Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Beaune-la-Rolande, Lycée agricole de Beaune-la-Rolande : monument commémoratif
    Beaune-la-Rolande, Lycée agricole de Beaune-la-Rolande : monument commémoratif Beaune-la-Rolande - 7 rue des Déportés - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    / DE / FRATERNITÉ / 1994 / LES ÉLÈVES / D. FRESQUET / R. OULLIÉ. Sur la stèle moyenne : TOUS / LES Sur la grande stèle : ILS / DOIVENT / AGIR / LES / UNS / ENVERS / LES / AUTRES / DANS / UN / ESPRIT / ÊTRES / HUMAINS / NAISSENT / LIBRES / ET / ÉGAUX / EN / DIGNITÉ / ET / EN/ DROITS. Sur la petite stèle : ILS / SONT / DOUÉS / DE / RAISON / ET DE / CONSCIENCE.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Les trois stèles ont été élevées en 1994 par des élèves sous la direction de D. Fresquet et de R . Oullié (signatures sur l’œuvre). Elles constituent une représentation allégorique d'un groupe de figures en souffrance : un homme, une femme et un enfant. Ce monument commémoratif célèbre entre autres la liberté, l'égalité et la fraternité.
    Matériaux :
    calcaire taille directe
    Représentations :
    groupe de figures allégorie
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    Les trois stèles composent un monument commémoratif. La plus grande compte cinq blocs de calcaire superposés prenant la forme d'une silhouette fléchie, la moyenne de quatre blocs et la petite de trois blocs . La plus grande mesure 2 m de haut pour 0.6 m de large, la moyenne mesure 1.5 m de haut pour 0.5 m de large et la petite mesure 1.2 m de haut pour 0.4 m de large.
    Localisation :
    Beaune-la-Rolande - 7 rue des Déportés - en ville
    Titre courant :
    Beaune-la-Rolande, Lycée agricole de Beaune-la-Rolande : monument commémoratif
    Dates :
    1994 porte la date
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20114501185NUC4 Une stèle : les inscriptions sur la face concave. IVR24_20144500092NUCA La petite et la grande stèle. IVR24_20144500093NUCA
  • Orléans, Lycée Voltaire : sculpture,
    Orléans, Lycée Voltaire : sculpture, "La Vitesse II" Orléans - 3 avenue Voltaire - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L’œuvre du sculpteur Denis Pugnère a été achetée par la Région Centre-Val de Loire dans le cadre de la procédure du 1% artistique à l'occasion de la construction du pôle artistique du Lycée Voltaire en 2007-2008 par l'architecte Caroux. L’œuvre, réalisée en 2009, s'intitule "La Vitesse II".
    Matériaux :
    marbre taille directe
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    La sculpture est composée d'un bloc de marbre blanc fixé sur une tige métallique est porté sur une base en pierre noir, probablement volcanique. Elle mesure 44 cm de haut et 74 cm de long, son socle mesure 75 cm de haut et 35 cm de large.
    Titre courant :
    Orléans, Lycée Voltaire : sculpture, "La Vitesse II"
    Dimension :
    Socle : h=75 cm, la=35 cm
    États conservations :
    Le bloc de marbre oscille sur son socle du fait de la liaison instable de la tige métallique. mauvaises conditions de conservation (?)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation en 2013. IVR24_20134500298NUC4A Vue de situation. IVR24_20144500395NUCA
  • Orléans, Lycée Benjamin Franklin : sculpture,
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : sculpture, "La Technique" Orléans - 21 bis rue Eugène-Vignat - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Le 12 avril 1956, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics valida chargé d'exécuter un motif sculpté en bois d'environ 3 mètres de hauteur, pour la somme de 600 000 francs . Le thème de cette sculpture est "La Technique" et elle serait placée dans le hall d'entrée de l'établissement au niveau du vestibule d'accès des élèves. La présente œuvre n'ayant pas de signature, sa datation deux œuvres de Marcel Gili. L'arrêté est signé le 25 juillet 1956. Parmi ces deux œuvres, l'artiste est , les détails techniques de cette œuvre permettent de valider ces deux informations.
    Matériaux :
    bois monoxyle taille directe
    Référence documentaire :
    technique d'Orléans. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1951-1960.
