Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 30 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu)
    Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu) Le Blanc - 12 boulevard François-Mitterrand - en ville
    Historique :
    nationale des travaux de décoration des édifices publics le 15 décembre 1966. L'arrêté est signé le 21 gymnase, le décor est aujourd'hui détruit depuis les travaux de rénovation et d'extension des années 1990
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 56. Projet Léonard pour le lycée mixte à Le Blanc. Commission
    Description :
    Le décor mural consiste en un panneau d'éléments en céramique en lave de Volvic émaillée polychrome , formant une composition abstraite couvrant approximativement une surface de 5 m sur 17 m sur le pignon
    Localisation :
    Le Blanc - 12 boulevard François-Mitterrand - en ville
    Titre courant :
    Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu)
    Dimension :
    D'après le projet, la composition couvrait approximativement une surface de 85 m2.
    Illustration :
    Le gymnase à gauche. IVR24_20143600058NUCA
  • Nogent-le-Rotrou, Lycée Sully : mosaïque murale
    Nogent-le-Rotrou, Lycée Sully : mosaïque murale Nogent-le-Rotrou - rue des Viennes - en ville
    Historique :
    Le 20 juin 1984, le projet de l'artiste Noël Pasquier reçoit un avis favorable de la Commission
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19910237 art. 20. Projet Pasquier pour le lycée d'enseignement professionnel de Nogent-le-Rotrou. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990. Archives départementales d'Eure-et-Loir, 1101 W 101. Nogent-le-Rotrou, travaux de décoration au LEP Lycée d'enseignement professionnel de Nogent-le-Rotrou, notice descriptive du projet de décoration
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue des Viennes - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou, Lycée Sully : mosaïque murale
    Annexe :
    L'EDUCATION NATIONALE LYCEE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL DE NOGENT LE ROTROU TRAVAUX DE DECORATION 1% NOTICE DESCRIPTIVE Objet : Dans le cadre du programme défini par Jean-Pierre MAUNOURY, Architecte, la recherche et fonction des points suivants : -Harmonisation avec le paysage environnant. -Mise en évidence de la murs pleins et les bandeaux-acrotères sont prévus blancs ; Au 1er et 2ème étage, les façades sont traitées en harmonie avec le site ; une progression chromatique, c'est-à-dire un dégradé de couleurs et des rues voisines, est situé à côté du passage vers le hall d'entrée ; les matériaux envisagés , outremer) sont rythmées par de grandes lignes droites ou obliques à 45°, qui rappellent le graphisme des
  • Romorantin-Lanthenay, Lycée Claude de France : décor mural,
    Romorantin-Lanthenay, Lycée Claude de France : décor mural, "Le Bal du Grand Meaulnes" Romorantin-Lanthenay - 9-11 avenue de Paris - en ville
    Historique :
    décor mural dans le cadre de la décoration du lycée au titre du 1% artistique et pour la somme de 36 500 francs. La candidature de l'artiste avait été acceptée le 9 décembre 1964 par la Commission nationale des figures masquées, extravagantes, grotesques, blafardes, sous les reflets de la lune, sous le bleu nuit du
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 53. Projet Sabatier et Lagriffoul pour le lycée classique et
    Description :
    L’œuvre consiste en un décor mural situé sur le pignon sud du bâtiment B du lycée. Il est réalisé
    Titre courant :
    Romorantin-Lanthenay, Lycée Claude de France : décor mural, "Le Bal du Grand Meaulnes"
    Annexe :
    Notice explicative : Le Bal du Grand Meaulnes Notice explicative gravée dans le verre protecteur à la base de l’œuvre : "Le Bal du Grand Meaulnes" Fragment d'une fresque (sic!) céramique Pierre Sabatier 1925-2003 Date de réalisation : 1967 dans le cadre 1% Dimensions initiales : 13.14 x 18.05 m Suite fresque dans son intégralité est présenté dans le hall d'accueil du lycée. www.pierresabatier.com
    Illustration :
    Durant le chantier de construction du bâtiment B (autrement dit C). IVR24_20144100036NUCA Dans la hall, sur le pignon où le revêtement a été déposé, est exposé au dessus de la porte une : indications servant le montage au dos des carreaux. IVR24_20144100035NUCA
  • Fleury-les-Aubrais, Lycée Jean Lurçat : décor mural,
    Fleury-les-Aubrais, Lycée Jean Lurçat : décor mural, "Les étoiles dans le ciel" Fleury-les-Aubrais - 4 rue du Perron - en ville
    Historique :
    Le projet de Jean Martin-Roch a été validé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics le 30 janvier 1974 pour la somme de 43 043 francs. Le thème de cette œuvre, selon satellites matérialisant les trajectoires balistiques dans l'espace, a déterminé le thème général choisi : "Les étoiles dans le ciel" ou "Image du ciel" ".
