Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Saint-Dyé
    Port dit port de Saint-Dyé Saint-Dyé-sur-Loire - le Bourg - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La proximité (environ 5 kilomètres) entre la ville de Saint-Dyé-sur-Loire et le château de Chambord construit entre 1519 et 1547 a entrainé le développement du port à cette période. La plupart des matériaux nécessaires aux travaux (notamment la pierre de Bourré, la pierre d'Apremont, les ardoises de Trélazé ) transitaient en effet par Saint-Dyé, les routes terrestres étant peu nombreuses et la plupart du temps à terre et par eau, de Rouen au port de Saint-Dyé, 100 milliers de plomb destiné à la plomberie de fleuve en convoquant en 1529 l'ingénieur hydraulicien Pietro Caccia pour savoir « la manière qu'il était besoing () pour faire passer () partye de la rivière de Loyre par ledict lieu de Chambord ». En 1750, un arrêt du Conseil d'Etat maintient les chanoines de Saint-Sauveur de Blois dans la propriété de la moitié du port et passage sur la Loire de Saint-Dyé, l'autre moitié appartenant au prieur de Saint-Dyé. La débarquement des approvisionnements de la subsistance de son régiment de cavalerie légère qui se trouve à
    Hydrographies :
    la Loire
    Description :
    Le port de Saint-Dyé, situé sur la rive gauche de la Loire et en face du bourg, mesure un peu plus ) et d'une petite cale abreuvoir double à tablier bas. Le port est déconnecté de la Loire pendant la
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    Plan de la Loire au XVIIIe siècle. Détail sur le bourg de Saint-Dyé. Mentions de petits accès au Extrait de l'Atlas de Trudaine, entre 1745 et 1780. Mention d'une cale en amont de la ville de Carte du tracé de la Loire de Briare à Nantes par l'ingénieur Lemière, 1835. Etude relative à l'amélioration de la navigation sur le fleuve. Détail. (archives nationales, CP F 14 100 66/1, pièce 3 Atlas de la Loire depuis son embouchure à la mer jusqu'au canal d'Orléans à Combleux, 1843, par Carte de la Loire dans la traversée du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail. (archives Extrait de la carte de la Loire de l'ingénieur Coumes (1848) complétée par l'ingénieur Delaitre en Prolongement du chemin de halage le long de la Loire pour relier le quai de Saint-Dyé à la levée Carte de la Loire, non datée (entre 1844 et 1858). Détail sur la ville de Saint-Dyé. (archives Plan du quai et de la rampe projetés à Saint-Dyé en 1860. (archives nationales, F 14 6629
1