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    La sculpture en bois monoxyle réalisée en taille directe mesure environ 2,06 mètres de hauteur
    Titre courant :
    Orléans, Lycée Benjamin Franklin : sculpture, "La Technique"
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de détail de la partie basse. IVR24_20144500386NUCA Vue de situation en 2010. IVR24_20104501717NUC1
  • Châteauroux, Lycée Jean Giraudoux : sculpture
    Châteauroux, Lycée Jean Giraudoux : sculpture Châteauroux - 31 avenue Marcel-Lemoine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Signature et date à la base sur une face nord : CARRASCO 81
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L'artiste Jorge Carrasco est agréé par la Commission nationale des travaux de décoration des en 1981 sous la maîtrise d'œuvre du cabinet d'architecture Barge. La somme de 68 724 francs est
    Matériaux :
    calcaire en plusieurs éléments taille directe
    Référence documentaire :
    . Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980. JIANOU, Lionel, LARDERA, Aube, XURIGUERA, Gérard. La sculpture moderne en France depuis 1950. Paris Archives nationales, 19910237 art.10. Projet Carrasco au lycée Jean Giraudoux de Châteauroux
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    La sculpture, composée de 3 éléments superposés, a été réalisée en pierre calcaire (probablement en pierre de Chauvigny).
    Dimension :
    la 2.2 mètre
    États conservations :
    altération biologique de la matière
    Dates :
    1981 porte la date
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20163601554NUCA Vue de détail. IVR24_20163601556NUCA Vue de détail : signature et date sur l'oeuvre. IVR24_20113600776NUC1A
  • Blois, Lycée Augustin Thierry : sculpture,
    Blois, Lycée Augustin Thierry : sculpture, "ON-OFF" Blois - 13 avenue de Châteaudun - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L’œuvre "ON-OFF" a été réalisée en 2008 par Nicolas Royer, avec la collaboration du designer Guillaume Lepesant, dans le cadre du 1% artistique lors des travaux de restructuration des ateliers par les
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    L’œuvre est située sur la façade sud du bâtiment Léonard de Vinci, à gauche de l'entrée, et représente en relief un interrupteur électrique portant la mention "ON". Au sommet et à l'angle du pignon
    Localisation :
    Blois - 13 avenue de Châteaudun - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    Bâtiment A2, Léonard de Vinci.
    Dimension :
    L'interrupteur "ON" : h = 120 cm , la = 250 cm .
    Annexe :
    sur on comme un bouton sur une machine, révèle de façon immédiate la fonction du bâtiment, à la fois tableau lumineux veille encastré en haut à droite de la façade ouest. Animé d'une lumière qui pulse doucement durant la nuit, ce témoin de veille signale à la ville la pause des ateliers Léonard de Vinci Notice explicative Notice de l'oeuvre exposée dans le hall d'accueil du bâtiment Léonard de Vinci
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Le projet de Nicolas Royer. IVR24_20104101161NUCA Situation de l'oeuvre sur le bâtiment Léonard de Vinci vu en contre plongée. IVR24_20144100013NUCA Vue de l'interrupteur. IVR24_20144100014NUCA
  • Vierzon, Lycée Édouard Vaillant : sculpture,
    Vierzon, Lycée Édouard Vaillant : sculpture, "Solidarité" Vierzon - 41 bis rue Charles-Hurvoy - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Matériaux :
    calcaire taille directe
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    Cette sculpture, réalisée en pierre calcaire, mesure 1.4 m de haut (base comprise) et 1.4 m de
    Dimension :
    la 1.4 mètre
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20141800067NUCA Vue générale de l'une des faces. IVR24_20141800608NUC4A Vue de détail : inscription "SOLIDARITE". IVR24_20141800069NUCA
  • Dreux, Lycée Gilbert Courtois : sculpture
    Dreux, Lycée Gilbert Courtois : sculpture Dreux - 2 rue Salvador-Allende - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Durant la séance du 27 février 1980, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics donne un avis favorable à la réalisation du projet du sculpteur Roger Joncourt. Un crédit de 76 637 francs est accordé pour cette réalisation. L’artiste a voulu créer des formes en fonction de l’espace et a cherché à les organiser de manière à en faire un lieu de rencontre et de jeu.
    Référence documentaire :
    décoration. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980. Dreux, CET des Bâtes, Maquette de la décoration. Projet de R. Joncourt, 12 juillet 1979. (Archives Archives nationales, 19910237/11. Dreux, collège d'enseignement technique Les Bâtes, projets de Dreux, lycée d'enseignement professionnel, projet de décoration. Dessin de R. Joncourt, n.d. [1978
    Statut :
    propriété de la région
    Dimension :
    L'ensemble s'inscrit dans un carré de 6 m de côté.
