afin d'ériger un monument commémoratif de la Grande Guerre. Le contrat montre sa réception définitive (par procès verbal en date du 21 décembre) le 7 décembre de la même année . La commune avait payé un lourd tribut lors de la première guerre mondiale, avec dix tués ou disparus précise que le monument sera constitué "tout en pierre de Lorraine". Il est construit en 1922, comme le et cinq blessés sur 43 hommes mobilisés (sur une population de 212 habitant en 1914).
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille calcaire sur laquelle figure la liste des morts et disparus de la commune durant le premier conflit mondial. Une palme en métal orne la partie basse tandis que le partie haute se termine en
  • Bourg : monument aux morts (rue Pasteur)
    Bourg : monument aux morts (rue Pasteur) Villedômer - rue Pasteur - en village - Cadastre : 2012 D 409
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    pour la commune de fournir à ses frais les aides et matériaux nécessaires à la pose, et le prix est l'inscription : "A la mémoire des enfants de Villedômer morts pour la France 1914-1918 1939-1945. Paris, pour la réalisation d'un monument aux morts, pour 5 594 francs. Suite à la non exécution par la
    Référence documentaire :
    Plans, élévations, documents divers. (Archives communales de Villedômer). Archives communales de Villedômer.
    Représentations :
    Plaque de bronze représentant une feuille de palme accompagnée d'une couronne de feuilles de laurier et de chêne (face est). Plaque de bronze représentant une branche de laurier (face nord). Plaque de bronze représentant une branche de palme (face sud).
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument aux morts est en pierre de taille, en forme d'obélisque et reposant sur un socle constitué de deux marches en pierre. Les noms sont gravés et dorés sur trois plaques de marbre, fixées au
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Élévation de la face antérieure. (Archives communales de Villedômer). IVR24_20133700355NUC2A Détail de la plaque offerte par les prisonniers et déportés de 1939-1945. IVR24_20133700489NUC2A Détail de la plaque offerte à l'occasion du 20e anniversaire de l'armistice. IVR24_20133700488NUC2A Élévation d'une face latérale. (Archives communales de Villedômer). IVR24_20133700356NUC2A
1