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 93. Projet Martin-Roch pour le collège d'enseignement technique, Commission
    Description :
    l'externat. Elle mesure 3.91 m de long et 2.6 m de haut. Son thème iconographique est l'univers : le ciel et
    Titre courant :
    Fleury-les-Aubrais, Lycée Jean Lurçat : décor mural, "Les étoiles dans le ciel"
  • Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque
    Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque Tours - 8 rue Lepage - en ville
    Historique :
    Ce projet de décoration avait initialement été examiné le 24 juin 1969 par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics mais le projet de l'artiste Pierre Lebasque n'avait pas été accepté. En carreaux de céramique colorés et portant sur le thème de la faune et de la flore, il , artiste-peintre, pour un nouveau projet. Ce dernier reçoit un avis favorable de la Commission le 21 juin 1972. Le coût de cette œuvre s'élève à 29 502 Fr.
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 81. Projets Lebasque, Quemet-Bancel pour le collège
    Description :
    formes et des lignes aléatoires ; les couleurs dominantes sont le blanc, le noir, le gris et le bleu. L’œuvre est située sur le mur du fond du préau du bâtiment B (externat). Elle mesure environ 45 m
    Illustration :
    Vue de détail : le relief de l'oeuvre. IVR24_20163701008NUCA
  • Orléans, Lycée Pothier : décor mural,
    Orléans, Lycée Pothier : décor mural, "La Joie" Orléans - 2 bis rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    Le 31 mars 1960, Nicolas Untersteller est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics pour la réalisation de trois œuvres. L'arrêté est signé le 9 mai 1960 et le
    Description :
    au motif abstrait. Les couleurs dominantes sont le bleu et le blanc. L’œuvre est en mauvais état Le décor mural est situé à l'extérieur, à l'angle du bâtiment A et du CDI. Il mesure environ 16 m2
  • Amilly, EREA Simone Veil : décor mural,
    Amilly, EREA Simone Veil : décor mural, "Un lézard vertébré" (disparu) Amilly - 158 rue des Bourgoins - en ville
    Historique :
    Le projet de Charles le Bars est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics le 29 mai 1975. La somme de 48 905 francs est consacrée à ce projet. D'après les sources d'archives, le projet comprenait deux panneaux décoratifs composés d'éléments polychromes en contreplaqué
    Référence documentaire :
    Programme du 1% artistique pour l'E.N.P. d'Amilly, par Charles Le Bars, octobre 1974 (AN 19880466
    Auteur :
    [créateur] Le Bars Charles
    Illustration :
    Un des deux emplacements de l'oeuvre disparue : le préau. IVR24_20144500073NUCA Programme de l'oeuvre selon son concepteur Charles Le Bars, (Archives nationales
  • Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux,
    Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux, "L'Accueil de la Jeunesse" (disparus) Orléans - 2 bis rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    années soixante, le peintre Nicolas Untersteller a été désigné le 17 juillet 1963 par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics pour réaliser deux décors muraux sur le thème de de lave émaillées. Celui mesurant 16 m2 placé à l'extérieur sous le porche d'entrée au niveau de la rue Émile Zola et celui de 15 m2 à l'intérieur sur le mur sud du hall d'entrée côté cour.
    États conservations :
    Le bâtiment où les deux décors muraux servaient de décor est détruit.
    Illustration :
    Emplacement des panneaux dans le hall d'accueil et le porche d'entrée en 1970, (Archives nationales
  • Bourges, Vélodrome de Bourges : décor mural,
    Bourges, Vélodrome de Bourges : décor mural, "Résistance à l'air" Bourges - avenue Maréchal-Juin - en ville
    Référence documentaire :
    Les pictogrammes de Heidi Wood. Le Berry Républicain, 2 avril 2012
    Représentations :
    le corps et la vie matérielle représentation non figurative
    Description :
    Pictogrammes répétés sur le bardage métallique de l'enveloppe du vélodrome. Cette œuvre représente le déplacement d'air autour d'un cycliste, vue du dessus.
    Illustration :
    Vue de détail : le motif répété représentant l'aérodynamique du cycliste. IVR24_20141800626NUC4A
  • Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux,
    Orléans, Lycée Pothier : deux décors muraux, "Les Sciences et les Arts" et "Les Sciences et la Vie" (un non visible) Orléans - 2 bis rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    Le 31 mars 1960, Nicolas Untersteller est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics pour la réalisation de trois œuvres. L'arrêté est signé le 9 mai 1960 et le conservé, l'autre serait déposé sans que le lieu de conservation soit connu.