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Photo de la maquette du projet de Roger Joncourt, 1979. (AN19910237/11). IVR24_20172800276NUCA Projet de décoration, dessin de Roger Joncourt, n.d. [1978]. (AD28 1101 W 90 Vue de situation. IVR24_20152800095NUCA Vue de situation. IVR24_20152800093NUCA
  • Tours, Lycée Paul-Louis Courier : sculpture
    Tours, Lycée Paul-Louis Courier : sculpture Tours - 2 place Grégoire-de-Tours - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    La sculpture ne présente ni date ni signature.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    qui déclare l'emplacement et le voisinage de la cathédrale pertinent et positif, permettant "l'alliance du contemporain et du classique". Après examen, la Commission nationale des travaux de décoration l'objet d'une concertation sur place entre l'architecte, l'artiste et les usagers de l'établissement. La Commission donne le 12 janvier 1977, sous réserve du choix de son emplacement, un avis favorable à la À l'occasion des travaux d'extension de l'établissement réalisés par l'architecte Jacques . En raison d'avis divergents recueillis sur le projet, ce dernier est soumis à la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics en appel. Le 11 novembre 1976, le projet reçoit un avis défavorable de l'Inspection Académique : il est rejeté à l'unanimité par les membres du conseil d'administration de l'établissement regrettant que l'artiste n'ait pas étudié, sur place et avec les usagers , l'insertion de l’œuvre dans le cadre architectural. Toutefois, le projet reçoit le 4 octobre 1976 un avis
    Matériaux :
    pierre en un seul élément taillé
    Référence documentaire :
    . Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980. Archives nationales,19880466 art. 122. Projet Moreau pour le lycée P. L. Courier de Tours
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    L’œuvre est implantée dans la cour centrale du lycée, au pied de la cathédrale, et fait face à 3 mètre de circonférence. Le matériau utilisé est une pierre calcaire, probablement de la pierre de Chauvigny. De plus, la sculpture est recouverte d'un matériau blanc, possiblement une peinture, altérée l'entrée principale et à la conciergerie (ancien lieu d'habitation du proviseur). Cette sculpture sur socle représente un élément végétal s’apparentant à un bulbe de fleur. Elle mesure environ 1.4 mètre de hauteur et
    Localisation :
    Tours - 2 place Grégoire-de-Tours - en ville
    États conservations :
    altération biologique de la matière
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20163700125NUCA Vue de situation. IVR24_20163700126NUCA Vue de situation. IVR24_20163700127NUCA
  • Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : sculpture,
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : sculpture, "Chimère hippocampe" Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    La Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics émet un avis favorable au novembre 1967, l'arrêté est signé le 22 décembre 1967. La somme de 66 000 francs est attribuée à l'artiste
    Matériaux :
    marbre en plusieurs éléments taille directe
    Référence documentaire :
    d'enseignement technique de garçons et de filles d'Issoudun. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1961-1970.
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    pour prendre place dans un bassin rectangulaire près de l'accès à l'administration.
    Localisation :
    Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Dimension :
    la 0.66 mètre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20163601637NUCA Vue de détail. IVR24_20143600049NUCA
  • Amilly, Lycée du Chesnoy : auvent-banc,
    Amilly, Lycée du Chesnoy : auvent-banc, "Odonate" Amilly - le Chesnoy - isolé - Cadastre : 2011 BV 35
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    / désynchronisés de la Calopéryx. Mais la plus fascinante par sa taille est l'Anax / empereur. La forme de l'auvent Sur une plaque signalétique métallique, sur la base de l’œuvre : au titre du 1% artistique, le qui va de la / fragile Leste, en passant par le trait de lumière de l'Agrion, aux battements d'ailes combine les ailes de la libellule et le fruit de l'érable / surnommé "hélicoptère". Les mâts qui / ODONATE / achevée le 31 juillet 2008 / "Odonate" est le nom donné à la famille des libellules. Un ordre supportent les ailes sont comme les / aiguilles de l'entomologiste qui naturalise des insectes.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Achevée le 31 juillet 2008, l’œuvre est intitulée "Odonate" (nom de la famille des libellules 2006-2007 par l'architecte Didier Rod. La proposition de Philippe Lepeut a été sélectionnée par le bâtiments de l'internat et de la vie scolaire, pour servir de lieu de rencontres et d'échanges, ainsi que ). Elle a été réalisée dans le cadre du 1% artistique durant la construction du bâtiment d'internat en comité artistique régional le 12 avril 2007. L’œuvre s'inscrit au carrefour dit Li Yu Ying (nom de l'agronome et pédagogue chinois (1881-1973), ancien élève de l'institution au début du 20e siècle), entre les
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    L’œuvre fait fonction de auvent et de banc afin de créer un lieu de repos et d'échange. Des mâts en acier portent des formes en voile de résine rappelant les ailes des libellules et les fruits de l'érable . L'emprise projetée au sol de l'auvent est de l'ordre de 7 mètres de longueur sur 5 mètres de largeur. Sa couverture est fixée au plus bas à 3.20 mètres de hauteur sur 7 mâts en acier galvanisé d'une hauteur de près de 5 mètres chacun, terminés par une boule de verre de couleur vive de 19 centimètres de diamètre . Trois bancs en pierre calcaire de 1.50 m x 0.60 x 0.40 complètent l'ouvrage.
