Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque
    Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque Tours - 8 rue Lepage - en ville
    Historique :
    Ce projet de décoration avait initialement été examiné le 24 juin 1969 par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics mais le projet de l'artiste Pierre Lebasque n'avait pas été accepté. En carreaux de céramique colorés et portant sur le thème de la faune et de la flore, il , artiste-peintre, pour un nouveau projet. Ce dernier reçoit un avis favorable de la Commission le 21 juin 1972. Le coût de cette œuvre s'élève à 29 502 Fr.
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 81. Projets Lebasque, Quemet-Bancel pour le collège
    Description :
    formes et des lignes aléatoires ; les couleurs dominantes sont le blanc, le noir, le gris et le bleu. L’œuvre est située sur le mur du fond du préau du bâtiment B (externat). Elle mesure environ 45 m
    Illustration :
    Vue de détail : le relief de l'oeuvre. IVR24_20163701008NUCA
  • Amilly, EREA Simone Veil : décor mural,
    Amilly, EREA Simone Veil : décor mural, "Un lézard vertébré" (disparu) Amilly - 158 rue des Bourgoins - en ville
    Historique :
    Le projet de Charles le Bars est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics le 29 mai 1975. La somme de 48 905 francs est consacrée à ce projet. D'après les sources d'archives, le projet comprenait deux panneaux décoratifs composés d'éléments polychromes en contreplaqué
    Référence documentaire :
    Programme du 1% artistique pour l'E.N.P. d'Amilly, par Charles Le Bars, octobre 1974 (AN 19880466
    Auteur :
    [créateur] Le Bars Charles
    Illustration :
    Un des deux emplacements de l'oeuvre disparue : le préau. IVR24_20144500073NUCA Programme de l'oeuvre selon son concepteur Charles Le Bars, (Archives nationales
  • Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux,
    Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux, "L'Accueil de la Jeunesse" (disparus) Orléans - 2 bis rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    années soixante, le peintre Nicolas Untersteller a été désigné le 17 juillet 1963 par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics pour réaliser deux décors muraux sur le thème de de lave émaillées. Celui mesurant 16 m2 placé à l'extérieur sous le porche d'entrée au niveau de la rue Émile Zola et celui de 15 m2 à l'intérieur sur le mur sud du hall d'entrée côté cour.
    États conservations :
    Le bâtiment où les deux décors muraux servaient de décor est détruit.
    Illustration :
    Emplacement des panneaux dans le hall d'accueil et le porche d'entrée en 1970, (Archives nationales
  • Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux,
    Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux, "Les Sciences et les Arts" et "Les Sciences et la Vie" (un non visible) Orléans - 2 bis rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    Le 31 mars 1960, Nicolas Untersteller est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics pour la réalisation de trois œuvres. L'arrêté est signé le 9 mai 1960 et le conservé, l'autre serait déposé sans que le lieu de conservation soit connu.
    Description :
    Le décor mural toujours conservé, ("Les sciences et les arts" ou "Les sciences et la vie") est situé dans le bâtiment A, au centre du rez-de-chaussée et consiste en un panneau d'environ 15 m2 en
    États conservations :
    Bon état général de l'un des décors, le second serait déposé (lieu de conservation inconnu).
  • Loches : Lycée Thérèse Planiol - site Delataille, décor mural
    Loches : Lycée Thérèse Planiol - site Delataille, décor mural Loches - place des Prébendes - en ville
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 119. Projet Rieti pour le collège d'enseignement technique de Loches, commission
    Description :
    animaux. À l'origine, la décoration couvrait l'espace complet : sol, murs et plafond. Le sol, réalisé en mosaïque de grès céramique de 5 centimètre par 5 centimètre, imitait un pavage urbain en continuité avec le faux pavage des ruelles du décor mural afin d'accentuer l'impression de place publique. Sur le sol peints ou revêtu de mosaïque. Le plafond, répétant la forme hexagonale du sol, était peint en faux ciel et recevait une peinture imitant le feuillage du faux olivier central. Aujourd'hui seul subsiste une
    États conservations :
    Le revêtement mural présente un bon état général malgré quelques carreaux fissurés et quelques conditions climatiques. De plus, le plafond ayant été abaissé, la partie haute du décor mural a disparue.
  • Orléans, Lycée Benjamin Franklin : décor mural,
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : décor mural, "L'enfant accompagné par sa famille venant suivre l'enseignement de ses maîtres pour devenir un homme" (non visible) Orléans - 21 bis rue Eugène-Vignat - en ville
    Historique :
    Le 12 avril 1956, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics valida deux œuvres de Nicolas Untersteller dont l'arrêté est signé le 25 juillet 1956. Elles sont exécutées sur les thèmes de l'enfance, l'écolier et l'homme bâtisseur de la cité. Parmi elles, le décor mural en céramique avait pour objectif de donner au lieu un caractère de gaité en traitant le sujet suivant
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 22. Projets Gili et Untersteller pour le collège moderne et
    Description :
    dissimulée mais devrait se situer dans le hall d'entrée de l'établissement (bâtiment I) et, selon un témoignage oral, elle se trouverait derrière une cloison depuis le début des années 2000.
  • Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : décor mural (disparu)
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : décor mural (disparu) Blois - 174 rue Albert-1er - en ville
    Historique :
    Le 16 mai 1979, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics agréait le en grès flammé coloré fixé au mur par du ciment-colle et éclairé par un lumière rasante. Le décor
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19910237 art. 14. Projets Cardot, Raffestin, Laboute et Faigairette pour le Archives nationales, 19940651 art. 7. Projet Raffestin et Laboute pour le lycée hôtelier de Blois
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural (disparu)
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural (disparu) Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Historique :
    En 1983, Lucie Mikélian réalise une décoration pour le self de l'établissement : un décor mural en
    Référence documentaire :
    Rohner, Brayer, Gili et Mikelian. Le Berry Républicain, 27 mars 2012
  • Loches, Lycée Thérèse Planiol - site Vigny : décor mural (non visible)
    Loches, Lycée Thérèse Planiol - site Vigny : décor mural (non visible) Loches - Rue Paul-Delvaux - en ville
    Historique :
    souhaité que le thème du décor se rapporte au poète romantique Alfred de Vigny. La mosaïque est aujourd'hui
    Description :
    suggérant les rythmes cosmiques. Le personnage fait le lien entre la terre, représentée par les montagnes du premier plan et le ciel, domaine de l'esprit. Le mur recevant le décor a été piqué et recouvert d'un de la céramique est directe, ainsi le relief facilite les jeux de lumière et les variations d'une font apparaitre le contraste entre terre et ciel. Ils sont coupés sur mesure à la demande et les joints
1