Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ville :  moulin dit moulin de Launay
    Ville : moulin dit moulin de Launay Château-Renault - Launay - Cadastre : 1835 A 357 1835 A 358 2014 AP 106
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Charles-Henry comte d'Estaing et marquis de Château-Renault il est vendu comme bien national pendant la alors trois marteaux à battre le cuir (rez-de-chaussée), la corroierie (1er étage) et les sèches (2e étage et comble). La tannerie Hervé est la dernière de Château-Renault à fermer ses portes, en 1985. Révolution. En 1825, Pierre Alexandre Valère Lendormy, juge de paix du canton de Château-Renault , propriétaire du moulin, exprime dans une lettre adressée au Préfet sa volonté de "construire un moulin moderne à l'instar de ceux d'Etampes et Corbeil". Un plan est dressé en 1826, et le propriétaire obtient l'autorisation en 1827. Il sert toujours de moulin à blé lorsqu'il est augmenté en 1868, mais il est converti en moulin à tan vers la fin des années 1880 : deux halles aux écorces sont construites à proximité en 1887
    Référence documentaire :
    Rivière de la Brenne. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5572). Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5572. Rivière de la Brenne. CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est à deux étages et comble à surcroit, construit en moellon crépi et pierre de taille
    Titre courant :
    Ville : moulin dit moulin de Launay
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan dressé le 17 août 1826. Détail de la roue. (Archives départementales d'Indre-et Plan de la tannerie Hervé, 1901. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 5 M 249
  • Moulins de Grandin, actuellement maison (ruelle Grandin)
    Moulins de Grandin, actuellement maison (ruelle Grandin) Nogent-le-Rotrou - ruelle Grandin - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    La première mention des moulins date de 1216 : le quart des usines est alors cédé à Eudes Grandin . Durant la première partie du 19e siècle (cf. plan de 1858), les moulins, l’un à tan (bâtiment 1) et la conservation de certains de ses bâtiments, en partie démantelé. Il n’accueille plus aujourd’hui par Thomas, comte du Perche. Elles sont au nombre de deux, l’une est à fouler les draps, l’autre à l’autre à farine (bâtiment 2), sont implantés de part et d’autre du bras est de l’Huisne. Le déversoir du bâtiment 2 est condamné avant 1858 tandis que le bras est de l’Huisne est détourné avant 1897 dans le déversoir du bâtiment 2, donnant à la rivière le coude qu’on lui connaît aujourd’hui. Le site a été, malgré
    Référence documentaire :
    Plan géométrique de la rivière d'Huisne / Jolly (ingénieur ordinaire). Première moitié du 19e Fol n° 52-53. AN. Série P : article 938. Déclaration de l’abbaye Nostre-Dame des Clairetz. 1680. Plan des usines de Grandin. 1858. Plan et coupe. (Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série 7 Charte X (1217), charte XX (1235). DE SOUANCE, Hector Guillier. Abbaye royale de Notre-Dame des Clairets : histoire et cartulaire, 1202-1790. Vannes : Impr. de Lafolye, 1894.
    Murs :
    grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    en moellons de calcaire, la pierre de taille (calcaire et roussard) est réservée aux éléments Les anciens moulins (bâtiments 1 et 2) sont implantés au bord de l’Huisne. La rivière forme un coude au contact de la parcelle abritant les bâtiments 2 et 3. Des vestiges d’anciennes vannes sont partie détruit. On peut tout au plus relever la présence d’anciennes machines, de quelques piédroits , contreforts arasés et cloisons en bois. L’ancien canal de fuite et la turbine sont encore en place. Les visibles à cet endroit. Les moulins sont accessibles par la ruelle Grandin. Le bâtiment 1 est en grande moulurés en quart-de-rond et d’un hangar disposé dans le prolongement de l’usine. Le bâtiment est construit porteurs. Le bâtiment 2 a été en partie reconstruit. Ses façades mélangent ainsi moellons de silex
    Auteur :
    [propriétaire] Abbaye royale de Notre-Dame des Clairets
    Titre courant :
    Moulins de Grandin, actuellement maison (ruelle Grandin)
    Appellations :
    moulins de Grandin
    Annexe :
    le comte nostre moulin a bled de grandin situé en la paroisse de St-Hilaire composé dune maisons arp[tenances] les dit[ites] choses entourrées des deux costés de la rivière duigne et abouttant dun Declaration de l’abbaye Nostre-Dame des Clairetz, 1680. fol n°52 et 53. AN. Série P : article 938 . Declaration de l’abbaye Nostre-Dame des Clairetz, 1680. fol n°52 et 53. [...] En les bourg de Nogent et Bourg bord au pont de St-Hilaire douttre bout au pasturail depend[ant] des moulins du pont de Bois [...]