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Projet de l'artiste. IVR24_20134500201NUDA Oeuvre à l'état de projet. IVR24_20134500202NUDA Oeuvre à l'état de projet. IVR24_20134500203NUDA Oeuvre à l'état de projet. IVR24_20134500204NUDA Vue de situation. IVR24_20144500035NUCA
  • Dreux, Lycée Rotrou : mur-écran
    Dreux, Lycée Rotrou : mur-écran "Les Écritures" (disparu) Dreux - rue des Marchebeaux - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Le projet d'Olivier Descamps a été agréée par la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics le 23 mai 1966 pour la somme de 85 000 francs. L'arrêté ministériel est signé le 22 juin 1966. Suivant les éléments de conception, l’œuvre avait la forme d'un mur-écran de 12 mètres de long soudés comprenant 9 personnages en ronde bosse et fermant la perspective de la cour d'honneur de la cité scolaire (autrement dit le "grand parvis qui distribue par des galeries les différents bâtiments de la cité "). La réalisation qui avait pour thème "Les Écritures" était complétée au sol par un ensemble de plaques gravées de Jacqueline Badord. La réception définitive de l’œuvre a été réalisée le 15 novembre 1967. Le sur 2 mètres de haut environ, en ossature en aluminium, formé de 17 panneaux en cuivre et bronze
    Référence documentaire :
    Descamps. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1961-1970. Archives nationales, 19880466/51. Dreux, cité scolaire, travaux de décoration par Dadord et Archives départementales d'Eure-et-Loir, 1101 W 74. Cité scolaire de Dreux, arrêté agrément O
    Statut :
    propriété de la région
    Annexe :
    Description détaillée du projet d'Olivier Descamps pour la décoration du lycée de Dreux peintures de guerre et de chasse Un égyptien taille des hiéroglyphes Exemplaire d'écriture cunéiforme En personnage accroupi compose une planche. Un autre actionne la presse à bras. Autour d'eux une grille de un microscope. Autour de lui la formule de la combinaison du carbone. Un savant regarde dans un télescope, en fond la formule d'Einstein La géométrie : théorème de Pythagore Un étudiant à sa table de (architectes Dhuit et Dondel), 1966, (Archives nationales, 19880466/51) La pensée humaine se transmet par l'écriture. 17 panneaux dont 9 comprenant un personnage : Un homme préhistorique assis près de ses caractères japonais et chinois Un moine écrit. Autour de lui en écriture gothique, on peut lire : una sancta travail. Autour de lui le nom de différentes sciences abstraites modernes : psychanalyse, cybernétique
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Le mur-écran "Les Écritures" d'Olivier Descamps (disparu). (photocopie de tirage photographique
  • Bourges, Lycée Jacques Cœur : ensemble d'éléments d'ébénisterie
    Bourges, Lycée Jacques Cœur : ensemble d'éléments d'ébénisterie Bourges - 108 rue Jean-Baffier - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    constitués de placage de différentes essences de bois et de cinq panneaux de différentes tailles. La Cet ensemble d'éléments d'ébénisterie se compose de trois décors en forme de voile carrée de navire représentation de voiles carrées de navire de commerce est une possible allégorie des activités de négoce de
    Dimension :
    Éléments dans la bâtiment A, salle 101 : 5 panneaux collés au mur sur une surface de 136 cm x 66 cm . Bâtiment B, hall d'honneur : H=130 cm, la=124 cm. Bâtiment C, couloir 1er étage : H=130 cm, la=124 cm.
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
1