Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    Retable du 17e siècle. L'autel et le tabernacle ont été offerts par la famille Bacot en 1879.
    Représentations :
    surmonté d'une croix. Monogramme de la Vierge (A et M entrelacés) situé sur le devant d'autel.
    Description :
    couche picturale imitant le marbre. L'autel est en marbre blanc veiné de gris.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral
  • Retable dit retable du maître-autel
    Retable dit retable du maître-autel Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "Fecit Charpantier" (signature sur le mur à deux reprises). Monogrammes de la Vierge "AM" et du
    Historique :
    actif en Anjou, en Touraine, en Berry, en vallée du Loir et dans l'Orléanais, au milieu et dans le 3e quart du 17e siècle. Le retable a probablement été construit sous le priorat de Françoise de Montgarny , entre 1631 et 1661, qui restaura le prieuré au milieu du 17e siècle.
    Description :
    Retable architecturé en pierre sculpté, peint et doré, occupant le mur de l'abside. Le retable est
    Localisation :
    Le Boulay
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le choeur
  • Autel et retable dit retable de saint Gilles
    Autel et retable dit retable de saint Gilles Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "Justus ut palma florebit" ("les justes croissent comme le palmier", ps 92,12). "IHS". "G"(illes).
    Représentations :
    Colombe du Saint-Esprit et soleil sur le devant d'autel. Tabernacle encadré de quatre colonnes à
    Localisation :
    Le Boulay
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Le Boulay
    Historique :
    première moitié ou au milieu du 19e siècle. L'inscription a probablement été ajoutée sur le retable et une
    Représentations :
    Agneau de Dieu, bible et soleil sur le devant d'autel. Retable architecturé à deux pilastres
    Localisation :
    Le Boulay
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Château-Renault
    Historique :
    Le 19 novembre 1843 la fabrique passe commande d'un autel en bois à Lenain-Lemelle, maître Avisseau père, pour un total de 2 500 francs. Les travaux sont achevés pour l’été suivant. Le retable est retable de saint Roch, avant d'être à nouveau placé sous le vocable de la Vierge après avoir été restauré
    Référence documentaire :
    WEIDMANN, Bruno. Rapport d'intervention sur l'autel et le retable de la Vierge. 2006.
    Représentations :
    rayonnant pour les baies aveugles et le baldaquin de la niche.
    Description :
    cuite, recouvert d’une peinture monochrome. Une statue et deux statues prennent place sur le retable et
  • Retable dit retable de la Vierge
    Retable dit retable de la Vierge Reugny
    Historique :
    peintures et les blasons actuellement présents sont de la deuxième moitié du 19e siècle. Le blason de gauche croissant versé le tout accompagné de trois étoiles". Il pourrait donc s'agir d'une version moderne des financièrement à la restauration ou la construction du retable. Le blason de droite n'a pu être identifié avec statuettes au-dessus de la corniche et le bas-relief représentant Dieu créateur de la Terre, visibles sur une
    Référence documentaire :
    Le Retable de la Vierge en 1958/Arsicaud. Photographie. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , 5 Fi 003899). Le Retable de la Vierge en 1958/Arsicaud. Photographie. (Archives départementales MOUSSE (chanoine). Le culte de Notre Dame en Touraine. Tours : Alfred Mame et fils, 1915.
    Description :
    rectangulaire, espace libre entre l'autel et le retable, peintures différentes).
    Illustration :
    Détail des décors sous le voile. IVR24_20123700627NUC2A
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Villedômer
    Historique :
    Le retable pourrait remonter au 17e siècle, René Douault, écuyer seigneur de la Noue, ayant été
    Référence documentaire :
    d'inhumation de René Douault le 21 septembre 1659.
  • Autel et retable dit retable de Saint-Gilles
    Autel et retable dit retable de Saint-Gilles Villedômer
    Historique :
    "les deux autels particuliers devront être mis plus décemment". Le retable plus ancien pourrait remonter au 17e siècle. En août 1883, le comte de Coubert, afin d'attirer la bénédiction du ciel sur son mariage, propose au conseil de fabrique de faire restaurer à ses frais le retable de saint Gilles. M . Grandin, peintre décorateur, chargé de le restaurer propose de replacer au milieu du retable l'ancienne repeindre le retable dans le même style que celui de la Vierge.
    Description :
    . L'autel en forme de tronc de pyramide renversée est en pierre et bois peint. Le panneau central est orné d'une sculpture en haut-relief présentant des similitudes avec celle figurant sur le fronton du retable
  • Retable
    Retable Céré-la-Ronde - Bourg
    Historique :
    siècle voire des premières années du XIXe siècle (non certain). Son emplacement initial est inconnu. Le
  • Autel et retable dit retable de saint Médard
    Autel et retable dit retable de saint Médard Reugny
    Description :
    Retable architecturé en bois sculpté, peint imitant le marbre et doré. Deux colonnes cannelées à
1