    Illustration :
    Plans de situation. IVR24_20162801795NUDA Plan des moulins de Grandin (première moitié du 19e siècle, AD 28, série 7 S 74, n°8529 Plan des usines de Grandin (1858, AD 28, série 7 S n°75). IVR24_20162801796NUCA Anciennes vannes alimentant un canal de décharge, cours de l'Huisne actuel. IVR24_20162801797NUCA Bâtiment n°4 de l'île Grandin. IVR24_20162801802NUCA
  • Ville :  moulin dit moulin de Vauchevrier, actuellement salle d'exposition (rue de l'Abreuvoir)
    Ville : moulin dit moulin de Vauchevrier, actuellement salle d'exposition (rue de l'Abreuvoir) Château-Renault - rue de l'Abreuvoir - en ville - Cadastre : 2014 AC 4
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    différentes tanneries de la ville jusqu’à la première moitié du 20e siècle. En 1839, une ordonnance royale la déviation de Château-Renault. Le moulin est utilisé jusque dans les années 1950 par la société Le demande qu’il soit construit un déversoir de 7 mètres de largeur à 130 mètres en amont des vannes de Cuir Lissé Français, avant d’être vendu à la ville en 1960. Le moulin et la halle voisine font l’objet d’une restauration en 1987. Depuis 1990, le moulin sert de lieu d’exposition.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5572. Rivière de la Brenne. Exposition, le moulin de Vauchevrier fête ses 20 ans. Château-Renault infos, septembre 2010, p. 15.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    et la pierre de taille sont utilisées pour l'encadrement des baies et les chaînes d’angles. Le moulin L'édifice est construit en moellon enduit et couvert d'un toit à longs pans en ardoise. La brique
    Localisation :
    Château-Renault - rue de l'Abreuvoir - en ville - Cadastre : 2014 AC 4
    Titre courant :
    Ville : moulin dit moulin de Vauchevrier, actuellement salle d'exposition (rue de l'Abreuvoir)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Détail de la roue. IVR24_20143704294NUC4A
  • Ville :  moulin dit moulin du Moulinet, actuellement garage automobile (29 rue Victor Hugo)
    Ville : moulin dit moulin du Moulinet, actuellement garage automobile (29 rue Victor Hugo) Château-Renault - Moulinet - 29 rue Victor Hugo - en ville - Cadastre : 1835 A 132 2014 AM 263
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    ustensiles dudit moulin, un cellier au nord de la halle dudit moulin, une petite écurie tenante à la dite derrière le premier corps de bâtiment, un jardin au midi de la cour, la rivière à l’arrière bief entre deux " et est estimé avec les terres qui en dépendent à la somme de 8000 livres. Un règlement de 1853 est pour la machine à vapeur, d’un magasin de dépôt de poudre de tan, d’un récepteur de poudre et magasin , d’une salle où se trouvent les engrenages, la roue hydraulique et un escalier (rez-de-chaussée) ; de moulin appartient, en 1973, à la Société Mécanique et Plastique de Touraine et sert aujourd’hui de garage (bail en 1524). Servant de moulin banal, il est mentionné en 1755 comme appartenant pour moitié à l’abbaye de Gâtines et pour moitié aux seigneurs de Château-Renault. Lors de son estimation en 1791, le moulin est décrit comme consistant "dans deux corps de bâtiments, le premier composé d’une chambre à feu chambre, le deuxième est composé de deux écuries et un toit à porc à deux chambrées, cour devant et
    Référence documentaire :
    FOURNIER, Gérard. Maîtres et ouvriers tanneurs à Château-Renault de la seconde moitié du XVIIIe Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63). Archives départementales d'Indre-et-Loire. H 142. Abbaye de Gâtines. siècle à 1914. Paris : thèse de doctorat : Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : 1989.
    Représentations :
    reposent sur des consoles en pierre de taille placées sur la façade. inscriptions "Réception" et Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage sont à meneau en pierre de taille. Les baies latérales de l'étage de comble étaient à croisée en pierre de taille. Les anciennes cheminées du premier étage "Expédition" au-dessus du portail principal et "Entrée" au-dessus de la porte latérale à l'est.
    Murs :
    pierre pierre de taille béton parpaing de béton
    Description :
    taille et brique. L'ensemble se compose de sept travées au rez-de-chaussée et à l'étage. L'entrée, une rapport à la façade. L'étage de comble d'origine a disparu (lucarnes détruites ou murées) et les baies de Il s'agit d'un édifice à un étage carré et étage de comble construit en moellon enduit, pierre de baie de l'étage et une lucarne du comble s'inscrivent dans un avant-corps légèrement en saillie par
    Étages :
    étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Destinations :
    garage de réparation automobile
    Illustration :
    Vue d'ensemble du moulin, de la vanne de décharge et de la cheminée, depuis le nord-est Arrivée des écorces de chêne au moulin du Moulinet. Carte postale, début du 20e siècle. (Archives Vanne de décharge. IVR24_20143703486NUCA
1