    Description :
    Le décor mural toujours conservé, ("Les sciences et les arts" ou "Les sciences et la vie") est situé dans le bâtiment A, au centre du rez-de-chaussée et consiste en un panneau d'environ 15 m2 en
    États conservations :
    Bon état général de l'un des décors, le second serait déposé (lieu de conservation inconnu).
  • Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Historique :
    projet de la céramiste Françoise BIzette en séance du 7 novembre 1967, l'arrêté est signé le 22 décembre : "L'ensemble de la décoration est réalisé en grès grand feu émaillé. Sur le mur d'entrée les éléments modelés à autres murs utilisent des éléments modulaires creux formant pour le grand mur une série d'alvéoles intégrées dans l'épaisseur du béton. Le plus petit mur présente les mêmes éléments placés en saillies sur la
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466/62. Projets Giroud, Bizette-Lindet, Bizette, Barriot pour le collège
    États conservations :
    Le déplacement du portail a provoqué un changement de fonction de l’œuvre. Des éléments en
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural,
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural, "Art et technique du fer" Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Historique :
    l’œuvre de l'artiste Georges Rohner le 17 novembre 1960 et l'arrêté est signé le 11 avril 1961. Le décor mural, sur le thème de l'art et la technique du fer, est effectué pour un coût total de 35 200 NF (30
    Référence documentaire :
    Rohner, Brayer, Gili et Mikelian. Le Berry Républicain, 27 mars 2012 AN 19880466/32. Projets Brayer, Gili, Rohner pour le collège technique de Bourges, commission
    Représentations :
    le corps et la vie matérielle représentation d'objet représentation humaine enclume soufflet
    Description :
    la technique du fer et représente des outils utilisés pour le travail du fer, les mains portant ses
    Illustration :
    Vue de détail : le soufflet. IVR24_20151800136NUCA Vue de détail : le marteau. IVR24_20151800137NUCA État de l'oeuvre : le béton se désagrège à la base du mur-paravent. IVR24_20141800345NUCA
  • Loches : Lycée Thérèse Planiol - site Delataille, décor mural
    Loches : Lycée Thérèse Planiol - site Delataille, décor mural Loches - place des Prébendes - en ville
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 119. Projet Rieti pour le collège d'enseignement technique de Loches, commission
    Description :
    animaux. À l'origine, la décoration couvrait l'espace complet : sol, murs et plafond. Le sol, réalisé en mosaïque de grès céramique de 5 centimètre par 5 centimètre, imitait un pavage urbain en continuité avec le faux pavage des ruelles du décor mural afin d'accentuer l'impression de place publique. Sur le sol peints ou revêtu de mosaïque. Le plafond, répétant la forme hexagonale du sol, était peint en faux ciel et recevait une peinture imitant le feuillage du faux olivier central. Aujourd'hui seul subsiste une
    États conservations :
    Le revêtement mural présente un bon état général malgré quelques carreaux fissurés et quelques conditions climatiques. De plus, le plafond ayant été abaissé, la partie haute du décor mural a disparue.
  • Vendôme, Lycée Ronsard : ensemble décoratif
    Vendôme, Lycée Ronsard : ensemble décoratif Vendôme - Rue Joliot-Curie - en ville
    Historique :
    publics accepte le principe du projet d'un ensemble décoratif de François Bertrand présenté par les un crédit de 53 200 francs est accordé au titre de la première tranche, le devis total s'élève à 89 000 francs. Le projet est accepté avec quelques réserves et critiques, notamment un manque de
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19960366 art. 15. Projet Bertrand pour le lycée classique moderne technique et
    Dimension :
    Les trois pans de murs courbes portent les mosaïques de pâte de verre, le pan de mur du centre de
    États conservations :
    -peints, des décollements apparaissent. Le sol est surélevé. Un socle en béton additionnel porte un poteau
  • Tours, Lycée Victor Laloux : décor mural et ensemble de cinq bancs
    Tours, Lycée Victor Laloux : décor mural et ensemble de cinq bancs Tours - 2 rue Marcel-Proust - en ville
    Historique :
    puis inaugurée en mars 2013. Le prix de cette réalisation s'élève à 122 000 euros. Cette œuvre appropriation de l'art contemporain par le biais d'enjeux fonctionnels tels que l'éclairage, ou encore les bancs.
    Description :
    couleur et une mise en lumière. Le décor mural dit "MURAL" est situé à l'intérieur du hall d'entrée de première plaque de forme géométrique est encastrée dans le mur en béton et la seconde vient se superposer certaine réactivité à la lumière. Les éléments de mobilier sont implantés dans le hall d'entrée du bâtiment et dans le patio. Il s'agit de cinq bancs de couleur différente : un vert, deux orange, un rouge et un blanc. Ces couleurs font écho au décor mural. Ces bancs offre une alternative fonctionnelle et blanches sur les bancs dans le hall d'entrée et de l'éclairage bleu du auvent extérieur du hall.
  • Bourges, Lycée Jean Mermoz : décor mural (disparu)
    Bourges, Lycée Jean Mermoz : décor mural (disparu) Bourges - 4 allée des Collèges - en ville
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 91. Projet Van Moé pour le collège d'enseignement technique Jean Mermoz de Bourges
    Illustration :
    De part et d'autre de l'entrée, le mur portait l'oeuvre disparue de Henri van Moé Le motif décoratif d'après le projet. (AN 19880466/91). IVR24_20141800355NUCA
  • Saint-Jean-de-Braye, Lycée Gaudier-Brzeska : décor mural,
    Saint-Jean-de-Braye, Lycée Gaudier-Brzeska : décor mural, "L'Espoir" Saint-Jean-de-Braye - 40 avenue Denis-Papin - en ville
    Historique :
    Le 11 juin 1965, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics émet un % artistique du Collège d'enseignement technique de St-Jean-de-Braye. L'arrêté est signé le 7 juillet 1965 et
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 48. Projet Toublanc pour le collège d'enseignement technique de
    Description :
    L’œuvre, située sur le pignon nord-est du bâtiment H, consiste en un panneau décoratif en ciment . Il représente des figures humaines abstraites et schématisées sur le thème de l'espoir.
    Annexe :
    supporter les mêmes avantages périodiques que les murs de l'édifice. D'autre part, comme on peut le voir sur l'esquisse déposée en même temps que le dossier, seules des terres seront employées comme pigments pour pris ici dans le sens de l'aspiration de l'homme à se dégager de la matière pour atteindre les régions s'alliant mieux à l’architecture. Dans le bas de la composition, un homme est allongé dans une attitude couleurs sombres, tels le noir, le brun et le gris rappellent les Ténèbres de la matière. La forme humaine située immédiatement au-dessus, semble sortir du premier comme le règne végétal sort de terre. L'homme se
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : décor mural (disparu)
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : décor mural (disparu) Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Historique :
    une nouvelle étude plus créative afin que le décor soit en harmonie avec la composition architecturale des bâtiments, notamment au niveau de la coloration. Le projet de l'artiste consistait en une trait au moment de la pose du matériau. Le projet devait animer cinq pignons des façades de trois d'agrément est signé vers juin 1971 et le projet est réalisé la même année. La somme prévue pour cette
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19960366 art. 22. Projet Juvin pour le collège d'enseignement technique de
    Illustration :
    Le décor mural était situé sur des élévations d'anciennes constructions remplacées par les bâtiment
  • Orléans, Lycée Benjamin Franklin : décor mural,
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : décor mural, "L'enfant accompagné par sa famille venant suivre l'enseignement de ses maîtres pour devenir un homme" (non visible) Orléans - 21 bis rue Eugène-Vignat - en ville
    Historique :
    Le 12 avril 1956, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics valida deux œuvres de Nicolas Untersteller dont l'arrêté est signé le 25 juillet 1956. Elles sont exécutées sur les thèmes de l'enfance, l'écolier et l'homme bâtisseur de la cité. Parmi elles, le décor mural en céramique avait pour objectif de donner au lieu un caractère de gaité en traitant le sujet suivant
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 22. Projets Gili et Untersteller pour le collège moderne et
    Description :
    dissimulée mais devrait se situer dans le hall d'entrée de l'établissement (bâtiment I) et, selon un témoignage oral, elle se trouverait derrière une cloison depuis le début des années 2000.
  • Orléans, Lycée Benjamin Franklin : fresque,
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : fresque, "La Famille" Orléans - 21 bis rue Eugène-Vignat - en ville
    Historique :
    Le 12 avril 1956, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics agréa deux œuvres de Nicolas Untersteller dont l'arrêté est signé le 25 juillet 1956. Elles sont exécutées sur les
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 22. Projets Gili et Untersteller pour le collège moderne et
    Description :
    humaines : un couple et un enfant sur un fond abstrait. Les couleurs dominantes sont le bleu, le jaune, le rouge et le noir. L’œuvre est signée et datée en bas à droite.